• Déniv: +1150m/-1480m – (3h45+2h00+2h15)= 8h00 – 16 km Niv: Montagnard
  • Date: le 12.02.2020 – Vallée d’Ossau – Départ: Village de Goust (870m) retour à Laruns

Pic de la Gentiane (1713m) et cabane de Pan (1252m) depuis Goust jusqu’à Laruns.

Organisez-vous pour laisser une voiture ou deux en fonction du nombre de personnes à la passerelle Barthèque de Laruns (550m) voir ici.

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo _ _ _ _ _

.

Chargement de la carte, merci de patienter...

.

Difficultés: Pas de difficulté en l’absence de neige et si vous suivez bien ce topo en restant sur l’itinéraire normal.

.

Après avoir laissé 2 voitures sur Laruns pour ramener les chauffeurs en fin de randonnée,

.

départ depuis le hameau de Goust (860m).

.

Monter la piste en direction du chalet vers l’Ouest-N.O

.

Après avoir laissé le chalet sur sa droite, suivre l’unique sentier menant au plateau de Lusque (Nord-N.E).

.

La pente est soutenue et ne va pas baisser de rythme jusqu’au col de Lusque.

.

L’arrivée au plateau de Lusque (1230m) comptez entre 45 à 50 minutes.

.

Petite pause pour le groupe.

.

Nous sommes 10 et comme souvent avec les Amis de Laruns, il y a des électrons libres !

4 sont partis en direction du Nord sur un sentier qui contourne le massif par la droite.

.

Pour ne pas nous séparer en deux, nous les suivons, mais entre nous,

je vous conseille de continuer tout droit vers le Sud-Ouest par la voie normale qui monte au col de Lusque.

.

Si vous prenez le sentier de droite qui file vers le Nord, il est très bien marqué pendant 20 minutes mais ensuite:

plus de sente, il faut faire du hors sentier pendant 10 à 15 minutes.

.

Nous retrouvons l’itinéraire de la voie normal qui nous mène au col de Lusque.

.

Après le col de Lusque, le sentier redescend vers le Nord-Ouest.

.

Neige à la sortie de la forêt.

.

.

Quelques névés à passer, rien de bien méchant.

.

Petite pause pour le groupe.

.

Depuis la sortie de la forêt, nous remontons le petit vallon vers l’Ouest en visant le pic d’Escala (2076m).

.

Redescendre ensuite de quelques mètres pour s’orienter Nord-Est en direction de la cabane de Besse.

.

La traversée du ruisseau d’Arrec de Besse.

.

S’orienter Est-N.E pour terminer la montée à la cabane de Besse.

.

Cabane de Besse (1572m) 2h50 depuis Goust.

.

Panorama vers le Pic de Ger (2613m).

.

La grande Arcizette avec ses 2513m d’altitude, émerge de la mer de nuages.

.

Après une toute petite pause à la cabane,

nous reprenons la marche avec une belle vue derrière nous sur le cirque de Besse.

.

Depuis la cabane, suivre le sentier toujours bien marqué vers le Nord-Est jusqu’à l’entrée de la forêt.

.

Le passage dans la forêt est très court et se fait sur une belle sente.

.

La sortie de la forêt avec le col de Besse qui n’est plus très loin . . .

.

Toujours des moments magiques lorsque les nuages jouent à cache-cache avec les sommets

.

Le Jean-Pierre.

.

Lucien à l’approche du col.

.

Col de Besse (1706m).

.

La vue est bien bouchée côté plaine.

.

Petite pause au col.

.

La vue vers le Balaitous (3144m), le Palas (2974m) et le Lurien (2826m).

.

Le massif de Sesques (2606m).

.

Depuis le col de Besse, suivre la crête Ouest du pic pour atteindre rapidement le sommet.

.

.

Le Pic du Midi d’Ossau (2884m).

.

Sommet du pic de la Gentiane (1713m) 3h45 depuis le départ (petites pauses comprises).

.

Le meilleur moment de la journée:  le casse-croûte !

Jean-Louis, Lucien, Jean-Pierre, André, Michèle, Michel, Guy, Didier et Christian.

.

