Select Page

Recommandations et conseils pour réussir son GR20

Recommandations et conseils pour réussir son GR20

Avant de m’engager sur ce mythique sentier de grande randonnée, j’ai lu beaucoup de sites web dédiés au GR20 avec des conseils divers et variés qui m’ont été forts utiles, mais à mon avis, tout ça reste très subjectif, à chacun sa façon de préparer et de ressentir les choses en fonction de son niveau !
Vous l’aurez compris, je ne vais pas réécrire ce qui est déjà écrit sur beaucoup de sites web, mais peut-être que ces quelques lignes vous aiderons à ne rien oublier et préparer au mieux votre séjour en Corse.

L’histoire récente de la montagne corse, avec l’abandon progressive de la transhumance, se confond avec celle du GR20. En Corse, nous l’appelons:  Fra li Monti  ( A travers la Montagne Corse) parce que son cheminement épouse le relief montagneux du nord ouest de l’île au sud-est.

parc-naturel-regional-de-corse                    gr20-corse

Pour le Parc Naturel Régional de Corse, attendre l’ouverture du site courant janvier

.

Nombreux sont ceux qui en rêvent … quant à ceux qui l’ont parcouru ils s’en souviennent comme d’une aventure exceptionnelle. Longtemps le bouche à oreille a été le seul vecteur de communication, ce qui a créé petit à petit un mystère autour du GR et son mythe.

L'histoire de cet itinéraire:
C’est en 1970 que Michel FABRIKANT est chargé d’étudier la faisabilité d’un grand itinéraire d’altitude. Cette même année une équipe de jeunes corses tracera le sentier et réalisera le premier balisage. Le GR 20 était né malgré le scepticisme général. En 1972, la création du Parc Naturel Régional Corse ( PNRC) dynamise le projet par la construction des premiers refuges et la réhabilitation des bergeries.

gr20-annee-2016-1er-jour-voyage_000

Cliquer sur le globe ci-dessous pour télécharger le fichier kml sur votre ordinateur et visualiser l’itinéraire en 3D

Google_Earth_logo

Pour visualiser l’itinéraire en 3D, il faut que Google Earth soit installé sur votre ordinateur.

ETAPES-GR20-SUD-NORD-2016_28

Mes Recommandations pour bien réussir son GR20

Etre en bonne forme physique
Le GR20 est l’un des sentiers de grande randonnée les plus difficiles d’Europe. Le taux d’abandon est très important mais il ne faut pas être effrayé pour autant, Il faut être en bonne condition physique et un minimum sportif pour le parcourir, mais il est loin d’être inaccessible même pour le simple marcheur.

corse-gr20-2016-6em-etape-vizzavona-l-onda_025

.

.

.

Les difficultés
 Les difficultés: Elles augmentent avec le mauvais temps et les névés de début de saison. Si non, par une journée ensoleillée et en l’absence de neige, les étapes ne sont pas insurmontables en elles-mêmes, c’est surtout l’accumulation qui rend le GR20 si dur pour une grande majorité de randonneurs.

corse-gr20-2016-7em-etape-l-onda-manganu_064

.

.

.

Quelle période pour faire le GR20 ?
De mi-Juin à la fin septembre en sachant que le mois de Juin voir jusqu’à la mi-Juillet, des névés peuvent persister selon les années, rendant l’itinéraire beaucoup plus technique et donc très dangereux pour des randonneurs pas habitués à évoluer dans ce milieu hostile ! (Crampons et piolet en début de saison, surtout pour la partie Nord). Paradoxalement c’est au mois de Juin et septembre où le GR20 est le plus fréquenté

corse-gr20-2016-1er-etape-conca-bavella_000

.

.

.

Partir avec des Amis
Il est plus convivial d’effectuer le GR20 lorsque l’on est bien accompagné (c’est valable pour la plus part des grandes randonnées qui dépassent une semaine de trek) L’idéal est de partir avec des amis (2,3 ou 4 personnes, voir un maximum de 6, mais jamais au-delà !) des personnes que vous connaissez et qui auront un esprit de groupe dans les moments difficiles. Le groupe permet de répartir le poids et de se soutenir moralement pendant les dures étapes du GR20.

corse-gr20-2016-6em-etape-vizzavona-l-onda_000

.

