Select Page

Sortie hivernale à la montagne du Rey (1349m)

  • Déniv: +920m – (2h15+1h45)= 4h00 – 8,5 km Niv:  Randonneur
  • Date: le 06.12.2017 – Vallée d’Ossau – Départ: Louvie-Juzon (Fin de piste 480m)

Sortie hivernale à la Montagne du Rey (Soum de Las Picarras) 1349m

D’un accès rapide été comme hiver (35 minutes depuis Pau) la montagne du Rey dont le point culminant est le Soum de Las Picarras (1349m) est le premier contrefort de la vallée d’Ossau.  Son panorama est magnifique tant sur la plaine de Pau que sur les nombreux sommets de la vallée comme le Pic du Midi d’Ossau (2884m).

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo _ _ _ _ _

.

Difficultés: Pentes raides à partir de la sortie du bois. Matériel: Raquettes à neige, Crampons et piolet.

Vérifier avant de partir:  le temps, les hauteurs de neige et l’indice du Risque d’Avalanche.

.

Randonnée faite avec Jean-Luc et Gérard sans oublier Jeclips.

Notre départ effectif s’est fait depuis le cimetière (425m) voir plus loin dans ce topo pourquoi ?

.

Départ depuis la fin de la piste au-dessus du cimetière de Louvie-Juzon (480m).

.

L’itinéraire n’est pas compliqué, il suffit de suivre le sentier du circuit du piémont du Rey (Est).

Voir le topo d’été beaucoup plus détaillé.

.

Croisement altitude 840m.

.

La vue sur la plaine des villages de Louvie-Juzon et Arudy.

.

Panorama vers le Mailh Massibé (1973m) et le Rocher d’Aran (1796m).

Suivre le sentier rentrant à nouveau dans le bois à gauche en direction de l’Est jusqu’à la bifurcation (884m).

.

Bifurcation (884m), suivre le sentier montant tout droit à droite.

.

La sortie du bois définitive de Dreyturère (altitude 1090m).

.

Très belle vue plongeante depuis ce promontoire sur Louvie-Juzon et Arudy.

.

Sortez vos appareils photos !

.

Du Lauriolle (1858m) au Montagnon (1973m).

.

Du Mailh Massibé (1973m) au Rocher d’Aran (1796m).

.

La carrière de Louvie-Juzon encore en exploitation.

.

Depuis la sortie du bois, grimper hors sentier jusqu’au col du Rey (Sud-Est).

.

Evidemment, en hiver il vous faudra faire la trace sur une pente bien raide jusqu’au col  !

Nous concernant, merci à Jean-Pierre et à ses copains de Laruns pour nous l’avoir faite la veille.

.

Magnifique lumière sur la vallée.

.

A quelques centaine de mètres du Col du Rey.

.

L’arrivée au col.

.

Jeclips est arrivé le premier au col du Rey (1274m) compter entre 2h et 2h15 depuis le départ.

.

Gérard et Jean-Luc au col du Rey (1274m).

.

Magnifique vue sur 360° depuis le col.

.

Le massif du Sesques (2606m).

.

Pour le Soum de Las Picarras qui est le point culminant de la montagne du Rey, remonter la crête Ouest à gauche du col.

.

Quelques minutes suffisent pour atteindre le sommet sans difficulté.

.

Cliquer sur l’étoile animée pour accéder au Panorama du Soum de Las Picarras (1349m) 2h15 depuis le départ.

.

La vue plongeante sur Le port de Castet (868m), départ de nombreuses randonnées dans le secteur.

.

Le Moulle de Jaüt (2050m).

.

Le sommet du Monbula à gauche (1583m) avec en arrière plan le Soum de Conques (1759m).

.

Les Cinq Monts avec à droite le point culminant de ce petit massif: le Pic de Gerbe (1901m).

.

Le Montagnon et le Mailh Massibé (1973m).

.

Le Lauriolle (1858m) avec en arrière plan le Bergon (2148m).