Le panorama à 360° (cliquer sur l’étoile rouge ou sur le menu déroulant pour visualiser le panorama annoté:

Jean-Louis et Lucien.

.

Ça faisait longtemps Lucien . . . . .

.

Elle a assurée avec tous ces hommes (Michèle notre seule féminine du groupe).

.

Lucien et Christian lancent la chansonnette !

.

La mer de nuages commence à se stabiliser.

.

Les Cinq Monts avec le Pic de Gerbe (1901m).

.

Le massif de Sesques.

.

Le Pic de Sesques (2606m).

.

Vers le Balaitous.

.

Balaitous (3144m) et Palas (2974m).

.

Vers le Pic de Ger (2613m).

.

Le J.P

.

Après être restés 1h20 au sommet, nous reprenons notre itinéraire programmé.

.

Le but et de rejoindre la cabane de Pan directement depuis le sommet en suivant la crête du versant Est.

.

On va vite se rendre compte qu’il nous sera impossible de rejoindre la cabane par ce versant.

.

La vue plongeante sur le village des Eaux Chaudes.

.

Après avoir suivi le fil de crête sur 1km vers (1546m), nous nous retrouvons au-dessus de 2 barres rocheuses ! ! !

.

Impossible de rejoindre la cabane de Pan par ce côté sans prendre des risques !

.

Nous pensions qu’il était possible de continuer sur la crête jusqu’à la cabane et bien non !

Nous revenons en arrière tout en regardant sur notre gauche si ça pourrait passer, mais en vain !

.

De très belles vues sur la vallée d’Ossau et le village des eaux chaudes.

.

Nous remontons le fil de crête jusqu’au point clé: 1600m.

.

Il est inutile de remonter au pic pour redescendre au col de Besse.

Vers 1600m, suivre le sentier bien marqué descendant dans la forêt en direction de la cabane d’Arrioutort (Ouest).

.

Sortie de la forêt après 15 minutes de marche sur un très bon sentier.

.

Nul besoin d’aller à la cabane d’Arrioutort, 200m après la sortie de la forêt, descendre à droite vers le Nord,

.

en direction de la cabane de Fabres (cabane privée).

.

Cabane de Fabres qui est privée (1530m) et donc fermée.

.

Depuis la cabane, plonger hors sentier sans grand danger pour rattraper l’itinéraire de la voie normale d’Arrioutort.

.

A partir d’ici, une piste avec plusieurs lacets que l’on peut couper par des sentes, descendent jusqu’au village de Laruns.

.

La vue où nous étions tout-à-l’heure au niveau des barres rocheuses, oui effectivement y a une belle cassure !

.

.

Vers 1177m d’altitude, quitter l’itinéraire descendant à Laruns

.

pour récupérer 80m plus bas le sentier montant à la cabane de Pan (Nord-N.E).

.

Pour la cabane de Pan, il suffit de suivre le sentier bien marqué vers l’Est jusqu’à la sortie de la forêt.

.

Un seul passage un peu raide mais très court sur 30m.

.

L’arrivée à la Cabane de Pan.

.

2h00 depuis le Pic de la Gentiane.

.

La cabane de Pan: elle appartient à la commune de Laruns, refuge accessible à tous, occupation limitée à une nuit.

.

Priorité aux bergers: 4 places pour le couchage avec table, chaises et une cheminée . . .

.

Respectez les lieux et merci de redescendre vos déchets.

.

On voit bien sur cette photo que pour venir ici depuis le pic de la Gentiane,  il faut quelques cordes, baudriers et accessoires de descente, là ce n’est plus de la randonnée !

Donc pas de regrets car en randonnée si l’on veut durer, il faut savoir renoncer et ne pas insister !

.

La vue sur Laruns et les petits villages aux alentours comme la commune d’Aas.

.

Très belle photo vers le Jean-Pierre avec le village des Eaux-Chaudes en bas de la vallée.

.

Le Pic du Midi d’Ossau (2884m).

.

Décidément aujourd’hui rien ne s’est déroulé comme prévu !

