Select Page

Randonnée Pic d’Orhy (2017m) par le col Bagargiak

Randonnée Pic d’Orhy (2017m) par le col Bagargiak
  • Col Bagargiak 1327m (Chalets d’Iraty): +1200m – (3h45+3h15)= 7h00 – 17 km
  • Virage (1420m) au-dessus du col Méhatzé: +1000m – (3h00+2h30)= 5h30 – 13,5 km
  • Virage Cabane d’Orgambide (1380m): +850m – (2h15+1h45)= 4h00 – 8 km3
  • Date: le 15.10.2015 – Pays Basque (Forêt d’Iraty) Niv: Randonneur

Le pic d’Orhy (2017m) par la crête de Zazpigain.

Le pic d’Orhy ou Orhi en basque est le premier sommet que l’on trouve au-dessus de 2000m en partant de l’Océan Atlantique. Le panorama depuis cette cime calcaire est immense, il s’étend de la côte Landaise aux Pyrénées centrales. Plusieurs itinéraires sont possibles pour atteindre ce très beau sommet frontalier qui sépare la Soule de la Navarre. Le plus beau des itinéraire et aussi le plus long est sans aucun doute la montée par les crêtes de Zazpigain depuis les Chalets d’Iraty.

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo _ _ _ _ _

.

Difficultés: La crête du Zazpigain demande un peu d’attention, surtout quand la roche est humide. Pour l’arête, à ne faire que pas temps sec et pour les gens qui n’ont pas le vertige, si non contourner cette arrête par le sentier en contrebas.

.

Petit arrêt voiture avant le col de Bagargiak pour assister au lever de soleil sur le Pic d’Orhy.

.

De la neige ? Non, plutôt du givre ! ! !

Ce givre un peu surprenant, va nous donner un peu d’adrénaline pour cette belle sortie automnale.

.

Sur les 3 départs possibles pour cette randonnée, nous avons choisi comme point de départ, de s’arrêter au niveau du virage altitude (1420m) environ 450m plus loin que le col de Méhatzé.

(Possibilité de se garer à 3 ou 4 voitures)

.

Pour ceux qui partent depuis le col Bagargiak (Les Chalets d’Iraty) s’élever vers le Sud d’abord sur une piste serpentant dans la forêt puis la crête d’Orgambidesca vers 1410m et poursuivre ensuite la crête juste au-dessus de la route allant au col de Méhatzé.

.

Randonnée faite avec Francis et Thierry.

Depuis le virage s’élever vers le Sud pour atteindre la crête de Lapatignégagne.

.

Depuis la crête, continuer vers le Sud-Ouest.

.

.

.

Nous arrivons bientôt à un grand baraquement de chasseurs (1410m).

.

Après avoir laissé le baraquement de chasseurs sur notre gauche, nous suivons horizontalement une sente bien marquée vers le Sud

.

Le givre de cette nuit.

.

Les belles couleurs automnales sont au rendez-vous.

.

Descendre légèrement pour rentrer dans la forêt.

.

Court passage dans la forêt.

.

Sortie de la forêt, en direction cette fois-ci du Sud-Est.

.

Les premiers contreforts des Pyrénées.

.

De bien belles couleurs automnales.

.

Attention à la sortie du bois:

Laisser la sente qui descend sur votre gauche et élevez-vous vers un petit défilé.

.

Le givre que nous avions vu de loin ce matin est bien là !

.

Après ce sentier en balcon sur la crête de Millagaté,

.

nous atteignons un col sans nom altitude 1444m (1h depuis le départ).

.

Abri de chasseurs que nous laissons sur notre gauche.

.

Belle vue sur le Pic d’Orhy et ses 2017m d’altitude.

.

Le troisième itinéraire (le plus rapide) est juste en contrebas à droite de cette photo

(compter 10 à 15 minutes pour atteindre la crête)

.

Col de Thartako Lépoua (1425m).

.

