Select Page

Randonnée Casque du Marbré (3006m) par la voie souterraine

Randonnée Casque du Marbré (3006m) par la voie souterraine
  • Hautes-Pyrénées – Dénivelé +1000m – 07h00 – 13km – Niveau: Montagnard
  • Date: le 08.07.2012 – Départ: Parking du col des Tentes (2208m)

Le Casque du Marboré 3006m par la grotte souterraine

Le Casque du Marboré est un 3000 relativement facile par sa voie normale, l’accès par la voie souterraine l’est beaucoup moins et s’adresse uniquement aux montagnards aguerris et ayant l’habitude de l’escalade.

Sacs, ventres bedonnants et claustrophobes,  s’abstenir car la sortie se fait par un tout petit trou de souris

Lien de la Randonnée au Casque du Marboré par la voie normale

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo _ _ _ _ _

.

Difficultés: Le parcours emprunte une cheminée particulièrement exposée qui ne peut se faire qu’en escalade Niv: II (PD), prévoir le matériel nécessaire: corde, baudrier, casque….

Le passage par la voie souterraine n’est toutefois praticable que si les névés sont peu fournis, en début de saison la neige peut obstruer la sortie !

.

Randonnée faite avec les amis du Parc National des Pyrénées avec comme encadrants Corinne et Frédéric.

Mer de nuages quelques centaines de mètres avant le col des Tentes.

.

Col des Tentes altitude 2208m.

.

Frédéric, Jean-Louis, Françoise et Corinne m’accompagne pour cette randonnée un peu spéciale par son originalité. nous suivons l’ancienne route qui mène au col de Boucharo.

.

Direction le refuge des Sarradets (2h15 sur le panneau)

Pour les randonneurs en conditions, compter entre 1h30 et 1h45)

.

Au col de Boucharo (2270m), prendre le sentier de gauche aménagé et balisé,

il longe la base du Gabiétou puis passe à la base du Taillon.

.

Vue sur l’ancienne route menant au col de Boucharo depuis le parking des Tentes 2208m.

.

.

Vue sur le Parking des Tentes 2208m.

.

Vers 2400m, on atteint le flanc d’un vallon redressé qui descend perpendiculairement vers le Nord pour remonter en direction de la cascade.

.

Panorama splendide sur la vallée de Gavarnie.

.

A proximité de la cascade.

.

Petite pause juste avant de traverser la cascade.

.

Cascade, torrent alimenté par le glacier du Taillon encore invisible sur la photo.

.

Superbe !

.

Mouillées, les roches polies sont très glissantes ! ! !

Beaucoup de personnes font l’équilibre sur les roches glissantes pour ne pas se mouiller, alors que les chaussures de randonnées sont étanches, préférer poser les pieds dans l’eau comme ici Corinne plutôt que de risquer une glissade avec les conséquences que l’on connait.

.

Après le passage de la cascade, le sentier monte en direction du glacier du Taillon.

.

Glacier qui diminue d’année en année . . . .

On atteint le glacier du Taillon où l’on aperçoit à gauche le Doigt de la fausse brèche.

.

Col des Sarradets (2589m) avec la vue sur le cirque de Gavarnie.

.

Attention:

Beaucoup de sommets prestigieux du cirque de Gavarnie se font depuis le col des Tentes en empruntant le sentier que nous venons de faire, soyez très attentifs aux passage de la cascade et des derniers 100m qui séparent le col du refuge, en effet des névés peuvent persister longtemps notamment en descendant vers le refuge. ces deux passages que sont la cascade et les névés avant le refuge font plus d’accidents à eux seuls que tous les hauts sommets environnants, soyez vigilants (même pour des randonneurs aguerris).

.

Refuge des Sarradets 2587m (1h45 depuis le départ)

avec la brèche de Roland 2807m et le Casque du Marboré (3006m) partiellement masqué par les nuages.

.

Comme souvent à proximité du refuge,  des marmottes pas farouches du tout.

.

.

Vue sur la grande cascade de Gavarnie, la plus haute d’Europe (400m) avec le pic du Marboré (3248m)

Pause café pour tout le monde au refuge des Sarradets.

