Select Page

Canidés

Famille des Canidés

Les canidés forment une famille de mammifères carnassiers aux griffes non rétractiles. Ils se répartissent en 12 genres, en 23 espèces et en 4 sous-espèces pour le genre Canis. Ils possèdent tous un museau pointu et de longues canines. On les trouve sur l’ensemble des continents de la planète à l’exception de l’Antarctique, dans les milieux les plus divers depuis le Grand Nord jusque dans les zones arides, et à diverses altitudes. Ils font preuve d’une grande faculté d’adaptation. Les canidés possèdent une ouïe et un odorat extrêmement développés, ce qui leur permet de chasser de jour et de nuit.

Les différents Canidés:
  1. Le Renard

  2. Le Loup

Le Renard

.

Le Renard roux (Vulpes vulpes), appelé aussi Renard commun, Renard rouge ou, rarement encore, Goupil (son appellation au Moyen Âge, avant que le succès du Roman de Renart ne transforme ce prénom d’origine germanique en nom commun), est une espèce de Canidés de taille moyenne. Il s’agit du renard le plus répandu en Eurasie, en Amérique du Nord, en Afrique du Nord et en Australie. C’est un mammifère au pelage roux marqué de blanc sous le ventre et la gorge, au museau pointu, aux oreilles droites et à la queue touffue. L’espèce est classée dans l’ordre des Carnivora, mais il a un régime alimentaire omnivore à prédominance carnivore, et se nourrit surtout de rongeurs et de lapins, mais aussi d’insectes, de poissons ou de fruits. Il est ainsi très opportuniste, ce qui lui permet de s’adapter à des milieux très différents et de modifier son alimentation suivant le mois de l’année. Le Renard roux se reproduit, suivant la région, de décembre à février, pour une mise bas aux beaux jours (gestation d’environ 50 jours).

.

Celle-ci s’effectue à l’abri d’un terrier, alors que, le reste de l’année, le renard vit presque exclusivement au grand air. Les petits sont d’abord nourris par le lait de leur mère, puis, petit à petit, le couple de parents leur apporte de la viande. Ils commencent à sortir du terrier au bout de quatre semaines, sont sevrés à neuf semaines, et, après avoir passé l’été avec leurs parents, ils se dispersent à l’automne. L’ampleur de la dispersion et la taille des portées varient suivant les ressources alimentaires du milieu et la mortalité, permettant à l’espèce de maîtriser ses effectifs. Son opportunisme et sa grande faculté d’adaptation, qui lui ont permis de coloniser une grande partie de l’hémisphère nord, en font un des mammifères les plus répandus de la planète.

.

Le Renard roux est un animal considéré comme rusé, et souvent représenté ainsi dans les contes, comme dans les fables d’Ésope, que le fabuliste Jean de La Fontaine reprend plus tard, ou dans les légendes asiatiques, où il apparaît comme malicieux et doté de pouvoirs magiques. Il est chassé pour sa fourrure, pour le plaisir, pour ses déprédations sur les petits animaux d’élevage et aussi parce que le renard est un des vecteurs de la rage et de l’échinococcose alvéolaire, mais une campagne de vaccination anti-rabique a rapidement permis d’éradiquer la rage d’Europe de l’Ouest. En Europe les chasses à courre sont progressivement interdites depuis le xxe siècle.

.

Le Renard roux investit, petit à petit, les villes, se nourrissant de déchets et se réfugiant dans les parcs et jardins des quartiers résidentiels. Des élevages ont été créés pour approvisionner le marché de la fourrure.

.

.

.

Le Loup

Le loup est une espèce de mammifère carnivore qui fait partie de la famille des canidés, comme le chien, le renard, le coyote ou le dingo. Cette espèce est protégée dans de nombreux pays, car ses populations se sont beaucoup réduites.

.

Le loup est en général caricaturé comme un animal cruel, et bien souvent considéré comme inutile à l’homme. L’image du loup garou et du grand méchant loup ont longtemps été à l’origine de ces peurs ancestrales. Au moyen âge, en occident, on parle communément du loup, mais plus particulièrement du loup-gris, qui n’est en rien celui côtoyé à l’époque dite contemporaine. De plus, il y a une aberration entre l’animal mythique représenté comme un animal vivant seul et de surcroît agressif. Alors qu’il est en vérité un animal qui vit en groupe et de plus assez craintif de l’homme. Malgré ce que l’on a toujours voulu vous faire croire, il vit en symbiose dans la nature, la forêt et avec la faune sauvage et serait une espèce clef dans le maintien de la biodiversité. Il n’est pas un tueur sanguinaire, ni un prédateur cruel, prêt à tout pour manger.

.

Depuis la signature de la convention de Berne en 1990, ils appartiennent maintenant à la catégorie des espèces protégées. Il est assez difficile de les observer, mais vous pourrez les trouver dans de nombreux zoos et parcs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Paysages du Luchonnais

Liste des Topos et Randonnées Météo Montagne  

    refuges dans les Pyrénées

Cartographie TopoPyrénées

Les Sentiers de la Mer

Les sentiers de la Mer

S’abonner aux articles

Nombre d'abonnés inscrits à ce jour:

Contact Mail