Select Page

Randonnée Pic Cestrède 2947m

Randonnée Pic Cestrède 2947m
  • Déniv: +1650m – (4h30+4h00)= 8h30 – 19 km Niv:  Montagnard
  • Date: le 29.09.2018 – Hautes-Pyrénées -Départ: la Fruitière 1371m

Le Pic de Cestrède 2947m depuis la fruitière (1371m)

Le pic de Cestrède est un peu délaissé par son voisin le Pic d’Ardiden, pourtant son panorama au sommet est tout simplement splendide. L’ascension au pic de Cestrède ne présente pas de difficultés autres qu’un dénivelé important et d’avoir à utiliser un peu les mains pour contourner 2 à 3 ressauts sans trop de difficulté.

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo _ _ _ _ _

.

Difficultés: Pas de difficulté jusqu’au col de Culaus par beau temps et en l’absence de neige, la suite au niveau de la crête finale (un peu aérienne mais facile) demande un peu d’expérience.

.

Départ depuis le parking de la fruitière (1370m).

.

Suivre le large sentier qui monte au refuge et lac d’Estom.

.

Bifurcation des itinéraires vers 1560m au niveau du panneau Russell/Estom (entre 0h45 et 1h00).

Laisser sur la droite le large sentier allant vers le refuge d’Estom (Sud) et emprunter à gauche l’itinéraire vers le Sud-Est (Refuge Russell).

.

Le sentier effectue tout au début une grande courbe,

.

puis une série de lacets dans le bois jusqu’au refuge sans aucune difficulté.

.

Refuge Russell (1980m) 1h45 depuis le parking de la Fruitière.

.

Refuge Russell ouvert (non gardé) capacité 10 places à l’étage avec matelas et 5 supplémentaires au sol en cas (au total 15 places été comme hiver) en très bon état, bien équipé: salle à manger avec 2 tables et bancs + cheminée. Fontaine face au refuge. N’oubliez pas les 3 petits euros pour ceux qui ont utilisé le refuge, merci.

.

J’ai passé la nuit au refuge et monté au col de Culaus dans le noir avec la frontale.

Depuis le refuge, continuer sur le sentier montant vers le Sud-Est.

.

Photos de jour prises à la descente: Après avoir laissé l’itinéraire de gauche allant au Pic d’Ardiden (2090m),

continuer tout droit en direction du pierrier en suivant les cairns.

.

L’itinéraire jusqu’au col de Culaus est facile, il suffit de suivre le vallon.

.

.

A la fin du pierrier, une sente bien marquée monte dans la pierraille jusqu’au col.

.

Col de Culaus (2565m) 8h00 du matin, je suis parti à la frontale pendant 1h15 pour assister au lever de soleil,

mais une fois de plus la météo s’est trompée, pas de lever de soleil !

.

.

Je suis monté dans le brouillard jusqu’au début de la crête finale (Photos prises à la descente).

.

Depuis le col suivre plus ou moins la crête en direction du Sud

en restant par moment 20m en-dessous à gauche du fil de crête pour éviter quelques gendarmes et ressauts.

.

En suivant les cairns et par beau temps il n y a pas vraiment de danger (Niv: Montagnards).

.

La vue derrière moi vers le col de Culaus qui se dégage par moment comme ici.

.

La crête finale !

.

C’est plus impressionnant que difficile, en suivant le fil de crête il faut par moment escalader ou désescalader quelques mètres (Niv: II+) mais vous pouvez aussi suivre les cairns qui vous mènent sans problème au sommet 20m en-dessous de la crête.

.

L’arrivée au sommet.

.

Mariano au sommet du Pic de Cestrède (2947m)  Après les 1 heure de frontale + le brouillard, le soleil brille de mille feux, super ! ! !

2h3o depuis le refuge, compter 4h30 depuis la fruitière.

.

Le Pic d’Ardiden (2988m), encore un peu dans les nuages.

.

Le Pic du Midi de Bigorre (2872m).

.

Vers le Néouvielle.

.

.

Le Pic Long (3192m).

.

Vers Gavarnie.

.

Le Mont Perdu (3355m) et le Cylindre (3335m).

.

De la Tour (3009m) au Taillon (3144m).

.

La brèche de Roland (2807m) et le Casque du Marboré (3006m).

.

Vers le massif du Vignemale.

.

.

.

La Pique Longue (3298m).

.

Le glacier d’Ossoue est le seul glacier de langue imposante de la chaîne,

et le deuxième en superficie après le glacier de l’Aneto mais devant ceux du Mont-Perdu et de la Maladeta.

.

Vers la fin du mois de septembre,

le glacier est en grande partie en glace vive et fait vraiment peine à voir !

.

Panorama vers l’Ouest.

.

Vers le Nord-Ouest.

.

.

En montagne, par temps de brouillard, et lorsque le Soleil est bas sur l’horizon, il est possible d’apercevoir, à l’opposé sa propre silhouette (comme ici depuis le sommet), projetée au centre d’auréoles brillantes et colorées, c’est le Spectre de Brocken.

.

Zoom sur ce phénomène incroyable !

.

Garmo Negro (3051m) et Pics d’Enfer (3082m).

.

Le Balaitous (3144m).

.

Le Pic d’Ardiden (2988m), il ne lui manque que 12m pour être parmi les 3000 des Pyrénées

et pourtant c’est un beau et grand sommet de nos Pyrénées (voir le topo ici).

.

Panorama vers le Sud.

.

Malh Arrouy (2965m) et le Soum d’Aspé (2968m).

