Alpinisme Aiguille du Pourtalet (2060m)

,

Escalade de l’Aiguille du Pourtalet (2060m) depuis le parking frontière du col du Pourtalet (1794m)

  • Déniv: +260m – (0h20+2h15+0h45)= 3h20 – 3km (Niveau: Grimpeurs)
  • Date: le 10.08.2022 – Vallée d’Ossau – Départ: Parking du Pourtalet (1794m)

Une très belle voie dans une face qui n’attire pas forcément le grimpeur. Pourtant, on y trouve 4 belles longueurs sur les 5 que contient le parcours. Le rocher est bon mise à part quelques prises qu’il faut tout de même tester. Cette voie permet de grimper à la fraîche pour les jours de canicule comme aujourd’hui.

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo _ _ _ _ _

.

Difficultés:

  • Cotations alpinisme: D – Escalade: 5b/5b+ – dénivelé de difficulté: 105m – Temps: 0h20 d’approche, entre 2h et 2h15 de montée pour une cordée et 0h45 de descente pour revenir à la voiture.
  • 5 longueurs de 25m dont 30m pour la dernière, la première longueur est pour moi la plus difficile en 5b+, ainsi que la L4 avec également un 5b+ que je n’ai pas trouvé difficile.
  • La L5 se termine par un parcours de crête aérien dangereux malgré sa cotation de II, surtout après les difficultés passées et le traditionnel relâchement habituel que nous avons tous, restez très vigilants même si ça reste facile, un seul relais au milieu !
  • 60m de corde (Nous avions 70m de corde), 12 dégaines et le matériel d’assurage qui va avec.
  • N’étant pas un grimpeur assidu, ceci n’est pas un topo, juste des belles photos pour nous remémorer et partager cette belle grimpette avec vous, voir le site de camptocamp pour plus d’infos technique (Voir Ici)
La suite du Topo . . . . . . . . . .

Départ depuis le parking du col frontière du Pourtalet (1794m),

.

avec sur notre gauche: le Pic du Midi d’Ossau (2884m).

.

Course réalisée avec mon premier de cordée Jean-Luc.

.

20 minutes suffisent pour arriver au pied de la voie.

.

Pour ceux qui ne sont pas de réels grimpeurs comme moi, cette Aiguille peut impressionner !

.

Les cotations ont été relevées depuis l’excellent site camptocamp.org

.

L1: 5b+ 25m 12pts, voir 6a sur certains topos qui réveille bien mes doigts, je suis resté 5 minutes à chercher où mettre mes pieds et mes mains sans trouver les bonnes prises, dur dur !

.

3 cordées derrière nous avec un grimpeur en solo devant nous.

.

Une cordée sur la paroi de la Punta Estremera (Pêne de L’Ours),

cotation bien supérieur à la notre et de très loin: (TD 7a+>6a A1 II P2)

.

.

Première longueur, que c’était dur !

.

Jean-Luc arrive au deuxième relais.

.

C’est parti pour moi.

.

Le grimpeur qui était devant nous en solo, nous fait perdre un peu de temps, il doit faire à chaque relais, des allers/retours pour pouvoir récupérer ses dégaines. Les 3 cordées derrière nous doivent s’impatientées, une des 3 cordées finira par abandonner et repartir à la maison.

.

Nous lui avons proposé de récupérer ses dégaines, mais il a préféré continuer seul.

En solo, il aurait dû prévoir d’arriver au moins 1 heure avant nous, c’est à dire vers 8h du matin.

.

C’est parti pour Jean-Luc dans la L3 (cotation 5b).

.

Très jolie photo.

.

Il a du style ce Jean-Luc !

Il est vrai qu’il a derrière lui beaucoup d’années d’expériences.

.

A mon tour pour la L3.

.

.

Mariano dans la L3 (5b).

.

Coucou, c’est un peu mieux que la première où j’ai bien galéré au départ.

.

.

L’Arrivée au 3em relais.

.

.

Jean-Luc pour la grimpette au 4em relais.

.

(5b+ 25m)

.

.

.

La cordée espagnole derrière moi.

.

Jean-Luc au 4em relais.

.

Il est prêt,

.

C’est parti pour moi.

.

Une cotation de 5b+ que j’ai relativement bien passée, allez comprendre !

.

.

L’avant dernière partie est la plus verticale mais avec de bonnes prises.

.

L’arrivée au relais 4.

.

Content d’y être arrivé !

.

Jean-luc,

.

file vers le 5em et dernier relais qui consiste à traverser l’arête facile mais très aérienne,

.

Un seul spit sur toute la longueur,

.

protégez éventuellement la traversée avec des sangles sur les blocs de rocher.

.

Jean-Luc et Mariano au sommet de l’Aiguille du Pourtalet (2h15 depuis le bas de la paroi).

.

Nous rangeons le matériel pour casser la croûte.

.

La cordée espagnole arrive à son tour.

.

.

Ils ont de la route à faire nos amis espagnols pour rejoindre Valence.

.

C’est par là que l’on débouche de la 4em longueur.

.

Askatasuna

.

Le retour.

Cette fois-ci, c’est à moi de porter les 70m de corde que nous avions avec nous.

.

La 3em et dernière cordée en haut du 4em relais.

.

Retour au col du Pourtalet (1794m).

.

Un grand merci à Jean-Luc de m’avoir permis de gravir cette très belle aiguille.

5b+ et côtoyer le 6a, c’est vraiment ma limite, à mon âge (66 balais) je ne vais pas commencer à faire de la grimpette, je laisse ça aux grimpeurs, je sais très bien que pour m’améliorer et franchir le 6a/6b il faut s’entraîner, et faire beaucoup de salle pour s’améliorer. Non peut-être des voies de temps en temps avec du 5a maxi voir du 5B mais pas plus et en second de cordée bien-sur !

3 réponses
  1. SOLVEIG PELLIZZA
    SOLVEIG PELLIZZA dit :

    coucou Mariano .Je vois que tu es en forme!!! J’ai fait cette voie il y a quelques années et en effet c’est la première longueur que j »ai trouvée plus délicate!!! Je garde un beau souvenir de ce pic!!!!! Bises

    Répondre
  2. serge
    serge dit :

    Bonjour Mariano
    C’est toujours enrichissant de découvrir d’autres disciplines, quand en plus on a la chance d’être accompagné par un pro ! En plus ça te donne l’occasion de faire des photos inédites !
    Amitiés
    Serge

    Répondre

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha loading...