Select Page

Randonnée pic du Piméné (2801m)

  • Déniv: +1450m – (4h15+3h00)= 7h15 – 17 km Niv: Randonneur
  • Refuge des Espuguettes: +700m (2h00+1h30)= 3h30 – 9,5 km Niv: Marcheur
  • Date: le 07.08.2016 – Hautes-Pyrénées – Départ: Gavarnie (1360m)

Pic du Piméné (2801m) en boucle par le refuge des Espuguettes et la cabane d’Alans.

Le Piméné est un formidable belvédère qu’il convient de gravir au moins une fois dans sa vie de randonneur. La vue sur le cirque de Gavarnie est fantastique et unique. Le retour par la cabane d’Alans est superbe, le tout dans un cadre sauvage avec de superbes vues sur le cirque jusqu’au pont de Passet (Gave de Pau).

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo _ _ _ _ _

.

Difficultés: Itinéraire long et non balisé mais sans difficulté majeure par beau temps. Le retour par la cabane d’Alans est très joli mais demande d’avoir un peu le sens de l’orientation.

.

Depuis le village de Gavarnie (1360m),  suivre l’itinéraire du cirque.

.

Gavarnie 30 ans de Festival (de 1985 à 2016)

.

Randonnée encadrée par Laurent et Mariano (APNP) Nbr: 6

.

La cascade du cirque et son col.

.

Hélicoptère de la sécurité civile.

Les CRS de Gavarnie sont déjà à pied d’oeuvre en ce début de matinée.

.

500m après le pont Brioule,

prendre à gauche au panneau qui vous indique les différentes destinations:

.

Le sentier s’élève en lacet vers l’Est.

.

La vue derrière nous sur le village de Gavarnie.

.

Le sentier traverse un bois de sapins et de hêtres avec de temps en temps une vue sur le cirque.

.

Pâturages de Pailla après la sortie du bois (1740m) 1h depuis le village de Gavarnie.

.

Prendre à gauche le sentier du refuge des Espuguettes (environ 1h).

.

Les autres destinations:

.

Le sentier ensuite effectue de larges lacets en direction de l’Est.

.

L’hélicoptère est à nouveau en action !

 Il faut souligner que ces pilotes et ces secouristes prennent souvent des risques. Merci aux PGHM et aux CRS des différentes unités pour votre courage et votre dévouement.

Appel urgence en montagne:

  1. Hautes-Pyrénées :  PGHM Pierrefitte : 05 62 92 71 82 et les CRS de Gavarnie : 05 62 92 48 24
  2. Pyrénées-Atlantiques: PGHM Oloron Sainte-Marie : 05 59 10 02 50

.

Des croupes herbeuses à gravir sans difficulté.

.

.

Le glacier d’Ossoue apparaît avec son sommet mythique la Pique Longue et ses 3298m d’altitude.

.

A chaque fois que je le revois, je ne peux m’empêcher de penser à cette merveilleuse nuit passée au sommet.

La grotte du Paradis – Le Bivouac au sommet

.

Un espagnol descendant du refuge des Espuguettes sans chaussures ! ! !

Je vous rassure,

il a ses chaussures dans son sac à dos en cas où le terrain ne lui conviendrait pas, mais quand même !

.

Le refuge des Espuguettes n’est plus très loin de nous.

.

La vue sur le cirque avec à sa droite le Pic du Taillon (3144m).

.

La brèche de Roland (2807m).

.

L’arrivée au refuge des Espuguettes (2027m) nous avons mis 1h50 (compter 2h00).

.

Ne pas oublier de refaire le plein d’eau avant de repartir.

.

Depuis le refuge des Espuguettes,  suivre le sentier qui s’élève (Nord-Est) jusqu’à l’intersection 2050m,

puis vers l’Est en direction de la Hourquette d’Alans sans l’atteindre.

.

Les marcheurs qui seront montés jusqu’au refuge des Espuguettes reviendront par le même itinéraire que la montée. (Compter entre 4h et 4h30 pour l’aller/retour).

.

.

Vers 2260m, laisser à droite le sentier montant à la Hourquette d’Alans,

.

pour prendre le sentier de gauche qui monte au col du Piméné (Nord-N.O).

.

.

.

La Hourquette d’Alans (2430m).

.

Le sentier ensuite fait 4 lacets pour arriver jusqu’au col.

.

Geneviève.

.

