Trézères (1617m) et Pic Hautacam (1746m) en hivernale depuis Ourdon

Sortie hivernale au Soum de Trézères (1617m) et Pic Hautacam (1746m) depuis le village de Ourdon. 

  • Soum de Trézères: +900m – (2h45+2h00)= 4h45 – 12 km Niv: Randonneur
  • Pic de Hautacam: +1100m – (3h30+2h30)= 6h00 – 15 km Niv: Randonneur
  • Date: le 20.12.2021 – Hautes-Pyrénées – Départ: Village de Ourdon (740m)

Le Hautacam se prête merveilleusement bien à la pratique de la raquette à neige depuis la station d’Hautacam et offre aux simples randonneurs un merveilleux terrain de promenades et de découvertes en période hivernale (Voir le topo fait en 2010). Pour les plus aguerris et pour ceux qui sont en bonnes conditions physique, la montée au sommet du Pic d’Hautacam depuis le petit village de Ourdon, vous fera parcourir toute la crête du versant Nord jusqu’au sommet du Pic Hautacam avec des vues exceptionnelles sur les montagnes enneigées de part et d’autre. La randonnée est longue (15km) et éprouvante si la neige est molle. En cas de fatigue, vous pourrez vous arrêter au sommet du Soum de Trézères et profiter d’un panorama quasi identique à celui du Pic Hautacam si ce n’est la vue sur Gavarnie.

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo _ _ _ _ _

.

Difficultés: Sortie hivernale en raquettes à neige ou en ski de randonnée

  • Matériel: Raquettes à neige + crampons/piolet
  • La seule véritable difficulté concernant cette sortie hivernale en dehors de l’effort physique est le franchissement de la bosse juste après le Soum des Lits (1407m), 150m de dénivelé à gravir sur une pente bien raide avec le choix de monter tout droit comme je l’ai fait ou de suivre l’itinéraire d’été qui contourne légèrement la bosse par la droite mais avec un fort devers, crampons/Piolet obligatoires pour éviter la glissade (bien lire le topo).
  • Comme toutes les sorties hivernales, le danger est beaucoup plus grand que lors des sorties d’été, redoubler de vigilance et bien se remémorer les points essentiels décrits ci-dessous en cliquant sur les crampons:

La suite du Topo . . . . . . . . . .

Départ depuis le petit village de Ourdon (740m) Sortie en solo.

Ourdon doit-être l’une des plus petites communes des Hautes-Pyrénées avec un nombre d’habitants de 9 personnes (référencé en 2018).

.

Suivre la piste sur 50m vers l’Ouest depuis l’abreuvoir

.

en laissant le sentier menant au village de Ousté sur votre droite.

.

Après les 50m de distance depuis l’abreuvoir,

prendre le sentier qui rentre dans le sous bois (balisage jaune) en laissant la piste à gauche.

.

Le sentier monte en direction du Sud-Ouest sur 350m de distance, puis grimpe à droite vers le Nord-Est.

.

La vue au loin sur le Cuq Crémail (1691m)

et le Montaigu (2339m) avec les villages de Gazost (760m) et Ourdon (742m).

.

La vue plongeante sur le village de Ourdon (742m) d’où je suis parti.

.

Le sentier remonte en lacets jusqu’à la cabane du Soum des Trées (945m) en gros vers le Nord-Est.

.

Sentier balisé en jaune jusqu’à la cabane du Soum des Trées.

.

300m avant la cabane du Soum des Trées (altitude 940m),

vous pouvez rejoindre directement la crête, hors sentier sur une pente modérée en grimpant à gauche (Nord-N.O).

.

L’arrivée sur le fil de crête en 4 petites minutes au lieux des 15/20 minutes par la cabane du Soum des Trées.

.

Le soleil passe au-dessus du Montaigu (9h00 du matin).

.

La vue depuis la crête est déjà superbe après seulement 35 minutes de marche depuis le départ.

.

Panorama vers la vallée d’Argelès-Gazost.