.

Le Soum de Las Picarras est le point culminant de la montagne du Rey

mais pas le meilleur point de vue à cause d’une petite partie boisé côté plaine.

.

Pour cette raison, il est préférable de revenir au col

et de gravir en 2 petites minutes le petit promontoire se trouvant côté Ouest.

.

.

.

Petit promontoire altitude (1305m) soit 44 mètres de moins que le Soum de Las Picarras,  mais quelle vue ! ! !

.

Jean-Luc, Mariano et Gérard.

.

Voir le Panorama en haute-résolution sur 360°

(avancer avec la roulette de la souris pour le zoom)

.

Jean-Luc, Gérard et Jeclips.

.

Deux randonneurs (Bernard et sa fille) nous rejoignent au sommet.

.

Superbe paysage devant nous avec les sommets enneigés de la vallée d’Ossau.

.

Village de Bielle.

.

Le petit village de Castet.

.

Vers le Pic du Midi d’Ossau (2884m) surnommé ici par les Ossalois: Jean-Pierre.

.

Pic de Gerbe (1901m) et le Lauriolle (1858m).

.

Le Pic de Ger (2613m).

.

Le Rocher d’Aran (1796m).

.

Très belle luminosité aujourd’hui avec une vue très lointaine comme la ville d’Oloron Sainte Marie et même jusqu’à . . . . .

.

la Rhune (905m) distante pourtant de 104 km ! ! !

.

Arudy.

.

Le rond-point des routes départementales D920 et D934.

.

La vue vers l’Est.

.

Avec au loin la ville de Tarbes (42km).

.

Mariano avec derrière moi la ville de Pau distante seulement de 25 km.

Quelle chance nous avons d’être si près des Pyrénées, on vit dans une superbe région n’est ce pas !

.

La ville de Pau.

.

Mourenx et Lacq.

.

On est pas bien ici . . . . .

.

Un Milan Royal.

.

En observation.

.

Un Vautour Fauve.

.

Un Accenteur alpin qui attend patiemment la fin de notre casse-croûte.

L’Accenteur alpin est oiseau plus corpulent que son cousin l’Accenteur mouchet et également plus coloré. L’adulte nuptial a la tête grise marquée d’un œil rouge sombre. La base jaune du bec est bien visible. La gorge blanche est pointillée de noir. Les parties supérieures grises sont fortement rayées de noirâtre. Les pointes blanches des grandes couvertures sombres forment une ligne claire dans le milieu de l’aile. Les liserés roussâtres des secondaires forment un panneau clair dans l’aile. Les flancs sont striés de larges flammèches rousses à marron, couleur que l’on retrouve sur les scapulaires. La longue projection primaire fait apparaître la queue sombre plus courte qu’elle n’est en réalité.
Le jeune oiseau a un plumage plus terne que celui de l’adulte, avec le roux des flancs réduit, mais les caractères spécifiques sont déjà bien discernables, excepté la gorge qui est sans tache.
Il existe plusieurs sous-espèces qui ne diffèrent que par des détails de plumage.

.

Jeclips.

.

Le retour: revenir par le même itinéraire que la montée (Randonneur)

Pour ceux qui veulent revenir comme nous par le versant Sud de la Malesse et le bois des Lous Garrots: plusieurs conditions doivent être réunies:

  1. Avoir le niveau Montagnard
  2. Emporter avec soi la trace Gps (ci-dessous)
  3. Ne faire cette boucle que lorsque les ronces auront été couchées par la neige (Végétation piquante) ne surtout pas randonner en short.
  4. Ne pas avoir peur de marcher hors sentier

Attention: Je ne pourrai être tenu responsable des risques d’accidents encourus par les lecteurs utilisant cet itinéraire et décline toute responsabilité dans l’hypothèse d’un accident sur ce topo comme d’ailleurs sur tous les Topos et Itinéraires suggérés dans ce site web.

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo

.

Difficultés: Pentes raides, dévers important et terrain glissant avec des passages hors sentier.