Depuis le col de Thartako Lépoua gravir la crête herbeuse (Sud) qui aujourd’hui est bien gelée !

.

Pente qui devient de plus en plus raides.

.

Crête ornée de palombières.

.

Le Pays Basque dans toute sa splendeur !

.

Vers l’Est.

.

Avec ce givre, nous restons très vigilants !

Parfois ils nous arrivent de glisser un peu sur le sentier mais rien de dangereux.

.

.

Oui, c’est l’Automne !

.

La crête menant au Zazpigagn devient de plus en plus raide.

.

.

Thierry suivi de Francis.

.

.

Sur la crête menant au Zazpigagn.

.

Sommet du Zazpigagn (1765m) 2h depuis notre départ.

.

Panorama vers le Sud-Ouest.

.

Depuis le sommet, continuer la crête calcaire en direction de Sud-Est.

.

.

Aïe aïe aïe ! ! !

.

Sans vraiment en parler depuis notre départ, ce passage que nous savions délicat était déjà dans nos tête !

En été soit vous choisissez la crête aérienne ou soit le sentier de contournement sans difficulté, ici avec les conditions hivernales d’aujourd’hui car il y a un paramètre que je n’ai pas indiquait sur ce topo, en plus du givre, il y a des rafales de vent de plus de 100 km/h. Alors autant vous dire que le passage par la crête aujourd’hui est formellement interdit !

.

Et peut-être même que l’on ne pourra pas aller plus loin, malheureusement . . . . .

.

Je me décide quand même à descendre de quelques mètres pour voir s’il est possible de franchir ce passage sans prendre trop de risques !

.

La sente de contournement n’est pas givrée, heureusement !

.

.

La pente qui a cet endroit est très raide est gelée en surface, mais pas le sol, heureusement !

.

Ce qui veut dire que nous pouvons descendre sans trop prendre de risque et récupérer la sente.

.

Sentier qui lui n’est pas givré, heureusement pour nous.

.

Petite échelle qui permet de basculer de l’autre côté de la brèche et de mettre pied sur la crête d’Alupigna menant tout droit au Pic d’Orhy.

.

Francis et Thierry.

.

Derrière nous la crête très aérienne avec en contrebas sur le versant Est,  le sentier de contournement.

.

Voilà la difficulté majeure de cette randonnée étant passée,

il ne reste plus qu’à remonter cette crête facile jusqu’au sommet.

.

.

.

Un petit portillon.

.

Thierry.

.

A quelques mètres du sommet.

.

Un groupe de randonneurs redescend du sommet après n’être resté que quelques minutes, il est vrai que les conditions d’aujourd’hui avec des rafales à plus de 100 km/h et une température de -6° en ressentie, sont vraiment des conditions sibériennes et je n’exagère pas !

.

Sommet du Pic d’Orhy 2017m.

(Orhi en basque) ou Orimendi en Souletin (dialecte basque).

.

Thierry, Francis et Mariano au sommet du Pic d’Orhy (2017m).

(3h00 pauses comprises depuis le virage altitude 1420m)

.

Panorama de toute beauté depuis le sommet:

Camera-Panorama-Automatique

.

Bannière de givre:

Contrairement à un drapeau, cette draperie n’est pas orientée dans le sens du vent mais dans la direction opposée, et la régularité de sa croissance témoigne de la belle constance des conditions qui ont présidé à sa formation (température, humidité, force et surtout direction du vent). Dans le cas présent, le vent soufflait de la gauche vers la droite au cours de la nuit précédente, amenant sans cesse de nouvelles gouttelettes en surfusion sur la tête des cristaux … Gouttelettes qui constituent autant de « briques élémentaires » participant, par leur congélation instantanée au contact de la glace, à la patiente construction de ces orfèvreries éphémères.

.

Avec un froid glacial et un vent qui ne faiblit toujours pas, nous décidons d’aller en bout de crête sur le deuxième sommet de l’Orhy où le panorama est quasi identique.