.

Du Soum d’Andorre (1683m) au Soum de Granquet (1881m).

.

Le petit Gabizos (2639m).

.

Le Pic du Jer (948m).

.

Le Pibeste (1349m).

.

Zoom sur le Pibeste.

.

La ville de Tarbes.

.

Après cette petite pause, la suite de la randonnée, l’itinéraire est très simple,

il suffit de suivre le fil de crête en direction du Sud-Ouest puis Sud-S.E après le Tuquet de Lhési.

.

Une vache béarnaise toute seule sur la crête ?

Je ne sais pas ce qu’elle fait là toute seule, en tout cas elle est en forme et pas malade du tout.

.

A mon avis,

elle s’est sauvée de son enclot en bas de la vallée pour revenir aux estives de l’été et prendre le soleil !

.

Pas de neige depuis le départ,

.

elle va commencer à partir des 1300m d’altitude.

.

.

Après avoir contourner le rocher de la Boup (1200m),

.

l’arrivée au Soum Des Lits vers 1420m.

.

A partir d’ici, la neige est dure et verglacée, les crampons et le piolet s’imposent pour la suite de la sortie.

.

Pour ceux qui sont avec les raquettes à neige,

grimper tout droit comme je l’ai fait et ne pas contourner par la droite l’itinéraire d’été.

.

La pente est raide et très en devers, crampons/piolet pour votre sécurité,

avec les raquettes en passant par ce côté, vous risquez de glisser !

.

.

150m de dénivelé tout droit, c’est bien pentu certes mais sans difficulté,

on y laisse un peu de jus mais c’est mieux que de se retrouver 200m plus bas.

.

La vue derrière moi sur la crête parcourue depuis le début avec la ville de Lourdes à gauche du Pic du Jer.

.

Les derniers mètres pour se hisser en haut de ce promontoire.

.

L’arrivée au sommet de cette éminence sans vraiment de problème.

.

Prochain sommet, le Soum de Trézères (1617m).

.

Encore un petit mamelon que je  contourne par la droite.

.

Puis la montée au Soum de Trézères.

.

Montée qui ne présente pas de difficulté particulière.

.

Soum de Trézères (1617m) 2h45 depuis Ourdon.

.

Cliquer sur le panorama du Soum de Trézères depuis le menu déroulant ou en utilisant les étoiles animées:

Un très joli panorama qui n’a rien à envier au Pic d’Hautacam, alors pour ceux qui seront fatigués, pause casse-croûte et retour par le même itinéraire que la montée, c’est déjà une très belle sortie hivernale, compter +900m de dénivelé pour 2h45 à la montée et 2h00 de descente pour 4h45 au total sans les pauses (distance: 12 km).

.

Panorama vers le Moun-Né et le Balaitous (3144m).

.

La ville d’Argelès-Gazost distante de 6km.

.

Zoom sur la ville de Lourdes distante de 11km.

.

Zoom sur l’Aéroport de Tarbes-Lourdes Pyrénées.

.

Le Vignemale (3298m) avec le Pic Viscos (2141m) au premier plan.

.

Le Balaitous (3144m).

.

Le Moun-Né (2724m), appelé également le Monné de Cauterets.

.

Grand Gabizos (2692m) et petit Gabizos à droite (2639m).

.

Le Pic de Sesques (2606m) et au loin la Table et le Pic des trois Rois (2444m).

.

Vers le Lauriolle (1858m).

.

Toute la crête menant au Montaigu (2339m) depuis le Cuq Crémail (1691m).

.

Panorama vers le Pic du Midi de Bigorre (2872m).

.

Comme vous pouvez le constater, si vous ne continuez pas jusqu’au pic d’Hautacam,

le Soum de Trézères est déjà une bien belle sortie hivernale pour la plus part des randonneurs.

.

Pour les autres qui avez encore un peu de jus, direction Hautacam.

.

Après une petite descente de 40m de dénivelé,

.