.

Depuis le col du Rey (1274m) descendre la Malesse par son versant Sud.

.

Pas de neige contrairement à la montée de ce matin par le versant Nord.

.

La pente est raide, crampons/Piolet si la neige est dure !

.

Nous concernant il n’y a pas de neige et donc,

nous suivons sagement le sentier qui conduit au Port de Castet que les randonneurs connaissent bien.

.

Vue plongeante sur le port de Castet.

L’itinéraire ensuite s’écarter vers le Sud-Ouest pour éviter la petite barre rocheuse.

.

.

L’arrivée au croisement des itinéraires Port de Castet/cimetière de Louvie-Juzon (954m)

45 minutes depuis le col de Rey, prendre à droite.

.

Se diriger vers l’Ouest.

.

Itinéraire hors sentier.

.

.

Il reste encore quelques ronces en ce début du mois de décembre

mais sachez qu’en été la végétation est très dense et surtout piquante !

.

La descente hors sentier et en devers.

.

Passage d’un sous-bois.

.

Pentes raides, avec la neige c’est glissades assurées !

.

.

La sortie du sous-bois.

.

Nous retrouvons un sentier pas très bien marqué qui va nous conduire au Bois des Lous Garrots.

.

.

L’entrée dans le bois des Lous Garrots (1h20 depuis le col).

.

Très joli sentier

.

Enfin un sentier confortable avec ce beau tapis de feuilles sous nos pieds.

.

Pas beaucoup de soleil,

.

seul quelques rayons arrivent à percer cet univers mystérieux chargé d’histoire.

.

.

Jean-Luc et Gérard se fraient un chemin à travers les arbres, non sans mal !

.

C’est très joli !

.

.

Une petite ouverture dans le bois pour apercevoir un court instant la Montagne du rey.

.

Après la sortie du bois, une piste carrossable va nous amener à la voiture.

.

Retour à la voiture au niveau du cimetière de Louvie-Juzon, 2h15 par le versant Sud et 1h45 par le versant Nord du matin.

(Pour la boucle: +980m – (2h15+2h15)= 4h30 – 9,5 km)

Merci à Jean-Luc et Gérard pour cette belle journée passée ensemble.

Retour-Haut-de-Page

About The Author

4 Comments

  1. françoise

    Bonjour Mariano,
    En effet, un sommet qui offre un superbe panorama, mais pentes raides !!! à la descente , qui me fait un peu penser à la descente du Courounalas …..
    Merci Mariano de nous emmener visiter ces magnifiques endroits par tes photos subimes.
    Bises
    Françoise

  2. ABADIA

    Un petit bonjour de LA REUNION.
    Comme d’habitude, superbes photos et commentaires top !!
    Je pense que les personne qui étaient avec toi, y sont pour
    beaucoup !!!
    Je t’enverrais les quelques photos que j’ai fait à mon retour.
    Passes de bonnes fêtes de fin d’année et RDV en 2018.
    GERARD

  3. Gonzalo lucini

    Ce n’est pas un traquet motteux, mais un accenteur alpin qui attend la fin de votre casse-croûte;celui-ci peut rester toute l’anée ,même le plus dur hiver, près des Pyrénées, tandis que les traquets sont des migrateurs qui abandonnent l’Europe pour y revenir au printemps suivant.
    Dès Madrid, un accro à votre incroyable page dont je suis devenu fanatique.

  4. Christian

    effectivement Mariano, quelle chance avez vous d’habiter près des Pyrénées et merci encore pour ces superbes panoramas avec Jean-Pierre en toile de fond
    Christian le breton

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Paysages du Luchonnais

Liste des Topos et Randonnées Météo Montagne  

    refuges dans les Pyrénées

Cartographie TopoPyrénées

Les 6 derniers commentaires

Les Sentiers de la Mer

Les sentiers de la Mer

S’abonner aux articles

Nombre d'abonnés inscrits à ce jour:

Contact Mail