Parc naturel de Cadi-Moixero

Le parc naturel de montagne du Cadí-Moixeró a été créé en juillet 1983 dans un souci de protection de la chaîne montagneuse du Cadí. L’extension du parc est de 41.342 ha qui en font un des plus grands parcs naturels de Catalogne avec le Parc Naturel de l’Alt Pirineu, crée récemment.

Le parc s’étend sur trois régions: L’Alt Urgell (Espagne), El Berguedà et La Cerdanya (Espagne).

.

.

Site Web

Les deux grandes chaînes montagneuses, du Cadí et Moixeró, unies par le col de Tancalaporta, forment une impressionnante barrière, longue d’environ 30km d’est en ouest, sur la ligne de partage des eaux du Segre (La Cerdanya et L’ Alt Urgell – Espagne) et du Llobregat (El Berguedà).

C’est là que se hisse le Pedraforca, une des montagnes avec le plus de charme et de tradition dans le monde de l’alpinisme catalan, par son escalade belle et risquée. Il s’agit sans doute d’un des symboles de la randonnée en Catalogne.

.

Les animaux domestiques

Les chiens sont tolérés mais tenus en laisse.

.

Consultez les limites de la zone du : Parc naturel de Cadi-Moixero

.

Normes de protection

Un parc naturel constitue un patrimoine que l’on doit respecter et préserver, afin que les prochaines générations puissent également profiter des paysages, de la géomorphologie, de la faune et de la flore. Toutes les activités sont assujetties à la conservation des valeurs qui en ont encouragé la création de ce parc.

Parmi les normes de comportement logiques, basées sur le respect des lieux, nous citons les suivantes:

Le camping libre dans le parc est un inconvénient pour la conservation du parc. Il y a des refuges pour dormir. Ne campez donc pas en dehors des zones autorisées
Il est interdit de faire du feu en dehors des zones permises. En cas de besoin, utilisez le camping-gaz.
Ne laissez pas traîner les poubelles ou autres résidus. Utilisez les conteneurs prévus à cet effet.
Les véhicules à moteur sont interdits en dehors des zones signalées -routes, pistes- ainsi que dans les zones d’herbe et dans les forêts. Pour se garer, il faut aller dans les parkings marqués ou alors se garer sur le bord de la route, sans perturber la circulation.
Ne détériorez pas les pâturages, chemins, maisons ou refuges.
Certaines plantes et fleurs sont vénéneuses ou des espèces protégées pour leur rareté.

.

Plus d’infos sur le Parc

.

Voir les commentaires

laisser-un-commentaire

.

Parc Naturel de l’Alt Pirineu

Le Parc Naturel de l’Alt Pirineu est le plus étendu de Catalogne. Ses presque 70 000 hectares se partagent entre les régions du Pallars Sobirà et de l’Alt Urgell.

.

Site Web

.

Son point culminant est la Pique d’Estats, la cime la plus élevée de Catalogne, à 3 143 mètres. S’il s’agit là d’un espace à la haute valeur naturelle, servant de refuge à des espèces menacées, il a également été, au cours de l’histoire, le théâtre d’une activité humaine qui a contribué à en modifier le paysage : il est donc riche en patrimoine archéologique et architectural, ainsi qu’en activités du secteur primaire, comme l’élevage. La conjonction des attraits culturels et naturels, associée à l’activité économique, en fait tout le prix.

.

Les animaux domestiques

Les chiens sont tolérés mais tenus en laisse.

.

Consultez les limites de la zone du : Parc Naturel de l’Alt Pirineu

.

Le Parc Naturel de l’Alt Pirineu, crée par le Décret 194/2003 du 1er août, est situé dans le Pallars Sobirà (Espagne) et le nord de l’Alt Urgell (Espagne) et englobe une bonne partie des Pyrénées axiales catalans. Avec plus de 69.850 ha, il est le plus grand parc naturel de la Catalogne (Espagne) c’est dans la chaîne de montagnes du Parc que l’on trouve les plus hauts sommets du territoire catalan.