La vue sur le cirque est ses 3000 est omniprésente durant la totalité de la randonnée.

.

La vue sur le col et le petit Piméné.

.

Depuis le col du Piméné  (2520m).

.

Vers la Hourquette d’Alans.

.

Depuis le col du Piméné (2520m) contourner le Petit Piméné par sa droite.

Vous pouvez aussi depuis le col monter au petit Pic, nous le ferons au retour.

.

La remontée sur la crête.

.

Crête au pied du Petit Piméné.

.

La vue depuis la crête.

.

Superbe !

.

L’itinéraire de montée au grand Pic du Piméné (2801m).

.

.

.

Il faut utiliser un peu les mains sur les derniers mètres, mais rien de bien difficile.

.

.

.

.

A quelques mètres du sommet.

.

.

L’arrivée au sommet pour cette jeune demoiselle qui a pris sur elle pour vaincre sa peur du vide !

.

Bravo à elle !

.

Une photo pour immortaliser l’instant.

.

La photo des APNP: Eric, Catherine, Christine, Geneviève, Laurent et Mariano.

Nous avons mis 4h25 pauses comprises (compter 4h15 sans les pauses).

.

Un panorama immense depuis le sommet, jugez par vous-même: Taper F11 pour le plein écran

.

Camera-Panorama-Automatique

.

Du Pic du Marboré (3248m) au Taillon (3144m).

.

Les balcons de Gavarnie.

.

De Gavarnie aux sommets de la vallée de Tena.

.

De la Tendeñera à la Telera.

.

Vers le massif du Vignemale.

.

Le glacier d’Ossoue et la Pique Longue (Vignemale) 3298m.

.

Le village de Gavanie, 1450m plus bas !

.

Après être restés un peu plus d’une heure au sommet,

retour par le même itinéraire jusqu’à la bifurcation au-dessus du refuge des Espugettes.

.

Pas de difficulté par beau temps.

.

A la descente, nous allons passer par le petit Piméné.

.

Les vues de part et d’autre sont remarquables.

.

La partie où il faut un peu s’aider des mains.

.

Des chèvre ont pris place sur la crête.

.

.

.

.

.

Retour au pied du petit Piméné.

.

Toujours des vues superbes sur le Vignemale.

.

Le Vignemale (3298m).

.

Remonter facilement la crête du petit Piméné jusqu’à son sommet.

.

Sommet du Petit Piméné (2667m).

.

La vue sur la montée du Piméné (2801m) depuis son petit frère.

.

.

Depuis le sommet, suivre la crête Sud du petit Piméné.

.

Puis, suivre la sente qui s’écarte légèrement de la crête jusqu’au col du Piméné.

.

Retour vers le refuge des Espuguettes.

.

A partir d’ici (2050m), 200m en distance au-dessus du refuge des Espuguettes.

2 solutions: revenir par le même itinéraire que la montée ou descendre en boucle par la cabane d’Alans.

.

Depuis la bifurcation (2050m), descendre Nord-Ouest pour récupérer un sentier.

.

Sentier bien marqué mais le problème c’est qu’il y en a plusieurs !

(rester sur la même courbe de niveau plus ou moins)

.

Le Casque du Marboré (3006m) et la Brèche de Roland (2807m).

.

Il y a du monde sur le petit glacier montant à la brèche. A 3h15 de l’après-midi, il est fort à parier que les randonneurs qui sont sur cette photo dorment ce soir au refuge de Goriz.

.

Suivre le sentier Nord-N.O jusqu’à la cabane d’Alans.

.

Passage de 2 ruisseaux dont le ruisseau d’Alans.

.

.

.

Les Astazous derrière avec le Pic Rouge de Pailla.

.

Contrairement à l’itinéraire de montée jusqu’aux pâturages de Pailla,

.

le retour par la cabane d’Alans, se fait avec la vue sur le cirque jusqu’en bas de Gavarnie.

.

Le Vignemale avec la vue sur la cabane d’Alans.

.

.

Cabane d’Alans (1900m) 2h depuis le sommet du Piméné.

.

Depuis la cabane, descendre légèrement à gauche (Sud-S.O) jusqu’au panneau (1890m).

.

La vue toujours sur le cirque.

.

Depuis le panneau (1890m), descendre vers l’Ouest pour récupérer une sente bien marqué.

.

.

A partir d’ici, le sentier est bien marqué jusqu’au bas du village.

.

.

.

.