.

.

Le nombre d'étapes ?
Pour les personnes en bonne condition physique qui ne connaissent pas trop bien le milieu montagnard, il est préférable de faire tranquillement les 16 étapes traditionnelles du GR20 et ainsi profiter au maximum des beaux paysages que nous offre l’île de beauté (Possibilité également de ne faire qu’une partie du GR20 (Sud ou Nord) et de revenir une autre année pour terminer la seconde partie).
Pour les autres, habitués à faire des randonnées tout au long de l’année, rien de bien difficile. Vous pourrez faire la traversée de Conca à Calenzana en 15,14,13 ou voir même 12 étapes sans obligatoirement puiser dans vos réserves.

synoptique-topopyrenees-gr20-sud-nord

.

Nos 13 étapes du GR20 du Sud au Nord
  1. étape de Conca à Bavella : 7h00 +1620m -670m (18km)
  2. étape de Bavella à Bassetta : 10h00 +1660m -1470m (20km)
  3. étape de Bassetta à Prati : 10h00 +1600m -1140m (20,5km)
  4. étape de Prati à Capanelle : 6h30 +780m -1000m (18km)
  5. étape de Capanelle à Vizzavona : 6h00 +350m -1020m (15km)
  6. étape de Vizzavona à l’Onda : 6h15 +1210m -770m (11,5km)
  7. étape de l’Onda à Manganu : 10h15 +1480m -1270m (15,5km)
  8. étape Manganu à Castel Di Vergio : 5h15 +480m -670m (16km)
  9. étape de Castel di Vergio à Ciottulu Mori : 3h15 +720m -140m (8,5km) +3h30 (Paglia Orba 2525m) +580m
  10. étape de Ciottulu Di I Mori à Tighjettu : 3h30 +430m -730m (7km)
  11. étape de Tighjettu à Ascu Stagnu : 6h00 +1000m -1250m (9km) +2h00 (Monte Cinto 2706m) +280m
  12. étape de Asco Stagnu à Carrozzu : 4h30 +680m -840m (6km)
  13. étape de Carrozzu à Calenzana : 6h00 +360m -1360m (17km)

corse-gr20-2016-6em-etape-vizzavona-l-onda_024

.

.

.

Dans quel sens faire le GR20 ?
Bien que le GR20 s’effectue normalement du Nord au Sud, je vous conseille de le faire dans l’autre sens comme nous l’avons fait. Il y a deux raisons à cela: la première pour nous les photographes amateurs est de marcher avec le soleil dans le dos et ainsi pouvoir faire de belles photos sans être ébloui par les rayons du soleil, la deuxième concerne les randonneurs moins aguerris et moins entraînés à la haute montagne qui pourront commencer par un terrain plus roulant et moins exigeant que la partie Nord. Dans les deux cas, il vous faudra effectuer la même distance et le même dénivelé (12.370m pour 182km de distance (environ 95 heures) .

corse-gr20-2016-11em-etape-tighjettu-stagnu_000

.

.

.

Le couchage
Il est strictement interdit de faire du camping sauvage sur l’ensemble du GR20, vous devrez toujours vous installer autour des refuges pour bivouaquer avec une contribution pour avoir le droit d’installer sa propre tente ou celle louée au Parc Naturel Régional de Corse. Vous pourrez utiliser les toilettes, les douches (eau froide), avoir accès aux réchauds et au gaz.
N’hésitez pas à choisir un gîte, une bergerie ou une chambre d’hôte pour un meilleur confort: douches chaudes avec un vrai lit et la possibilité de pouvoir recharger vos équipements (Appareils photos, Gps et smartphones) Attention: le courant se coupe vers 23h00 dans tous les établissements et surtout n’oubliez pas votre multiprise pour éviter les disputes !

corse-gr20-2016-10em-etape-ciottulu-tighjettu_039

.