Sa double condition, d’une part d’espace de grande valeur naturelle et d’autre part de scénario pour les exploitations qui ont traditionnellement contribué à modeler le paysage ainsi qu’à créer et préserver ces valeurs, font du parc le meilleur moyen de garantir la protection des valeurs naturelles et culturelles du territoire sur lequel il s’étend. Il a également permis l’établissement d’un régime d’aménagement et de gestion visant le développement durable du territoire.

.

Plus d’infos sur le Parc

.

Voir les commentaires

laisser-un-commentaire

.

Parque Natural de la Sierra y Cañones de Guara

Le Parc Naturel de la Sierra et Canyons de Guara, à Huesca fut déclaré comme tel en 1990 et comprend un total de 47.453 hectares de terrain situé entre la cordillère des Pyrénées et la vallée de l’Ebre. C’est l’espace protégé le plus vaste d’Aragon, sa plus haute altitude est de 2.077 mètres au mont du Guara.

.

Site Web

.

C’est un imposant massif karstique dont le relief a été modelé au cours des siècles par l’érosion de l’eau et du vent. Les rivières Flumen, Guatizalamea, Alcanadre et Vero le traversent et créent à leur passage des formations géologiques fascinantes comme des cascades, grottes, abîmes, siphons, aiguilles et canyons. Ces derniers forment la plus grande attraction du parc de par leur profondeur et étroitesse, qualités qui de plus les font particulièrement aptes pour les sports de montagne. La chaîne de Guara se trouve à mi chemin entre le climat méditerranéen de la vallée de l’Ebre et l’atlantique des Pyrénées, ce qui crée toute une diversité d’écosystèmes de grand attrait écologique.

.

Les animaux domestiques

Les chiens sont tolérés mais tenus en laisse.

.

Consultez les limites de la zone du : Parc Natural de la Sierra de Guara

.

Cette diversité de climats en conditionne la flore. Ainsi, le nord compte avec des arbres comme le pin ou le hêtre, plus au sud commence une forêt de variétés de chênes verts; on peut y voir plusieurs espèces endémiques comme la Ramondie des Pyrénées ou la Saxifraga à longues feuilles. Toute la chaîne est zone de protection pour de nombreux oiseaux qui nichent dans les rochers comme le gypaète barbu, l’aigle royal et le vautour percnoptère. Comme mammifères habitant le parc, il y a des sangliers, des cerfs ou des loutres.

.

Plus d’infos sur le Parc

.

Voir les commentaires

laisser-un-commentaire

.

Réserve Naturelle du Pibeste/Aoulhet

La réserve naturelle régionale du massif du Pibeste-Aoulhet est une réserve naturelle régionale du massif montagneux des Pyrénées en région Occitanie. Classée en 2012, elle occupe une surface de 5 110 hectares et constitue depuis son classement la plus vaste réserve naturelle régionale de France.

.

.

Le territoire de la réserve naturelle est dans le département des Hautes-Pyrénées, sur les communes d’Agos-Vidalos, Omex, Ossen, Ouzous, Saint-Pé-de-Bigorre, Salles, Sère-en-Lavedan, Ségus et Viger. S’étendant entre 400 m et 1 680 m d’altitude, il est constitué des versants de l’Estrem de Salles, du Batsurguère et de saint-Pé-de-Bigorre pour une surface totale de 5 110 ha. Cela en fait la première RNR de France en termes de surface.

.

Les animaux domestiques

Les chiens sont tolérés mais tenus en laisse.

Perçus comme des prédateurs, les chiens peuvent être source de stress et de dérangement pour les animaux sauvages. Ils peuvent également être porteurs de parasites transmissibles à la faune sauvage et domestique, notamment les ongulés (isards, bouquetins, chèvres, moutons,…)

Consultez les limites de la zone: de la  Réserve Naturelle du Pibeste/Aoulhet

.

