Recommandations Montagne (Fiche reprise des activités par discipline)

Je vous recommande une reprise progressive des activités.

Déconfinement à partir du lundi 11 Mai

Les amoureux de la montagne pourront à nouveau reprendre leurs activités de nature et plus particulièrement pour nous les randonneurs, reprendre le chemin de nos massifs Pyrénéens.

Je vous recommande une reprise progressive des activités.

Le manque d’entrainement, la frustration et la méconnaissance des conditions actuelles en montagne après les 2 mois de confinement, doivent être pris en considération. La météo ne s’annonce pas clémente pour le lundi 11 Mai et les autres jours de la semaine, n’oubliez pas que nous avons le devoir de ne pas surcharger les services hospitaliers, un accident est vite arrivé.

Merci de ramener tous vos déchets et surtout les masques et mouchoirs usagés !

Quelques recommandations bien spécifiques aux activités de montagne ci-dessous

  • Pour les groupes : Maximum 10 personnes avec respect de la distanciation physique (des limitations particulières pourront être émises par département, il appartient à chacun de se renseigner).
  • Une limite de 100 km “à vol d’oiseau” autour du lieu de résidence est imposée malgré le déconfinement
  • Reprise progressive et raisonnable des activités physiques, de préférence à la journée tant que les campings, gîtes et refuges sont fermés au public.
  • Plus que jamais, les pratiquants sont incités s’engager dans des itinéraires de leur niveau et augmenter leur marge de sécurité.
  • Choisir des sites de faible affluence, éviter ceux qui sont sur-fréquentés. Ne pas hésiter à en changer si le site choisi ne permet pas de respecter la distanciation minimum entre les pratiquants.
  • Adapter ses horaires afin de limiter les interactions entre pratiquants.
  • Privilégier les sites de proximité accessibles en mobilité douce, individuelle et non motorisée (marche, vélo…)
  • Suivre les directives gouvernementales en matière de transports lorsque les accès ne peuvent se faire qu’avec des moyens motorisés.
  • Privilégier le matériel individuel. Eviter l’échange de matériel entre pratiquants.
  • Compléter la trousse de premier secours avec un « kit Covid 19 » (gel ou savon, masques).
  • Éviter les regroupements (notamment au sommet et durant les pauses).
  • Quand les regroupements ne peuvent être évités, respecter une distance d’un mètre entre les pratiquants et porter un masque.
  • Augmenter les distances entre les participants (cinq mètres minimum) en cas de sortie d’entrainement intense avec forte ventilation.
  • Dans le cas des sorties avec nuits en montagne :
    • Les nuitées en refuge non gardé sont fortement déconseillées pour raisons sanitaires ;
    • Pour les nuitées en refuge gardé, se référer aux préconisations des gestionnaires ;
    • Les nuitées en bivouac dans le respect des règlementations en vigueur restent possibles en respectant les gestes barrières essentiels (distanciation, lavage des mains…).
  • Chaque pratiquant est invité à se munir d’un masque qui pourra être porté lors de regroupements ou croisements inévitables.
  • Privilégier les équipements et matériels personnels.
  • En cas d’utilisation de la corde, se reporter aux recommandations « alpinisme » et « escalade en voies de plusieurs longueurs » (cliquer sur le lien en fin de page).

Les recommandations de base

  • Se laver les mains très régulièrement.
  • Se distancier d’au moins un mètre de chaque autre personne autour de soi.
  • Tousser ou éternuer dans son coude ou dans un mouchoir.
  • Saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades.
  • Utiliser des mouchoirs à usage unique et surtout ne pas les jeter (Ramassez vos déchets).
  • Éviter les rassemblements, limiter les déplacements et les contacts.

N’oubliez pas que nous sommes au mois de Mai et que la neige est présente au-dessus des 2300m d’altitude avec des névés persistants en-dessous sur les versants Nord, soyez prudents !

25 réponses
Commentaires récents »
  1. Dainaud Fabrice
    Dainaud Fabrice dit :

    Bonjour et merci pour vos conseils toujours aussi limpides. J’ai deux questions. Doit-on se munir d’une attestation de déplacement pour aller en montagne dans un “autre département” même si c’est à moins de 100 km ? Et peut-on aller en montagne en Espagne en voiture, ou encore franchir la frontière à pied une fois au sommet ?

    Répondre
    • Mariano
      Mariano dit :

      Bonjour Fabrice,

      Toutes les accès routiers vers l’Espagne sont fermés, seuls sont autorisés à s’y rendre les citoyens et résidents espagnols, les travailleurs frontaliers, les transporteurs de marchandises et les personnes intervenant en cas de force majeure, notamment sanitaire. Lien Infos-64

      Il n’y a plus besoin de se munir d’une attestation pour aller en montagne ou traverser un département voisin si l’on ne dépasse pas les 100km à vol d’oiseau de son domicile.

      Je pense qu’il n’est pas possible également de franchir la frontière à pied, maintenant si vous êtes sur la crête frontière à cheval entre l’Espagne et la France lors d’une randonnée, personne ne vous mettra une contravention si vous vous écartez de quelques dizaines de mètres du territoire Français.