Il vous reste +170m de dénivelé à gravir jusqu’au sommet du Pic d’Hautacam.

.

Passer à gauche des sapins et de la cabane de ST-Pastou en restant non loin du fil de crête,

pour ne pas attaquer pleine pente le sommet par son versant Ouest qui est très raide !

.

Je ne vous cache pas que j’en ai bavé pour faire les derniers 100m de dénivelé !

N’ayant pas voulu chaussé les raquettes à neige à la place de mes crampons, je me suis épuisé dans une neige bien molle.

.

J’y suis arrivé au mental, sans m’affoler !

Pic d’Hautacam (1746m) +1100m de dénivelé en 3h30 depuis Ourdon pour 7,5km de distance.

.

Un panorama grandiose en très haute-définition (33.112 x 6.480 pixels). Cliquer sur le panorama du Pic d’Hautacam Annoté depuis le menu déroulant ou en utilisant les étoiles animées depuis les 4 panoramas (Possibilité de zoomer au plus près des sommets):

Panorama vers le Cuq Crémail (1691m).

.

Panorama du Montaigu au Vignemale (3298m).

.

Panorama du Vignemale au Soum d’Andore (1683m).

.

Panorama vers le Nord en direction de la plaine.

.

Le Cirque d’Hautacam avec le Soum de la Sède, plus haut sommet du Cirque avec ses 2520m d’altitude.

.

Les 3000 du Cirque de Gavarnie.

.

Le Balaitous (3144m), le Palas (2974m) et le Lurien (2826m).

.

Vers le Pic d’Anie (2504m) distant de 58km.

.

Le Moun-Né (2724m).

.

Petit et Grand Gabizos (2692m).

.

Le Cabaliros (2334m) et le Balaitous en arrière plan à droite avec ses 3144m d’altitude.

.

Coulées de neige ! ! !

.

Vers le Soum de Granquet (1881m) et le Pic des Escures (1847m).

.

La vallée du Lavedan.

.

La ville d’Argelès-Gazost distante de 7km.

.

Zoom sur la ville de Tarbes distante de 27km.

.

Zoom sur la ville de Pau distante de 44km.

.

Panorama vers le Pic du Midi de Bigorre (2872m).

.

Zoom sur l’observatoire du Pic du Midi de Bigorre (2872m).

.

Y a des personnes sur les deux sommets du Montaigu (2339m).

.

La vue sur le domaine skiable d’Hautacam ou la plupart des randonneurs montent au sommet par ce versant.

Une rapide montée de +350m de dénivelé pour 1h15 de marche.

.

Peu de monde au sommet d’Hautacam, il est vrai que nous sommes lundi.

.

Jacques et Hans au sommet du Pic d’Hautacam,

un grand bravo à Jacques (à gauche de la photo) pour ses 86 printemps, même pas essoufflé !

.

.

Des enseignantes de la région, profitent du début des vacances scolaires pour s’échapper en montagne

et profiter de cette très belle journée ensoleillée depuis le sommet du Pic d’Hautacam.

.

Le retour . . . . . . .

.

Contrairement à la montée où j’étais resté en crampons sur les derniers 400m de dénivelé (2,5km),

pour la descente je les remplace par mes raquettes à neige pour le même dénivelé en négatif et la même distance.

.

.

Je comprends pourquoi j’ai galéré à la montée avec mes crampons.

.

.

Retour à la cabane de St Pastous qui se trouve à gauche des sapins.

.

Les traces des raquettistes de samedi et dimanche qui n’iront pas plus loin que le Soum de Trézères.

.

Pour le retour, inutile de passer par le Soum de Trézères, je le contourne par la gauche.

.

Des vues toujours aussi belles tant à la montée qu’à la descente.

.

La difficulté de ce matin où j’étais monté tout droit avec les crampons . . .

.

