Select Page

Soum de la Génie Braque (1529m) par les Croix des 3 évêchés en l’an 1716

Soum de la Génie Braque (1529m) par les Croix des 3 évêchés en l’an 1716
  • Vallée d’Ossau – Dénivelé +1400m – (4h15+3h15)=7h30 sans les pauses – 16 km – Niveau: Randonneur
  • Date: le 22.05.2014 – Départ: Cot de Bellocq (430m) à 600m des grottes de Bétharram.

Cabane d’Isarce (1290m) et Soum de la Génie Braque (1529m) par

les 3 croix gravées en 1726 pour matérialiser les territoires des 3 évêchés.

Beaucoup de randonneurs qui sont montés au Soum de la Génie Braque dont le panorama est splendide, ne doivent pas connaître ni le lieu ni l’histoire de ses trois fameuses croix gravées en 1726 ! ! ! pour le savoir lire le petit texte les concernant plus loin dans ce topo.

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo _ _ _ _ _

.

Difficultés: Aucune difficulté en l’absence de neige, la seule difficulté est la longueur de la course (+1400m de dénivelé pour environ 16 km).

.

Départ de la randonnée depuis l’extrémité de la piste du Cot de Bellocq (430m).

Possibilité aussi de se garer aux grottes de Bétharam puis de rejoindre le départ après 600m de piste.

.

Panneau à l’entrée de la forêt pour ceux qui font la boucle de l’Isarce.

.

Pour la cabane d’Isarce compter environ 2h pour ceux qui marchent bien et 2h30 pour les marcheurs.

.

Depuis le départ du Cot de Bellocq (430m)

suivre le sentier montant dans la forêt des Escalats en gros vers le Sud.

.

Après 30 minutes de marche, petite ouverture sur la plaine.

.

Altitude 800m (50 minute depuis le départ):

Croisement des sentiers du Cot de Bellocq et du sentier d’Arthez d’Asson.

.

Prendre le sentier montant vers le Sud-Est (à gauche).

.

La pente depuis le départ est assez soutenue et ne faiblira pas jusqu’à la sortie du bois.

.

.

La grassette commune (Pinguicula vulgaris) est une plante herbacée vivace de la famille des Lentibulariacées appartenant au genre Pinguicula. C’est une plante carnivore commune. Elle possède sur ses feuilles des très petits poils collant des insectes (moucherons …). Elle peut replier légèrement ses feuilles afin d’augmenter le contact avec les proies.

.

Un petit troupeau de vache, un peu surprit par notre passage.

.

Petite ouverture dans le bois pour apercevoir au loin

le Rocher d’Aran (1796m), le sommet de l’Ourlenotte (1806m) et le pic de l’Ourlène (1813m).

.

La ville de Pau distante de 28 km.

.

Oui, ça monte bien ! ! !

Pour cette randonnées, mieux vaut avoir de bonnes jambes !

.

Sortie du bois après 1h45 de marche.

.

Depuis la sortie du bois, rejoindre la cabane qui n’est qu’à 300m légèrement à droite (Sud).

.

Cabane d’Isarce 1290m.

Nous avons mis 1h50 pour un dénivelé de +860m et une distance de 4km, compter plutôt entre 2h et 2h30.

.

Cabane pastorale équipée d’un lit à deux places, table, bancs et une belle cheminée.

Cabane occupée l’été par les bergers.

.

Mariano.

.

Très beau panorama sur la plaine en direction de la ville de Pau.

Pour ceux qui font le tour de l’Isarce, à l’arrière de la cabane, un panneau vous indique la direction à prendre pour le col de Trencade.

.

Zoom sur la belle ville de Pau distante de 29 km.

.

Après 10 petites minutes de pause,

.

nous reprenons notre chemin en direction du Sud vers le plateau D’isarce.

.

Nous laissons sur notre gauche le pic des Toupiettes (1357m).

.

Plateau de L’Isarce (1330m) juste un peu au-dessus de la cabane d’Isarce (5 petites minutes).

.

Ceux qui sont un peu fatigués des +900m de dénivelé effectués depuis le départ, pourront s’arrêter là et apprécier un très joli panorama, retour par le même itinéraire.

