Select Page

Raquettes col de la Cardinquère 2414m

Raquettes col de la Cardinquère 2414m
  •  Dénivelé +1020m – 8h00 – 18,7km – Niveau: Montagnard
  • Hautes-Pyrénées (Vallée du Marcadau) – Date: le 14.01.2012
  • Départ: Parking plateau des Pountas 1459m (Pont d’Espagne)

Col de la Cardinquère 2414m en boucle par le refuge wallon.

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo _ _ _ _ _

.

Le massif de la Cardinquère bénéficie d’une position centrale sur la vallée du Marcadau, la boucle par le col de la Cardinquère et le refuge du wallon vous fera découvrir des paysages variés de toutes beautés.

En hiver, revêtu de son beau manteau blanc, le paysage devient féerique !

Nous avions prévu de gravir le sommet de la Cardinquère Ouest (2509m), malheureusement les conditions d’enneigement et la qualité de la neige nous ferons renoncer à cette ascension, dommage car au sommet, tout le Marcadau s’offre à vous, mais le beau panorama depuis le col nous fera vite oublier le sommet.
Difficultés:
 Course  hivernale, randonneurs expérimentés avec une bonne condition physique.

(longueur de la course: 19km). Matériel: Raquettes, crampons et piolet.

Vérifier avant de partir:  le temps, les hauteurs de neige et l’indice du Risque d’Avalanche.

.

Parking des Pountas 1459m,

après le porche du bâtiment, prendre le sentier de droite réservé aux raquettistes.

.

Pont d’Espagne.

.

Contourner le bâtiment pour se diriger vers le plateau du Clot.

.

La neige est présente dès le départ,

mais il n’est pas nécessaire pour l’instant de chausser les raquettes à neige.

.

Depuis le plateau du Clot, nous pouvons voir au loin l’objectif  qui était prévu au programme,

Le col de la Cardinquère est juste derrière, il nous faudra 4h pour y  parvenir . . . . .

.

Refuge du Clot 1542m (20mn depuis le départ)

.

En hiver, prenez l’itinéraire rive gauche du gave du Marcadau (à droite du plateau du Clot),

nous avons emprunté un cours instant la piste réservée aux skieurs de fond,

.

Mais, très vite nous traversons le pont du gave pour retrouver le sentier réservé aux raquettistes.

.

Plateau du Cayan avec un ciel bleu limpide sans le moindre cumulus à l’horizon,

voilà ce qui nous attends pour cette belle journée en perspective.

.

.

Cabane  de Cayan.

.

 Au bout de 1h de marche nous arrivons à l’extrémité Sud du plateau de Cayan.

Pont du Cayan (1630m)

.

Le gave du Marcadau.

.

Nous laissons le pont du Cayan sur notre gauche  pour prendre le sentier montant aux lacs de l’Embarrat.

.

Sentier montant dans le bois par des lacets quelque peu soutenus.

Le sentier est verglacé, prudence ! ! !

.

.

Belles petites cascades de glace !

.

Plusieurs ouvertures dans le bois, nous donnent droits à de belles vues sur le plateau du Cayan.

.

.

.

A la sortie du bois, nous traversons quelques éboulis.

.

Plate-forme  (1900m)

Petite pause bien mérité après 1h45 de marche.

.

Superbe vue sur la vallée.

.

Nous reprenons très vite notre route vers les lacs de l’Embarrats sans avoir encore chaussé nos raquettes.

.

.

Vers 2000m, ne vous laissez pas aspirer vers la droite,

.

prendre le sentier qui s’échappe par le bord supérieur gauche (Sud).

.

Puis vers l’Ouest en direction des lacs de l’Embarrat.

.

.

Au-dessus de 2000m, le panorama est superbe !

.

Cette fois-ci, nous chaussons nos raquettes à neige.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Altitude 2078m, lac de l’Embarrat inférieur

(2h45 depuis le départ)

.

.

Longer le lac par sa droite.

.

.

Franchir après le lac inférieur, un nouveau ressaut,

.

pour atteindre cette fois-ci,  le lac Supérieur de l’Embarrat (2140m)

.

Pour les randonneurs qui montent au lac du Pourtet (2420m), contourner le lac par sa droite et poursuivre l’ascension (Ouest).

.

L’itinéraire en pointillé pour le lac du Pourtet.

.

Pour la Cardinquère, dès le début du lac supérieur, nous passons tout de suite le torrent à gauche du lac.

.

.

Panorama derrière nous.

