Sélectionner une page

Randonnée au Mandale (573m), Zigorriaga (549m) et Xoldokogaina (486m) en boucle depuis le col d’Ibardin.

Randonnée au Mandale (573m), Zigorriaga (549m) et Xoldokogaina (486m) en boucle depuis le col d’Ibardin.
  • Grande Boucle: +600m – (1h45+1h45)= 3h30 – 11 km Niv: Randonneur
  • Petite boucle: +570m – (1h45+1h30)= 3h15 – 10 km Niv: Marcheur 
  • Date: le 13.05.2019 – Pays Basque – Départ: Col frontière d’Ibardin (370m)

Le Mandale (573m), le Zigorriaga (549m) et le Xoldokogaina (486m)

en boucle depuis le col d’Ibardin (370m).

Très belle petite randonnée en boucle autour du barrage de Xoldokogaina avec des vues splendides sur l’Océan durant tout le parcours. Cette randonnée qui est accessible pour tous et sans danger est classée en tant que Randonneur, bien que le parcours ne soit pas difficile, le retour en boucle demande d’avoir un peu le sens de l’orientation pour ne pas se tromper, sinon les Marcheurs pourront monter au sommet du Xoldokogaina où la vue est fantastique et revenir en arrière par le col de Pitara (Col des Poiriers) en contournant le barrage par sa droite.

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo _ _ _ _ _

.

.

Difficultés: Aucune difficulté par une journée de beau temps.

.

Depuis le col d’Ibardin (370m) au niveau de l’avant dernier parking,  prendre la route qui monte à gauche.

.

Passer à droite du Bar-Restaurant la Benza Eliza.

.

Indications des différents GR depuis ce secteur.

.

Au niveau du Bar-Restaurant, suivre le sentier qui monte vers l’Ouest en laissant à droite l’itinéraire de retour.

Randonnée faite en famille avec Marinette et nos deux fauves !

.

Secteur où les chiens doivent être tenus en laisse.

.

Après avoir croisé quelques chevaux, nous pouvons lâcher nos fauves !

.

La vue sur notre gauche vers l’Autza (1306m) pendant la montée.

.

Après une montée raide mais très courte sur le sentier du GR10 (10 minutes depuis le départ) suivre la piste vers l’Ouest.

.

La Baie de Saint Jean-de-Luz sur notre droite.

.

Vers 470m d’altitude et après 15 minutes de marche depuis le col d’Ibardin, suivre toujours la piste qui monte vers le Sud-S.O.

.

Vers 485m, nous quittons l’itinéraire du GR10

que nous retrouverons tout à l’heure pour suivre un sentier à gauche (le Gm01) en direction du Sud.

.

Petite pause.

.

Un vautour Fauve avec son énorme envergure entre 2.30 et 2.80m.

.

La belle vue sur la Rhune (905m).

.

L’itinéraire du Gm01, continue à grimper cette fois-ci vers le Sud-S.O.

Le Gm01 suis l’itinéraire du GR10 à gauche mais en suivant le fil de crête du massif du Mandale.

.

Heureuses les petites (Ziva et Athéna).

.

L’arrivée au sommet du Manddale ou Mandale (573m).

.

30 minutes depuis le départ du col d’Ibardin.

.

Pour visionner le panorama du Mandale, cliquer sur les étoiles animées ou sur le menu déroulant en bas à gauche.

Voir les itinéraires et variantes de cette randonnée sur la photo ci-dessous.

Itinéraire en bleu pour les randonneurs (grande boucle) et en vert la petite boucle pour les marcheurs. En rouge pour ceux qui veulent descendre tout droit dans les Genêts (Attention de ne pas descendre directement vers le lac, vous rencontrerez des Genêts piquants fort désagréables !

.

Après une toute petite pause au sommet du Mandale,

nous reprenons notre chemin pour faire notre deuxième sommet de la journée.

.

Rien de difficile, il suffit de suivre la crête jusqu’au Zigorriaga.

.

10 petites minutes entre les deux sommets.

.

.

Sommet du Zigorriaga (549m)

sur la ligne de crête frontière entre la France et l’Espagne tout comme le Mandale.

.

Pour visionner le panorama du Zigorriaga, cliquer sur les étoiles animées ou sur le menu déroulant en bas à gauche.

La vue sur Saint Sébastien.

.

Le Port de plaisance d’Endaye.

.

Après le Zigorriaga, retour en arrière sur 200m jusqu’à la bifurcation (540m).

.

