Trek de 3 jours au Mont Perdu par la vire de l’Escuzana, la vire des Fleurs et Tuquerouye depuis le col des Tentes

Circuit de 3 jours en Boucle autour du Cirque de Gavarnie depuis le col des Tentes (2208m)

+3.740m de dénivelé pour 48km en 22h00 (3 jours) 2 nuitées

Ascension du Mont Perdu (3355m) en passant par le Port de Boucharo (2271m), la vire de l’Escuzana, la vire des Fleurs (Faja de las Flores) et le refuge de Goriz (2160m). Après l’ascension du Mont Perdu, retour par la brèche de Tuquerouye (2666m), la Hourquette d’Alans et l’Echelle des Sarradets.

Circuit de: 3 jours depuis le village de Gavarnie / 2 jours depuis le col des Tentes4 jours depuis les Gloriettes

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo _ _ _ _ _

.

Depuis le 9 février 2022 (date d’entrée en vigueur du décret), les règles concernant le bivouac au sein du Parc ont changées !

.

Les règles concernant la pratique du bivouac au sein du Parc national d’Ordesa et du Mont Perdu ont évoluées depuis la parution fin janvier 2022 d’un décret du gouvernement de la Province d’Aragon mettant en application les mesures prévues de longue date dans le Plan Directeur d’Utilisation et de Gestion (PRUG) du Parc national.

Pour ceux qui ne seraient pas au courant de la nouvelle réglementation du Parc National d’Ordesa/Mont Perdu concernant le bivouac, sachez que les gardes espagnols du Parc National d’Ordesa sont très sévères, ils ont déjà énormément verbalisé durant l’été 2021 et ils vont continuer à tourner dans les prochaines années. Les amendes sont très élevées ! Lire ce qui suit . . .

Réglementation bivouac Parc national d’Ordesa et du Mont Perdu

Depuis le 9 février 2022 date d’entrée en vigueur du décret (voir Ici), les règles du bivouac au sein du Parc sont désormais les suivantes :

  • Secteur Ordesa : Bivouac ou camping de nuit strictement interdit, sauf autour du refuge de Goriz, où le bivouac sera possible uniquement si le refuge est plein (et dans la limite de 90 personnes et de 3 nuitées maximum). A partir du 1er janvier 2024, cette limite de 90 personnes sera abaissée à 50 personnes.
  • Le bivouac autour du refuge de Goriz sera payant (15 € / adulte et 7 € / enfant de moins de 14 ans) … et réservation obligatoire en ligne auprès du refuge (ou par téléphone pour de la « dernière minute »).
    Les infos actualisées et détaillées sont désormais disponibles sur le site internet du refuge de Goriz : https://www.goriz.es/

Pour les autres secteurs du Parc national, le bivouac restera possible dans les mêmes conditions qu’auparavant

  • Secteur Anisclo : bivouac autorisé du coucher au lever du soleil, au-dessus de 1650m d’altitude (Fuenblanca)
  • Secteur Escuain : bivouac autorisé du coucher au lever du soleil, au-dessus de 1800m d’altitude (La Ralla)
  • Secteur Pineta : bivouac autorisé du coucher au lever du soleil, au-dessus de 2550m d’altitude (Balcon de Pineta) Maximum trois nuits consécutives sur le même secteur.

Les termes « vivac » et « acampada nocturna » sont définis avec précision en page 82 du PRUG (Voir Ici):

Les espagnols entendent par « bivouac », le fait de dormi léger, à la belle étoile (avec ou sans équipements) et par « acampada nocturna » de dormir sous tente, texte issu du PRUG (page 82) :

Vivac y acampada nocturna. Se entiende por vivac la actividad de dormir o descansar durante la noche al raso o intemperie, usando o no elementos de abrigo, como saco de dormir o funda de vivac o los medios que proporciona el entorno sin alterarlo. Se entiende por acampada nocturna, la modalidad de pernocta que consiste en instalar una tienda de campaña ligera al anochecer para levantarla al amanecer, entendiendo por tales desde una hora antes del ocaso hasta una hora después del orto del día siguiente.

Cela veut dire tout simplement que depuis le 9 février 2022 (date d’entrée en vigueur du décret) le bivouac en tente ou même à la belle étoile avec un simple sac de couchage, est totalement interdit sous peine d’amende.

Merci à Julien.L de l’Office de Tourisme des Vallées de Gavarnie de m’avoir prévenu de ce changement.

.

Plus d’information dans le Journal officiel d’Aragon Faire la traduction avec Google (Clic droit: traduire en Français)

.

