Select Page

Randonnée au Saraillé (1242m) en boucle par le Versant Sud

Randonnée au Saraillé (1242m) en boucle par le Versant Sud
  • Déniv: +550m – (1h15+2h15)= 3h30 – 9 km Niv:  Randonneur
  • Date: le 11.05.2018 – Vallée d’Aspe – Départ: Route de Bosdapous (760m)

Randonnée au Saraillé (1242m) en boucle par le Versant Sud

Malgré son altitude modeste (1242m) et son faible dénivelé, la montée au sommet du Saraillé ne doit pas être prise à la légère, surtout si vous redescendez par le versant Ouest pour revenir par le versant Sud (exclusivement pour Montagnards). Fort heureusement les randonneurs pourront faire cette boucle sans danger en l’absence de neige même si la descente par le vesant Nord est un peu raide (lire le topo).

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo _ _ _ _ _

.

Difficultés: La descente par le versant Nord demande une attention particulière à cause de la forte pente, concernant la descente par le versant Ouest, à ne faire que lorsque la pente est sèche et si vous avez le niveau montagnard). Le retour par le versant Sud depuis le col de Saudarie se fait une sente pas trop bien marquée au début mais sans danger par beau temps.

Pour ceux qui ont un doute et qui ne sont pas à l’aise sur les pentes fortes, faites la boucle côté versant Nord: en prenant au départ la piste de Lahunde qui mène au col de Launde (960m), monter ensuite au sommet par le versant Nord du Saraillé et revenir par la crête du versant Est (2h30 pour un dénivelé de +500m et 5km).

.

Départ de la randonnée: Après avoir quitté la route D241 allant au village de Lourdios-Ichère vers 670m d’altitude, prendre à droite la route de Bosdapous et s’arrêter 1,5km plus loin au croisement de la piste montant au col de Launde (760m).

.

Randonnée faite avec Marinette.

Nous concernant, nous sommes partis du col d’Ichère (680m) pour rejoindre le début de la crête Est du Saraillé. Malheureusement les sentiers ou pistes qui sont encore sur les cartes n’existent plus. Je vous déconseille fortement de partir de ce côté à cause d’une part des clôtures à enjamber, des pentes raides à gravir hors sentier et des passages dans la boue.

.

Nous avons mis 55 minutes pour +250m de dénivelé pour rejoindre l’itinéraire de ce topo.

.

Alors qu’il ne vous faudra que 15 à 20 minutes pour venir de ce côté au départ de la route (760m).

Depuis la voiture (760m), prendre la piste de gauche (Chemin latéral de Cambet) sur environ 300m, puis vers 800m d’altitude, remonter la croupe herbeuse en direction du Sud puis vers l’Ouest pour vous retrouver au pied du versant Est du Saraillé (photo ci-dessous).

.

A partir d’ici, l’itinéraire est évident,

.

il suffit de suivre le fil de crête du versant Est du Saraillé jusqu’au sommet.

.

Marinette sur la montée au Saraillé avec derrière au loin, les sommets de la vallée d’Ossau.

.

Ce n’est pas encore le sommet, juste une éminence avant le pic.

.

La pente se raidit à l’approche du sommet mais sans danger en l’absence de neige et par temps sec.

.

Vue derrière nous vers le Pic Roumendares (1646m).

.

Sur notre gauche: le Layens (1625m).

.

Et sur notre droite: le Trône du Roi (1266m).

.

.

Marinette à l’approche du sommet.

.

Vue plongeante sur la vallée de Lourdios-Ichère.

.

Marinette.

.

Le sommet du Saraillé.

.

Vue plongeante sur le col de Launde (960m) au pied du Trône du Roi (1266m).

.

.

Plus que quelques mètres . . . . .

.

Marinette et Mariano au sommet du Saraillé (1242m). Compter 1h15 pour la montée (+480m pour 2,3km)

alors que nous, qui sommes partis depuis le col d’Ichère, avons fait: +570m pour 3km en 2h.

Sommet que je vous conseille de faire avant l’été et lorsque les moustiques n’ont pas encore envahi la cime, n’oubliez pas votre petite bombe anti-moustiques. Nous avons été contraints de descendre d’une trentaine de mètres du sommet pour être tranquille, attention aussi aux orties (short), voilà vous savez tout !

.

Panorama à 360° depuis le Saraillé

La vue unique sur les 3 beaux sommets que sont les Mustayou, Soudurou et Trône du Roi.

.

Vers la plaine (Nord).

.

Le Trône du Roi ou appelé aussi le Turon d’Aurey (1266m).

.

Le Souturou (1183m).

