Select Page

Randonnée Mont Perdu 3355m depuis le refuge des Sarradets

Randonnée Mont Perdu 3355m depuis le refuge des Sarradets
  • Espagne – Date: le 10.08.2014 – Départ: Col des Tentes 2208m
  • Aller/Retour: Niveau Montagnard – Dénivelé: +1800m – 25km – (7h+5h)=12h
  • Grande Boucle: Niveau Montagnard – Dénivelé: +2250m – 28,5km – (8h+9h30)=17h30

Le Mont Perdu (3355m) depuis le col des Tentes en aller/retour et en boucle

Lien Randonnée depuis Goriz (Année 2009)

Troisième plus haut sommet des Pyrénées après l’Aneto et les Posets, il est le point culminant de l’une des plus belle région des Pyrénées (Gavarnie/Ordesa) une merveille que Dame Nature nous a cédée.

Que l’itinéraire se fasse par la vallée d’Ordesa, Gavarnie ou encore Tuquerouye, vous découvrirez durant le parcours des paysages grandioses qui resteront gravés à jamais dans vos mémoires !

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo _ _ _ _ _

.

Carte IGN et Trace Gps pour la Grande boucle (retour par Goriz)

Difficultés: Crampons et piolet en fonction de l’enneigement.

  • Pour l’aller/retour: Pas de grosses difficultés en l’absence de neige, mais il faudra être en très bonne condition physique pour avaler les 1800m de dénivelé sur 25km !
  • Pour la grande boucle: Pas de difficultés particulières en l’absence de neige, par contre cette boucle est à faire impérativement sur 2 jours étant donné la longueur de la course.

Carte-3D-Mont-Perdu-col-des-Tentes

Randonnée faite avec les APNP (encadrants: Laurent et Mariano)

.

Depuis le col des Tentes (2208m), suivre la seule et unique piste qui nous mène au port de Boucharo.

(20 petites minutes depuis le départ)

.

Depuis le Port de Boucharo,

prendre le sentier de gauche montant au refuge de la brèche de Roland (Est).

.

Ce tronçon menant à la cascade est bien connu des randonneurs pour être interminable au retour, surtout après 8 à 10 heures dans les pattes !

.

Si non, à l’aller aucun problème pour atteindre la cascade en 1h et 10 petites minutes.

.

Faire toujours très attention au passage de la cascade où le débit varie en fonction des saisons et des années.

.

Après le passage de la cascade, un sentier en lacets vous mène en quelques minutes au col des Sarradets.

.

Col des Sarradet (2589m) avec certainement et sans chauvinisme aucun,

la plus belle vue de toute la chaîne des Pyrénées (la voir un jour de beau temps).

.

Refuge de la Brèche de Roland (2587m) 1h45 depuis le col des Tentes.

Nous avions prévu de partir ce matin pour faire l’ascension du Mont Perdu et bivouaquer 700m plus bas, mais les conditions météorologiques nous ont amené à changer nos plans et dormir autour du refuge des Sarradets pour être un peu plus en sécurité en cas d’orage.

.

18h10, nous cherchons un endroit en-dessous du refuge des Sarradets pour installer nos tentes.

.

Pour moi et Albert, nous avons trouvé celui-ci.

.

Juste en face de la grande cascade de Gavarnie.

.

Dîner vers 20h devant la Brèche de Roland (2807m), avouez qu’il y a pire comme endroit pour manger !

.

.

Dodo pour tout le monde aux alentours de 21h10.

.

Lever vers 6h du matin après une nuit fort heureusement sans orage !

.

Après le petit déjeuner, départ vers 7h pour le Mont Perdu.

.

Toujours des moments magiques lorsque le soleil pointe le bout de son nez.

.

La montée vers la brèche de Roland (compter entre 30 et 40 petites minutes pour l’atteindre).

.

Plateau supérieur entre le refuge et la Brèche.

.

.

La brèche de Roland (2807m).

40 minutes depuis le Refuge des Sarradets et 2h20 depuis le col des Tentes.

.

Depuis la Brèche de Roland, descendre à gauche en suivant la sente dans la pierraille en direction du Pas des Isards sans trop s’éloigner de la paroi (Sud-Est).

.

Le Pas des Isards (mince corniche équipée d’un câble auquel on se tient pour traverser ce pas)

.

La brèche derrière nous . . . .

.

Plus impressionnant que difficile, mais il ne faut pas lâcher la chaîne, même pour rigoler !

.

Après le pas des Isards nous traversons un névé, qui habituellement à cette période de l’année est fondu.

.