Descendre à gauche vers le Nord sur le Gm01 pour retrouver un peu plus loin le sentier du GR10.

.

Le col de Bizkartzu (496m) où nous retrouvons le GR10 du départ.

.

Toujours ces belles vues sur l’Océan.

.

Vers Saint Jean-de-Luz.

.

.

Les toutous ne lâchent par leur maîtresse d’un mètre !

.

Le sentier du GR10 est bien marqué et balisé en rouge et blanc, no soucis.

.

.

L’itinéraire ensuite descend vers le Nord jusqu’au col des Poiriers.

.

La vue sur le barrage de Xoldokogaina (260m)

que nous contourneront au retour par la droite (à gauche pour la grande boucle).

.

L’arrivée au col des Poiriers (Pitara) 317m. 30 minutes depuis le Zigorriaga et 1h15 depuis le départ.

En vert, la piste à prendre au retour pour ceux qui ont le niveau Marcheurs.

.

Pitara (317m) col des Poiriers.

.

Depuis le col, suivre le GR10 qui grimpe dans un premier temps vers l’Ouest.

.

Puis, à Osinko Lepoa vers 370m,

le GR10 vire à droite pour suivre le fil de crête jusqu’au sommet (Nord).

.

La vue derrière nous sur les deux sommets que nous venons de faire avec en toile de fond la Rhune et ses (905m) d’altitude.

.

La Rhune ou Larrun en Basque (900 ou 905m d’altitude suivant les cartes) est le premier contrefort de la chaîne Pyrénéenne en partant de l’Océan Atlantique. Elle est au Pays Basque ce que le Canigou est à la Catalogne.

.

Pour la partie finale, suivre à gauche le GR10 ou la petite sente de droite,

dans tous les cas, vous n’aurez aucune difficulté pour vous hisser au sommet.

.

La vue sur la belle Peña de Haya.

.

Vers Saint Sébastien.

.

L’arrivée au sommet.

.

Sommet du Xoldokogaina (486m) 1h45 depuis le départ du col d’Ibardin (petites pauses comprises).

.

La vue sur l’Océan-Atlantique depuis le sommet est un peu masquée,

continuer une centaine de mètres vers la mer pour vous installer et contempler le paysage.

.

Pour visionner le panorama Zoom sur l’Océan, cliquer sur l’étoile animée côté mer ou sur le menu déroulant en bas à gauche.

Un balcon de choix pour notre casse-croûte de midi, que demander de mieux !

(Marinette avec Ziva et Mariano avec Athéna).

.

Quelques chevaux sur le petit massif du Xoldokogaina.

.

Magnifique.

.

De plus près !

.

Des vautours passent devant nous, que du bonheur !

.

.

Un mâle de Tarier pâtre: http://www.oiseaux.net/oiseaux/tarier.patre.html  (merci Julien pour l’info)

.

Un poulain.

.

.

Les asphodèles sont des plantes vivaces monocotylédones qui appartiennent à la famille des Liliacées.

.

Papillon Aglais urticae

La petite tortue  étant son nom vulgaire (famille des Nymphalidae).

.

Et pour finir les animaux domestiques comme ici notre petite Ziva.

.

Et Athéna qui pour ses 13 ans a encore la patate malgré ses 3 dernières opérations. Il est certain que la venue de la petite Ziva depuis maintenant 2 ans, a reboosté notre Athéna. Comme quoi même pour les chiens le moral est très important !

.

La vue depuis le sommet sur l’Atxuria (756m) avec au loin le Pic d’Orhy (2017m).

.

La Peña de Haya avec de gauche à droite les pics:

d’Erroilbide (836m), Txurrumurru (826m) et Irumugarrieta (806m).

.

La vue vers le port de Mutriku et Saint Sébastien au premier plan.

.

Las Ventas de Behobia.

.

Hendaye.

.

Port de plaisance d’Endaye.

.

Cap du Figuier (Cabo Higuer).

.

Ciboure.

.

Le Fort de Socoa.

.

Vers Biarritz.

.

La vue au loin sur Vieux Boucaux et Capbreton.

.

L’autoroute A63 menant au péage de Biriatou.

.

Après être restés 1h45 à contempler ce beau paysage, le retour avec deux choix possibles:

.

Revenir au sommet du Xoldokogaina.

.

Pour les Marcheurs qui n’ont pas trop le sens de l’orientation,

revenir sur vos pas jusqu’au col des Poiriers (317m) et suivre la piste qui descend vers le lac en direction de l’Est.

