• Déniv: +1400m – (4h00+3h30)= 7h30 – 14 km Niv: Montagnard
  • Date: Nuit du 22 au 23 Septembre 2018 – Vallée d’Ossau – Départ: Cabane de Laraillé (1720m)
  • Ceci n’est pas un topo, voir les topos de topopyrénées: Ici et celui de Res’Pyr Ici

Lire la suite

Bivouac au sommet du Pic de Mouscaté (2232m)

Pour l’accès au sommet, voir le topo depuis le Pont Lamary (Ici)

Les 3 Panoramas: Lever et coucher de soleil + les étoiles avec la voie lactée:

.

Un bivouac magnifique dans un cadre époustouflant, loin de la civilisation.

Tous les ingrédients étaient réunis; un très beau coucher de soleil, le Spectre de Brocken, la voie lactée, un magnifique lever de soleil, une harde d’Isards et des Vautours. Un magnifique parcours en boucle depuis le pont Lamary en passant par la cabane de Pedain et le Pic Mouscaté où nous avons passé la nuit à la belle étoile. Retour par le Grand et petit Pic d’Ansabère, les cabanes d’Ansabère et le Pont Lamary (+1400m de dénivelé – 14km).

.

8h00 du soir avec 2 grimpeurs sur la grande Aiguille d’Ansabère (2377m), ils ont encore 1h30 pour descendre en rappel avant la tombée de la nuit.

.

20h30, les lits sont installés !

Impossible de bivouaquer en haut du sommet, beaucoup trop dangereux ! ! ! Pour ceux qui veulent faire ce bivouac, il faudra faire comme nous, descendre d’une trentaine de mètres et dormir à la fraîche sans la tente à la belle étoile.

.

Panorama vers l’Ouest.

.

Une harde d’Isards non loin de nous.

.

.

.

Le spectre de Brocken est un phénomène rare.

Depuis 11 ans que j’arpente les Pyrénées sans relâche, c’est la première fois que j’assiste à ce phénomène, super content !

.

Le spectre de Brocken est l’ombre considérablement agrandie d’un objet ou d’une personne, observée d’un sommet montagneux dans la direction opposée au soleil, sur un nuage de gouttelettes d’eau ou sur du brouillard comme c’était le cas ici.  Elle est parfois entourée d’un cercle lumineux, ce qui était le cas.

.

Et si ce dernier est coloré comme un arc-en-ciel, il s’agit alors d’une gloire (anthélie).

.

Coucher de soleil . . . . .

.

.

C’est parti pour une série de photos concernant le coucher de soleil.

2.100 photos au total seront faites durant ces 2 jours ! ! !

.

.

Le soleil va se coucher à droite du Pic d’Orhy (2017m).

.

.

Les Aiguilles d’Ansabère, une merveille !

.

Le Spigolo et le petit Pic d’Ansabère.

.

.

.

.

Merci à Francis de m’avoir conseillé cette belle boucle dans ce magnifique endroit, une merveille ce cirque de Lescun !

.

Francis au sommet du Mouscaté (2232m).

.

.

.

.

.

.

Le Pic du Midi d’Ossau (2884m).

.

.

Le grand Billare (2318m).

.

Le Dec de Lhurs (2176m).

.

Le Spigolo.

.

Coucher de soleil vers 21h30.

.

.

.

A demain . . . .

.

.

Pas très confortable notre chambre

avec de la pente de partout mais avec un balcon merveilleux sur les Pyrénées.

.

Bonne nuit . . . . .

.

Pas pour moi qui commence à faire les photos de nuit avec des temps d’expositions de 30 secondes et des Iso allant de 3600 à 5000 avec une grande ouverture (F3,5) et une focale de 10mm.

Pour voir le panorama de nuit sur 360° cliquer sur l’étoile animée ou sur le menu déroulant:  

.

.

.

La voie lactée démarre depuis le Pic d’Ansabère (2360m).

.

Magnifique !

.

.

Nous sommes vraiment tout petit . . . . . .

.

.

La demi-lune qui s’est levée après 1h du matin.

.

L’aurore (06h30).

.

Pas beaucoup d’heures de sommeil, 3 petites heures + 1h après avoir cherché un coin où je ne glissai pas !

Pour info: lorsque vous bivouaquez en pente, ne mettez jamais votre matelas gonflable.

.

Panorama vers l’Est.

.

.