.

Nous pouvons enfin voir le pic Ouest de la Cardinquère et son col à sa droite.

.

Après un nouveau replat, le vallon principal se divise en deux branches distinctes, celui de gauche qui accèdent à un petit col entre les deux pics (2408m) et celui de droite accédant au col de la Cardinquère.

Avec les conditions du manteau neigeux, nous avons bien fait de prendre le vallon de droite.

.

Derrière nous,  les Aiguilles de Castet-Abarca 2450m.

.

.

.

.

Nous choisissons le vallon de droite pour accéder au col de la Cardinquère, en prenant le vallon de gauche, la montée au sommet aurait été possible, mais la descente vers le col de la Cardinquère pour faire la boucle aurait été plus que chaud, donc pas de regrets.

.

Vallon menant au col où la neige est bien cartonnée mais également molle par endroits.

.

Paysage hivernal.

.

Nous déchaussons nos raquettes à neige pour nous équiper de crampons pour la montée au col.

.

C’est parti !

.

Corinne

.

Le vallon est bien abrupte, crampons indispensables !

.

.

La neige est tantôt cartonnée, tantôt molle, pas terrible !

C’est un vrai toboggan, la glissade est interdite. (beaucoup d’accidents ces derniers temps, même avec des crampons au pieds) les conditions d’enneigement cette année ne sont pas terrible, la prudence s’impose !

.

Le paysage lui, est splendide !

.

La pente se redresse un peu à l’approche du col, ce qui n’est pas pour nous déplaire.

.

.

Le vallon que nous venons de remonter depuis le lac supérieur de l’Embarrat.

.

Le col n’est plus loin . . .

.

Delphine et Jean-Luc à l’approche du col.

.

.

.

Les derniers mètres jusqu’au col sont un peu pénible pour moi, surtout après 4h de marche !

.

Col de la Cardinquère 2414m (4h depuis le parking des Pountas)

.

Panorama depuis le col vers le Sud.

.

Panorama vers le Nord-Est par où nous sommes montés.

.

Le sommet de la Cardinquère (2509m) n’est qu’à deux pas de nous (20mn)

Mais les conditions du manteau neigeux sont exécrables, tantôt cartonnée, tantôt molle . . .

.

La photo se passe de commentaires ! ! !

.

En plus,  la pente versant Sud de la Cardinquère est très exposée !

.

Sur cette photo, on voit bien que l’on aurait pu gravir facilement le sommet par le versant Est en passant par le col sans nom entre les deux sommets, mais pour faire la boucle,la descente aurait était très délicate, donc pas de regrets, nous avons fait le bon choix.

.

La photo du groupe au sommet:

Mariano, Laure, Jean-Luc, Jean-Claude, Corinne, Laurent et Délphine.

.

Panorama depuis le col (2414m)

camera-panorama

.

Tout compte fait, on est très bien ici

.

N’est-ce-pas Jean-Claude !

.

Nous ne sommes pas seul au col, un skieur est monté par le wallon Sud.

.

Il a attendu que la neige se transforme avant de s’élancer du col.

.

Manifestement, ce n’est pas un débutant !

.

Il n’aura pas mis longtemps à descendre.

.

Le panorama depuis le col est splendide sur les hauts sommets du coin, Pics d’Enfer 3082m, G-Fache 3005m, Petite Fache 2947m, pic de cambales 2965m et pic de Bernat Barrau 2793m, il ne manque que le grand Vignemale que l’on voit depuis le sommet.

.

La Grande Fache 3005m avec en arrière plan les Pics d’Enfer 3082m.

.

Le pic de Cambales 2965m.

.

Cambales, Tuc de Bassia et Bernat Barrau.

.

Le pic Bernat Barrau 2793m

.

Vue plongeante sur le lac supérieur de l’Embarrat 2139m

.

300m plus bas !

.

Panorama côté Sud:

G-Pic d’Arratille 2900m et Grand Pic de Peterneille 2764m.

.

.

Panorama côté Est:

Du Montaigu 2334m au pic d’Ardiden 2988m.

.

Les Aiguilles de Castet Abarca  2450m.

.

Le pic de Péguère au premier plan 2316m.

.

Le Montaigu 2339m.

.

Panorama vers le soum de Léviste

où malheureusement un randonneur a trouvé la mort ce dimanche après une chute de 100m.

.

Le pic du midi de Bigorre 2872m.

.

Le pic d’Ardiden 2988m.

.

Col de la Cardinquère 2414m.