.

Vers la Tendeñera (2853m).

.

Les nuages se sont stabilisés un peu plus bas pour mon plus grand bonheur !

.

Garmo Negro et Pics d’Enfer.

.

Les Pics d’Enfer (3082m).

.

La Collarada (2886m).

.

La Grande Fache (3005m).

.

La ville de Cauterets.

.

Après 45 minutes passées au sommet, retour par le même itinéraire que la montée.

.

Cette fois-ci contrairement à la montée où j’étais quelques mètres en-dessous, je reste sur le fil de crête jusqu’au ressaut.

.

Au niveau de la brèche, descendre vers la droit pour récupérer l’itinéraire de montée.

.

Quelques pas d’escalade Niv II+ pour désescalader mais rien de difficile.

.

Retour au début de la crête qui descend au col de Culaus.

.

Itinéraire de montée en bleu et en rouge pour le retour.

.

Le vallon de Culaus à descendre pour rejoindre le refuge Russell.

.

Comme à la montée, suivre plus ou moins le fil de crête en évitant les 2 ressauts par la gauche.

l’itinéraire est superbement bien cairné, ce qui n’est pas toujours le cas lorsqu’il y a beaucoup de pierres.

.

La vue derrière moi sur le sommet que je viens de gravir.

.

.

J’ai mis 1h20 (compter 1h30) pour revenir au col depuis le sommet du Cestrède.

.

Vers l’Est avec le lac de Culaus (2320m)

.

et le lac Noir qui est à droite et que l’on ne voit pas.

.

Depuis le col de Culaus (2565m), redescendre le vallon jusqu’au début du Pierrier.

.

Le traverser.

.

Puis continuer vers le Nord-Ouest en suivant les cairns.

.

Laisser l’itinéraire de droite vers 2120m montant à la brèche de Pourtaou et au Pic d’Ardiden.

.

La brèche de Pourtaou des Agudes (2570m).

.

.

L’itinéraire ensuite continue à descendre

.

jusqu’au refuge Russell par un beau sentier entre les pins.

.

L’arrivée au refuge Russell (1980m) 1h00 depuis le col de Culaus et 2h30 depuis le Pic de Cestrède.

.

Après un bon casse-croûte au refuge Russel,

photo souvenir avec Frédéric de Toulouse (un fidèle lecteur de Topopyrenees).

.

Depuis le refuge Russell, retour par le même itinéraire que la montée.

.

.

Je retrouve le large sentier qui descend en pente douce jusqu’au parking de la fruitière (Nord).

.

Retour au parking de la Fruitière (1370m).

1h30 depuis le refuge et 4h00 depuis le Pic de Cestrède (sans les pauses).

Petite boisson pour couronner cette belle randonnée qui ne m’a pas franchement rafraîchi

mais plutôt assommé lorsque j’ai payé mon Coca-Cola: 3,80 euros ! ! !

About The Author

10 Comments

  1. patrice FOURNIS

    Merci encore pour ce beau sommet , je suis épaté par le phénomène du spectre de Broken,!!!
    Tes descriptions et tes photos me permettent d’envisager ou pas de futurs projets de randos. Milles mercis!

  2. Edouard

    Toujours autant de plaisir à contempler ces magnifiques paysages, les superbes photos et les commentaires
    Encore bravo et un grand merci Mariano
    Edouard

  3. Mireille Abadia

    Bonjour Mariano.
    Toujours de très belles photos, merci encore.
    votre coca à 3e80… indigeste.
    j’ai mieux, après une rando, un pot pris à Argelès : un pierrier a 4e.. les bulles sont restées coincées !
    Bonne continuation à nous régaler de rando!

  4. Jean-Paul Souvigny

    Très beau sommet déjà effectué, assez délaissé ce qui évite l’affluence tout en offrant un panorama magnifique !
    Incroyable la projection de ta silhouette dans le halo de couleurs, vraiment surprenant !
    Amicalement, Jean-Paul.

  5. Iñaki lezaun

    Merci pour la promenade. Je suis là et j’y retourne. Photos superbe.
    Je suis là depuis 25 ans.
    Bons souvenirs

  6. Serge

    Bonjour Mariano
    Belle rando et pas grand monde, c’est vrai que le Dénivelé est conséquent mais la récompense est au bout, superbe ! Demain si le vent se calme Canigou en boucle par les crêtes du Barbet, tu connais déjà !
    Amitiés Serge

  7. francis

    Bonsoir Mariano

    Un grand pic des montagnes de Cauterets avec une superbe vue
    sur le Vignemale et tous les autres sommets environnants. Et
    ce spectre de Brocken un spectacle rare et magique è la fois.
    Merci pour ton reportage comme toujours…Et pour le prix ça
    valait au moins deux Coca-cola!!!!

    Amitiés Francis..

  8. Baby

    Magnifique panorama et magnifique photos merci Mariano

  9. Souvigny Jean-Paul

    Pour cette belle ascension au départ de La Fruitière, le DERNIER point d’eau est au refuge Russel, à 1000 m de dénivelé du sommet environ. On peut aussi enchaîner avec la pointe de Cestrède.

  10. laporte-daube paul

    exellent photos magnifiques précisions tres appréciables bravo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Chansons Béarnaises

Liste des Topos et Randonnées Météo Montagne  

    refuges dans les Pyrénées

Cartographie TopoPyrénées

Les Sentiers de la Mer

Les sentiers de la Mer

S’abonner aux articles

Nombre d'abonnés inscrits à ce jour:

Contact Mail