Le Pic du Midi d’Ossau (2884m).

.

Normalement ce devrait-être un de mes prochains bivouacs pour septembre/octobre.

.

Le Balaitous (3144m).

.

.

06h50 du matin, c’est parti pour les photos du lever de soleil . . . . .

.

.

.

Magnifique !

.

Notre J.P

.

.

.

.

.

Le soleil illumine les Aiguilles d’Ansabère.

.

Mariano

.

Le Spigolo et le petit Pic d’Ansabère que je ferai au retour.

.

Vers le Pic d’Orhy (2017m).

.

Pic d’Orhy (2017m).

.

Le Visaurin (2669m).

.

Francis.

.

.

.

.

Peña Ezkaurre (2047m).

.

Pic d’Orhy (2017m).

.

La Collarada (2886m).

.

.

La cabane de Pedain (1590m).

.

Cairn sommital du Pic de Mouscaté (2232m).

.

Pour le retour: Montagnard pour la boucle par le Pic d’Ansabère (voir le topo).

.

Ou par le même itinéraire que la montée (Niv: Randonneur)

.

Magnifique bivouac, certainement le plus beau avec mon tout premier au Balaitous.

.

.

Photo avec mon smartphone pour le petit bonjour à mes amis de Facebook.

Et un cadeau pour terminer cette fabuleuse série photos, un fond d’écran de la voie lactée:

.

Le topo Ici

Bivouac au Mont Errebi pour voir la migration des Grues Cendrées.

Pour l’itinéraire au Mont Errebi, voir le topo depuis le beau village de Ainhoa.

.

.

Ces lourdes stèles en granit composées d’un socle de forme généralement trapézoïdale, surmonté d’un disque, se rencontrent habituellement dans les cimetières, mais pas toujours. Elles ne correspondent pas forcément à des tombes. Elles seraient l’héritage d’une pratique très ancienne antérieure à l’apport du christianisme. Surtout, les dessins gravés sur le disque font appel à un symbolisme d’une très grande richesse.

.

Le Village d’Ainhoa (voir plus de photos de ce beau petit village du Pays Basque)

.

La tente est en place,

Attention il y a souvent du vent sur les crêtes du Pays basque, veillez à bien orienter votre tente par rapport au sens du vent.

.

.

La magie commence ici . . . . .

.

Les grues cendrées au niveau de la Rhune (905m).

.

Peñas de Haya.

.

Les Grues Cendrées,  de jour comme de nuit, elles continuent leurs voyage vers le Sud.

.

.

Coucher de soleil.

.

.

Superbe !

.

.

.

Le soleil se couche vers 19h00 (heure d’hiver).

.

Y a de la place dans ma tente Hubba Hubba !

.

.

Le spectacle de nuit.

.

.

Les villages vers la Rhune.

.

Les village vers Bayonne.

.

.

Petit café après le repas du soir.

.

La lune.

.

Toute la nuit jusqu’à 4h00 du matin, elles continueront à faire du bruit en traversant les Pyrénées.

.

1h30 avant le lever du jour.

.

.

.

.

Le village d’Ainhoa.

.

.

.

.

.

Saint-Jean-de-Luz et Socoa.

.

Bayonne.

.

Les grues Cendrées, j’étais venu pour ça et je n’ai pas été déçu . . . . . . .

.

C’est parti !

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Le Grand Cormoran est aussi un migrateur mais partiel.

.

.

.

Ce ne sont pas des migrateurs mais le spectacle est toujours plaisant à voir.

.

Milan Royal.

.

.

.

.

.

.

Le Vautour Fauve.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Fin de bivouac avec une fois de plus, des images plein les yeux !

.

Retour à la chapelle de l’Aubépine (380m).

Les Liens:

Retour-Haut-de-Page

Nuitée au refuge d’Arrémoulit (2265m) avant notre ascension du Palas le lendemain.

Voir le topo pour y accéder: Randonnée refuge et lacs d’Arrémoulit

.

Le panorama à 360° depuis le refuge:

 

.

Les reflets du Palas (2974m) sur le lac d’Arrémoulit.

.

.

.