Difficultés: Période conseillée du 15 juillet au 30 Septembre (Niveau Montagnard requis)

  • Bien que cet itinéraire ne soit pas difficile en l’absence de neige et par beau temps, les randonneurs devront-être habitués à la haute montagne.
  • Points d’eau: Pour le 1er jour, il n’y a pas d’eau sur le parcours jusqu’au refuge de Goriz par période de sécheresse, prévoir suffisamment d’eau.
  • Vire de l’Escuzana: La faja de l’Escuzana et ses falaises sont impressionnantes, mais ne comporte pas de danger réel (Voir le Topo)
  • Vire des Fleurs: La Faja de las Flores, la plus prestigieuse de toutes, est une corniche naturelle qui longe sur 3,7km une partie du canyon, elle relie le cirque de Carriata au cirque de Cotatuero à 2400m d’altitude. Cette vire ne présente pas de difficulté en restant bien à gauche de la vire (Voir le topo).
  • Ascension du Mont Perdu: Crampons/piolet si le couloir final est enneigé. Normalement les mois d’Août/Septembre le couloir n’est pas enneigé (se renseigne au refuge de Goriz). (Voir le Topo depuis le refuge de Goriz)
  • Cheminée: Couloir à descendre pour rejoindre le lac glacé du Marboré (hauteur: 15 à 20m) (Niv III) corde fixe parfois mise en place.
  • Couloir de Tuquerouye à descendre: Couloir très incliné, attention s’il reste encore de la neige (crampons/piolet) surtout au début de l’été.

.

Les temps sont donnés sans les pauses et sans courir (compter 1h à 2h de plus avec les pauses)

  • 1er jour: Col des Tentes – refuge de Goriz par les vires:  +1150m/-1150m – 21km – 8h00
  • 2em jour: Refuge de Goriz – Mont Perdu – Tuquerouye – Refuge des Espuguettes: +1560m/-1750m – 15km – 8h00
  • 3em Jour: Refuge des Espuguettes – Echelle des Sarradets – Col des Tentes: +1030m/-840m – 12km – 6h00
  • Variante du 3em jour: Retour par la vallée de Bellevue +900m/-730m – 11km – 5h00

.

La suite du Topo . . . . . . . . . .

1er jour: Col des Tentes – refuge de Goriz par les vires:  +1150m/-1150m – 21km – 8h00

Depuis le col des Tentes (2208m), suivre la piste vers l’Ouest qui mène au Port de Boucharo (2271m), continuer après le Port de Boucharo sur 200m en direction de l’Ouest puis laisser l’itinéraire qui descend à Bujaruelo pour prendre à gauche l’itinéraire qui monte au col de la Forqueta. Depuis le col de la Forqueta, prendre à gauche en descendant en dévers (Cairns) jusqu’en bas du vallon puis vers 2530m, se diriger à droite vers la vire de l’Escuzana.

Suivre la vire qui est vertigineuse mais pas dangereuse sur 1km, puis remonter la pente jusqu’au col de l’Escuzana (2729m). Pour la courte montée au sommet de l’Escuzana, laisser vos affaires au niveau du col et faites un aller/retour pour voir le panorama à 360°. De retour au col, descendre vers l’Est puis vers 2640m, s’orienter à droite vers le Sud-Est jusqu’à l’entrée de la Faja de las Flores.

les niveaux

.

L’entrée de la vire pour un parcours incroyable sur une distance de 3,7 km. La Vire qui est Perchée à 2400m d’altitude, n’est pas difficile ni technique, il faut tout de même rester bien à gauche pour ne pas s’approcher trop du vide !

les niveaux

A la sortie de la vire, laisser à droite le cirque de Cotatuero et continuer vers le Nord, puis vers le Nord-Est jusqu’au Col del Descargador (2500m). Depuis le col del Descargador, suivre l’itinéraire en direction de l’Est jusqu’au refuge de Goriz (sentier bien marqué venant de la Brèche de Roland).

.

2em jour: Refuge de Goriz – Mont Perdu – Tuquerouye – Refuge des Espuguettes: +1560m/-1750m – 15km – 8h00

Depuis le refuge de Goriz, suivre l’itinéraire bien cairné qui monte jusqu’au petit lac glacé du Mont Perdu (2990m).

les niveaux

Depuis le petit lac glacé, remonter le long pierrier jusqu’au sommet sans neige –  avec Neige (crampons/Piolet). Dans sa première partie, éviter le pierrier en prenant à droite le fil de crête (Voir la photo).