Nous avions envisagé de revenir depuis la cabane de Pan en contournant la forêt des Taillades par la droite sur un sentier qui existait autrefois et qui est sur les cartes IGN, malheureusement ce sentier n’existe plus depuis des lustres.

.

Pour vous les randonneurs et même montagnards, ne surtout pas s’engager sur cet itinéraire.

Revenir sagement en arrière par le sentier normal d’arrioutort qui descend à Laruns.

.

Si j’ai laissé volontairement ces quelques photos,

c’est pour que vous constatiez par vous même qu’il n y a plus de sentier !

.

Nous nous retrouvons avec le village de Laruns à nos pieds !

.

On pourrait presque le toucher !

.

.

Pour être honnête, nous avons bien galéré, même si nous n’avons pas pris de risque.

.

Après avoir contourné une bonne partie de la forêt tout en dévers sur des pentes à 30° (60%), nous avons eu peur de nous retrouver au-dessus d’une barre rocheuse un peu plus bas et de ne pas pouvoir rejoindre le sentier de la voie normale. Après concertation entre-nous,  nous avons préféré remonter tout droit pleine pente pour retrouver au plus vite le sentier de la voie normale, +150m de dénivelé en faisant les sangliers !

.

Oui, nous avons fait les Sangliers pendant 1h45 avec une petite barre rocheuse glissante sur la fin

pour retrouver l’itinéraire de la cabane de Pan qui descend à Laruns.

.

Nous n’avons pas pris de risque certes, mais un peu sur les rotules !

Les données réelles de notre sortie: +1450m en montant et -1780m en descente pour 22km en 10h30 de marche (dont 1h30 de pause).

.

Content de retrouver Laruns depuis ce matin 8h00, ils nous restent encore à monter à Goust pour chercher les voitures et rentrer sur Pau, c’est sûr que ce soir nous allons bien dormir !

.

Les topos en aller/retour pour:

  • Le Pic de la Gentiane (été 2012): Ici
  • Le Pic de la Gentiane en raquettes à neige (hiver 2012): Ici
  • La cabane de Pan (hiver 2014): Ici

Normalement cet itinéraire devrait être classé comme randonneur car il ne présente pas de difficulté si vous restez sur le bon itinéraire, mais je préfère le classer en tant que Montagnard car je ne pourrai être tenu responsable des risques d’accidents encourus par les lecteurs utilisant cet itinéraire et décline toute responsabilité dans l’hypothèse d’un accident sur ce topo comme d’ailleurs sur tous les Topos et Itinéraires suggérés dans ce site web.

4 réponses
  1. christian
    christian dit :

    Bonjour Monsieur Mariano,
    Merci pour ces balades et randonnées en vallée d’Ossau, toujours très bien tracées et avec de belles photos.
    Sur le plateau de l’Arrioutort à 1530 mètres, c’est la cabane de Fabres (ancien Maire de Laruns) montée avec ses amis.
    il est aujourd’hui décédé.
    A bientôt et encore Merci

    Répondre
  2. Serge
    Serge dit :

    Bonjour Mariano
    Rando aventure, ça arrive de temps en temps, mais c’est comme cela que l’on trouve ou pas les bons sentiers et savoir faire demi-tour c’est plus que sage
    Amitiés
    Serge

    Répondre
  3. Cordée
    Cordée dit :

    Magnifique périple, plein d’imprévus…Mais c’est aussi ça la Montagne !
    Savoir renoncer, et changer le programme prévu, c’est la sagesse même du * vrai * montagnard…
    Vous avez dû être bien fatigués….Mais quelle belle journée !
    Comme telle, c’est vrai que c’est davantage montagnard que randonneur….
    Merci pour ce magnifique partage, et les très belles photos du * JP*
    Bises et amitiés.

    Répondre
  4. lili
    lili dit :

    Mariano et les amis de Laruns,
    ben vu les clichés pas mécontente de n’être pas venue !!! pour les dénivelés !!
    Mais les photos entre nuages et cimes de nos montagnes vraiment supers belles !!!
    Merci Mariano pour ce topo et encore bravo à vous tous !!! et surtout à la seule fille du groupe.
    Bisous à tous et à bientôt pour de nouvelles aventures !

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *