Select Page

La Grotte de la Verna

  • Date: le 21.02.2016 – Pyrénées-Atlantiques – Départ: Saint-Engrâce

.

La Verna aventure (Visite Spéléologiques)

Entrez dans l’aventure souterraine et marchez sur les traces des pionniers du gouffre de la Pierre Saint-Martin. La Verna est une grotte touristique située à Saint-Engrace, à 5 minutes des gorges de Kakuetta.

Découverte en 1953 cette salle souterraine aux dimensions hors normes (250m de diamètre et 190m de haut) est au cœur de la spéléologie d’exploration scientifique du massif calcaire de la Pierre Saint-Martin.

Acces-la-VernaCarte-3D-la-VernaInfos-la-VernaHistoire-la-VernaFormules-la-Verna

.

Voir le Panorama à 360° de Philippe.K :    Entrez dans l’aventure souterraine !

Depuis 2010, la Verna PSM vous propose une visite découverte accessibles à tous.

Pour tout renseignement, merci de contacter le site: http://www.laverna.fr/

.

Difficultés: Randonnée spéléo sportive, hors sentier, le long de la rivière jusqu’à la salle Chevalier.

.

Sortie Orgaisée par Pierre et encadrée par Jean-François.

.

Merci à Pierre pour avoir organisé ce beau voyage au centre de la Terre !

.

L’accès à l’entrée de la grotte se fait en véhicule 4×4 depuis Saint-Engrâce, puis 20 minutes de marche en fonction des conditions d’enneigement, l’été un mini-bus vous amènera directement à l’entrée de la grotte.

.

Jean-François Godard, directeur d’exploitation du site de la Verna et aussi notre guide pour cette sortie.

Avant de démarrer notre marche, Jean-François nous raconte l’histoire de la découverte du gouffre de La Pierre Saint-Martin, il la connaît sur le bout des doigts. La passion qui l’anime en la racontant est communicative. En 1950, Georges Lépineux et un physicien italien jettent un caillou et deux choucas s’envolent, c’est la découverte du gouffre qui portera le nom de son inventeur et le début d’une grande épopée.

.

L’entrée de la grotte.

.

Grâce au tunnel qui se fait en 10 petites minutes (600m),

on arrive dans la salle alors qu’avant les pionniers mettaient deux jours !

.

Le tunnel rend accessible ce site à tous types de personnes handicapées. Le milieu souterrain et la salle de La Verna sont uniques pour cela, car la solidarité est de mise pour permettre à tous d’accéder à ce lieu chargé d’histoire.

.

Nous accédons à la plus grande salle du monde accessible au public en moins de 10 minutes,

elle restera volontairement dans l’obscurité jusqu’à notre retour de la salle Chevalier.

.

Plusieurs arrêts durant le parcours,

pendant lesquels Jean-François nous explique dans le moindre détail l’histoire de la grotte.

.

La température de la grotte est constante été comme hiver (+6°) mais avec 90% d’humidité.

.

.

Il faut parfois baiser la tête !

.

.

.

.

Au-dessus de nos têtes, un gros rocher est bloqué entre 2 parois.

.

La rivière souterraine Saint-Vincent.

Elle provient de la salle Lépineux et se jeter quelques kilomètres plus bas dans la salle de la Verna.

.

Le parcours jusqu’à la salle Chevalier n’est pas difficile mais il faut toujours rester vigilant.

.

Après des montées et des descentes dans la roche quelque peu humide, l’itinéraire mène à un passage délicat où il faut s’assurer, sous l’œil du maître.

.

.

.

De belles cascades tout le long.

.

.

.

Attention aux têtes !

.

.

.

Jean-François notre guide nous montre le chemin.

.

Passage où il vaut mieux être souple pour se hisser plus haut !

.

Sous l’œil de notre ami Jean-François.

.

.

.

.

Pour ceux qui voudraient faire des photos comme dans ce reportage,

il est indispensable d’avoir un bon matériel photo !

.

Trépied, reflex et une bonne dose de patience tout en respectant le groupe qu’il ne faut pas retarder !

.

Pas simple du tout !

Vous risquez même d’être très déçu par le rendu,

.

Vous pouvez aussi être surpris dans l’autre sens,

car honnêtement je pensai que 80% de mes photos étaient ratées !

.

Nous traversons plusieurs fois la rivière Saint-Vincent.

.

.

.

.

Jean-François raconte avec force et passion la découverte de la rivière souterraine Saint-Vincent.

.

.

.

.

Cette photo a été prise avec un temps d’exposition de 30 secondes.

.

Comme en montagne, il y a des cairns pour vous indiquer le chemin, sauf qu’ici sans guide, vous serez sûr de ne jamais retrouver la sortie !

.

La salle Chevalier n’est plus très loin (1h depuis la salle de la Verna).

.