.

Après l’ascension du Mont Perdu, redescendre au petit lac glacé (2990m) monter à gauche de la barre rocheuse (Niv II+) pour ensuite parcourir la vire à droite jusqu’au col du Cylindre. Descendre l’une des 2 cheminées : la plus courte: (environ 15-20 m), Niv: III facile (corde fixe parfois).

Se diriger vers le lac glacé à droite de celui-ci , profiter pour faire le plein d’eau (pastilles de Micropur) et remonter le couloir bien raide mais facile du versant Sud de Tuquerouye.

les niveaux

Attention: Dans le cas où vous voudriez passer la nuit au refuge de Tuquerouye (refuge non gardé), il contient 12 places été comme hiver et il est malheureusement souvent complet. Prévoyez d’arriver en début d’après-midi.

Depuis la brèche de Tuquerouye, descendre le couloir très raide du versant Nord.

Crampons/piolet obligatoires si le couloir est enneigé, sinon y a vraiment un grand Danger !

.

Après avoir passé à gauche de la borne de Tuquerouye (2471m),

remonter à la Hourquette d’Alans (Nord-Ouest) pour rejoindre le refuge des Espuguettes.

.

les niveaux

L’arrivée au Refuge des Espuguettes (2027m) après les 8h de marche sans les pauses.

.

3em Jour: Refuge des Espuguettes – Echelle des Sarradets – Col des Tentes: +1030m/-840m – 12km – 6h00

Depuis le refuge des Espuguettes, descendre jusqu’à la cabane de pailla (1740m) puis suivre à gauche le sentier en balcon qui rejoint directement l’hôtellerie du cirque (Plein Sud). Aller au fond du cirque de Gavarnie par la droite et monter au refuge de la brèche de Roland et au col des Tentes par l’échelle des Sarradets.

.

les niveaux

Variante du 3em jour: Retour par la vallée de Bellevue +900m/-730m – 11km – 5h00

Depuis le refuge des Espuguettes, descendre jusqu’en bas de la vallée. Vers 1400m d’altitude, se diriger vers l’Ouest pour passer le Pont de Nadau et suivre l’itinéraire qui monte au col des Tentes par la vallée de Bellevue et la cabane du Soldat.

les niveaux

Important, à lire:

  • Toute personne désirant faire ce trek de 3 jours, doit avoir les compétences techniques indispensables pour pratiquer l’activité concernée.  Les traces Gps ont été faites sur le terrain et vérifiées par moi-même. Malgré ces vérifications et contrôles effectués, ne pas leur accorder une trop grande précision (à prendre à titre indicatif). Je ne pourrai être tenu responsable des risques d’accidents encourus par les lecteurs utilisant les traces gps et décline toute responsabilité dans l’hypothèse d’un accident sur les Topos et Itinéraires suggérés dans ce site web.

Informations importantes:

  • Refuge des Sarradets (2587m): 06.83.38.13.24
  • Refuge des Espuguettes (2027): 05.62.92.40.63
  • Refuge de Goriz (2160m) Espagne: +34 974 341 201
  • Refuge de Tuquerouye (2666m): Non gardé (12 places été/hiver)
  • Possibilités d’hébergement avant la randonnée: dans le village de Gavarnie: Gîte le Gypaète (05.62.92.40.61) que je vous recommande et le Chalet la Grange de Holle (05.62.92.48.77) Attention dans le cas où vous voudriez modifier l’itinéraire et partir depuis le village de Gavarnie, le parking est payant à la journée et sur 4 à 5 jours ? ? ?

Les Points d’Eau:

  • 1er jour: Pas d’eau en période de sécheresse.
  • 2em jour: Eau au refuge de Goriz et au lac glacé du Marboré (2600m) Attention: mettre des pastilles (Micropur).
  • 3em jour: Eau au Refuge des Espuguettes

.

Tous les topos dans le secteur de Gavarnie/Ordesa

19 réponses
  1. Cindy
    Cindy dit :

    Bonjour à vous,

    Nous nous projetons sur une rando (2-4j pas encore déterminé). Et ma question est de savoir s’il y a encore de la neige dans le couloir du turqueyroure et pour monter au mont perdu. Si jamais des personnes y sont passées ces jours et veulent nous dire ou ca en est. Merci 🙏

    Répondre
      • Cindy
        Cindy dit :

        Coucou, c’est re-moi. Nous partons lundi pour faire cette jolie boucle. J’ai 2 questions (et encore merci du temps que tu prends pour répondre).
        1- sais tu si la boucle est faisable dans l’autre sens. En fait je me pose surtout la question de la désescalade du cylindre. (pourtant on grimpe mais j’aime pas trop risquer justement)

        2- et sinon l’alternative, prendre une corde de 30m pour faire deux jolis rappel tout sécur. J’ai lu qu’il y avait un relai intermédiaire pour couper le rappel en 2, te souviens tu de ça?