Voir les commentaires

laisser-un-commentaire

.

Parc Naturel des Posets-Maladeta

Le parc naturel de Posets-Maladeta est un parc naturel de la vallée de Benasque, dans la province de Huesca en Aragon (Espagne). Il s’étend sur deux des plus hauts massifs des Pyrénées, le massif des Posets et celui de la Maladeta.

Site Web

.

Le parc couvre les communes de Benasque, Gistaín, Montanuy, Sahún et San Juan de Plan. Il a une superficie d’environ 33 267 ha et son altitude est comprise entre 1 500 m (dans la vallée) et 3 404 m (sommet de l’Aneto, le plus haut sommet pyrénéen). Il comprend d’autres sommets parmi les plus hauts des Pyrénées comme le Pic des Posets (3 375 m), la Pointe d’Astorg (3 355 m), le Pic Maudit (3 350 m), le Pico del Medio (3 346 m), le Pic de Coronas (3 293 m), le Pic des Tempêtes (3 290 m) et le Pic d’Albe (3 118 m).

Ses moraines et petits lacs glaciaires ou ibons (Vallibierna, Cregüeña, Batisielles, los Millares, Remuñe) sont remarquables, ainsi que la flore et la faune propres au climat de haute montagne. En plus de la vallée de Benasque, qui est la principale, il existe d’autres vallées dans le parc naturel comme la Vallée d’Estós et la vallée de Malibierne.

.

Les animaux domestiques

Les chiens sont tolérés mais tenus en laisse.

.

Posets – Maladeta est l’un des grands centres d’alpinisme et d’escalade dans les Pyrénées en Aragon. Ses montagnes sont également traversées par tout  un réseau de sentiers qui permettent des excursions de difficultés et de longueurs variables. Ski, et  ski alpin sont aussi des  sports très pratiqués dans  la région.

Consultez les limites de la zone du : Parc Naturel des Posets-Maladeta

Site Web

.

Voir les commentaires

laisser-un-commentaire

.

Parc Naturel régional des Pyrénées Catalanes

Créé en 2004, le Parc naturel régional des Pyrénées catalanes s’étend le long de la frontière espagnole. Situé à un peu plus d’une heure de la Méditerranée, ce territoire de montagne offre une diversité de paysages exceptionnels, étagés entre 300 et près de 3 000 m d’altitude.

.

Un territoire très montagnard

  • Une amplitude de 427 mètres d’altitude à 2 921 mètres.
  • Le Canigou, montagne emblématique des Catalans et des Pyrénées.
  • 4 sommets dépassant les 2 900 mètres.

.

Une biodiversité exceptionnelle

  • 60 lacs de montagne et de nombreuses zones humides, sous influence méditerranéenne.
  • Une richesse de la faune et de la flore caractéristique des massifs montagneux au contact du climat méditerranéen. Dans les Alpes ou le Massif Central une richesse identique a motivé le classement de ces massifs en Parcs nationaux (Parc national du Mercantour et Parc national des Cévennes)
  • Des animaux emblématiques : le Gypaète barbu, le Desman des Pyrénées, le Grand tétras et l’Ours…
  • Des plantes uniques au monde : l’Alysson des Pyrénées…
  • La présence de 7 Réserves naturelles dans le périmètre du PNR.
  • 5 Sites classés (dont le lac des Bouillouses et le Canigou).

.

Une forêt très présente

  • 45 % du territoire couvert par la forêt.
  • La dominance du Pin à crochet
  • Une histoire liée à la restauration des terrains en montagne

.

Les animaux domestiques

Les chiens sont tolérés mais tenus en laisse.

Perçus comme des prédateurs, les chiens peuvent être source de stress et de dérangement pour les animaux sauvages. Ils peuvent également être porteurs de parasites transmissibles à la faune sauvage et domestique, notamment les ongulés (isards, bouquetins, chèvres, moutons,…).