      Répondre
      • Daniaud Fabrice
        Daniaud Fabrice dit :

        Ok, merci beaucoup. Habitant en Hautes-Garonne dans le même club qu’Alain Frézouls ci-dessous, je m’inquiétais un peu vu que notre département n’est pas très large au niveau des Pyrénées ! Merci.

        Répondre
  2. Alain Frézouls
    Alain Frézouls dit :

    Merci Mariano pour toutes ces informations, je m’occupe d’un club ( la cordée commingeoise) d’ailleurs tu avais trouvé un jour un couple d’adhérent en faisant le Tourroc ou
    vous aviez fait une photo ensemble. Va falloir changez beaucoup de choses déjà le covoiturage et les distances , mais le tout ces de pouvoir profiter a nouveau.
    Je te souhaite une bonne journée, et encore merci pour ton site.
    Alain

    Répondre
  3. Alain L.
    Alain L. dit :

    Bonjour Mariano
    Merci beaucoup Mariano, pour toutes ces magnifiques photos, panoramas et CR de rando. qui nous ont fait rêver, désirer, anticiper nos prochaines destinations dans ces sites magnifiques que tu sais si bien décrire et dont tu sais nous faire appréhender les difficultés et les plaisirs.
    Dès mardi, car il est censé faire beau, en région ile de Fance (Fontainebleau), je vais ré investir ce bel environnement “d’erstaz montagnard ” ou les sommets sont à une altitude de 140m max et ou chaque dénivelé fait 50 m max, mais ou le fameux circuit des 25 bosses font un parcours de 16,5km et cumule un dénivelé positif de 850m. (Le circuit des 25 bosses est un condensé d’une journée de montagne, avec des montées régulières et des montées casse-pattes, des descentes, des endroits escarpés, des plats, des sommets où la vue devient gratifiante et suffisamment de longueur pour avoir envie d’en finir et vous forger un peu le mental ! dixit alpes-aventure.com/le-circuit-des-25-bosses).
    ….et ceci en attendant la suppression de la contrainte des 100km pour retrouver la beauté de vos belles montagnes pyrénéennes dès que possible.
    Une suggestion, suite au commentaire de michel saint-upéry, (le bivouac comme option secure de randonnée dans les mois à venir), si tu avais le temps, en attendant le beau temps, de compiler un certain nombre de lieux possibles de bivouac sur des randos existantes ou à venir (ce qui existe déjà dans certains de tes CR de randonnées). Ce serait super pour les visiteurs de l’été…
    Très bonne reprise à toi et aux randonneurs qui sont à moins de 100 km de ces superbes massifs de montagne.
    Alain

    Répondre
  4. Patrice
    Patrice dit :

    Bonjour à tous, merci Mariano encore pour ces bon conseils. Mais une petite pensé pour ceux qui sont comme moi à juste un peu plus de 100 kms. Bonne rando à tous

    Répondre
  5. joaquin
    joaquin dit :

    Mariano, es evidente en tu topo el entusiasmo que tienes por volver a la montaña. Cuando esto sea así, te deseo que sigas disfrutando con tu actividad. Como siempre tu trabajo es meritorio y resulta muy didáctico. Tus seguidores te lo agradecemos.

    Répondre
  6. Gilles
    Gilles dit :

    Bonjour Mariano,
    La reprise progressive des activités c’est bien mais pour ceux qui sont à plus de 100km, la progressivité est égale à 0 !
    Je fais 90% de mes randos en solo et la plus part du temps hors des sentiers battus et malgré ça, je suis interdit de montagne.
    Le gouvernement préfère que l’on traine dans les magasins et autorise le regroupement à domicile d’une dizaine de personnes sans aucun contrôle !!
    Où est la logique ?
    Gilles

    Répondre
  7. Meunier
    Meunier dit :

    Bonjour Mariano?
    Oui tu as raison, retournons sur les sentiers sans excès d’optimisme, mais avec discernement, et prudence, il faut encore nous faire rêver, nous en avons tous besoin,nous manquons aussi de tes jolis photos, alors bonne marche et à bientôt.

    Répondre
  8. ANNIE PIERSON
    ANNIE PIERSON dit :

    Merci Mariano pour toutes les infos et recommandations.
    C’est toujours bon de les rappeler.
    Vu la météo, je commencerai dans les collines lauragaises en attendant une météo plus favorable pour aller voir les cimes ariégeoises

    Répondre
  9. Barreneche marie
    Barreneche marie dit :

    Me Mariano ,pourriez vous lancez une alerte ,pour demander aux personnes pratiquant la randonnée de ramener tous leurs déchets et surtout les masques ,et mouchoirs usagers ..Car je crains que l ont en trouve des sales,bien sur ,sur les sentiers de montagnes ..merci à vous

    Répondre
  10. Jöelle & Jean-Mi
    Jöelle & Jean-Mi dit :