.

.

Les Réservations (Les faire 6 mois à l'avance)
Pour les transports nous avons pris l’avion (Air France) et passé par une agence de voyage (pas plus cher que de passer par le web). L’avantage est d’avoir un interlocuteur surplace et ainsi pouvoir établir avec lui la meilleure formule (Ne pas oublier l’assurance).
Les compagnies Low Cost comme easyjet ou Volotea sont moins chers certes, mais attention: elles n’ont pas des vols réguliers tous les jours (seulement 2 à 3 vols par semaine) vous devrez sans doute prendre le train pour se rendre à Bastia et attendre 1 à 2 jours supplémentaires pour prendre votre avion. Vous l’aurez compris, cette dernière solution sera forcément plus cher avec les nuitées et les repas en plus, alors faites votre choix en prenant tout en compte !
Pour les refuges du Parc Naturel Régional de Corse, les gîtes ou autres, il vous faudra réserver 6 mois à l’avance. Ne soyez pas surpris mais tous vos chèques pour les réservations seront systématiquement encaissés ! ! !
N’oubliez pas les réservations de taxi pour l’aller comme pour le retour (à défaut: avoir les numéros de téléphone pour les appeler)

corse-gr20-2016-10em-etape-ciottulu-tighjettu_003

.

.

.

Le budget à prévoir
Que ce soit dans les refuges, gîtes ou bergeries, compter si vous optez pour la demi-pension: une moyenne de 50 euros par jour avec les ravitaillements et les éventuelles boissons. Très Important: Les établissements ne prennent pas la carte bancaire ni les chèques (à part un ou deux refuges comme celui de l’Onda et le restaurant l’Altagna à Vizzavona que je vous recommande) et il n y a pas de distributeur sur l’ensemble du parcours (y compris les villages de Conca et Calenzana), alors n’oubliez pas les espèces . . .

corse-gr20-2016-5em-etape-capanelle-vizzavona_032

.

.

.

Partir tôt le matin
Lorsque l’on randonne en montagne, les montagnards le savent bien, il faut partir tôt, le GR20 n’échappe pas à cette règle. Même si les étapes sont courtes, partez aux aurores pour avoir une belle lumière, profiter de la fraîcheur matinale et échapper aux éventuels orages du début d’après-midi. Réguler vos départs entre 6h00 et 7h30 Maxi en fonction de la longueur de l’étape.

corse-gr20-2016-2em-etape-bavella-bassetta_011

.

.

.

Marcher léger
La chose la plus importante pour réussir son GR20 est de marcher léger avec un sac à dos ne dépassant pas les 15 kg pour les hommes et 12 kg pour les femmes.

Ayant déjà fait la traversée des Pyrénées avec un sac sur les épaules de 19 kg, je sais par expérience que le poids du sac est l’ennemi n°1 du randonneur. Alors cette fois-ci, pour ma traversée de la Corse, mon sac à dos ne pesait que 9 kg (sans mes 3 litres d’eau). Voir ma liste complète en cliquant sur la photo ci-dessous.

Ne prenez pas des sacs au-dessus de 55 litres, gardez bien en tête que tout ce que vous allez mettre dans le sac, vous allez le porter pendant 2 semaines.

Les Chaussures: Si vous n’êtes pas fragile des chevilles, prenez sans hésiter des chaussures confortables de trail comme les XA PRO MID GTX de chez Salomon.

Faut-il prendre des bâtons ? Oh que oui, même si vous n’avez pas l’habitude de randonner avec, prenez-les. Ils vous feront économiser 30% des efforts, ce qui n’est pas rien ! Les bras vont travailler un peu plus certes mais vous allez économiser vos jambes et soulager vos genoux durant les descentes.

mon-sac-a-dos-gr20

Télécharger le tableau au format Excel

.

.

.

Le Ravitaillement
Tous les refuges proposent un minimum d’épicerie (Pain, fromage, canistrelli ect . . . ) le refuge d’Usciolu est une vraie caverne d’Ali Baba !