.

Site officiel du Parc naturel des Pyrénées Catalanes

Consultez les limites de la zone: cartographie du Parc Naturel régional des Pyrénées Catalanes

Voir les commentaires

laisser-un-commentaire

.

Parc Naturel régional des Pyrénées Ariégeoises

Le Parc naturel régional se situe au cœur du Massif Pyrénéen, à la verticale de Toulouse. Il s’étend des Pré-Pyrénées au Nord, coteaux calcaires marquant la spécificité des Pyrénées Ariégeoises, à la frontière espagnole et andorrane au Sud.

.

Il réunit les plus hautes vallées et les plus hauts sommets des frontières de l’Andorre et de l’Espagne (la Pique d’Estats 3 144 m, le Mont Valier 2 838 m, le Montcalm 3 077 m…) aux villages et collines du Piémont, jusqu’aux crêtes calcaires du Plantaurel.

C’est l’un des territoires les mieux préservés des Pyrénées. Il abrite un patrimoine naturel exceptionnel, avec des milieux remarquables et de nombreuses espèces endémiques ou menacées : Isard, Gypaète barbu, Desman et Euprocte des Pyrénées, Grand tétras, Lys des Pyrénées, etc. Il est également le siège de nombreuses activités humaines (agriculture, artisanat, industries…) dont certaines, telles que le pastoralisme, lui sont emblématiques. Ses sites préhistoriques et historiques (Niaux, Bédeilhac, le Mas d’Azil, Saint-Lizier…), son histoire, sa culture, son patrimoine bâti et ses paysages en font également l’un des ensembles les plus attachants et les plus remarquables des Pyrénées.

.

Les animaux domestiques

Les chiens sont tolérés mais tenus en laisse.

Perçus comme des prédateurs, les chiens peuvent être source de stress et de dérangement pour les animaux sauvages. Ils peuvent également être porteurs de parasites transmissibles à la faune sauvage et domestique, notamment les ongulés (isards, bouquetins, chèvres, moutons,…).

Consultez les limites de la zone: cartographie du Parc Naturel régional des Pyrénées Ariégeoises

.

Site officiel du Parc Naturel régional des Pyrénées Ariégeoises

Voir les commentaires

laisser-un-commentaire

.

La réserve Naturelle Régionale d’Aulon

Véritable cœur de Nature, la Réserve Naturelle Régionale d’Aulon (RNR d’Aulon) est un espace naturel protégé, créé en 2011 par l’ex-Région Midi-Pyrénées, en vue de conserver son patrimoine naturel d’exception.

.

.

La Réserve Naturelle d’Aulon abrite tous les habitats typiques de la Montagne Pyrénéenne.

Avec sa vaste surface (environ 1237 ha) et sa forte amplitude altitudinale (de 1400 m à 2700 m), elle présente successivement les différents étages : montagnard, subalpin et alpin. En abritant forêts, pelouses et landes, éboulis, falaises, zones humides et aquatiques, elle offre un fort potentiel d’accueil pour une grande variété d’espèces animales et végétales.

.

Les animaux domestiques

Prendre garde à respecter la réglementation (ne cueillez, pas les fleurs, n’emmenez pas votre chien sauf tenu en laisse sur les sentiers balisés, ne faites pas de feux et ne pratiquez pas les activités sportives interdites)

Les chiens sont tolérés mais tenus en laisse.

Perçus comme des prédateurs, les chiens peuvent être source de stress et de dérangement pour les animaux sauvages. Ils peuvent également être porteurs de parasites transmissibles à la faune sauvage et domestique, notamment les ongulés (isards, bouquetins, chèvres, moutons,…)

Consultez les limites de la zone: Réserve Naturelle Régionale d’Aulon

.

Voir les commentaires

laisser-un-commentaire

.