L’arrivée à la salle Chevalier s’ouvre sur un espace de 400 m de long, 50 mètres de haut et 100 m de large. Une halte permet à Jean-François d’expliquer la constitution de cette salle et de toutes celles qui constituent le réseau.

.

Retour à la grande salle de la Verna par la rive gauche.

.

.

.

.

Quelques endroits où il faut se glisser entre les blocs rendant la sortie encore un peu plus sportive.

.

.

.

Les initiales sur la paroi (GL-JT-DE)

Au terminus de leur exploration ils ont gravé leurs propres initiales, c’était en 1953.

.

.

.

.

Encore quelques endroits où il faut se baisser !

.

.

.

Une équipe bien soudée et homogène.

.

.

.

.

.

Un passage où il vaut mieux ne pas manquer son saut !

.

.

.

La boucle revient au passage de ce matin.

.

Passage où il vaut mieux s’assurer à nouveau.

.

.

Un petit saut ou alors avoir de longues jambes pour atteindre le tuyau !

.

.

Amandine.

.

.

.

.

.

.

.

Cairns.

.

Sans nous en rendre compte,

le guide nous fait revenir par une variante où le spectacle est grandiose !

.

De bien belles couleurs !

.

.

.

.

.

Pour ceux qui ont un sac à dos, vous aurez du mal à passer avec !

.

.

.

Pas évident, mais Jean-François est là pour nous indiquer comment descendre en toute sécurité.

.

.

Retour à la grande salle de la Verna (1h depuis la salle Chevalier).

.

.

Jean-François cette fois-ci nous allume l’éclairage de la salle !

.

C’est aujourd’hui la plus grande salle souterraine du monde accessible au public.

.

La moitié gauche est constitué de schiste, et la moitié droite de calcaire Dévonien,

le haut est en calcaire du crétacé supérieur.

.

.

.

Salle énorme dans laquelle pourraient s’empiler six cathédrales Notre Dame de Paris !

.

Comme si vous y étiez !

Panorama réalisé par Philippe.K (Le site de Philippe)

Salle-de-la-Verna-360-degres

Photo de Philippe.K

.

.

Dans ce monde minéral, la biodiversité est discrète mais bien présente :

La Verna est un endroit unique pour découvrir la faune souterraine des Pyrénées. La plupart des espèces d’Invertébrés qui y vivent sont de petite taille, mais vous aurez peut-être la chance d’en observer au cours de votre visite. Tous les habitants de la Verna (Insectes, collemboles, diploure, myriapode, arachnides,…) sont aveugles, dépigmentés et présentent souvent un allongement des appendices, caractéristique des animaux cavernicoles. Ces espèces sont endémiques, étroitement localisées au massif de la Pierre Saint Martin et pour certaines uniquement connues de la salle de la Verna. Une récente étude menée en partenariat entre le Syndicat Intercommunal à Vocation Unique « La Verna », le Muséum d’Histoire Naturelle de Paris et le Centre National de la Recherche Scientifique (SIVU/MNHN/CNRS) a permis de recenser pas moins de 12 espèces d’animaux cavernicoles, parmi lesquelles trois nouvelles espèces remarquables d’Invertébrés, deux Collemboles et un Acarien.
Les plus emblématiques de ces animaux sont les coléoptères Aphaenops et Hydraphaenops, dont la Verna héberge quatre espèces. Le suivi des populations réalisé sur trois ans n’a pas détecté d’impact négatif des aménagements sur ces espèces protégées et réputées fragiles.

.

.

La voûte de la Verna.

.

Des mannequins sont disposés un peu partout dans la salle pour mieux se rendre compte de l’immensité de ce gouffre.

.

Avant de reprendre le tunnel et de retrouver la lumière du jour, une petite photo du groupe.

.

Le retour dans le tunnel.

Un endroit tout simplement incroyable !

C’est la plus grande grotte du monde ouverte au public. Un spectacle inhabituel que je vous recommande sans hésitation. Les explications du spéléologue Jean-François, que l’on sent passionné, sont vraiment simples et parfaitement compréhensibles.

Grotte-de-la-Verna_111

Merci à Pierre de nous avoir organisé cette sortie.

Voir les autres curiosités de la région

Retour-Haut-de-Page

Topo-Verna

Topo-Grotte

About The Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les Sentiers de la Mer (Inscriptions ouvertes)

Les sentiers de la Mer

Liste des Topos et Randonnées Météo Montagne    Refuges des Pyrénées

 Mes Liens   Liste des Topos et Randonnées Les secours en montagne

Tous les Topos du site

Cartographie

Refuges et Cabanes des Pyrénées

Refuges et Cabanes des Pyrénées

Comment s’abonner au site: TopoPyrenees.com

Comment s'abonner à Topos Pyrénées

Entièrement Gratuit et sans engagement

Nombre d'abonnés inscrits à ce jour:

Entrer votre adresse mail:

Topopyrenees Mariano

Liste des Catégories du site

Liste des Pages du site