.

Vers le pic du midi de Bigorre (2872m).

.

Vers le soum de Lascours (2485m).

.

L’observatoire du pic du midi de Bigorre (2872m).

.

Le sous de Lascours (2485m) avec derrière lui, la Pène Det Pouri (2587m).

.

Au loin: le Casque du Lhéris 1595m.

.

Montaigu (2339m) et pic du midi de Bigorre (2872m).

.

Le Soum d’Aserole (1364m).

.

Depuis le plateau de l’Isarce, nous continuons notre chemin en direction du Sud en suivons la crête frontière entre les 2 départements que sont les Pyrénées-Atlantiques et les Hautes-Pyrénées.

.

Erodium de Manescau.

(Cette géraniacée est une endémique des Pyrénées Occidentales).

.

.

Un troupeau de vaches.

.

.

Depuis le plateau de l’Isarce, nous perdons quelques mètres de dénivelé.

.

Sur notre gauche, le Monbula (1583m) avec au fond le massif du Moulle de Jaüt (2050m).

.

Toujours, suivre la crête vers le Sud (à droite de la partie boisée).

.

Pène de la Hèche (1326m).

.

Derrière nous la partie parcourue depuis le plateau de l’Isarce.

.

Vers l’Océan.

.

Encore une remontée qu’il faudra comptabiliser pour le dénivelé cumulé qui sera de +1400m.

.

La ville de Tarbes avec au premier plan l’Aéroport de Tarbes-Lourdes-Pyrénées (22 km).

.

.

.

Laure et Nadine

ils ont leurs pieds gauches dans les Hautes Pyrénées et leurs pieds droits dans les Pyrénées Atlantiques.

.

Au bout de la crête, le Soum de la Génie Braque (1529m) que nous n’irons pas voir directement, puisque nous irons visiter en premier, les fameuses croix gravées de presque 300 ans !

.

Derrière nous, le pic des Toupiettes (1357m).

.

Petite pause au Soum de Marti Peyras (1464m) 2h40 depuis le départ.

.

.

Moulle de Jaüt (2050m).

.

La petite cabane au sommet des Toupiettes (1357m).

.

L’horizon s’assombrit vers le Sud-Ouest.

.

Nous continuons toujours notre chemin

en suivant les crêtes qui cette fois-ci s’oriente légèrement à gauche en direction du Sud-S.E.

.

Devant nous, le Pic de l’Estibète (1851m).

.

Marie-Joe sur la crête menant au Soum de Male Taule.

.

Les 2 sommets du secteur de la Toue que sont:

A gauche le soum de la Génie Braque (1529m) et à droite le Soum de Moulle (1544m).

.

Le Soum de la Génie Braque que nous irons visiter tout à l’heure.

.

Borne N° 380 délimitant les Hautes-Pyrénées des Pyrénées-Atlantiques.

.

Encore une petite descente qu’il faudra forcément remonter tout à l’heure.

.

Deux vaches bien paisibles !

.

.

Le vallon de La Génie Braque.

.

Saint-Pé-de-Bigorre.

.

.

Les filles du groupe: Chantal, Brigitte, Nadine, Laure, Delphine et Marie-Joe.

.

.

.

Une éminence de plus à gravir.

.

Éminence qui ne sera pas nécessaire de gravir au retour, nous reviendrons par ce sentier depuis le col.

.

Quelques dolines dans le coin comme celle qui est derrière Jean-Paul.

Une doline est une forme caractéristique d’érosion des calcaires en contexte karstique. La dissolution des calcaires de surface conduit à la formation de dépressions circulaires mesurant de quelques mètres à plusieurs centaines de mètres. Leur fond est souvent occupé par des argiles de décalcification ou terra rossa (terre rouge), fertiles et plus ou moins imperméables. La rétention locale d’eau qu’elle permet les rend propices au développement d’une riche végétation qui contraste avec le plateau calcaire environnant.

.

Laurent.

.

Soum de Male Taule (1480m) 3h depuis le départ. On peut voir sur cette photo, tout le cheminement de crête que nous venons d’effectuer depuis le plateau de l’Isarce (1h05).

.

Les vues côté Hautes-Pyrénées sont superbes !