Petit portillon qu’il faut refermer derrière soi.

.

Sentier très agréable descendant dans la forêt avec de belles ouvertures vers les sommets.

.

.

.

Petit mirador où la vue est quand même sympa !

.

La grande cascade de Gavarnie avec une cabane de berger au premier plan.

.

.

L’entrée du bois.

.

.

.

.

Le village de Gavarnie.

.

.

Le vignemale.

.

Traversée du ruisseau.

.

Retour au village de Gavarnie.

.

.

Passage du Gave de Pau par le pont de Passet.

.

L’arrivée sur la rue principale de Gavranie.

.

Très beau itinéraire de retour que nous ne regrettons pas d’avoir emprunté, superbe !

Merci à Laurent et au groupe pour ces 2 belles journées passées ensemble sous un soleil éclatant !

Lien Topo 2006

Retour-Haut-de-Page

Topo-Pimene

Topo-2801m

About The Author

8 Comments

  1. poiraud jean-christophe

    après le Vignemale monté le 13 juin 2017 grâce à l’inévitable topo Marianno et une nuit réparatrice passée à l’hôtel Marboré (avant-dernière photo du présent topo) nous (2) avons opté pour le Piméné sur 2 jours , sans avoir lu le topo cette fois-ci.
    Montée depuis les Espuguettes le 15 juin ,80% à l’ombre, seuls au sommet pendant 2 heures , en extase devant le panorama enneigé ,devant (Vignemale, Gavarnie, Mont perdu) et derrière ( Pic Long, Campbiel etc…,jusqu’au Pic de Bigorre).
    Retour par la cabane d’Alans , toujours seuls .Il y a effectivement parfois plusieurs traces avant la cabane mais on ne peut pas se tromper de direction.
    A faire impérativement.

  2. Souvigny Jean-Paul

    Superbe topo pour ce sommet déjà fait plusieurs fois (dont l’itinéraire depuis Les Gloriettes) mais on ne s’en lasse pas tant le panorama est immense et magnifique ! Les vues plongeantes sur Gavarnie-village sont impressionnantes et rendent bien la différence d’altitude.

  3. A Laroucau

    Bonjour,
    C’est en cherchant un gps de rands que je suis tombé sur votre site. Quelle chance… Une mine d’informations, d’explications claires
    avec beaucoup de photos.
    En prime une structure avec des rubriques détaillées, c’est un travail de pro.
    bravo.

  4. DELERUE

    Merci Mariano pour ces photos merveilleuses, la lumière était si belle ! J’y monte demain, nuit au refuge et ascension du Piméné le Mardi. Grâce à votre publication, je sais que nous passerons un moment merveilleux là haut !

  5. Roger Poirier

    Je l’ai fait à partir du barrage des Gloriettes car j’adore le cirque d’Estaubé. Ca ne manque pas non plus de charme. Et puisque je parle du cirque d’Estaubé quelle beauté de faire la Brèche de Tuqueyrouye avec ce rideau qui se lève sur le Mont Perdu.

  6. luc

    Rando faite en 2011, fin aout, aucune difficulté, les 100 derniers mètres sont certes un peu plus aériens mais c’est vraiment superbe.Il faut partir de nuit, à la frontale, le lever du jour au niveau des Espuguettes vaut à lui seul la ballade.

  7. jean-robert

    Bonjour Mariano ,
    Tu as raison  » le Piméné est un fantastique belvédère qu’il faut avoir fait au moins une fois dans sa vie  »
    H Russell aimait y monter très souvent et pensait cela aussi .
    J’y suis monté mi juin quand la neige était encore présente et décorait magiquement le paysage ; au sommet j’avais du mal à redescendre , 3 cirques s’offraient à nous .
    A l’époque tu ne faisais pas de pano ? dommage la vue de ces 3 cirques est une des images les plus fortes que j’ai ressenti dans nos Pyrénées .
    Bon Dimanche et …Merci !

  8. RPoirier

    nous avons fait le Piméné en 1996 mais par le barrage des Gloriettes ce qui ne manque pas de charme non plus, par le petit cirque d’Estaubé,la crête mérite attention notamment en raison du vent relativement violent dans ce secteur.
    Félicitations pour toutes ces randonnées et les photos

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Liste des Topos et Randonnées Météo Montagne  

Les Sentiers de la Mer

Les sentiers de la Mer

Entrer votre adresse mail:

Topopyrenees Mariano