Sélectionner une page

Parc national d’Ordesa et Mont-Perdu

Parc national d’Ordesa et Mont-Perdu

Parc National d’Ordesa et Mont-Perdu

Le parc national d’Ordesa et du Mont-Perdu (en espagnol : Parque nacional de Ordesa y Monte Perdido) est un parc naturel situé dans la partie pyrénéenne de la province de Huesca, communauté autonome d’Aragon, en Espagne. Le parc et sa zone périphérique s’étendent sur les communes de Torla, Broto, Fanlo, Tella-Sin, Puértolas et Bielsa.
Le parc recouvre en partie le massif du Mont-Perdu, dont les plus hauts sommets, et fait partie du site Pyrénées-Mont Perdu inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

.

Le parc national d’Ordesa et du Mont-Perdu a été créé le 16 août 1918 par un décret royal qui déclarait Parc National la vallée d’Ordesa sur une superficie de 2 175 ha. Le 13 juillet 1982, un nouveau décret royal décide d’englober la vallée de Niscle, la gorge d’Escuain et le massif du Mont-Perdu depuis les pics de Gabiétous jusqu’au Port Neuf de Pinède. Le territoire du parc est alors étendu à 15 608 ha avec une zone périphérique de 19 697 ha et son appellation devient « Parc national d’Ordesa et du Mont-Perdu ». Il est inclus en 1997 dans la réserve de biosphère Ordesa-Vignemale déclarée par l’UNESCO et, depuis le 6 décembre 1997, dans l’ensemble Pyrénées-Mont Perdu inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, au double titre de « paysage naturel » et de « paysage culturel.

Le parc est surmonté au Nord par le massif des Trois Sœurs (Tres Sorores en espagnol, Tres Serols en aragonais) constitué par le Mont-Perdu (3 355 mètres), le Cylindre (3 335 m) et le Soum de Ramond (3 260m). Plusieurs autres pics autour du Mont Perdu dépassent la barre symbolique des 3 000 mètres, comme le Marboré (3148m), le Taillon (3144m), le Petit et le Grand Astazou, les pics des Gabiétous, la Tour et le Casque. Ces sommets parsèment la crête frontière entre l’Espagne et la France, crête que vient trancher abruptement la Brèche de Roland.

Depuis le point culminant qu’est le Mont Perdu, une série d’impressionnantes vallées glaciaires descendent en éventail. Les canyons d’Ordesa et de Niscle sont parmi les plus grands et les plus profonds d’Europe. Le plus emblématique est le canyon d’Ordesa qui fut à l’origine du parc: sous ses immenses murailles ocre qui s’ouvrent vers l’ouest, les eaux du rio Arazas forment des successions de splendides cascades. Non moins belles sont les trois autres vallées : les falaises spectaculaires du canyon de Niscle (cañon de Aniscle) dominent le rio Bellos dans sa course vers le sud ; les gorges d’Escuain (garganta de Escuain) où le rio Yaga s’écoule vers le sud-est ; dans la dissymétrique vallée de Pinède (ou de Pineta), des falaises vertigineuses sur un versant, des épaulements plus doux de l’autre, escortent la Cinca vers l’est.

.

Les animaux domestiques

Les chiens sont tolérés mais tenus en laisse.

.

Consultez les limites de la zone du : Parc national d’Ordesa et Mont-Perdu

.

Mesures de protection

La protection du parc s’applique à la faune, à la flore, aux minéraux et à l’espace aérien : il est interdit de survoler le parc à moins de mille mètres du sol. Le bivouac n’est autorisé pour les randonneurs qu’autour des refuges de Goriz et de San Vincenda et près du lac de Tuquerouye. Autour du parc se situe une zone de protection et d’influence où seules sont autorisées les activités traditionnelles en rapport avec les objectifs du parc.

Voir les commentaires

laisser-un-commentaire

.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Cartographie Topopyrénées

Liste des Topos et Randonnées Météo Montagne  

    refuges dans les Pyrénées

Désert des Bardenas Reales

Commentaires récents

Les Sentiers de la Mer

Les sentiers de la Mer

Contact Mail

S’abonner au site Topopyrénées

Entrez votre adresse e-mail

Entièrement gratuit Voir Ici