Belle vue derrière nous sur le Taillon (3144m) et la Brèche de Roland (2807m).

.

Col des Isards (2749m), passage clé !

L’itinéraire de la voie normale du Mont Perdu est juste au-dessus de cette barre rocheuse.

Pour la grande boucle, rester en-dessous des barres rocheuses en se dirigeant vers l’Est-S-E et en suivant les cairns (itinéraire non répertorié dans les cartes IGN).

Ne prenez pas cet itinéraire si vous voulez faire le Mont Perdu en une journée, si non il vous faudra compter 1h de plus à l’aller par rapport à l’itinéraire normale et 2h en plus pour l’aller/retour.

.

Voir directement l’itinéraire de la grande boucle

Pour l’itinéraire de la voie normale:

Du col des Isards (2749m), monter vers le grand entonnoir en direction de la Tour du Marboré (Est-N-E).

.

Aucune difficulté pour se hisser au-dessus de cette barre rocheuse.

.

Emprunter la corniche (2850m) sous la Tour du Marboré qui s’élargit après 200m de parcours.

.

.

Deux choix d’itinéraires: Monter directement à gauche en utilisant un peut les mains pour se hisser au-dessus du plateau, ou descendre un peu plus bas pour suivre le cheminement cairné et accéder 250m plus loin à une cheminée (facile) qui permet de passer la barre rocheuse.

.

.

Il faut utiliser un peu les mains pour se hisser au-dessus mais rien de bien méchant.

.

L’itinéraire est très bien cairné tout le long de cette montée.

.

Jonction des deux itinéraires (2910m).

.

Ensuite, s’élever en direction de l’Est vers la crête frontière qui mène sans difficulté au Col de la Cascade.

.

Col de la Cascade (2931m),

compter entre 3h et 3h30 depuis le parking du col des Tentes et 1h45 depuis le refuge des Sarradets.

.

Dominé par la falaise de l’Epaule, ce large col, vous offre une vue impressionnante sur Gavarnie et le versant Nord.

.

Du col de la Cascade, continuer vers l’Est en passant un grand névé qui est juste dans l’alignement du Mont Perdu.

.

Continuer en longeant les escarpements de l’Epaule.

.

Vers 2900m, laisser à gauche l’itinéraire du Cylindre et du Marboré pour descendre un peu plus bas et contourner le Cylindre par sa droite.

.

.

Après avoir contourné le Cylindre, jonction avec l’itinéraire venant de Goriz (altitude 2880m).

Aller directement à la jonction des deux itinéraires de la voie normale

.

Retour au départ du col des Isards (2749m) pour l’itinéraire jusqu’à la cascade de Goriz (G-Boucle).

Voir l’itinéraire de la voie normale

.

Nous restons en bas des barres rocheuses en suivant plus ou moins les cairns.

.

Comme souvent, côté espagnol il fait très beau !

.

Punta Tobacor (2779m).

.

Beaucoup de névés sur notre itinéraire alors que nous sommes au mois d’Août ! ! !

.

Le canyon d’Ordesa.

.

Beaucoup de montées et de descentes pour éviter les nombreux névés sur notre itinéraire, ce qui va considérablement retarder notre Timing.

.

3h15 depuis le refuge des Sarradets, nous laissons définitivement les névés derrière nous.

.

Le Mont perdu est encore bien loin de nous . . . .

.

Des edelweiss à profusion !

.

.

La saxifrage.

.

Nous traversons une région karstique de toute beauté.

.

Suivre toujours les cairns (Est-S-E) en visant le petit col en face de nous.

.

La vue derrière nous avec l’itinéraire de la voie normale bien au-dessus de nous.

.

.

Le canyon d’Ordesa, toujours aussi majestueux !

.

.

La jonction avec l’itinéraire de Goriz n’est plus très loin . . .

.

.

.

Le Mont perdu dans les nuages.

.

Cascade du barranco de Góriz (4h20 depuis le refuge des Sarradets et 6h depuis le col des tentes).

C’est ici que nous devions camper hier soir après être redescendu du Mont Perdu, mais le mauvais temps en a décidé autrement !

Ce qui est râlant, c’est que nous avons perdu beaucoup de temps ce matin à cause des névés et qu’ils nous restent encore 2h pour grimper au sommet du Mont Perdu. Après concertation avec Laurent, nous décidons de ne pas faire l’ascension du Mont Perdu pour cause de Timing, en effet il est 11h20 + 2h de montée + 30 minutes au sommet + 1h30 pour le retour jusqu’ici, puis revenir par cet itinéraire où il faut en permanence monter et descendre pour éviter les névés, tout cela nous amènerait aux alentours des 22h voir 23h au col des tentes, impensable !