    Excellente initiative, il n’est jamais inutile de rappeler les règles de prudence, merci Mariano !
    Quant à nous, nous allons retrouver La Rhune dès mardi ! ! !
    Amitiés !
    Joëlle & Jean-Mi

    Répondre
  11. Serge
    Serge dit :

    Bonjour Mariano
    Excellente initiative que de partager tous ces bons conseils, ne pas se précipiter malgré l’impatience!!!
    penser a la faune qui pendant deux mois a vécu “tranquille” et continuer encore à se protéger et protéger les autres
    Bon retours sur les sentiers mais avec prudence !!!
    Amitiés
    Serge

    Répondre
  12. michel saint-upéry
    michel saint-upéry dit :

    Bonjour Mariano

    je pars toujours seule en montagne donc, par rapport à la contagion, j’ai seulement le problème de la proximité d’autres personnes, croisement, ou direction commune. Il est maintenant établi qu’il existe une contagion par dispersion de micro-gouttelettes dans l’atmosphère et ce, d’autant plus que l’on parle fort et, on peut le supposer, que l’on respire en expirant fortement. Selon le vent, “ces aérosols” peuvent se disperser plus ou moins rapidement.

    Aucun problème si en s’écartant, on peut être suffisamment loin. 10 m ? 20 m ? Certainement bien plus qu’un mètre ! Si on suit d’autres personnes, il suffit de laisser s’établir une distance suffisante d’avec ceux qui précèdent. Si on doit se croiser ? Et si en plus, l’espace est réduit comme ça peut arriver, sans être dans des endroits particulièrement dangereux ? je n’ai pas trouvé de solution.

    Le masque ? Si on met un masque, c’est qu’on estime (logiquement) qu’il peut y avoir contamination. Le croisement effectué, il faut enlever le masque. Mais dans ce cas, il faut de suite le réformer et en avoir d’autres pour les prochains croisements. Vue la pénurie et leur prix actuel, ce n’est pas une solution que je vais adopter. Peut-être y en-a-t-il une ? c’est le sens de votre message, tel que je l’ai compris, mettre en commun nos idées.

    Pour l’instant, je vais aller sur des itinéraires où je sais que je peux m’éloigner significativement en cas de croisement. Mais, si plus tard, je veux aller faire quelques-uns de mes pics favoris, le problème va se poser avec grande acuité, car en plus du risque de la montagne, on devra prendre en compte cette possibilité de contagion qui, si on veut l’éviter pourra éventuellement augmenter encore le risque de la montagne. Dans ce cas cependant, on rencontre généralement pas grand monde, mais il peut y en avoir sur certains, je pense par exemple à la voie normale du Jean Pierre dans les cheminées.

    dans un autre domaine, le bivouac me semble la solution par rapport au refuge, en tous cas à court terme.

    merci pour votre site, cher Mariano, bonne journée

    michel saint-upéry

    Répondre
  13. richard
    richard dit :

    Merci pour tous ces conseils . Bonne reprise pour toi aussi , moi je vais commencer doucement car j’ai le ménisque depuis 2 mois qui me gène
    J’espère que l’air des pyrénées me rajeunira A bientôt RIC

    Répondre
  14. DARRIEUMERLOU
    DARRIEUMERLOU dit :

    Merci pour tout ce que tu fais pour tes abonnés et tes « fans ».
    Je te souhaite une bonne reprise !!!
    Bien cordialement.👍

    Répondre
  15. Cordée.
    Cordée. dit :

    Il me tarde de reprendre le chemin de la montagne, si modeste soit-il !
    Il faut espérer que chacun saura se montrer raisonnable, et respectueux des autres.
    Bon dimanche !
    Bises.

    Répondre
  16. David Marquette
    David Marquette dit :

    Oops, il fallait lire “déconfinement” :
    Rappels nécessaires, Mariano : merci. L’enthousiasme général suscité par le déconfinement est comme une coulée de neige : ne nous laissons pas emportés, restons cramponnés aux règles de base pour profiter de la montagne pleinement 😉

    Répondre
  17. FRANÇOISE
    FRANÇOISE dit :

    Informations et conseils ; merci Mariano !
    Le plaisir de se retrouver sur un sentier va être très agréable …..
    Bises
    Françoise

    Répondre
  18. David Marquette
    David Marquette dit :

    Rappels nécessaires, Mariano : merci. L’enthousiasme général suscité par le confinement est comme une coulée de neige : ne nous laissons pas emportés, restons cramponnés aux règles de base pour profiter de la montagne pleinement 😉

    Répondre
  19. dominique sindoni
    dominique sindoni dit :

    Bonjour, toutes ces recommandations sont relativement applicables facilement, il me semble.
    Une contrainte plus compliquée à gérer est le covoiturage, j’ai lu maxi 2 personnes par voiture. Pour un groupe de 10, ça fait 5 voitures au lieu de 2 habituellement ! Pas bon pour la planète, ni pour le porte-monnaie et souvent compliqué pour trouver une place pour se garer si on multiplie le nombre de voitures par 2,5 !
    dom

    Répondre
Commentaires récents »

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...