.

La vue sur le Pic Roumendares (1646m) et le pic d’Andurte (1631m).

.

Vers le Pic de Ger (2613m), Mardas (2188m) et Pic de Sesques (2606m).

.

Zoom sur le Pic de Sesques (2606m).

.

Un skieur redescend du Soum Couy (2315m).

.

Au loin: Pala de IP (2783m) et la Collarada (2886m).

.

Vers le Pic d’Anie (2504m) et le Pic d’Arlas (2044m).

.

Marinette fait sa petite sieste, Zzzzzzzzzzzzzzzzzz

.

Comme c’était une petite randonnée, j’ai pris avec moi mon 500 mm qui pèse 2,6 kg.

.

Mais comme souvent, à chaque fois que je le prends les rapaces ne sont pas là !

.

A défaut de rapaces, j’ai photographié ce qui était autour de moi, ici un lézard.

.

Rougequeue noir femelle  (Phoenicurus ochruros)

Le Rougequeue noir est un petit passereau au plumage sombre et discret, se trouvant fréquemment dans un environnement humain, mais pas exclusivement. Dans son aire très vaste, allant de l’Europe de l’Ouest à la Chine de l’Est, l’espèce présente 5 sous-espèces qui diffèrent suffisamment pour être facilement distinguées, au moins pour les mâles.

La femelle est d’un gris-souris, nuancé de brun sur les parotiques et avec les ailes plus sombres sans zone pâle.  Le dessous est d’un gris-beige parfois nuancé de fauve. La queue est identique à celle du mâle. Les sous-caudales sont orange pâle.

.

et un Vautour Fauve qui a bien voulu planer au-dessus de moi.

.

Panorama vers l’Ouest avec le village de Lourdios-Ichère.

.

Le versant Sud du Saraillé et ses falaises bien abruptes !

.

Pour le retour:

Soit le faire en aller/retour (sans problème) ou,  si vous faites la boucle, soyez bien attentifs à ce qui suit:

.

La descente par le versant Ouest est très abrupte

et je vous recommande de descendre par le versant Nord (à droite).

.

Vue plongeante sur le col de Saudarie (963m)

que nous devons rejoindre pour revenir en boucle par le versant Sud.

.

Pour ceux qui ne sont pas montagnards et dans tous les cas si le sol est glissant,

.

Après avoir descendu le versant Ouest sur 100m depuis le sommet (altitude 1180m),

descendre à droite en direction du col de Launde (Nord).

.

Un court passage dans la forêt vous fera atteindre le col de Launde (960m).

Suivre ensuite la piste de gauche allant vers l’Ouest en direction du col de Sauderie (15 minutes).

.

Quand à nous, nous descendons par le versant Ouest du Saraillé là ou la pente est bien bien raide !

.

Par temps sec, pas trop de soucis sauf qu’il faut avoir l’habitude de descendre les pentes très abruptes.

.

Cette descende n’est à faire que si le terrain est vraiment sec et si vous avez le niveau Montagnard,

une simple glissade pourrait être fatale !

.

La sente du versant Sud que nous allons emprunter depuis le col de Saudarie.

.

Marinette.

.

.

Voilà, le plus dur est passé !

.

.

La partie suivante ne comporte plus de risques.

.

.

Ce qui est dangereux:

Pour ne pas descendre tout droit à cause de la pente trop abrupte, il vous faudra suivre la sente (terre et herbe) qui descend en lacets avec un gros risque de glissade par temps humide et même par temps sec si vous n’êtes pas attentif (bâtons très utiles) Soyez prudent si vous descendez par ce côté.

.

Les fleurs.

.

La Gentiane de Koch.

.

Fleurs ?

.

Nous arrivons au col de Saudarie.

.

La piste venant du col de Launde pour ceux qui seront descendus par le versant Nord.

.

L’arrivée au col de Saudarie (963m)

40 minutes par le versant Ouest et 1 heure environ par le versant Nord.

.

Superbe vue sur le versant Nord du Layens (1625m) depuis le col de Saudarie (963m).

.

Depuis le col de Saudarie,

descendre dans la pente (Sud-Est) jusqu’à trouver le sentier qui se trouve quelques mètres en-dessous du col.

.

La sente au départ n’est pas très bien marquée, viser en gros l’arbuste au loin où se trouve un abreuvoir.

.

Marinette sur la sente du versant Sud du Saraillé.

.

Par temps sec, il n y a aucun danger.

.

Passage au niveau de l’abreuvoir.

.

Puis la sente bien marquée, contourne le massif du Saraillé par son versant Sud.

.