.

Nous quittons le refuge pour s’élever en direction du Sud vers la Brèche, suivre la piste sur cailloutis ou comme nous monter par le glacier, beaucoup moins pénible que le sentier avec la pierraille .

.

N’oubliez pas le piolet !

obligatoire pour progresser sur glacier ou névés.

.

Le pic des Sarradets 2739m

avec le refuge des Sarradets (2587m) ou appelé aussi refuge de la brèche de Roland.

.

Barre transversale qu’il faut atteindre avant le petit glacier.

.

Encore une belle journée en perspective.

.

Nuages sur le pic du Marboré 3248m.

.

Glacier dont la pente est modérée et l’état très variable suivant la saison.

.

La brèche de Roland avec à sa droite une grotte Russell.

.

Tout sur Henry Russell-Killough

.

Un ou deux passages où il faut un peu s’aider des mains pour accéder en haut de la brèche de Roland.

.

.

.

La brèche de Roland (2807m) nous avons mis 2h45 pauses comprises.

Compter entre 2 et 2h15 depuis le parking du col des Tentes.

.

Depuis la brèche, panorama superbe sur la vallée de Gavarnie.

.

Nous y voilà !

.

Itinéraire de la montée au Casque du Marboré par la voie souterraine (Montagnards expérimentés)

Pour les autres, les randonneurs pourront descendre quelques dizaines de mètres plus bas pour récupérer le pas des Isards (équipé d’une chaîne) et monter au Casque par la voie normale (Lien ici)

.

De la brèche de Roland, descendre Sud-Est en longeant les murailles du versant Sud.

.

Les deux itinéraires.

.

L’entrée et la sortie de la grotte.

.

Croisement des sentiers du pas des Isards et voie souterraine.

.

Vue derrière nous sur la brèche de Roland.

.

Pour accéder à la cheminée, prendre l’étroite vire oblique qui monte au-dessus du pas des Isards.

.

Vue côté espagnol et son canyon d’Ordesa.

.

Les randonneurs derrière nous en contrebas montent au Casque par la voie normale.

.

Suivre la vire exposée jusqu’au bout, bien que peu difficile, faites attention

aux chutes de pierres sur les randonneurs qui sont en-dessous au niveau du pas des Isards.

.

Pas des Isards, mince corniche équipée d’un câble auquel on se tient pour traverser ce pas.

.

Zoom sur les randonneurs au niveau du passage.

.

Nous sommes à la base de la cheminée accédant à la grotte souterraine.


.

L’entrée.

.

Attention aux randonneurs se trouvant en-dessous

Des gravillons, voir des gros blocs peuvent partir à tout moment ! ! !

.

Corinne au début de la cheminée.

.

Une courte et exposée escalade permet de trouver l’entrée de la grotte qui marque le début de la partie souterraine (rocher médiocre au début, 15m, 2 spits plus haut)

.

Corinne (notre serre-file)

.

Frédéric (notre Chef de file)

.

Françoise cherchant les bonnes prises.

.

Vue depuis l’intérieur de la grotte souterraine (2775m).

(30mn depuis la brèche de Roland)

.

L’entrée de la grotte.

.

Frontale obligatoire.

.

Frédéric monte le premier en bon chef de file.

.

Escalader le fond de la grotte en opposition.

.

Environ 6m à escalader,

pas trop de difficulté si ce n’est au début où il faut un peu chercher les bons appuis.

.

Ambiance spéciale à l’intérieur de la grotte,

Plus l’impression de faire de la spéléologie que de l’escalade en montagne.

.

Il y a un relais sur béquet dans la grotte pour y mettre une corde.


.

Les sacs à dos doivent être montés individuellement,

de toute manière il est impossible de passer par le trou avec un sac sur le dos !

.

La sortie n’est pas très loin, quelques mètres au-dessus de Frédéric.

.

.

C’est au tour de Françoise.

.

Pas trop rassurée avec les prises du début de la fente.

.

Frédéric se dirige directement vers la sortie qu’il connaît bien pour l’avoir faite il y 15 jours en tant que reconnaissance.