.

Pour les autres qui font la grande boucle (façon de parler, elle ne fait que 1km de plus )

Suivre le fil de crête du massif en direction de l’Est.

.

Petite séance photo pour Marinette, Athéna et Ziva.

.

Les vues sont toujours aussi saisissantes côté Océan.

.

Socoa et son fort.

.

La Baie de Saint Jean-de-Luz.

.

Continuer ver l’Est puis vers 465m, descendre vers la gauche la crête Nord jusqu’à la route.

.

Depuis la route, la suivre sur 80m, puis prendre la sente à droite qui file vers l’Est jusqu’au barrage de Xoldokogaina.

.

Nous concernant, nous sommes descendu en mode sanglier tout droit vers le lac.  Pour ceux qui veulent descendre directement au lac et pour ne pas faire comme nous, descendre dans la partie à droite pour éviter les Genêts Piquants.

(voir l’itinéraire en rouge).

.

Pas top  je vous l’avoue, mais sans danger !

Nous avons épargné à nos deux chiens en les prenants chacun dans nos bras.

.

Marinette dans la partie Genêts Piquants,

c’est les 50 derniers mètres de dénivelé où il vaut mieux ne pas être en short !

.

Une fois en bas, plus de problème.

Pour les marcheurs qui seront revenus par la piste, suivre celle-ci en contournant le barrage par la droite sans se soucier des autres pistes qui partent à droite.

.

Petite pause après avoir contourné une grande partie du lac.

.

Marinette.

.

La jonction des itinéraires Grande et petite boucle vers 300m d’altitude

(compter une petite heure depuis le sommet).

.

Récupérer la piste à droite qui monte gentiment vers le Sud-Est.

.

.

La vue sur le lac que nous venons de contourner.

.

Après 10 minutes de marche depuis la bifurcation 300m, ne pas manquer la piste forestière de droite. Vous pourrez toujours remonter par la suite, un sentier à droite 150m plus loin ou au pire, suivre la piste jusqu’au bas du col d’Ibardin (ce qui vous fera remonter toutes les Ventas).

.

Si vous avez bien pris à droite dans la première bifurcation,

vous devriez vous retrouver sur le col de Batzarleku en 10 minutes.

.

Col de Batzarleku (390m) avec une belle vue sur la Rhune (905m).

.

Suivre ensuite la piste vers le Sud jusqu’au Ventas d’Ibardin.

.

Après la barrière, suivre la piste de gauche.

.

L’arrivée au col d’Ibardin

Compter 1h45 depuis le sommet du Xoldokogaina et entre 3h et 3h30 pour cette belle randonnée.

A propos de l'auteur

5 commentaires

  1. liliane

    Bonjour Mariano,
    Le randonnée est superbe, et les photos très jolis Paysages, les vautours sont au rendez-vous,
    Les petite chienne sont très heureuses de venir avec leur Maîtresse, Bravo et Merci Mariano pour nous laisser profiter de votre sortie.
    Amities bisses

  2. Gonzalo Lucini

    Je revienne tôt ! Je viens de lire ton dernier topo et je vois un mâle de Tarier pâtre, dont le nom je t´avais déjà envoyé pour la Rando au Pic Salhagagne et Pic Beloscare.
    Quant au nom du papillon il y a une erreur puisqu´il s´agit de la espèce Aglais urticae (  » La petite tortue  » étant son nom vulgaire ), famille des Nymphalidae.
    Merci, Mariano, pour ton offre; ça sera pour une prochaine fois.

  3. Jean Robert

    Bonjour Mariano ,

    Voilà une sortie bien sympathique en famille ; le bonjour à Marinette et caresse aux fifilles !
    Bravo pour les photos des vautours .
    Amitiés

  4. Maze danielle

    Des vues magnifiques et un parcours accessible au plus grand nombre, quelle bonne idée! Merci Mariano.

  5. meunier yves

    Bonjour Mariano,
    Pour le commun des marcheurs, comme nous, qui connaissons un peu, c’est une très belle sortie, à la portée du plus grand nombre, et( cerise sur la montagne), on voit l’océan, bravo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Désert des Bardenas Reales

Cartographie Topopyrénées

    refuges dans les Pyrénées

Liste des Topos et Randonnées Météo Montagne  

Les Sentiers de la Mer

Les sentiers de la Mer

Contact Mail

S’abonner au site Topopyrénées

Entrez votre adresse e-mail

Entièrement gratuit Voir Ici