Pour la descente, j’ai gardé mes raquettes à neige pour ne pas chaussé les crampons,

.

 j’y suis passé sans trop de problème parce que j’ai une très bonnes paires de raquettes,

.

mais je vous conseille fortement de chausser les crampons, c’était limite !

.

L’arrivée au Soum Des Lits vers 1420m d’altitude où j’ai chaussé les crampons ce matin.

.

Le pic du Montaigu (2339m).

.

A partir d’ici je déchausse mes raquettes à neige.

.

Retour en suivant le fil de crête comme ce matin.

.

L’itinéraire de retour au village de Ourdon, contrairement à ce matin,

je vais continuer jusqu’à la cabane du Soum des Trées (945m) et revenir par le sentier balisé en jaune.

.

.

La descente à la cabane du Soum des Trées (945m).

.

.

Cabane du Soum des Trées (945m).

.

Cabane ouverte, rénovée extérieurement mais sommaire à l’intérieur, utile pour s’abriter du mauvais temps.

.

Depuis la cabane,

.

suivre le sentier balisé en jaune qui rejoint le sentier de ce matin (Sud-S.O).

.

Retour au village de Ourdon (740m).

.

Une merveilleuse sortie hivernale faite en solo.

8 réponses
  1. Sébastien Candelon
    Sébastien Candelon dit :

    Bonjour Mariano,
    Merci pour ce topo sur j’ai suivi ce jour. Je me suis arrêté juste après le Soum des Lits, j’ai eu peur du grand dévers… Effectivement, y’a le risque de chuter ! Attention !
    Je reviendrai en été pour filer jusqu’à Hautacam.
    Merci encore pour les découvertes, très utiles. Et merci pour le partage des traces GPX !
    Sébastien

    Répondre
  2. Lascaray Francine
    Lascaray Francine dit :

    Bonjour Mariano
    Notre randonnée sur cet itinéraire commence à dater ; nous étions bien plus jeune : le 8/12/01. Nous étions partis de Berbérust-Lias 800m, descendus légèrement à Ousté pour monter au Tuquet de Lhésit 1102m, Soum de Lits 1407m, Soum de Trézères 1617m et Sommet d’Hautacam 1746m pour redescendre au Cap de Bentails 969m puis Lias 870m et Berbérust-Lias.
    Merci de nous faire remémorer les superbes paysages avec vos photos d’une qualité exceptionnelle.
    Bravo pour votre longue sortie et très bonne continuation, Mariano
    À très bientôt
    Francine

    Répondre
  3. Denis BOISSIERE
    Denis BOISSIERE dit :

    Bonsoir, c’est de la montagne à vaches, mais c’est une sacrée bambée quand même. Surtout en raquettes, tu n’as pas choisi le plus facile! Pour info, Ourdon (le village de départ) est la plus petite commune en nombre d’habitants (six je crois) des Hautes-Pyrénées!! Bonnes fêtes de fin d’année à tous.

    Répondre
  4. Dora Do
    Dora Do dit :

    Bonjour Mariano,
    Cette randonnée a dû-t’être magnifique pour vous car les photos sont superbes! Merci bien pour ce beau partage
    Joyeux Noël et Bonnes Fêtes de Fin d’Année
    Dora

    Répondre
  5. Jean Robert
    Jean Robert dit :

    Bonjour Mariano ,
    Comme tu dis merveilleuse sortie avec des vues somptueuses sur les sommets .
    La neige a bien fondu sur le bas .
    En voyant au loin le Lauriolle , j’ai pensé comme toi à ta petite Athena .
    Grand bravo à Jacques à 86 ans il faut le faire !
    merci pour le régal ; amitiés

    Répondre
  6. Harang
    Harang dit :

    Merci ,Mariano , vous nous faites un grand honneur ,à Hans et à moi même,en signalant notre présence à vos côtés sur ce sommet de Hautacam . La montée par Tramassel est moins longue et plus aisée .Elle a également l’avantage en ce moment d’être toute en bonne neige . Encore merci . Jacques H.

    Répondre

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Répondre à Harang Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha loading...