.

Le voilà le petit trou ! ! !

je ne suis pas claustrophobe, mais une sensation d’oppression m’est venue soudainement,

heureusement que la lumière du jour était  là  pour me rassurer ! ! !

.

La sortie vue de l’extérieur, même les sacs à dos ont du mal à passer.

.

La preuve !

.

Frédéric s’apprête à sortir de la grotte.

.

.

.

Très sympa de sortir de ce trou et de guetter la sortie de son partenaire.

Frédéric.

.

A l’envers cette fois-ci.

.

La sortie.

.

Avec la vue sur le Casque qui reste notre objectif de la journée.

Attention:

En début de saison, le trou de sortie peut être obstrué par la neige, et c’est le seul passage de ce côté.

.

C’est au tour de Jean-Louis de sortir.

.

Françoise .

.

Puis Corinne.

.

Même s’il faut s’étirer un peu . . .

.

On finit par passer ! ! !

.

La photo du groupe des APNP à la sortie de la grotte:

Corinne, Françoise, Jean-Louis, Mariano et Frédéric.

.

.

La vue depuis la sortie de la grotte sur la brèche de Roland est vraiment superbe et inhabituelle .

.

.

Le sommet du Taillon

étant masqué par les nuages depuis ce matin, ces randonneurs n’ont vraiment pas eu de chance.

.

Depuis la sortie de la grotte, il est possible de monter au Casque par ce pierrier, puis passer derrière

la barre rocheuse  (Nord-Ouest) que l’on voit à droite pour rejoindre la voie normale du Casque.

.

Voir ici les 3 itinéraires possibles depuis la sortie de la cheminée souterraine, le passage qu’indique le guide Ollivier à l’air très raide et impressionnant, préférer les deux autres.

Celui qui me parait le plus facile est celui de gauche mais comme je ne l’ai pas fait, je m’abstiendrai. 

.

Depuis la sortie de la grotte, s’orienter vers l’Est en direction du piton.

.

.

Vue sur le Canyon d’Ordesa et le sommet du Descargador 2612m.

.

La vue derrière nous sur la brèche est magnifique.

.

A partir d’ici et jusqu’au sommet,

il faut souvent utiliser les mains pour se hisser au-dessus (petite escalade),

.

il y a toujours un passage pour contourner les difficultés.

.

Quelle vue !

.

Brèche de Roland 2807m avec le Vignemale en arrière plan et ses 3298m.

.

Randonnée réservée comme vous pouvez le juger sur les photos aux randonneurs expérimentés

ayant l’habitude de l’escalade (II), PD

.

.

El Descargador 2612m.

.

Encore un passage où l’attention est de rigueur.

.

Nous ne sommes plus loin du sommet.

.

Le sommet du Taillon se libère enfin de ses nuages.

.

.

Nous retrouvons la voie normale du Casque.

.

Vue sur le Canyon d’Ordesa.

.

Toujours aussi splendide la vue sur Gavarnie.

.

Décidément les nuages autour du Taillon ne veulent pas s’en aller.

.

.

Sommet du Casque du Marboré 3006m. (nous avons mis 5h en prenant vraiment notre temps)

Corinne, Mariano, Frédéric, Françoise et Jean-Louis.

.

 Panorama à 360° depuis le sommet

Camera-Panorama-Automatique

.

 Magnifique vue sur la vallée de Gavarnie avec sa mer de nuages.

.

Nos deux filles du groupe:  Corinne et Françoise.

.

Marboré (3248m) Cylindre (3335m) et Mont Perdu 3355m.

.

Il est 13h de l’après-midi, après 5h de marche et même si nous avons été doucement,

il est grand temps de prendre les couteaux et les fourchettes.

.

Le Taillon 3144m.

.

Le taillon  3144m et la Fausse Brèche 2944m.

.

Le Vignemale et sa Pique longue partiellement masqué avec ses 3298m d’altitude.

.

Le village de Gavarnie, 1600m plus bas.

.

La Peña Tendenera 2853m.

.

Le Mont Perdu 3355m.

.

Le lac Mediano.

.