Les gîtes sont ceux qui proposent le plus de produits avec l’épicerie Rosy de Vizzavona à côté du Bar Restaurant l’Altagna que je vous recommande.

Par contre un point négatif: les prix sont très chers ! ils sont multipliés par 2 voir même par 4 pour certains établissements.

Où trouvez de l’eau ? A part les refuges, gîtes et bergeries rencontrés sur votre chemin, vous en trouverez très peu, voir pas du tout ! Pour la quantité d’eau à emporter, les guides conseillent 2 litres d’eau par personne et pourtant ceux qui l’ont fait vous conseillerons 3 litres. N’oubliez pas que l’eau est votre carburant et que sans lui, vous risquez de ne plus avancer, alors n’oubliez pas de faire le plein d’eau avant chaque départ le matin et de ne pas hésiter à refaire le plein durant la journée lorsque vous passerez à côté d’un refuge ou d’une bergerie.

corse-gr20-2016-5em-etape-capanelle-vizzavona_031.

.

.

Les Variantes
Vous n’êtes pas obligé de respecter à la lettre l’itinéraire du GR20 comme il est décomposé dans les manuels, Vous n’y reviendrez pas tous les ans, alors si vous avez les capacités et la forme physique ne vous privez pas pour:

Gravir des sommets incontournables qui passent à proximité du GR20 comme le Monte Incudine (2134m), le Monte d’Oro (2389m), la Paglia Orba (2525m) et sans oublier bien sûr le Monte Cinto (plus haut sommet Corse avec ses 2706m d’altitude) plus facile d’accès aujourd’hui depuis la fermeture du Cirque de la Solitude.

Prendre des variantes passants par les crêtes comme la variante Alpine des Aiguilles de Bavela, l’étape de l’Onda à Petra-Piana ou encore la crête du Monte Incudine allant au refuge de Matalza. Toutes ces variantes sont vraiment très jolies et vous aurez par beau temps des paysages sublimes de part et d’autre, plutôt que de marcher de longues heures en forêt.

gr20-corse-topo-paglia-orba-2525m_000

.

L’arrivée à Calenzana

corse-gr20-2016-13em-etape-carrozzu-calenzana_000

.

Les participants

corse-gr20-2016-photo-individuelle-01-marie-joe

corse-gr20-2016-photo-individuelle-02-nicole

corse-gr20-2016-photo-individuelle-03-jean-claude-b

corse-gr20-2016-photo-individuelle-04-thierry

corse-gr20-2016-photo-individuelle-05-jean-claude-t

corse-gr20-2016-photo-individuelle-06-mariano

.

Le Guide du GR20 du Sud au Nord par frédéric Humbert.

le-guide-du-gr20

.

A bientôt pour une nouvelle aventure

corse-gr20-2016-4em-etape-prati-capannelle_026

laisser-un-commentaire _ _ _  boite-mail

embleme-corse

.

La vidéo

About The Author

22 Comments

  1. LAMOINE Olivier

    Bonjour d’Auvergne !

    Très bon blog avec conseils pratiques et photos motivantes.
    Nous prévoyons de faire exactement le même parcours fin Juin début Juillet 2018.

    Merci et bonne route

    Olivier

  2. Emile Epicerie ROZY à Vizzavona

    Bonjour L’Equipe de Topo Pyrénnées !
    Je vous remercie pour vos recommandations sur le Restaurant  » L’Altagna  » et l’épicerie « Rozy  » à Vizzavona , Cela fait plaisir de lire cela ………..
    A bientôt de vous voir avec toutes nos amitiés .