.

Nous avons aujourd’hui avec ces conditions hivernale une très bonne visibilité (jusqu’à 150 km).

Ici, vers los Mallos de Riglos.

.

Du Pic d’Anie (2504m) au Mallo Acherito (2362m).

.

Vers les Pics d’Enfer (3082m).

.

Pic d’Ansabère (2360m).

.

El Mallo de Acherito (2362m).

.

Le Pic du Midi de Bigorre (2872m) 95 km à vol d’oiseau.

.

Vers le Balaitous (3144m).

.

Le Pic Moncayo (2314m).

Sommet à plus de 150 km à vol d’oiseau du Pic d’Orhy ! ! !

.

Panorama vers le Nord-Ouest.

.

Vers l’Océan Atlantique (71 km).

.

Pic d’Iparla (1044m) et le sommet d’Artzamendi (926m).

.

Retour sur la cime du Pic d’Orhy où le vent souffle toujours aussi fort.

.

.

Panorama Zoom sur 180°

Panorama-Zoom-depuis-le-Pic-d-Orhy-Vignette

.

Après être restés une heure sur la cime, retour par le même itinéraire que la montée.

.

.

Il est 13h de l’après-midi et le givre n’a pas vraiment fondu, signe du froid qui règne sur ce massif.

.

Par contre le paysage lui, est toujours aussi beau !

.

Nous arrivons à la Brèche Zazpigagna (20 minutes depuis le sommet).

.

Je pensai passer par la crête aérienne au retour mais le gel est encore présent.

Et donc beaucoup plus sage de reprendre le sentier de contournement comme à l’aller.

.

.

Une main courante sur les 20 premiers mètres de la descente.

Bien utile en hiver ou pour des jours comme celui-ci.

.

.

La remontée vers le haut de la brèche.

.

Ayant pris un peu d’avance sur mes copains de randonnée,

.

je décide d’aller voir de plus près cette fameuse crête aérienne.

.

Je parcours la moitié de la crête sans trop de problème,

.

le restant est un peu plus aérien avec une crête beaucoup plus effilée, mais beaucoup trop dangereux pour la traverser avec ce givre qui n’a pas fondu depuis ce matin.

.

Après avoir fait l’aller/retour jusqu’à la moitié de la crête, retour en haut de la brèche pour rejoindre mes copains qui eux ne m’ont pas attendu ! ! !

.

.

.

La descente de la crête herbeuse du Zazpigagn.

.

Panorama vers la plaine.

.

Vers le village de Larrau.

.

Au loin, la forêt d’Iraty avec le pic des Escaliers (1472m).

.

Le Pic d’Anie (2504m).

.

Il n’est vraiment pas rare de voir des vautours dans le Pays Basque.

.

Le vent au Pays basque souffle souvent très fort en haut des crêtes,

.

ce qui doit ravir ses planeurs hors pair.

.

Envergure pouvant atteindre les 2m80.

.

Retour au col de Thartako Lépoua (1425m) 1h30 depuis le sommet.

.

Depuis le col de Thartako Lépoua descendre à gauche pour les randonneurs qui sont partis depuis la cabane d’Orgambide, pour les autres suivre la crête herbeuse jusqu’au col sans nom.

.

Nous pensions ce matin que ça aller vite fondre et bien pas du tout !

.

Retour pour cette traversée en devers sur un sentier bien marqué, sans aucune difficulté.

.

L’entrée et la sortie du bois.

.

.

Paysage automnale derrière nous vers l’Est.

.

Baraquement de Chasseurs que nous allons laisser sur notre droite.

.

Une belle robe !

.

Retour au virage de ce matin où nous attend notre voiture (nous avons mis 3h pauses comprises).

Pour ceux qui sont partis depuis le col de Bagargiak, compter entre 30 à 40 minutes en plus.

Très belle randonnée faite avec Francis et Thierry, merci à eux pour leur compagnie.