Les mots du gardien: De l’ouverture courant mai à la fermeture courant octobre, nous y serons en permanence, notre fille nous accompagne durant les vacances scolaires. Nous essayerons au maximum d’être à votre service pour vous rendre le séjour le plus agréable possible. Notre chez nous est aussi le vôtre, enfin presque, car notre cuisine est le seul endroit où nous pouvons nous retrouver en famille, au moment des repas, car la vie de gardien est plutôt collective et non solitaire comme on le penserait, il y a toujours un randonneur…Bonne montée, à très bientôt…

Rozenn (La gardienne du refuge)

.

.

Nuitée sous la tente marabout installée à l’extérieur du refuge.

.

Dîner du soir avec des gens sympathiques venant de tous horizons (Allemagne, Réunion, Bordeaux, Toulouse et nos amis espagnols).

.

Les rapaces au plafond.

.

A la tombée de la nuit.

.

Avec en arrière plan le Palas qui nous tend les bras pour demain matin.

.

.

Les lacs d’Arrémoulit.

.

La voie lactée au dessus du Pic d’Arriel (2824m).

.

Pleine lune.

.

Zoom sur la lune.

.

Encore plus près.

.

Levé du jour sur le refuge d’Arrémoulit.

.

.

Le soleil s’est levé vers 7h20 et commence à illuminer les sommets comme ici le Lurien (2826m).

.

.

.

Le Lurien (2826m).

.

Mariano.

.

Le lac d’Arrémoulit (2260m).

Retour-Haut-de-Page

Lien vers le topo du Pic du Palas par l’arête des Géodésiens

Bivouac au refuge d’Ayous (1980m)

avec le coucher de soleil depuis la crête du Pic Larry (2260m)

.

En route pour le refuge d’Ayous  (1980m) depuis la station d’Astún (1714m), compter 3h30 pour +600m de dénivelé et -350m en négatif (distance: 6km).

Randonnée faite avec Lili et Pascal.

.

L’arrivée au refuge d’Ayous (1980m).

.

Lili, Pascal et Mariano.

.

Il y a pire comme endroit pour se restaurer !

.

Un balcon de rêve.

.

Avec une vue unique sur le lac Gentau et notre J.P (le Pic du Midi d’Ossau 2884m).

.

.

Une anecdote que m’a raconté mon ami Jean-Robert concernant le refuge d’Ayous : Louisa dite Loulette (gérante du refuge pendant 30 ans) raconte avoir vu un jour un uluberlu se planter sur la terrasse du refuge face au JP, les mains sur les hanches et d’interroger Louisa :  » qu’est-ce qu’il y a à voir ici ?  »
Elle lui montre l’Ossau qui se reflète dans le lac Gentau et celui-ci de répondre :  » Ah c’est ça l’Ossau !  »
Il faut-être tolérant dans la vie mais là, c’est donner de la confiture à des cochons !, merci Jean-Robert pour cette anecdote qui m’a fait beaucoup rigoler ! ! !

.

La source d’eau potable du refuge.

.

Le dortoir pour la partie hivernale a une capacité en hiver de 14 couchages avec matelas et couvertures. Le dortoir est très bien isolé, à part le carrelage au sol, le reste est tout en bois. Lumière et téléphone pour les numéros d’Urgence, le grand Luxe ! ! !

L’état du refuge pour les parties hivernales était Nickel à notre arrivée, n’oubliez pas avant de partir de faire un petit nettoyage et penser à ramener vos détritus dans un sac poubelle.

.

La partie réfectoire est au premier étage avec une table en bois qu’il ne faut pas sortir du local.

Je m’excuse au près du gardien, mais il faisait trop beau pour manger à l’intérieur, la table a été rentrée dès la fin du repas.

.

Si nous sommes partis côté espagnol c’est pour que le dénivelé en positif ne soit pas trop important par rapport au départ côté Français. En hiver il faut démarrer depuis le chalet du C.A.F virage D934 à 1060m d’altitude) Déniv: +950m – 9 km pour +600m/-350m 6km côté Espagne, pour le temps il est sensiblement le même mais attention au risque d’avalanche sur la route menant au lac de Bious Artigues, il y a 3 départs potentiels d’avalanche (lien vers le topo depuis la France).

.

De tous les sommets aux alentour du refuge d’Ayous,

le Pic de Larry est pour moi le seul qui ne présente pas de grosses difficultés.

.

Pascal et Mariano au sommet du Pic de Larry (2337m).

.

Pour le coucher de soleil, nous sommes redescendus un peu plus bas (vers 2260m) pour passer la seule difficulté de l’itinéraire et ainsi pouvoir redescendre ensuite au refuge d’Ayous sans difficulté avec nos frontale (pleine lune, mais la lune noire !)