Il était donc, logique et plus prudent de s’arrêter là, en sachant aussi que nous n’aurions pas pu revenir par l’itinéraire de la voie normale pour ne pas modifier l’itinéraire des APNP (car en cas d’accident nous aurions été moi et Laurent responsable).

.

Le magnifique Canyon d’Ordesa.

.

Après une longue pause de 1h pour casser la croûte, nous reprenons notre chemin du retour, mais pas par l’itinéraire de ce matin où nous avons galérés, nous décidons de revenir sagement par l’itinéraire du refuge de Goriz, grotte de Casteret et le refuge des Sarradets, c’est un peu plus long (+300m de dénivelé en plus et 1,5 km) mais au moins pas de névés à contourner et un sentier très bien marqué.

.

Nous ne ferons pas le Mont Perdu cette fois-ci,

mais nous allons le faire en virtuel par la magie de l’informatique et des outils d’aujourd’hui !

.

Le Canyon d’Ordesa.

.

Depuis la jonction de la cascade et du sentier venant de Goriz (2640m), suivre le sentier très bien marqué montant vers le Nord-N-E.

Quelques petites barres rocheuses où l’on doit parfois s’aider des mains, mais rien de bien méchant.

.

Altitude 2880m.

Itinéraire de la voie normale,  contournant ici le Cylindre et qui va rejoindre l’itinéraire de Goriz.

.

La jonction des deux itinéraires depuis le col des Tentes:

  • Itinéraire par la voie normale: 5h30
  • Itinéraire par la cascade du barranco de Góriz : 7h

.

.

Altitude: 2990m, Petit lac glacé qui alimente en partie la grande cascade de Gavarnie.

.

Du petit lac, un couloir d’éboulis, d’abord large, s’ouvre à l’Est et conduit à un petit col tout près du sommet. La base en est en partie occupée par un névé, parfois verglacé. On peut l’éviter en prenant la crête à droite, mais la prudence s’impose: une plaque rapelle qu’il y a eu 2 morts, et la partie inférieure du couloir porte le nom évocateur de « crachoir ».

.

Il faut trois bons quarts d’heures pour remonter ce couloir assez raide.

Crampons et piolet lorsque le névé est présent, si non rebrousser chemin, c’est vraiment trop risqué.

.

Sommet du Mont Perdu 3355m.

7h00 depuis le col des Tentes par la voie normale et 8h par la cascade de Góriz.

.

Panorama immense, voir ci-dessous:

Camera-Panorama-Automatique

.

4 photos extraites du Panorama à 360°.

Randonnee-Mont-Perdu-3355m-depuis-le-col-des-Tentes_084

.

Randonnee-Mont-Perdu-3355m-depuis-le-col-des-Tentes_085

.

Randonnee-Mont-Perdu-3355m-depuis-le-col-des-Tentes_086

.

Randonnee-Mont-Perdu-3355m-depuis-le-col-des-Tentes_087

.

Panorama vers l’Est.

.

Le couloir raide du Mont Perdu !

avec le petit lac glacé qui alimente en partie la grande cascade de Gavarnie

.

Le Cylindre du Marboré (3335m).

.

Le lac Glacé 2600m et le refuge de Tuquerouye (2666m) construit dans la brèche.

.

Panorama vers le Nord-Est.

.

Le Canyon d’Ordesa.

.

Les Canyons de Niscle et Ordesa.

.

Retour par le même itinéraire jusqu’au petit lac glacé.

.

Important: Crampons et piolet indispensables si le couloir est enneigé et pendant la descente, pensez a garder les jambes suffisamment écartées de façon à ne pas se prendre les crampons dans le pantalon, c’est bête, mais ça peut entraîner la chute.

.

Retour au petit lac glacé.

.

Pour ceux qui font la voie normale,

rejoignez l’itinéraire de ce matin pour contourner le Cylindre mais cette fois-ci par la gauche(Ouest-N-O).

.

Pour ceux qui font la grande boucle

ou reviennent par l’itinéraire de ce matin, continuer sur le sentier de Goriz (Sud-S-O).

.

Jonction avec l’itinéraire de ce matin au niveau de la cascade du barranco de Góriz (2640m).

1h40 depuis le sommet.

.

Retour derrière nous sur la cascade ou nous avons manger vers midi et où nous aurions du dormir la veille si le temps avait été avec nous. Pour les emplacements de bivouacs, il y en a au niveau de la cascade (2640m) et même beaucoup plus haut vers 2880m, si non vous pouvez descendre au refuge (50 minutes) pour camper à proximité pour ceux qui font la grande boucle sur deux jours.