.

Une première pour Delphine et Laure qui n’avaient pas encore fait de sorties raquettes jusqu’à ce jour

ainsi que l’utilisation des crampons.

.

Après être restés 1h20 au col, nous chaussons les crampons pour la descente vers le refuge du Wallon.

.

Les 30 premiers mètres sont verglacés avec très peu de neige . . .

.

En plus,  la pente est très inclinée !

Ne pas descendre ce couloir si vous n’êtes pas équipé ! ! !

.

Passé les 30 premiers mètres, la pente se redresse un peu . . .

.

Mais nous restons concentrés, une glissade nous ferait descendre jusqu’en bas !

.

Vue sur le sommet de la Cardinquère  (Ouest) 2509m.

.

.

.

Une fois les premiers 200m descendus, la pente devient beaucoup plus douce.

.

.

.

.

.

Le plus dur est derrière nous . . . .

.

Nous rangeons les crampons dans le sac et mettons nos raquettes à neige.

.

.

Le ciel n’a pas changé depuis ce matin, il est toujours aussi bleu !

.

Le Vignemale 3298m.

.

.

Nous continuons à descendre pour rejoindre l’itinéraire descendant du lac de Nère.

.

Quelques petites chutes en série, rien de grave . . .

 Delphine

.

Laure

.

Jean-Luc

.

.

.

.

.

Mariano

.

.

.

Laure !

.

.

La descente se fait au milieu des sapins avec en toile de fond le grand Vignemale 3298m.

.

.

La chapelle du Marcadau.

.

.

.

.

Nous arrivons au refuge du Wallon ou refuge du Marcadau 1865m

(1h20 depuis le col)

.

.

.

Refuge du Wallon 1865m

.

.

Capacité : 120 places (35 places hors périodes d’ouverture).

.

Un groupe de jeune Toulousains au refuge du Wallon.

.

Le Vignemale 3298m.

.

La Grande Fache 3005m.

.

Le gave Des Batans.

.

Après une courte pause,

nous reprenons notre chemin car la route est encore longue jusqu’au parking des Pountas (1h50).

.

.

.

.

.

.

Le gave du Marcadau.

.

.

Pont d’Estalounqué (1712m)

.

.

Cacasde

.

.

Jean-Luc contrairement à nous a gardé ses crampons.

.

Plateau du clot.

.

Cascade du pont d’Espagne.

.

Retour au parking des Pountas 1459m (3h30 depuis le col de la Cardinquère) longue randonnée de 7h30 avec une pause de 1h20 au col (Total: 8h50)

Magnifique journée ensoleillée, sans bobo, car en ce moment les accidents sont nombreux avec une neige très instable, tantôt cartonnée, tantôt molle où  l’on pouvait parfois s’enfonçait jusqu’au genoux sans s’y attendre.

Merci au groupe pour la bonne humeur générale qui a régné tout au long de cette sortie.

Retour-Haut-de-Page

Topo-Cardinquère

Topo-2414m

About The Author

15 Comments

  1. francoise84

    coucou!

    figure vous que j’avais jeté un oeil , mais les premières images ne m’avait pas fait voir de soleil donc je n’avais pas ete plus loin
    dommage pour moi car c’est fantastique !
    une merveille !
    voilà comment je conçois la neige , la haut et sous un magnifique soleil , geniale votre virée , des paysages vraiement a vous couuper le souffle
    j’ai adoré
    ça me reconcilie un peu avec la neige !
    demain j’y enmène mes lecteurs je la propose cette sortie sur mon blog le 10.02 .
    j’espère qu’ils aimeront autant que moi !
    mais quand meme vous avez une sacrée endurance pour faire de telle virée , c’est a «  »couper le souffle » » dans le vrai sens du terme , je suppose que la forme physique doit être au top pour entreprendre une telle ascension.
    pour ceux qui peuvent le faire ce doit être un plaisir immence
    bravo comme toujours avec vous mon cher MARIANO on n’est jamais deçu
    bises amicales a vous deux francoise84

  2. Hervé

    Salut Mariano,
    Une bonne année à toi, pleine de belle randonnées.
    J’ai fait le tour par les lacs du Pourtet et de l’Embarrat l’été dernier. Ce coin est très beau. C’est une course qui est longue et fatigante. Visiblement les conditions de neige étaient difficiles pour vous. Elle est glacée depuis quelques semaines et c’est dangereux. Il faut être bien vigilant.
    Porte-toi bien.
    A bientôt.
    Hervé

  3. Erwan

    De magnifiques photos et une rando qui fait rêver!