Lien Randonnée pic d’Orhy depuis le port de Larrau

Retour-Haut-de-Page

Topo-Orhy

Topo-2017m

About The Author

14 Comments

  1. Pierre THOMAZO

    Rando faîte hier sous un beau soleil automnal (sans givre). Nous avons croisé quelques chasseurs mais la saison de la palombe touche à sa fin. Nous avons été étonnés de voir que les arbres avait perdu toutes leurs feuilles.
    Vu des vautours, des milans royaux et un vol de grues.
    Le sentier de contournement se fait sans trop de problèmes, il faut tout de même être vigilant en descendant. Les crêtes sont vraiment très fines et très aériennes…même par beau temps je ne m’y risquerai pas.
    Pas mal de vent mais c’est souvent très venté dans cette zone.

  2. Mariano64

    Réponse à Debuyserie

    Le Pic du Midi d’Ossau est masqué à 90% par le massif du Pic des Rois, je l’ai rajouté dans le panorama (Zoom) pour que vous le localisiez,
    mais je ne peux pas indiquer tous les sommets, il faut que le panorama reste agréable à visualiser.

    Cordialement

  3. debuyserie

    bonsoir
    simple question
    comment on peut voir le palas et le Balaitous et pas Jean Pierre ?
    Merci pour cette belle Rando…

  4. Pellizza

    Magnifiques images de givre sur le pic d’Orhy!!!et très beau mouton.Bises.

  5. Françoise

    Bonjour Mariano
    Bien belle randonnée, assez aérienne cependant au vu des photos de Thierry
    Très belles couleurs d’automne et de givre, mais si j’avais pu venir j’aurais eu tellement froid que j’aurais dû emprunter le béret de Francis…..
    Merci encore Mariano de nous emmener avec autant de générosité dans de si beaux paysages
    Très amicalement
    Françoise

  6. françoise hypo

    Tres belles photos givrées et ensoleillées.
    Merci Mr MARIANO et à bientôt
    Françoise HYPO

  7. Menu Gilles

    Bonjour Mariano pour ce nouveau topo; Je n’en rate aucun. Les photos sont toujours de qualité et les commentaires permettent de mesurer les difficultés du terrain.
    A bientôt.
    Gilles

  8. Boichut Chantal

    Mariano ! bonjour !
    je viens de visionner de diapo ! de plus en plus beau !
    la montagne est belle ! pourquoi aller si loin !!!
    merci pour les diaporamas !!!! tous me scoth à l’ordi !!!!
    merci pour nos yeux ! et le coeur Chantal

  9. caillé

    Encore une belle ballade qui nous fait rêver. Merci

  10. Joëlle & Jean-Mi

    Bonjour Mariano,
    Superbe balade que nous faisons régulièrement avec retour en boucle par le versant espagnol.Je confirme que la crête d’Alupigna est très dangereuse car le rocher n’est pas bon et le vent y souffle souvent. Très belles photos ! ! !

  11. Pat

    Jolie rando, merci pour cette balade en votre compagnie, les photos sont sublime et le topo un régal.

    A très bientôt, Pat

  12. Gazelle098l

    Très très bel album.
    Je l’ai fait en début d’automne mais sans givre.
    Des paysages merveilleux.

  13. David,

    Coucou Mariano,
    Une bien belle randonnée, merci pour ce beau partage,
    Une belle journée,
    David,

  14. Thierry

    Merci Mariano , encore un super Topo pour les randonneurs
    quant au descriptif de la journée , il est tout à fait exact , journée très fraîche mais quel spectacle pour les yeux !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Paysages du Luchonnais

Liste des Topos et Randonnées Météo Montagne  

    refuges dans les Pyrénées

Cartographie TopoPyrénées

Les 6 derniers commentaires

Les Sentiers de la Mer

Les sentiers de la Mer

S’abonner aux articles

Nombre d'abonnés inscrits à ce jour:

Contact Mail