Lac d’Estaens (1754m) depuis Espélunguère 

  • Déniv: +500m – 3h00 – 6km – Niveau: Marcheur
  • Date: 05.08.2006 – Vallée d’Aspe – Départ:  parking de l’Espélunguère (1350m)


Une anomalie de frontière attribue à l’Espagne ce lac du versant Nord des Pyrénées; c’est pourtant son eau qui alimente la centrale française d’Estaens avant de rejoindre le Gave d’Aspe… Bien que se déroulant surtout en territoire Espagnol, l’accès a ce plan d’eau a été balisé par le P.N.P. : c’est une promenade familiale à ne pas manquer.

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo

.

Difficultés: Aucune par temps clair et en l’absence de neige. (un seul passage un peu plus délicat qui utilise une échelle métallique)

.

Parking d’Espélunguère (1350m).

.

Suivre vers le Sud-Ouest un sentier qui laisse la cascade d’Espélunguère en contre-bas à gauche.

.

Poursuivre le chemin qui débouche sur un vaste plateau d’estives.

Longer le torrent jusqu’à la passerelle d’Espélinguère.

.

Passerelle d’Espélinguère (1400m), laisser à droite le sentier qui rejoint la route forestière d’Espélunguère permettant de se diriger vers le lac d’Arlet. Traverser la passerelle. Prendre un cap Est avant de virer plein Sud pour traverser la plateau en direction de la forêt.

.

En entrant dans le bois, le sentier est agréable et s’élève régulièrement entre hêtre et fougères. Après plusieurs épingles, on franchit une zone plus plane, recoupée par un torrent , plus ou moins gros suivant la saison. Un peu plus haut, le sentier contourne un bloc erratique. On atteint sans trop forcer au bout de 3/4 heure une cabane fermée EDF,  construite sur un espace découvert, dominant le plateau, en contrebas.

.

Vue sur le parcours depuis le départ.

.

Echelle métallique ci contre.

Continuez ensuite pour attaquer les lacets de la dernière montée pour arriver après une petite cheminée au lac d’Estaens.

.

Lac d’Estaens 1754m.

.

Magnifique lac ou se reflète les sommets du Visaurin et du pic d’Aspe.

.

Vue sur le lac et le sommet du Visaurin 2669m caché par les nuages.

.

.

.

.

Pour le retour, prendre le même chemin qu’à l’aller.

.

.

Le sentier et bien tracé et bien balisé.

.

Un isard est intrigué par notre présence.

.

Accessible à tout marcheur c’est une balade nature magnifique qui se déroule dans le parc national des Pyrénées. Magnifique lac d’Estaens aux larges berges ou paissent de nombreux troupeaux de chevaux.

.

9 réponses
  1. Maryse Domercq
    Maryse Domercq dit :

    Bonsoir Mariano
    Pensant aller au lac d’Estaens samedi, pouvez vous me dire s’il y a encore de la neige (qui pourrait rendre la sortie + compliquée)? Le cas échéant, où puis je m’adresser pour le savoir ?
    Merci, et merci pour votre magnifique site que je consulte très régulièrement.

    Répondre
  2. domercq
    domercq dit :

    comptant sortir jeudi en raquettes à Estaens, pouvez vous me dire si ce secteur et avalancheux ou à risques ? (je sais bien que le risque zéro n’existe pas mais qu’il y a des endroits plus ou moins exposés)
    merci et merci pour tous vos beaux reportages !

    Répondre
  3. Sof64
    Sof64 dit :

    Belle rando faite hier mercredi 12.08 par beau temps avec 2 enfants de 8 et 12 ans :pas de difficulté particulière si ce n’est que le terrain dans la montée était bien glissant (orage dans la nuit de mardi à mercredi).
    On a fait la boucle depuis la station électrique d’Estaens – lac – cabane d’Escouret – retour Espèlunguère.
    Beaucoup de monde qui arrivait du parking de Sansanet … direction Estaens plage : plusieurs personnes dans l’eau du lac !

    Répondre
  4. barbier serge
    barbier serge dit :

    fait il y a une quinzaine d’année, superbe rando pas diffiçile on va la refaire au printemps je vais me servir de tes photos pour me rememoriser la rando.a+.merci.

    Répondre
  5. BIGNALET
    BIGNALET dit :

    Merci Mariano, pour ce très beau site que je consulte régulièrement avant de randonner.

    Au sujet de cette ” anomalie de frontière qui attribue à l’Espagne ce lac du versant Nord des Pyrénées, c’est pourtant son eau qui alimente la centrale française d’Estaens avant de rejoindre le Gave d’Aspe… ” :

    J’ai rencontré un randonneur espagnol qui m’a donné une explication : la zone du lac d’Estaens (Ibon de Astanes) a fait l’objet d’un échange à une époque reculée.
    Les éleveurs d’Aragués del Puerto qui avaient besoin de bois de construction, ont proposé aux éleveurs de Borce un droit de pâturage autour du lac d’Estaens en échange d’un droit de coupe de bois dans la forêt de Borce.
    Par la suite, l’Espagne et la France ont entériné cette répartition frontalière…
    La France a ensuite capté les eaux du lac d’Estaens pour les turbiner dans la centrale française … ce que ne prévoyait sans doute pas l’accord conclu bien avant l’apparition de l’électricité !

    En espérant te croiser un jour ou l’autre en Montagne…

    P.S.
    Bien sûr cette note historique est indiquée sous toute réserve et ne saurait être utilisée pour justifier quelque litige ou conflit entre les deux pays…

    Répondre
  6. laboille
    laboille dit :

    on peut aussi faire le circuit en boucle:continuer après le lac d’Estaens, en passant par le lac d’Orna(Ibon de Orna) et redescendre par l’escale d’Aigue-Tortes.(harde d’isards garantie!!!)

    Répondre
  7. jean Louis
    jean Louis dit :

    c’est amusant, nous avons fait cette rando en juin 2013..et nous avons croisé…est-ce le maitre des lieux.. un isard, tout aussi curieux que celui ci, qui nous a fixé longuement, à l’aller, et est presque venu à notre rencontre au retour.. j’ai pu le filmer à une dizaine de mètres.
    Magnifique rando… pas facile de trouver le bon chemin au départ après la passerelle.

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Répondre à jean-raymond Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...