  4. HALM Emilia

    Salut Mariano,
    Superbes tes photos. Je savais que tu étais un pro de la photo, mais là vraiment je me régale.
    Dommage que je sois loin, j’aimerais tellement faire ce genre de randos.
    Bisous à vous deux.
    Emilia

  5. Louis BRUNA

    Bonjour,belle randonnée surtout l’hiver.
    J’admire votre prudence dont beaucoup pourrai s’inspirer.
    A PLUS et BRAVO LOUIS

  6. FARION

    ça m’a fait plaisir de revoir cette Cardinquère que j’ai faite 2 fois en été en descendant par un sentier facile sur le lac d’Embarrat. Mais c’est vrai que si la neige habille les paysages d’une superbe façon, elle rend aussi les montées et les descentes plus dangereuses,donc bravo à vous tous et félicitation pour votre prudence !Amicalement
    Monique

  7. Fred

    Bonne année à vous Mariano!
    Superbes photos d’un coin que je connais assez bien et où j’ai effectué ma première randonnée, un coin qui m’ai donc très cher! Content que vous y alliez de temps à temps 😉 Peut être auront nous droit à plus de topos dans ce coin cette année?
    Encore merci pour votre site, ce que vous faites nous rends beaucoup de services et on sent vraiment la passion que vous avez pour ces belles montagnes!
    Merci encore et une année à vous, votre femme et Athéna pleine de bonheur.
    Fred

  8. montcalm

    Bonjour Mariano ,
    Je connais cette virée l’été ; rien à voir !
    les paysages d’hiver sont féériques et surtout le niveau de difficulté aussi , surtout ce WE . Vous avez bien fait de ne pas aller au sommet .
    Nombre de randonneurs ont eu des difficultés ce WE sur la chaîne pyrénéenne , sans parler des accidents en Ariège et Pyrénées Centrales et c’étaient des professionnels de la montagne .
    Merci pour tes belles photos .

  9. Amorin

    magique sont ces fotos Mariano !
    que dire de plus que l’hiver est une saison fantastique auxquels les paysages changent du tout au tout…mais que dire aussi du manque de neige pour un mois de Janvier sur le Vignemale…..
    merci encore pour cette balade…
    Lili,lafadademontagne.

  10. Corinne

    Coucou
    Félicitation tu as du bosser toute la journée de hier pour que le topo de notre sortie de samedi soit déja en ligne, de magnifique photos comme toujours
    Merci de nous avoir fait profiter de cette rando
    A plus
    Corinne

  11. tarry jean louis

    les son jolies les sur tout sou la.nege li doig pa vaire chau a biento

  12. jean-claude

    Bonjour MARIANO,
    Toujours aussi magnifique.Avec cette neige verglacée quelques frayeurs ce week-end heureusement sans trop de bobos.Nous avons vraiment une région de rêve et en plus avec ces jounées si belles c’est grandement suffissant à nôtre bonheur.Salut à tous et à plus.

  13. liliane.deweer

    liliane
    tres belle randonnée Mariano,surtout avec cette neige, je ne savais pas qui il y avait si beaucoup de neige dans les pyreneen maintenant ,superbe pour eux qui save le faire

    je connait cette endroit mes de bas en haut comme vous sa ne vas plus,encore Bravo et Mecie

  14. CLOU Patrice

    Comme d’habitude, les randos sont superbes et bien documentées en images. J’apprécie beaucoup les panoramas avec les noms de tous les sommets. Bravo encore et magnifique travail de précision et de qualité. J’habite en Ariège et j’aimerais beaucoup voir des topos et photos des montagnes ariégeoises et même plus à l’Est. Alors à quand des randos dans ma région dont je pourrai m’inspirer pour mes propres sorties ? Quoi qu’il en soit j’ai toujours grand plaisir à recevoir les topos. Merci pour tout cela.

  15. louis François Teillet

    Je connais cette rando pour l’avoir faite à la belle saison ! Merci de nous en faire profiter en hiver.
    Bravo
    Louis François

Ascension du Vignemale (3298m)

Liste des Topos et Randonnées Météo Montagne  

    refuges dans les Pyrénées

Cartographie TopoPyrénées

Les 6 derniers commentaires

Les Sentiers de la Mer

Les sentiers de la Mer

S’abonner aux articles

Nombre d'abonnés inscrits à ce jour:

Contact Mail