.

.

.

.

C’est là-bas que nous devons passer pour le retour, à la grotte de Casteret puis la brèche de Roland.

.

Petite couloir à descendre sans difficultés.

.

Le Canyon d’Ordesa.

.

.

Le refuge de Goriz (2160m).

50 minute depuis la cascade et 2h30 depuis le sommet.

.

Direction la grotte de Casteret.

Randonnee-Mont-Perdu-3355m-depuis-le-col-des-Tentes_111

.

Une belle baignoire naturelle.

.

Nous laissons derrière nous le refuge de Goriz.

.

Sentier très bien marqué jusqu’à la grotte de Casteret.

.

.

Pour passer à l’étage supérieur, il faut s’aider un peu des mains.

.

Pas de difficultés particulières.

.

Nous retrouvons un très beau sentier dans la verdure contrairement à ce matin !

.

Le Mont perdu depuis ce matin est souvent dans les nuages, de temps en temps il se dégage mais jamais pour bien longtemps.

.

Un Isard.

.

.

.

.

.

Nous nous approchons de la grotte de Casteret . . . .

.

Il y a 450m de dénivelé en positif depuis le refuge pour atteindre la grotte.

.

Un dénivelé qui s’avale assez bien dans une pente jamais trop raide.

.

.

Belle vue sur l’Escuzana (2847m).

.

A l’approche de la grotte nous pouvons apercevoir le Taillon (3144m) et la fausse brèche.

.

Encore un petit effort . . . .

.

La brèche de Roland (2807m).

.

Petite pause pour tout le monde au niveau de la grotte de Casteret.

.

.

Moi et Laurent qui devons emmener la semaine prochaine un groupe des Amis du Parc à la grotte de Casteret, profitons d’être là, pour aller visiter l’entrée.

.

Une barrière tout le long de l’entrée a été posée par les gardes du parc national d’Ordesa.

Autrefois, l’on pouvait traverser la grotte de part en part et admirer les stalactites et stalagmites, mais aujourd’hui en plus de la barrière qui interdit l’entrée, il n y a plus de glace, donc nous avons bien fait de passer par-là et pour dimanche prochain, nous irons faire à la place, le Soum Blanc des Especières avant de faire la grande boucle de l’échelle des Sarradets.

.

Depuis la grotte, redescendre pour récupérer le sentier un peu plus bas.

.

Ne surtout pas descendre par les névés où la pente est très raide !

.

Longer les parois en s’aidant un peu des mains.

.

En allant doucement, il n y aucun danger.

Mais comme les organismes sont un peu fatigués (9h depuis ce matin) il faut rester vigilants !

.

.

Un peu difficile de trouver le bon itinéraire mais avec mon Gps à la main pas trop de soucis.

.

Il va nous amener pile à la jonction de ce matin, juste avant le pas des Isards.

.

.

La brèche de Roland (2807m).

.

La montée au Taillon (3144m).

.

Nous faisons la jonction avec l’itinéraire de ce matin (2732m) non loin du début du Pas des Isards.

.

Le fameux pas des Isards.

.

Bien tenir toujours la chaîne avec une main, si non en cas de glissade, la chute serait malheureusement fatale !

.

.

Laurent en tête.

.

.

Nous avons préféré passer au-dessus du névé plutôt que de risquer une glissade dans les 3 premiers mètres après le pas des Isards.

.

La brèche de Roland (2807m).

  • 5h depuis la Cascade de Goriz, 3h45 depuis le refuge de Goriz et 6h30 depuis le Mont Perdu.
  • 2h30 depuis le Mont Perdu par la voie normale

.

Retour au refuge des Sarradets.

.

.

.

Le petit glacier à descendre depuis la brèche.

.

La grotte Russell non loin de la brèche.

.

.

.

La vue sur le Cirque avant de plonger sur le refuge des Sarradets.

.

.

Refuge des Sarradets ou Refuge de la brèche de Roland (2587m).

.

30 minutes de pause pour aller récupérer nos affaires de couchages et faire le plein d’eau.

.

.

.

La brèche de Roland vue depuis le refuge.

.

.

Retour au col des Sarradets.

.

Le Vignemale 3298m.

.

.

La Cascade.

.

.

.

Après 12h depuis ce matin, le parking du col des Tentes paraît encore bien loin . . . .

.

Bifurcation du Port de Boucharo (45 mn) et Gavarnie par le plateau de Bellevue (2h).

.

Superbe paysage.

.

Un joli cairn.

.

.