  3. Alain 65

    Trés belle présentation du gr20 en pratique et en images.Pour l’avoir fait avec mon fils en 2013 en 14 jours avec les principaux sommets sur le gr dans le sens nord sud,je retrouve là l’esprit de cette grande randonnée.
    Merci Mariano et bravo pour ton site.
    Alain des Htes Pyrénées

  4. Decouze

    Beau site, merci de ce partage Laurent 😉

  5. Serge Sentenac

    Bonjour Mariano
    je viens de visualiser la vidéo retraçant votre GR20
    sublime, on est transporté, emporté par la beauté du paysage, la qualité des photos associé a ces deux magnifiques musiques
    pour toi le GR20 aura été plus long, le temps de le faire, plus le temps de nous le présenter de façon exceptionnelle
    Bravo encore et encore merci pour le partage
    Amitiés
    Serge

  6. françoise

    Magnifique vidéo survolant ce beau périple avec cette musique qui nous déchire un peu le coeur tant elle nous pénètre
    Merci, c’est tres beau !
    Que de beaux souvenirs pour vous six ; je vous envie !!!!

  7. Christian

    Bonjour Mariano
    J’ai eu la chance comme toi de faire le GR20 il y a 3 ans, j’attendais tes photos et tes commentaires avec impatience
    Dommage c’est déjà fini
    A bientôt pour d autres aventures
    Christian

  8. Sonoma

    Je dirais juste : il n’y a plus qu’à…..
    Si avec tout ça on ne fait pas le GR20 en toute tranquillité ….
    Merci Mariano !

  9. jean robert

    Bonjour Mariano ,

    Comme à l’habitude ton retour d’expérience est fort intéressant pour ceux qui vont aborder cet itinéraire mythique .
    Comme une « gâterie  » je garde pour cet hiver ( période où je suis peu en rando montagnarde ) tes comptes rendus et photos de toutes les étapes du GR20 .
    Mais d’ores et déjà , mille mercis à toi pour ce travail de titan !
    Amitiés

  10. Laurent

    Bonjour Mariano
    Pour moi il est préférable de le faire tranquillement avec les 16 étapes traditionnelles du GR20 et ainsi profiter au maximum des beaux paysages . Pour l’avoir fait l’an dernier je pense que l’ennemi N° 1 c’est le poids. Même avec du 15 Kg pour les hommes c’est beaucoup mais on ne peut pas faire autrement quand il faut un minimum de 2 litres d’eau par jour.
    Bravo à toute l’équipe
    Amitiés
    Laurent

  11. Eric

    Bonjour Mariano

    Merci pour ce formidable travail, non seulement pour le GR20, mais également pour l’ensemble des parcours proposés dans les Pyrénées et ailleurs.
    J’apprécie beaucoup votre travail : les photos, les itinéraires, les commentaires… J’apprécie beaucoup l’effort consenti pour nommer les sommets sur les panoramas. : cela me permet de reconnaitre des lieux où j’ai randonné ou d’en découvrir d’autres.

    Bonne continuation en montagne.

    Eric.

  12. Joaquín ascaso

    Mariano: De nuevo me siento movido a escribir un comentario. Simplemente decirte que has terminado de la mejor forma posible tu « trabajo ». El compendio de recomendaciones es muy preciso y con el gran sentido práctico que te caracteriza. Animarás y ayudarás a quienes sigan tus pasos.Saludos.

  13. Pierre Noulibos

    Bonjour Mariano !!!

    J’ai attendu la fin de ce grand parcours pour te remercier du partage d’ émotions et de superbes photos qui m’ont permis de faire ce GR20.
    Merci à toi et à tes amis, à vous tous vous avez réussi quelque chose de beau.
    Amitiés
    Pierre

  14. Asphodele

    Merci Mariano pour tes commentaires utiles, bien présentés et pédagogiques. Tu as du y passer du temps !!
    Je n’ai réalisé que 2 étapes, dans le centre, de ce GR mythique à l’occasion d’une visite touristique de la Corse. J’espère, un jour, pouvoir le réaliser plus pleinement, je suivrai alors tes conseils.
    Amicalement

  15. Patrick LAGUIONIE

    Précisions concernant les refuges : GR20 Sud effectué en couple début septembre 2015, nous avons réglé nos nuitées (tente) et repas en chèque. Le GR20 véhicule des rumeurs peut être, nos propres représentations aussi de l’accueil corse… Il a suffit de demander à chaque fois si l’on pouvait régler en chèque ou de présenter un chèque, nous n’avons jamais eu de refus. Nous avons choisi la location de tentes pour les mêmes raisons que Mariano et son équipe : punaises de lit et très forte promiscuité. L’accueil, comme la qualité des tentes et des emplacements est inégal d’un refuge à l’autre, mais rien de nouveau, il en est de même dans les refuges soumis à une très forte fréquentation.