.

L’observatoire du pic du Midi.

.

Les 3 croix !

Elles sont là et bien cachées si vous ne le savez pas.

.

Compter 10 petites minutes pour allez les visiter.

.

.

Elles sont là versant Sud, bien protégées des vents et des intempéries du versant Nord.

.

L’histoire des Très Crouts (Trois croix).

.

La loi de séparation des Églises et de l’État est une loi finalement adoptée le 9 décembre 1905 après de longues années de tergiversations, à l’initiative du député républicain-socialiste Aristide Briand, qui prend parti en faveur d’une laïcité sans excès pour la France.

.

Il est à noter que les forêts ecclésiastiques saisies au moment de cette séparation de l’église et de l’état ne comprenaient que celles des ordres dissous et des chapitres, mais non celles des paroisses et des séminaires qui furent seulement « confisquées » à la suite de la loi de séparation de l’Église et de l’État promulguée le 9 décembre 1905 et pour leur presque totalité d’ailleurs au profit des communes et surtout des départements, mais aussi de l’état.

.

Donc, cette forêt de Très Crouts (Trois croix) appartenait de vieille date aux trois évêchés de Lescar, Oloron et Tarbes qui en avaient matérialisé les limites par un bornage dont la limite ouest suit la frontière entre les départements de 64 et 65.

.

Dans cette partie rocailleuse de la Toue, trois croix avaient été creusées au burin en 1726 sur la roche, en guise de borne pour matérialiser le croisement important de la rencontre des territoires de ces trois évêchés.

.

Michel qui était déjà venu les voir en hiver suite aux informations que nous avait communiquées une personne du Parc National lors d’une randonnée entre nous.

.

On distingue également une gravure de 1626, mais dont en ne connais pas la signification ni l’origine ?

.

Voilà, après la visite des trois croix,

nous reprenons notre chemin en direction du sommet de la Génie Braque.

.

Soit revenir en arrière jusqu’au petit col, puis monter au sommet ou alors comme nous, suivre cette muraille où sont gravé les croix jusqu’à son extrémité (Est), puis monter directement au sommet.

.

Le soum de Moulle qui est un poil plus haut que le Soum de la Génie Braque avec ses 1544m, mais dont le panorama n’est pas aussi beau que ce dernier.

.

Extrémité Est de cette petite muraille qui délimite les départements du 64 et 65.

.

Le Soum d’Aserole (1364m) et Soum du Montné (1389m).

.

Un dernier petit effort pour nous hisser au sommet.

.

Sommet du Soum de la Génie Braque (1529m).

Nous avons mis 3h40 avec les pauses, à vrai dire nous nous sommes pas beaucoup reposés, peut-être 15 à 20 minutes (Compter plutôt entre 4h et 4h30 depuis le départ).

.

Les appareils photos sont de sorties ! ! ! Jean-Paul, Brigitte, Delphine et Laure.

.

Panorama à 360° depuis le sommet

camera-panorama

Très joli panorama depuis ce modeste sommet qui se mérite.

.

Une des nombreuse bornes délimitant les deux départements.

.

Vers l’Ouest avec au premier plan le Soum de Moulle (1544m).

.

Nos deux jeunettes du groupe, Delphine et Laure.

.

Il y a aujourd’hui, une très bonne visibilité,

puisque l’on peut voir au loin le Mont Baygoura (837m) distant de 88 km.

.

La ville de Pau, elle distante de 32 km.

.

Zoom sur la ville de Pau.

.

Avec le village de Saint-Pé-de-Bigorre.

.

La ville de Tarbes distante de 29 km.

.

L’Aéroport de Tarbes-Lourdes-Pyrénées.

.

La chaîne des Pyrénées enneigée.

.

L’incontournable Pic du Midi de Bigorre (2872m).

.

Le Pic Long (3192m) dont le sommet est masqué par les nuages.

.

Le pic de Néouvielle (3091m).

.

Soum de Lascours (2485m) au Soum de Léviste (2437m) avec en arrière plan la Pène Det Pouri (2587m).

.

Pause casse-croûte pour le groupe qui après presque 4h de marche a bien mérité son repas de midi.

.