Petite pause de 10 minutes pour recharger les batteries. (les organismes sont un peu fatigués !)

.

Retour au Port de Boucharo.

.

Le groupe de randonneurs qui eux sont parti ce matin vers 6h30 du col des Tentes pour faire l’aller/retour dans la journée du Mont Perdu mais par la voie normale (12h sans les pauses).

.

Les derniers mètres avant le Parking.

.

Parking du Col des Tentes (2208m) arrivée: 20h10, départ ce matin: 7h du refuge des Sarradets.

  • 5h depuis le Mont Perdu pour la voie normale sans les pauses (12h au total).
  • 4h depuis la grotte de Casteret – 6h00 depuis le Refuge de Goriz et 7h00 depuis la cascade de Goriz (11h au total sans les pauses).
  • Pour la grande boucle avec la montée au Mont Perdu: compter 14h30 sans les pauses (à faire sur 2 jours).

Magnifique journée !

Nous n’avons pas pu gravir le Mont Perdu, mais nous avons fait une superbe et longue boucle dans un secteur que peu de gens connaissait dans le groupe.

Retour-Haut-de-Page

Topo-Mont Topo-Perdu

Topo-3355m

About The Author

12 Comments

  1. Romain

    Bonjour !

    Je souhaiterai faire le Mont Perdu avec mon chien (husky), y’a t’il des passages compliqués à franchir dans cet itinéraire ? Genre des corniches ou des choses dans ce genre ?

    Merci d’avance !

    Romain

  2. Annie

    encore de superbes photos.
    J’ai eu le bonheur de faire cette ascension en septembre 1990 par Goritz et il n’y avait pas du tout de neige. Nous avions bivouaqué au petit étang glacé. Il y avait deux petits emplacements pour des tentes. Y sont-ils encore?

  3. Kintaro sakado

    une belle rando, de belles rencontres, de belles photos 😉

    au plaisir de se rencontrer de nouveau … 🙂

  4. CLAVERIE Henri

    Très Grand Bravo et merci pour ces excellentes explications, avec un choix d’itinéraires. Très belles photos. Samedi prochain je vais me contenter du Taillon . Mais je vais essayer de faire cette sortie avant l’arrivée de la neige. Mille fois MERCI. Bonjour particulier a Laurent .

  5. Laurent

    186 photos
    Il est vrai que la course était très longue. Partir à 7 heures du matin du refuge Sarradets et retour pour 20 h 10 mn. Près de 12 heures de marche avec les crampons et piolet etc… dans le sac à dos. Ton topo résume bien la longue distance pour faire le Mont-Perdu en partant du col des Tentes. Toujours un plaisir à lire tes topos.
    Amitiés Laurent

  6. Lili

    Mariano,
    que de km avalés avec un dénivelé important ! un bon esprit de sagesse vs avez eu ! de très jolies fotos démontrant bien que la montagne ça se gagne en patience …pour ma part une rando pour confirmés .bonne ambiance et groupe très performant.
    merci du partage.amicalement,lili.

  7. liliane deweer

    tres jolie rando bravo Mariano
    et avec toute cette neige on ce croirais en hiver

    aussi toute l’equipe qui fait cette rando c’est super

    encore bravo et MERCI POUR CES BEAUX PAYSAGES

  8. tarry jean louis

    Superbe rando
    Ce n’est plus un topo, c’est un beau reportage les photos sons belles
    à bientôt

  9. fouert

    Nos belles Pyrénées avec des photos sublimes. Gavarnie superbe et une rando très dure et longue ; mais un grand plaisir à revoir depuis mon canapé. Merci

  10. celouno

    Ce n’est plus un topo, c’est un beau reportage photo d’une longue course, où neige, et glaciers de la Bréche et du Mont Perdu ont quasiment disparus. Merci Mariano et tes complices.

  11. François

    Superbe rando sur la planète du minéral mais pour cosmonautes confirmés !!!
    Bonne continuation avec encore une fois de plus un grand merci.

  12. gar47

    Bravo Mariano pour le Topo.
    Bravo à toute l’équipe des APNP !
    Très belle rando ou on peut apprécier la maitrise et la sagesse des intéressés, mais aussi une très belle sortie.
    Amitié Patrice

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Mais un cairn, c’est quoi ?

Liens utiles

Liste des Topos et Randonnées Météo Montagne  

      refuges dans les Pyrénées

Cartographie TopoPyrénées

Les 4 derniers commentaires

Les Sentiers de la Mer

Les sentiers de la Mer

S’abonner aux articles

Nombre d'abonnés inscrits à ce jour:

Catégories

Contact Mail