Le refuge des Espuguettes 2027m.

.

Le grand Astazou 3071m avec une dizaine de randonneurs sur la cime.

.

La brèche de Roland 2807m.

.

Quelle beauté ce cirque de Gavarnie !

pas étonnant qu’il soit  classé au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO

.

Mer de nuages en entrée de vallée (soum Léviste et soum Lascours).

.

Un choucas a l’air d’apprécier la saucisse !

.

Vue sur le parking du col des Tentes 2208m, départ de notre randonnée.

.

Hôtellerie du Cirque (1580m)

.

1500m plus bas ! ! !

.

La grande cascade de Gavarnie.

.

Il n y que le cirque de Gavarnie qui peut nous offrir une telle fourchette de sommets à plus de 3000m

De G à Droite:

P-Astazou  (3012m) – G -stazou (3071m) – Marboré  (3248m) – Cylindre (3335m) – Mont Perdu (3355m)

au premier plan: les trois pics de la Cascade (Oriental 3161m) – (Central 3106m) – (Occidental 3095m)

et pour finir l’Epaule  (3073m) et la Tour du Marboré avec ses (3009m).

.

Les balcons de Gavarnie, superbe !

.

Nous devions enchaîner à la suite  du Casque, la Tour du Marboré . . .

Ayant perdu du temps à l’aller pour avoir  flâné un peu, nous décidons pour respecter le timing de ne faire que le Casque (ce qui est déjà très bien)

Pour les personnes qui veulent faire la Tour, il est possible de descendre par la crête Sud-Est du Casque et rejoindre ainsi  le sentier de la voie normale de la Tour.

.

400m de Cascade !

.

Après 1h10 au sommet, retour par la voie normale du Casque.

.

Cette fois-ci le Taillon (3144m) est définitivement débarrassé de ses nuages.

.

El Descargador 2612m avec le beau Canyon d’Ordesa juste derrière.

.

Le Canyon d’Ordesa.

.

.

Taillon et Vignemale.

.

A la descente utiliser les bâtons.

.

Par beau temps et en l’absence de neige,

pas de difficulté si ce n’est qu’il faut rester attentif à ne pas glisser sur les gravillons.

.

.

.

Petit névé à passer sans difficulté.

.

La Tour  du Marboré derrière nous.

.

.

.

.

.

.

La fausse brèche et le Taillon.

.

.

Nous longeons les murailles du versant Sud du Casque.

.

La brèche de Roland dans toute sa splendeur !

.

Le pas des Isards

(passage très exposé équipé d’une chaîne)

.

.

N’hésitez pas à vous aider de la chaîne, c’est pas le moment de faire le beau ! ! !

.

Encore un petit névé à passer avant d’atteindre la brèche.

.

.

.

Vue sur l’entrée de la voie souterraine.

.

.

Une dernière vue sur l’entrée de la grotte avant de basculer définitivement du côté français.

.

.

.

La brèche de Roland 2807m (1h35 depuis le sommet du Casque)

.

Panorama toujours aussi splendide depuis la brèche.

.

Le glacier de la brèche qu’il faut descendre.

.

.

.

Vue sur le Cirque depuis le glacier de la brèche.

.

La brèche de Roland (2807m) est une impressionnante trouée naturelle de 40 m de large et de 100 m de haut s’ouvrant dans les falaises situées au-dessus du cirque de Gavarnie, elle marque la frontière entre la France et l’Espagne.

.

Attention à la descente vers le refuge des Sarradets.

Choisir soit le névé ou soit le sentier pénible dans la pierraille.

.

Pour le sentier dans la pierraille, utiliser bien vos bâtons car la pente est raide !

.

Si non faites comme nous, beaucoup plus agréable de descendre par le névé mais à une condition:

Avoir son piolet à la main !

.

Le refuge des Sarradets 2587m.

.

La brèche de Roland depuis le refuge.

.

Panorama des Astazou à la brèche de Roland.

.

Une des plus belle carte postale de nos Pyrénées (une autre photo)

.

Une petite marmotte.

.

.

.

