Select Page

Vautour

Le vautour fauve

Taille : 95 à 105 cm – Envergure : 255-280 cm – Poids : F: 8000-11000 g; M: 7500-10500g

Son crâne recouvert d’un duvet blanc est prolongé par un cou étroit et long d’où émerge une collerette de plumes hérissées blanches et duveteuses. Le bec puissant de couleur corne est pâle, les yeux jaunes. L’ensemble de la poitrine et du ventre fauve contraste harmonieusement avec le dos et le croupion chamois-brun. Les rémiges et les plumes de la queue courte et carrée adoptent une coloration brun-foncé noir. Le dessous est recouvert de stries brunes. Le vautour fauve fréquente les paysages ouverts avec falaises et dénivelés importants. Ceci correspond à ce que l’on pourrait appeler région de moyenne montagne. Il apprécie les climats chauds et ensoleillés, aussi peut-on fréquemment l’observer sur les corniches, les rebords des failles et dans les cavernes des massifs.

.

Leur cri perceptible à de nombreux kilomètres leur permet d’avertir leurs congénères en cas de découverte d’une charogne.

.

Les vautours fauves vivent en colonies et prospectent en grandes orbes. Quittant la colonie dès l’aurore, ils ne la réintègrent qu’en fin d’après-midi. Les couples se forment à vie. Les adultes sont sédentaires tandis que les juvéniles et les immatures entament une migration à partir de l’automne vers l’Afrique et jusqu’au sud du Sahara.

.

Incapable de pratiquer le vol battu pendant une longue période, il profite des courants ascendants Vautour fauve pour s’élever dans les airs. Le nid est constitué de quelques branches, en général peu nombreuses à cet altitude, sur des falaises, des parois rocheuses, dans des cavités, à l’abri d’assaillants éventuels. L’accouplement s’effectue fin décembre et la femelle pond un œuf unique dans le courant du mois de janvier. L’incubation est d’autant plus difficile qu’elle se déroule en plein cœur de l’hiver et dure de 48 à 55 jours. L’éclosion a donc lieu entre fin mars et début avril. L’élevage du poussin dure entre 110 et 115 jours et ses chances de survie augmentent dans la proportion où la fonte des neiges fait apparaître plus ou moins de cadavres jusque là dissimulés.

.

Le vautour Vautour fauve fauve est nécrophage strict, c’est à dire qu’il se nourrit exclusivement de cadavres. Son bec puissant est capable de déchirer les tissus les plus résistants mais sa morphologie et ses grosses pattes de poule inaptes à la préhension le rendent incapable de s’attaquer à la moindre proie vivante. Son odorat est faible mais sa vue est exceptionnelle si bien que, lorsqu’un vautour aperçoit une charogne, mouton, chèvre ou isard, il alerte l’ensemble de la colonie et c’est la curée. Quoi qu’ils ne dédaignent pas la chair putréfiée, les vautours fauves préfèrent la consommer fraîche. Les carcasses sont intégralement nettoyées et ils ne restent que les os qui sont dévolus aux gypaètes barbus.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Texte en Attente

.

Amour Maternel

.

Lien de l’article: Amour maternel

.

Le vautour Moine

Le vautour moine peut vivre en plaine, sur les plateaux ou dans les montagnes boisées, partout où il a des chances de trouver des bonnes ressources alimentaires, troupeaux d’ongulés sauvages ou domestiques. Il faut cependant reconnaître qu’il affectionne plus particulièrement les flancs de colline ou les falaises escarpées, les anfractuosités rocailleuses qui sont plus propices à de bonnes conditions de nidification.

.

Le vautour moine est sédentaire et ne s’éloigne guère de son aire de reproduction. Les jeunes sont vagabonds mais leurs déplacements se sont considérablement réduits par rapport à l’époque où les populations de vautours moines étaient plus conséquentes. Contrairement au Vautour fauve, il n’est guère sociable, vivant en solitaire ou en petits groupes lâches.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les sentiers de la mer

Liens utiles

Liste des Topos et Randonnées Météo Montagne  

      refuges dans les Pyrénées

Cartographie TopoPyrénées

Les 4 derniers commentaires

Les Sentiers de la Mer

Les sentiers de la Mer

S’abonner aux articles

Nombre d'abonnés inscrits à ce jour:

Catégories

Contact Mail