Le sommet du Saraillé depuis le versant Sud, c’est bien raide !

.

Un autre abreuvoir sur le sentier (Il y en a trois).

.

La Grassette.

.

La sente peut par moment se séparer en deux mais se rejoint très vite un peu plus loin.

.

Ce qu’il ne faut surtout pas faire: c’est de trop descendre et de se retrouver trop bas,

le sentier contourne le massif du versant Sud presque sur la même courbe de niveau depuis le premier abreuvoir.

.

Jonction avec la piste altitude 855m (45 minutes depuis le col de Saudarie)

.

C’est ici ce matin que nous avons grimpé à gauche pour rejoindre le début de la crête.

.

.

Il vous suffit de suivre la piste jusqu’à la voiture en direction de l’Est puis vers le Nord,

(compter 15 petites minutes).

.

Quand à nous, nous galérons à nouveau comme ce matin pour rejoindre la voiture !

Je pensais comme souvent qu’à la descente le sentier serait plus évident, mais non, les sentiers d’autrefois n’existent plus !

Belle randonnée tout de même avec Marinette sur un sommet déjà gravi avec Jean-Paul et Laurent en 2011

en enchaînant: Souturou, Mustayou, Biscacou et Saraillé (un très bon souvenir).

About The Author

11 Comments

  1. Fab

    Super topo comme d’ hab juste une rectification plus sur une coquille que sur une erreur a mon avis. Le pic d arlas est a 2044 et non 1044m d altitude.
    Le hors sentier ça fait partie du jeu mais plus de peur que de mal !!!
    Bonne journée .

  2. Gonzalo lucini

    Hola à nouveau : desolé, Mariano, mais oui, tu te trompes; l´espèce que tu as photographiée est une jolie femelle de Rougequeue noir ( Phoenicurus ochruros ), un migrateur partiel dans les Pyrénées , tojours lié à des rochers ou à des bâtiments dans des villages et des villes ( même un couple niche sur la terrasse de mon édifice à Madrid central ! )
    Hereux de t´aider avec tes « problèmes ornithologiques « .
    Amicalement Gonzalo Lucini.

  3. liliane

    Bobjour Mariano,

    C’est une très jolie randonnée ,avec la verdure, il y a encore de la neige ,les passages sont raides
    Bravo à tous les deux pour faire ces rando vous êtes des sportifs

    Merci de nous ouvrir ces belles choses quant ne verra jamais

    AMITIES BISES

  4. chatainier

    Wouaou ! Quels beaux éclairages et mises en reliefs du bocage par les ombres de la matinée !
    Merci de nous donner de tes bonnes nouvelles, après en avoir eu « plein le dos » !…
    Dicton pyrénéen fraichement découvert : Il vaut mieux profiter de l’ombrage que de souffrir des lombaires…
    Félicitations pour les progrès dans la communication des moments de tes randonnées, notamment en ce qui concerne la sieste de Marinette !!!…Bonne continuation…
    Je t’embrasse !
    Cordialement,
    Fabien

  5. CATALANE

    Encore une belle rando que nous faisons avec toi et Marinette ! Les paysages sont somptueux ! Mais quand les descentes sont trop pentues, très peu pour moi, je « freine » trop car j’ai tendance à me retrouver bien souvent sur les fesses ! Allez, merci, merci et bonne journée.

  6. PELLIZZA

    Je ne connais pas mais les photos sont belles et donnent envie de connaitre ce coin!!!
    Bises

  7. fouert

    multiples randos dans nos Pyrénées pour tous niveaux et cela est formidable en plus en toutes saisons. Merci

  8. Serge Sentenac

    Bonjour Mariano
    Rando sympa, la montagne reste la montagne même a faible altitude on peur trouver des pentes très raides !
    Amitiés
    Serge

  9. jyc

    Bonjour.
    Je vois que Mariano a retrouve la forme. Le tele est vraiment impressionnant!!!!!!!!!!!!!!!

  10. morales

    Encore merci pour cet itinéraire et ces belles photos (comme toujours)

  11. françoise

    Une jolie randonnée avec des passages bien raides, mais dans le renouveau que le printemps nous offre avec ses mosaïques de couleurs.
    Bravo Marinette! et bien sûr merci Mariano pour tes belles photos! Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bivouac au Pic d’Ossau (2884m)

Liste des Topos et Randonnées Météo Montagne  

Cartographie TopoPyrénées

    refuges dans les Pyrénées

S’abonner au site Topopyrénées

Entrez votre adresse e-mail

Entièrement gratuit Voir Ici

Les Sentiers de la Mer

Les sentiers de la Mer

Contact Mail