Une dernière vue sur la brèche de Roland avant de repartir après une pause au refuge des Sarradets.

.

Comme ce matin, Attention au passage des névés après le refuge !

En effet,  des névés peuvent persister longtemps en début de saison, n’hésitez pas à revenir en arrière si vous estimez qu’il y a un danger quelconque , beaucoup d’accidents arrivent malheureusement à cet endroit.

.

Depuis le col des Sarradets (2589m), suivre le sentier menant à la cascade.

.

Le glacier du Taillon et sa fausse brèche.

.

Superbe !

.

Attention à la traversée de la cascade, après une longue randonnée les organismes sont fatigués et comme nous le savons tous, les accidents arrivent souvent en fin de randonnée.

.

Après le passage de la cascade, nous retrouvons le sentier qui va nous mener au port de Boucharo.

.

La mer de nuages n’a pas bougée depuis ce matin.

.

.

Port de Boucharo 2270m.

.

Le Casque du Marboré (3006m) avec au premier plan le col des Sarradets et la Cascade.

.

Retour au parking du col des Tentes 2208m, 3h30 depuis le sommet du Casque.

Merci à Corinne et Frédéric pour nous avoir encadré dans cet itinéraire original et un peu inhabituel.

.

Télécharger le Fond d’Ecran ci-dessous au Format HD (1920×1080 pixels)

Clic droit, puis enregistrer la cible ou le lien sous . . .


Retour-Haut-de-Page

Topo-Casque Topo-grotte Topo-Souterraine

Topo-3006m

About The Author

9 Comments

  1. FARION

    C’est avec beaucoup de retard que je visionne ce magnifique reportage sur une rando où il faut beaucoup de qualités pour la mener à bien.Cette voie est très originale mais des précautions s’imposent comme on le voit bien sur les photos.
    C’est vrai que ce Cirque de Gavarnie est toujours magique.
    Amicalement.
    Monique

  2. Mahina

    Quelle rando étonnante! c’est superbe!

  3. Robert

    Bonsoir Mariano,
    Tout simplement magnifique, tant dans la qualité des photos que celui du reportage réalisé dans la traversée souterraine.
    La randonnée par elle-même n’est pas de tout repos, mais en plus prendre des clichés dans des situations parfois bien inconfortables relève d’un professionnalisme confirmé.
    Tous mes voeux vous accompagnent pour votre randonnée Bénasque – Andorre dans l’attente de la parution de son résumé sur le site.
    Bien amicalement

  4. Bibiana

    Felicitaciones y muchas gracias Mariano por mostrarnos esta maravilla!!
    Saludos desde Argentina

  5. savoisien

    Les Pyrénées ? C’est beau partout ! merci Mariano de nous faire partager ces images magnifiques .

  6. Lili

    Mariano,de biens belles images pour une rando pour montagnard aguerri….j’adore ces petites marmottes qui sont tellement habituées à voir du monde…merci encore et amitiés à tout ton groupe…@+lililafadademontagne.

  7. Gabrielle CHARVET

    Merci Mariano de nous emmener avec vous dans des lieux aussi sublimes. Merci aussi de l’effort supplémentaire que vous impose votre passion de la photo! C’est un magnifique reportage.Que de beauté dans nos Pyrénées! Mais aussi quel talent du photographe!
    Très amicalement
    Gabrielle Charvet

  8. montcalm

    Su per be ; quelle chance de pouvoir faire ce genre de virée !
    Pour ton itinérance Bénasque/Andorre , passes-tu un peu en Ariège ? A quels endroits ? Véron y a fait passer sa HRP dans des coins magnifiques et sauvages .
    Bonne virée , j’ai hâte de voir tes photos
    Amitiés

  9. tarry jean louis

    Elle sont belles ces photos, c’est bien nos Pyrénées

La vallée d’Ossau en hiver

Liste des Topos et Randonnées Météo Montagne  

    refuges dans les Pyrénées

Cartographie TopoPyrénées

Les 6 derniers commentaires

Les Sentiers de la Mer

Les sentiers de la Mer

S’abonner aux articles

Nombre d'abonnés inscrits à ce jour:

Contact Mail