        J’ai trop hâte!!!!

        Répondre
        • Mariano
          Mariano dit :

          Sur ce topo, le cylindre n’est pas mentionné mais tu peux le faire et sans utiliser la corde, il suffit de grimper par la cheminée et redescendre par le couloir Ouest.
          Pour la boucle dans l’autre sens, pas de problème, si vous avez le niveau montagnard, pas de soucis.
          Oui, il y a un relais intermédiaire pour ne prendre que 30m de corde mais tu peux descendre aussi par la cheminée (Niv III+)
          Attention: à la réglementation du bivouac, le refuge est déjà plein pour 2 mois, il reste encore des places pour bivouaquer, voir les réservations sur le refuge de Goriz.
          Bonne randonnée

          Répondre
          • Cindy
            Cindy dit :

            Oui je parlais de la cheminée mea culpa. Parce que même en 3+ si y’a du gaz, je préfere assurer un minimum surtout en désescalade. 30m c’est haut 😀

            On va le faire sur 3j et demi pour voir comment on peut bivouaquer hors limite. Merci 🙂

            Répondre
  2. Poncelet
    Poncelet dit :

    Bonjour Mariano,

    Assez embêtant les histoires de bivouac..:)

    J’ai du mal à savoir si le bivouac au bord du lac du Marboré est encore autorisé ou pas ? j’imagine que cote lac glacé au pied du Mt Perdu c’est terminé ?
    merci de ton retour.
    Excellente journée!

    Répondre
  3. Jean-François RIVES
    Jean-François RIVES dit :

    Bonjour Mariano,
    J’envisage de faire cette boucle à la fin de la semaine.Pour info, du fait de la nouvelle réglementation pour le bivouac côté Espagnol (respect des altitudes suivant les secteurs) pourriez-vous m’indiquer un secteur de bivouac le premier jour sans trop quitter l’itinéraire ?
    Merci pour votre réponse.
    Jean-François.

    Répondre
    • Mariano
      Mariano dit :

      Le règles ont changées, désolé je n’y suis pour rien !
      Actuellement il y a beaucoup trop de monde en montagne et pas forcément des montagnards qui respectent la nature.
      je pense que vers 2500m en descendant de l’Escuzana, il y a une possibilité de monter une tente.
      Merci de nous indiquer si vous faites ce trek, où vous avez monté la tente, pour les prochains randonneurs qui feront ce trek.
      Amicalement
      Mariano

      Répondre
  4. RandoBoy
    RandoBoy dit :

    Bonjour,

    Merci pour ce très beau tracé nous en avons pris plein les yeux. Concernant la question de l’eau il y en a sur le chemin (coulées et ruisseaux ) même le premier jour mais il faut prévoir des pastilles désinfectante pour ne prendre aucun risque. Nous n’avons jamais manqué d’eau lors des 5 jours.

    Au niveau de la difficulté même si c’est déjà mentionné il y a des passages qui demandent un minimum de maitrise.
    C’est le cas de l’ascension du monte perdido ou même sans neige le chemin est dangereux car il faut marcher sur des tas de petites pierres qui glissent sous le pied. Lors de la descente si la fatigue est présente il y a un risque. Le choix des chaussures est crucial.

    Le jour 4 est aussi technique car il restait de la neige lors de la descente vers le grand lac (turquerouye). Nous l’avons fait sans crampons et avons glissés quelques fois mais sans problème. Le risque néanmoins est de glisser sans arrêt jusqu’aux falaises en dessous.

    Toujours le 4ème jours la descente de la cheminée sur la falaise (sans corde présente pour nous) est technique surtout avec la fatigue et les sacs de 15 kg qui peuvent déséquilibrer.

    La descente de turquerouye est aussi glissante avec une belle inclinaison.

    Pour ces raisons, je déconseille ce parcours aux familles avec jeunes enfants ou personnes sans une petite expérience en grimpe et bonne forme physique (se stabiliser, trouver des points d’accroche, ne pas paniquer, pas de peur du vide, tenir son poids sur mains et pieds) .

    Le 4ème jour est néanmoins aussi celui que j’ai préféré nous l’avons fait à 4 d’environ 25 ans en bonne forme physique avec des sensations inoubliables !

