Select Page

Randonnée Camino Norte de Elanchove à Bermeo

Randonnée Camino Norte de Elanchove à Bermeo
  • Déniv: +300m – 4h00 – 12  km Niv: Marcheur
  • Date: le 03.06.2017 – Espagne – Départ: Port de Elanchove (Elantxobe)

.

Randonnée de Elanchove à Bermeo par le Camino del Norte (Littoral Basque Espagnol).

La ville de Elantxobe ou Elanchove apparaît en 1524 avec le port de pêche. Au XVIIe siècle elle devient un port de défense de la côte biscaïenne, qui est actuellement utilisé comme port de loisir. Jusqu’en 1858, elle a été un quartier de la municipalité voisine d’Ibarrangelu. Ses festivités patronales se déroulent le 29 juin, jour de San Pedro.

Au XIXe siècle l’industrie de pêche d’Elantxobe compte sept usines de marinade et une de conserves. Ce moment de prospérité a été reflété dans la construction de l’église San Nicolás de Bari, fruit des donations des pêcheurs.

.

Cliquer sur le globe ci-dessous pour télécharger le fichier kml sur votre ordinateur et visualiser l’itinéraire en 3D

Pour visualiser l’itinéraire en 3D, il faut que  Google_Earth_logo Google Earth soit installé sur votre ordinateur (Info).

.

Difficultés: Petite randonnée sans difficulté. La traversée du canal ne peut se faire que par bateau (voir le topo), impossible de faire autrement, à moins de prolonger l’étape de 23 km de plus ! ! !

Attention aux chiens non tenus en laisse aux abords des maisons.

.

Ce matin, après une bonne nuit de sommeil sur le Thétis, réveil avec la pluie !

.

Malgré le temps, il faut y aller !

Nous laissons le Thétis au port, il nous rejoindra par la mer au Port de Bermeo.

.

Photo souvenir avant notre départ (André et Mariano).

.

Comme chaque matin avant notre départ, remise à zéro de nos données Gps.

.

Depuis le port de Elanchove,

.

nous remontons par les escaliers du village de Elanchove jusqu’aux dernières maisons (Sud-Ouest).

.

2 choix possibles: nous avons emprunté l’itinéraire balisé en jaune et blanc.

.

A la sortie de Elanchove, prendre la piste à gauche du cimetière d’Elantxobe en direction du Sud-Ouest.

Itinéraire balisé en Blanc, rouge et jaune.

.

Attention: Comme pour les itinéraires précédents et futurs jusqu’à Bilbao,

le Gps est pour moi indispensable si vous ne voulez pas faire des kilomètres en trop  !

.

Après 35 minutes de marche, jonction avec la route BI 3234 qui mène à Laida.

.

L’arrivée à la plage de LAGA.

.

.

Il s’agit d’un des bancs de sable les plus beaux de la côte biscayenne.

Cette plage de 574 mètres de sable fin et doré est ouverte sur la mer.

.

Centre de surf pour les surfeurs de Gernika et des alentours.

.

Le spot de Laga est bien connu des surfeurs pour leurs vagues courtes et intenses !

.

Après cette petite pause, nous continuons à longer la route jusqu’à la plage de Laida,

mais sans couloir de protection pour les piétons, attention !

.

Au loin, le petit port de Mundaka qui se trouve de l’autre côté du canal. 2 choix possibles:

23 km en passant par le village de Guernica ou faire la traversée en bateau en 10 minutes, le choix a été vite fait !

.

Le temps depuis ce matin ne s’est pas amélioré, c’est pas le top pour les photos mais il faut faire avec !

.

L’arrivée sur la plage de Laida (1h45 depuis Elantxobe)

où se trouve le bar/restaurant d’où l’on peut appeler pour faire la traversée du canal.

.

Nous sommes un peu en avance, il est 9h45 du matin et le bateau ne démarre qu’à 11 heures.

Ce bar/restaurant est le bienvenu, surtout lorsque dehors il ne fait pas beau !

Cliquer sur la photo ci-dessus pour accéder aux informations du Ferry, le site web: http://urdaiferry.com/

.

Après avoir confirmé notre arrivée par téléphone, nous rejoignons le bord de la plage.

.

Pour les horaires et le prix voir le site (de mémoire 2,50 euros).

.

Elle nous avait dit vers 11hoo du matin, elle est vraiment ponctuelle: 11h00 pile !

.

C’est parti pour rejoindre le port de Mundaka (10 petites minutes) possibilité aussi de vous faire déposer à Sukarrieta.

.

Mariano.

.

.

La dame est super sympa, ça fait plaisir de voir des gens avec la banane !

.

Voilà, le petit Ferry repart de l’autre côté à la demande d’un moniteur pour aller récupérer des jeunes surfeurs fatigués

par les courants forts qui circulent dans le canal.

.

Pour info: il y a une amplitude dans le canal de plus de 4m de hauteur entre la marée basse et la haute !

.

Le petit Port de plaisance de Mundaka.

Mundaca en espagnol ou Mundaka en basque est une commune de Biscaye dans la communauté autonome du Pays basque en Espagne. Le nom officiel de la ville est Mundaka. Mundaka est également connu pour abriter un spot de surf renommé. Elle est située à 36 km de Bilbao.

.