Panorama depuis le sommet du Pic de Larry (2337m) Cliquer sur l’étoile animée pour le lever de soleil.

.

Le soleil commence tout doucement à se coucher avec les derniers rayons du soleil sur l’Ossau.

.

.

Le Castillo de Acher (2390m).

.

Le J.P

.

.

Pascal.

.

.

Côté vallée d’Aspe (vers l’Ouest).

.

Le soleil se couche juste derrière le Castillo de Acher (2390m).

.

C’est parti pour les photographes . . . . . .

.

Et il faut faire vite ! ! !

.

Superbe coucher du soleil derrière le Castillo de Acher (2390m).

.

.

.

Il est 18h45, le soleil se couche définitivement derrière le Castillo de Acher.

.

Le soleil laisse place à un ciel magnifique !

.

Les derniers rayons sur l’Ossau.

.

Aujourd’hui c’est la pleine lune (noire), il ne faut pas trop traîner pour rejoindre le refuge.

.

Maillo de Acherito (2362m) et Pic d’Ansabère (2360m).

.

Pascal avec crampons/Piolet et Frontale pour la descente au refuge.

.

Mariano.

.

Du Castillo de Acher (2390m) au Pic d’Anie (2504m).

.

C’est parti pour la descente.

.

.

Nous rejoignons le col d’Ayous.

.

.

.

Col d’Ayous (2180m).

.

La vue vers l’Ouest depuis le col d’Ayous (2180m).

.

Mariano au col d’Ayous (19h05).

.

La nuit tombe très vite !

.

Pascal dans la descente vers le refuge.

.

.

Nous n’avons mis que 20 minutes

pour rejoindre le refuge depuis le col au lieu de 40mn à la montée.

.

C’est magique de descendre ce vallon en pleine nuit avec comme fond d’écran le Pic du Midi d’Ossau.

.

A l’approche du refuge, la neige devient de plus en plus mole ! ! !

.

Nous avons même failli mettre les raquettes à neige pour ne pas s’épuiser !

.

.

L’arrivée au refuge.

.

30 minutes depuis la crête (2260m) et 20 minutes depuis le col d’Ayous (2180m).

.

Lili qui est restée au refuge nous a préparé le dîner, merci Lili.

.

Dodo vers 22h avec une température de +2° à +4° ce qui n’est pas très froid en sachant que le dortoir n’est pas très humide contrairement à certains refuge des Pyrénées (-2 à -4° à l’extérieur).

.

Petit réveil vers 2h40 du matin pour aller faire quelques photos de nuit.

Voilà ce que l’on voit à l’œil nu . . . . . . .

.

Et voilà ce que l’on voit à travers l’appareil photo avec différents réglages:

La focale, le Temps d’exposition (entre 30 secondes et 2 minutes), la Profondeur de champ et les Iso.

.

.

.

Le Pic du Midi d’Ossau vers 3h00 du matin.

.

.

Près des étoiles ! ! !

J’ai réussi à faire une mise au point sur une grosse étoile, et voilà le résultat . . . . . .

.

Après avoir fait des photos pendant une heure de 2h40 à 3h40, retour au dodo pour un réveil vers 6h30.

.

Il n y a plus qu’à attendre le lever de soleil . . . . .

.

.

7h15 à 30 minutes du lever de soleil.

.

.

.

.

Le refuge d’Ayous (1980m).

.

.

7h40, le soleil va bientôt se lever

mais il nous faudra attendre 30 petites minutes avant qu’il pointe son nez à droite de l’Ossau.

.

De belles couleurs.

.

.

.

.

.

Le voilà, il est déjà un peu haut pour pouvoir avoir de belles couleurs.

La même photo mais en juillet avec les reflets de l’Ossau sur le lac Gentau.

.

.

Après ce lever de soleil, place à un bon petit déjeuner avec des croissants un peu aplatis mais très bon !

.

.

Le Pic de Larry (2337m) où nous étions hier soir.

.

C’est l’heure de la toilette pour Lili.

.

.

Le lac Gentau (1960m).

.

.

Le refuge d’Ayous avec son pic qui en hiver n’est pas si simple à gravir à cause de sa partie finale, en fonction de l’enneigement il peut y avoir danger.

.