    Merci

    Répondre
  5. Romain BARBIER
    Romain BARBIER dit :

    Bonjour,

    Le fichier GPX est incomplet pour les 5 jours est ce normal, il y a un moyen de récupérer l’intégralité du parcours sur 1 ou plusieurs fichier GPX ?

    Merci d’avance

    Cordialement

    Répondre
  6. Manu
    Manu dit :

    Bonjour Mariano,
    Tout d’abord merci pour tout ces topos d’excellentes qualités et précisions et ces superbes photos qui m’ont donné envie de faire cette boucle.
    Je l’ai fait du 16/08 au 21/08/20 avec quelques petites variantes. 1er soir, bivouac dans la zone aguas tuertas ( juste avant le commencement de la vire des fleurs) où l’on peut trouver de l’eau pour une petite toilette, et pour boire ( pastilles de décontamination évidemment). Je suis descendu au Tozal del Mallo le lendemain matin avant de prendre la vire des fleurs, compter environ 1h30 aller-retour.
    2e soir bivouac à Goriz, y avait du monde mais en s’éloignant un peu du refuge on trouve des emplacements sympa juste au dessus du canyon d’ordesa.
    3e jour c’était bâché sur le mont perdu donc je suis descendu dans le canyon d’ordesa par la fara de pelay jusqu’à la pradera et remonter par le fond du canyon (gr11), boucle assez longue (9h) mais qui vaut le détour pour les cascades en remontant. Du coup ça m’a rajouter une journée supplémentaire… 4e jour mont perdu ( qui ne l’était pas ce jour là vu le monde qu’il y avait) et descente au lac du Marboré par le col du cylindre, ensuite long névé sur le glacier du mont perdu et cheminée pour descendre jusqu’au lac. Pas de neige au niveau de la cheminée, j’ai pris la plus à gauche en descendant ( j’étais à ce moment là avec 2 gars assez expérimentés, on est descendu sans équipements, bonnes prises mais attention quand même, avec un gros sac ça rend les choses plus dure).
    5e jour détour par le grand piméné avant de redescendre sur Gavarnie, où là, j’ai passé la nuit au camping qui se trouve à l’entrée du cirque. Ce qui m’a permi le lendemain de laisser mes affaires au camping et de remonter chercher ma voiture au col des tentes en passant par l’échelle des sarradets, la brèche plus un petit détour jusqu’au Taillon ( avec une vue superbe ce jour là). Retour par le port de boucharo…
    Encore merci pour cet itinéraire « fantastique » paysages variés, isards, marmottes, cascades, sommets, vires… De quoi s’en mettre plein les yeux et la tête pendant un bon moment et les jambes aussi ( elles ne s’en sont pas encore tout à fait remises 😊)
    Manu

    Répondre
    • jofre marina
      jofre marina dit :

      renseignement, sur le passage Gavarnie/échelle de Sarradets, y’a t’il de quoi prendre de l’eau facilement ?
      Tu as du te régaler

      Répondre
    • jofre marina
      jofre marina dit :

      renseignement, sur le passage gavarnie/échelle de sarradets, y ya t’il de quoi prendre de l’eau facilement?
      Tu as du te regaler!! 🙂
      les cheminées et couloirs faut il vraiment la corde et matos ou pas?
      LE GLACIER faut il les crampons?

      merci a toi Manu
      Bises 🙂

      Répondre
  7. Naxh
    Naxh dit :

    Bonsoir Mariano 🙂

    Merci beaucoup pour tous tes topos très intéressants et bien détaillés.
    Je projette de faire cette boucle de 5 jours fin août. Toutefois, je n’ai jamais eu à bivouaquer côté espagnol et je voulais savoir s’il était possible de bivouaquer partout le long de cette boucle ? (Nous ne passerons pas par la cheminée entre Mont Perdu et Turquerouyes, nous contournerons via le GR11 et le col d’Anisclo).
    A proximité du refuge de Goriz notamment, y a-t-il une aire de bivouac ?

    Merci d’avance 🙂

    Nastasia

    Répondre
    • Mariano
      Mariano dit :

      Il n’y a pas de problème particulier pour dormir en tente côté espagnol.
      Pour le refuge de Goriz, il y a une air de bivouac, voir la photo:Air de Bivouac
      En ce milieu du mois de Juillet, il y a encore beaucoup de neige côté Tuquerouye, donc c’est une bonne option d’éviter la cheminée pour basculer côté petit lac Glacé.

      Répondre

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha loading...