Sortie hivernale au Mail (1665m) par le Soum de la Pale (1431m) et le Pic la Peyrie (1579m) depuis le Port de Castet.

  • Déniv: +900m – (3h00+2h15)= 5h15 – 12km Niv: Randonneur
  • Date: le 25.01.2020 – Vallée d’Ossau – Départ: Port de Castet (868m)

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo _ _ _ _ _

.

Difficultés: Raquettes à neige ou ski de randonnée. Lorsque les conditions d’enneigement sont bonnes, il n’y a pas vraiment de difficultés particulières si ce n’est d’avoir les crampons et le piolet dans le sac à dos (en cas de neige dure).

.

Important: En hiver, redoubler de vigilance et bien se remémorer les points essentiels décrits ci-dessous:

.

Départ depuis le Port de Castet (868m).

La neige n’étant présente que vers 1500m d’altitude, nous avons laissé nos raquettes à neige dans nos voitures.

.

Randonnée effectuée avec le club MCS Montagne de Mazères sur Salat (Haute-Garonne).

.

Depuis le port de Castet (868m),

se diriger vers l’Est en laissant la piste de droite montant vers le Sud-Est.

.

Après 30 minutes de marche, jonction avec une piste qu’il faut suivre sur 700m en direction de l’Est.

.

Avant d’arriver au virage de la piste (vers 1060m),

commencer à remonter le vallon vers l’Est juste avant les 2 bacs d’eau.

.

Une montée soutenue mais très courte dans ce petit goulet.

.

La sortie de ce couloir après 10 petites minutes de grimpette un peu soutenue.

.

L’itinéraire normal du Mail se fait pas ce vallon en montant directement au col des Houssats (Est).

.

Pour ceux qui préfère monter en douceur et voir un joli panorama sur le port de Castet,

vers 1140m, s’orienter à gauche en direction du Nord-N.E

.

pour rejoindre le début de la crête du Soum de la Pale.

.

La montée se fait hors sentier mais sans réelles difficultés.

.

La vue sur le Port de Castet (868m), départ de cette randonnée.

.

La vue sur notre gauche vers la plaine avec au loin, la ville de Pau (distante de 26km).

.

L’arrivée au sommet du Soum de la Pale (1431m) 1h45 depuis le départ.

.

Pour le Mail, depuis le Soum de la Pale descendre de quelques mètres,

.

puis suivre la crête vers l’Est en direction du pic de la Peyrie (1579m).

.

.

Suivre toujours la crête vers l’Est-S.E.

.

Entre 8 et une dizaine de vaches mortes dans un rayon de 30 à 40m ?

.

C’est la première fois que je vois ça, incroyable !

Cette partie de crête est constituée de roche contenant du fer et peut-être ont-elles été foudroyées ?

.

L’itinéraire pour le Mail est évident, il suffit de suivre le fil de crête jusqu’au sommet.

.

Le temps n’est pas top !

mais la visibilité reste correcte, ce qui nous permet de voir un beau paysage.

.

L’arrivée au Pic la Peyrie (1579m).

Le Mail (1665m) avec à gauche l’itinéraire de crête menant au Pic Durban (1700m).

.

.

La vue au loin vers le Pic du Midi de Bigorre.

.

Faire attention aux aspérités du versant Sud du Pic la Peyrie,

.

Contourner cette petite difficulté soit par la droite ou en restant sur le fil de crête en utilisation un peu les mains.

.

.

A nouveau une petite descente avant de grimper au Mail.

.

Le Mail est au bout de cette crête.

.

.

.

Plus que quelques mètres . . . .

.

.

L’arrivée au Mail ou plutôt l’avant sommet du Mail.

.

Robert.

.

Jean-Michel.

.

Caroline.

.

Casse-croûte mérité pour tout le groupe après 3h20 de marche (pauses comprises).

.

.

Sélectionner le deuxième panorama pour le visualiser par un jour de beau temps:

Zoom sur la ville de Pau.

.

Distante de 26km.

.

Vers le Pic d’Anie qui restera bouché par les nuages.

.

Vers le Grand Billare (2318m).

.

Le Pic du Midi de Bigorre (2872m).

.

Le Moulle de Jaüt (2050m).

.

La vue sur la plaine avec au loin, les usines du bassin de Lacq/Pardies.

.

Le retour:

Nous nous étions arrêtés juste avant le sommet du Mail pour manger à l’abri du vent.

.

Avant sommet qui est presque à la même hauteur que le Mail (1665m).

.

.

Sommet du Mail (1665m).

.

Descendre au col du Soum de Hourque (1623m) au pied du Soum de Quiala (1654m).

.

Un groupe de randonneurs des Landes grimpe au sommet par le couloir.

.

Il n’est pas nécessaire de descendre jusqu’au col, l’on peut commencer à descendre vers la droite.

.

La descente du vallon.

.

.

Direction la cabane de Couscouilla.

.

.

Annick et Robert (2 encadrants de la MCS Montagne).

.

L’arrivée à la cabane (1h00 depuis le Mail).

.

La cabane de Couscouilla ou Couscouilha (1370m) capacité 8/10 personnes.

Belle cabane ouverte toute l’année avec table, bancs et cheminée (bois dans la partie inférieure).

.

Après une toute petite pause,

.

nous reprenons notre itinéraire en contournant le mamelon par notre droite (Nord-Ouest)

.

pour aller visiter le cabanon de la Sébouille (1347m).

.

Surprise !

.

Il y a tout ce qu’il faut pour une à 2 personnes: une table, des chaises, une cheminée et des sommiers !

Le tout en miniature.

.

Après la visite de cette belle petite cabane, descendre le sentier dans le bois de Séquès (Nord-N.O).

.

.

Retour à la piste,

.

puis à la voiture 2h45 depuis le Mail (pauses comprises).

.

6 réponses
  1. nadine SIRGUE
    nadine SIRGUE dit :

    Merci Mariano pour ces deux jours passés ensemble. Tu nous as fait partager tes connaissances sur cette montagne que tu connais si bien….et nous avons eu beaucoup de plaisir à te compter dans notre groupe . A bientôt j’espère pour de nouvelles balades.

    Répondre
  2. florence
    florence dit :

    Sympatique sortie, triste en voyant ces pauvres animaux morts, foudre ou froid?. Il y a pas mal de neige dans le 64. Topo toujours aussi bien détaillé, agrémenté de supers photos. bonne journée, bisous

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Répondre à florence Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...