Après le petit déjeuner, opération nettoyage pour que les prochains randonneurs puissent trouver des locaux propres comme nous les avons trouvés à notre arrivée, n’oubliez pas de descendre vos déchets.

.

Pour le retour, nous garderons les crampons aux pieds jusqu’à la station d’Astún. Idéal pour Lili, qui n’a jamais marché avec des crampons et qui a pu faire des exercices en réel pour s’arrêter avec le piolet, il n y a que comme ça que l’on peut vraiment apprendre.

.

C’est parti pour 3h15 de marche jusqu’à la station.

Merci à Lili et à Pascal pour ces 2 jours passés ensemble,

c’est sûr que ces bons moments resteront gravés à jamais dans ma mémoire, c’était très beau !

Le topo de l’ensemble de la randonnée au Pic de Larry sera en ligne d’ici quelques jours.

Les liens de cette sortie hivernale:

  1. Le Panorama depuis le lac Bersau (2082m) 
  2. Le Panorama depuis le Pic de Larry avec le coucher de soleil: 
  3. Le Topo
  4. Complément photos (107 au total) Ici

Retour-Haut-de-Page

Topo-Bivouac Topo-Ayous

Topo-1980m

Bivouac en solo au sommet du Pic d’Escurets (1440m) Lundi 13 Avril 2015.

Lien Randonnée

Le bivouac en montagne vous permet de profiter pleinement de ces magnifiques paysages qui prennent une tout autre dimension aux heures extrêmes de la journée !

Le lever et coucher de soleil en montagne, reste pour moi des  moments magiques, seul face à l’immensité, nous avons le privilège d’assister à un spectacle grandiose que seule dame nature peut nous offrir  !

.

Pas beaucoup d’emplacements à  l’horizontal, le seul que j’ai trouvé c’est ce petit rectangle vert !

.

19h30.

.

Mariano.

.

Tout est ok pour le couchage.

.

.

Superbe lumière.

.

.

.

Le Moulle de Jaüt (2050m).

.

La ville de Pau.

.

Le Château Henri IV.

.

Le soleil commence tout doucement à descendre vers l’Ouest (Biarritz).

.

.

Ecobuage.

.

.

.

.

.

.

Le Montagnon (1973m).

.

Le Rocher d’Aran (1796m).

.

.

.

Le Pic de Ger (2613m).

.

Vers le Balaitous (3144m).

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Le soleil.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Coucher de Soleil (20h40).

.

.

Un Milan Royal dans la pénombre.

.

.

La ville d’Oloron-Saint-Marie.

.

.

.

Oloron-Sainte-Marie.

.

La ville de Pau (26 km).

.

La ville de Tarbes (50 km).

.

.

.

.

.

Bonne nuit !

.

6h45 du matin.

Pas beaucoup dormi, maxi 3h !

.

La lune.

.

.

Photo insolite.

.

.

.

Zoom sur les cratères de la lune.

.

.

.

.

.

La même photo que la précédente avec les noms des sommets.

.

7h15, lever de soleil.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Zoom sur cette boule de feux étrange au-dessus de la circonférence du soleil.

Bivouac-au-Pic-des-Escurets-1440m_103

.

Vers le pic du Midi de Bigorre (2872m).

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Merci de la visite.

Lien Randonnée

Bivouac réglementé

Le bivouac est autorisé à plus d’une heure de marche des limites du parc ou d’un accès routier. Tentes démontées entre 9h00 et 19h00.

Il s’agit de bivouac sous tente. Il reste toujours possible de bivouaquer à la belle étoile sous un rocher ou sur une pelouse.

Dans le Parc National vous avez, en général, des zones possibles de bivouac à proximité des refuges.

Dans certaines réserves (hors Parc National) il peut y avoir des zones de bivouac obligatoires. C’est le cas dans la réserve du Néouvielle.

 Comment calculer le poids de son sac à dos avant de partir

Retour-Haut-de-Page

Topo-Bivouac

Bivouac au sommet du Balaitous (3144m)

Lien Randonnée: Balaitous depuis cailloux de Soques

.

Les Photos du Bivouac

.

Le bivouac en montagne vous permet de profiter pleinement de ces magnifiques paysages qui prennent une tout autre dimension aux heures extrêmes de la journée !

Le lever et coucher de soleil en montagne, reste pour moi des  moments magiques, seul face à l’immensité, nous avons le privilège d’assister à un spectacle grandiose que seule dame nature peut nous offrir  !

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.