Chantal, Michel, Laurent

Nadine, Jean-Paul, Laure, Brigitte, Marie-Joe et Delphine au premier plan.

.

.

Les Mails Lourdais.

.

La Pène Souquète 1464m avec en arrière plan le Casque de Lhéris (1595m).

.

Chantal et Michel.

.

Les nuages commencent à envahir le beau ciel bleu de ce matin.

.

Encore une borne.

.

Toute la crête que nous allons parcourir à nouveau pour revenir sur nos pas.

.

Après s’être restés 1h au sommet,

nous reprenons notre chemin du retour, compter entre 2h45 et 3h15 sans les pauses.

.

Depuis le sommet, redescendre au col sans nom (Ouest).

.

.

Depuis le col sans nom (1440m), il n’est pas nécessaire de remonter au Soum de Male Taule,

.

prendre le sentier à flanc de montagne, en contrebas du Soum de Male de Taule (Nord-Ouest).

.

Fin du sentier à flanc.

Par mauvais temps ou temps humide, ne pas prendre ce sentier, remonter au Soum de Male de Taule.

.

Androsace velue.

.

Clôture à passer.

.

.

Nous laissons derrière nous le soum de la Génie Braque.

.

Laure.

.

Soum de Marti Peyras (1464m).

.

.

Orchis mâle.

.

Plateau de L’Isarce 1330m (55 minutes depuis le Soum de la Génie Braque).

.

Cabane d’Isarce (1290m) 1h depuis le sommet (Nadine, Chantal, Brigitte, Laure et Delphine).

.

Cabane d’Isarce (1290m).

.

Ancienne cabane d’Isarce en ruine.

.

Un leyté,

ils étaient autrefois destinés à conserver le lait au frais et à faire monter la crème.

.

Petite pause de 5 minutes à la cabane de l’Isarce.

.

Nous reprenons notre chemin en direction du bois.

.

C’est parti pour 1h30 de descente dans le bois des Escalats.

.

.

Croisement altitude 800m,

prendre à droite pour le Cot de Bellocq et tout droit pour aller vers Arthez-d’Asson.

.

.

Retour au Cot de Bellocq (430m)

2h45 depuis le Soum de la Génie Braque (pauses comprises)

Voir l’itinéraire dans le même secteur pour le Soum de Moulle depuis le monastère de Peyras

Retour-Haut-de-Page

Topo-Genie Topo-Braque Topo-Croix

Topo-1529m

About The Author

3 Comments

  1. Mapy

    bonjour Mariano,
    Merci pour toutes ces infos qui m’ont fait découvrir la montagne tout cet été!
    Je rentre tout juste de la cabane d’Isarce et du plateau. J’y suis allée seule et me suis régalée dans les bois enchanteurs! J’ai malheureusement pas pu faire plus le brouillard très épais ne me donnait aucune vue,La cabane était occupée par 3 jeunes.je retournerai faire cette rando avec une amie pour ne pas rester frustrée de ne pas avoir pu aller voir les trois croix, et n’avoir rien vu du paysage.Attention en cette période le sol est extrêmement glissant avec les feuilles mortes et l’humidité une véritable patinoire, Encore MERCI

  2. jean-luc

    Woahhh, que de monde en ce dimanche 8 juin, que ce soit en haut des sommets ou bien aux alentours de la cabane de l’Isarce. Merci pour ce topo qui nous fait découvrir les 3 croix ainsi que leur histoire. Il est vrai que si l’on ne connait pas leur présence,on ne risque pas de les voir, à moins de suivre un troupeau qui va se désaltérer à l’abreuvoir proche.
    Amitiés

  3. macrelli

    Bonjour Mariano ,
    Une bien jolie sortie où l’ effort est heureusement present , proche de Pau et de Tarbes et à laquelle j’ ai eu le plaisir de participer.
    A bientôt et merci pour ce beau reportage.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Paysages du Luchonnais

Liste des Topos et Randonnées Météo Montagne  

    refuges dans les Pyrénées

Cartographie TopoPyrénées

Les Sentiers de la Mer

Les sentiers de la Mer

S’abonner aux articles

Nombre d'abonnés inscrits à ce jour:

Contact Mail