L’origine de Mundaka est mal connue. Les fables et les légendes lui tiennent lieu d’histoire. Elle serait parmi les plus vieilles villes de Biscaye. On affirme que Mundaka occupait le premier siège du Conseil de Biscaye, ce qui est faux car il n’existait pas de sièges déterminés.

Elle subit un raid et une présence viking en [823] et [824]. À Mundaka se dresse le palais d’Altamira, où vécut au ixe siècle l’infante d’Escocia qui fut la mère de Jaun Zuria, « Monsieur Blanc », surnommé ainsi à cause de ses cheveux blonds. Il fut le premier seigneur de Biscaye, titre obtenu en raison de sa bravoure à la bataille d’Arrigorriaga. Au Moyen Âge, le Jauntxo de Mundaka, Ruy Sanchez, érigea la tour de l’Atalaya, qui fut détruite au xve siècle par le seigneur de Butron.

.

Nous remontons le village en direction du Nord-Ouest.

.

Puis nous longeons la route Bi-2235 à droite de la chaussée en toute sécurité jusqu’à Bermeo.

.

.

Le Port de Bermeo n’est plus très loin.

.

La Gaviota.

Persuadé que le sous-sol renferme encore d’importantes réserves de combustibles fossiles, le jeu en vaut la chandelle. En effet, dans le pire des cas 5 % de la totalité extraite à la Gaviota serait présente mais les chiffres les plus optimistes annoncent à peu près 6 000 millions de mètres cubes de gaz, l’équivalent de l’extraction totale entre 1986 et 1994.
Un projet à risque
La prospection pour trouver des gisements de gaz n’est pas une opération anodine. Il faut en effet savoir que le taux de réussite de ce genre de forage est d’obtenir un puits exploitable sur cinq ou six puits forés.
Sachant que les forages génèrent des rejets polluants dans la mer, les organismes aquatiques sont menacés. Jointe au téléphone, la Surfrider Foundation est on ne peut plus claire : «Nous nous opposons à toute construction de nouveaux puits.» Au jour d’aujourd’hui, Repsol n’attend plus que l’aval définitif des autorités pour procéder à la réalisation de ce projet.

.

La plate-forme de gaz La Gaviota.

(Photo prise depuis la mer au retour de Bilbao à Hendaye).

.

L’arrivée à Bermeo.

.

La ville de Bermeo, fondée en 1236, est une commune de la comarque de Busturialdea en Biscaye dans la communauté autonome du Pays basque (Espagne). Il s’agit de la localité la plus peuplée de la région du Urdaibai avec plus de 17 000 habitants. La ville a eu le titre de « Tête de Biscaye » de 1476 à 1602.

Actuellement, il s’agit d’une ville enracinée dans la tradition marine dont l’économie se base sur la pêche et les conserveries de poisson.

Elle possède en outre différents attraits touristiques tels que la chapelle de San Juan de Gaztelugatxe, la grille Ercilla (Musée du pêcheur) et la porte de San Juan ou son port.

.

Départ: 8h00 ce matin, l’arrivée vers 13h00 à Bermeo (3h de marche et 1h environ d’attente pour la traversée)

(Compter entre 3h30 et 4h00 de marche + l’attente pour la traversée du canal).

.

Repas de midi dans la salle à manger du Thétis avec nos amis marins, de gauche à droite:

Mariano, Joseph, René, André et notre commandant Gilles pour ces 6 jours de reconnaissance.

.

La ville de Bermeo, fondée en 1236, est une commune de la comarque de Busturialdea en Biscaye dans la communauté autonome du Pays basque (Espagne). Il s’agit de la localité la plus peuplée de la région du Urdaibai avec plus de 17 000 habitants. La ville a eu le titre de « Tête de Biscaye » de 1476 à 1602.

Actuellement, il s’agit d’une ville enracinée dans la tradition marine dont l’économie se base sur la pêche et les conserveries de poisson.

.

Les ruelles étroites de la ville.

.

Elle possède en outre différents attraits touristiques tels que la chapelle de San Juan de Gaztelugatxe,

.

la grille Ercilla (Musée du pêcheur),

.

 la porte de San Juan ou son port.

.

Et bien d’autres choses à visiter comme ces figurines en acier (taille réelle).

.

.

.

Les Sentiers de la Mer

ancre-bateau

About The Author

3 Comments

  1. Lili

    Mariano, oui je confirme malgré le temps de belles rencontres des petits ports bien sympathiques des ruelles à découvrir et tes clichés ne font que renforcer la richesse de ces paysages.
    Amicalement.lili.

  2. Eric Lincontang

    Bonjour ,

    Belle balade côtière , le pays Basque sous la pluie a malgré tout du charme !
    Les petits ports aux maisons colorées sont superbes .

    Merci

  3. Serge Sentenac

    Quand le soleil n’est pas au rendez vous, les belles rencontres compensent !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les Sentiers de la Mer

Les sentiers de la Mer

Liste des Topos et Randonnées Météo Montagne    Refuges des Pyrénées

 Mes Liens   Liste des Topos et Randonnées Les secours en montagne

Tous les Topos du site

Cartographie

Refuges et Cabanes des Pyrénées

Refuges et Cabanes des Pyrénées

Comment s’abonner au site: TopoPyrenees.com

Comment s'abonner à Topos Pyrénées

Entièrement Gratuit et sans engagement

Nombre d'abonnés inscrits à ce jour:

Entrer votre adresse mail:

Topopyrenees Mariano

Liste des Catégories du site

Liste des Pages du site