    Précision concernant la fréquentation et la cotation du GR20 : Nous avons effectué en 1985 les trois-quart de la HRP sur 45 jours (avec pauses), puis une deuxième fois en fractionné quelques années plus tard. Nous étions jeunes mais moins expérimentés que maintenant, le matériel n’était pas le même non plus (il fallait inventer, bricoler des solutions…) Aussi quand nous nous sommes décidés à entamer le GR20 après un deuxième voyage en Corse et avant que nos forces ne déclinent trop, nous avions l’expérience d’une grande et haute randonnée (j’aime pas le mot trek… !) Dès les premières étapes de cette partie Sud, réputée plus facile, « roulante », nous avons été très surpris par la très mauvaise qualité des itinéraires et des sentiers. La surfréquentation du GR20 a complétement modifié la difficulté du sentier. Le GR n’en est plus vraiment un : même s’il n’y a pas de passage glaciaire, ce GR s’apparente plus à un itinéraire de HR. L’attention y est constante , les yeux rivés sur les chaussures et contempler le paysage en marchant relève parfois de la prise de risque 😉

    Précision concernant le public du GR20 : qui dit surfréquentation, dit mille et une façon d’aborder ce parcours. Ils sont parfois en solitaire, ou en couple, jeunes ou âgés, étudiants ou retraités, en groupe, accompagnés…On rencontre des gens qui font le GR20, pour … l’avoir fait, c’est un peu une « mode » : l’accrocher comme un trophée, pour se dépasser, pour l’adrénaline, pour le faire plus vite que les autres, pour la compétition… et aussi, et heureusement, pour la beauté de la nature et le bien profond et intérieur que procure une grande randonnée.

    Merci à Mariano d’avoir publié ce périple. A l’issue de la partie Sud, nous avions abandonné l’idée de faire la partie Nord l’année suivante… ces images et son récit nous remotivent dans l’envie de retrouver à nouveau ces émotions et ces paysages (plus beaux au Nord !).

    Chantal et Patrick

  16. Souvigny Jean-Paul

    Pour la liaison continent-Corse, et suivant ou on habite, on peut aussi prendre le Ferry par exemple à Marseille. Exemple : pour quelqu’un qui habite Lyon, TGV Lyon-Marseille puis Ferry Marseille-Calvi pour GR 20 nord-sud et retour ferry Porto-Vecchio-Marseille. Pour GR 20 sud-nord, arrivée Ferry à Porto-Vecchio et retour Calvi-Marseille. En haute saison plusieurs liaisons quotidiennes dont une avec départ le soir et arrivée le matin.

  17. Souvigny Jean-Paul

    Je retiens aussi qu’il n’y a pratiquement pas d’eau en cours d’étapes mais j’embarque toujours 2 x 1,5 L, ça devrait le faire !

  18. Souvigny Jean-Paul

    Supers conseils bien chapitrés et ni trop long ni trop court ! Bravo Mariano ! Pour mon niveau je retiens entre autres de le faire du sud-Est vers le Nord-Ouest pour le soleil dans le dos (j’adore les photos) ! Peut-être dans les prochaines années.Merci.

  19. Patrick DEL TEDESCO

    Bonjour Mariano,
    Merci de nous faire partager ces images et informations.
    Que de souvenirs qui me reviennent sur ce GR 20 fait de fin septembre à mi octobre 2015, contemplation sur ces paysages magnifiques.
    De belles rencontres avec des personnes de Suisse, d’Israél, du Maroc, de France.
    Amiitiés
    Patrick

  20. Joëlle & Jean-Mi

    Bravo pour ce beau périple !
    Tes photos nous ont rappelé tous ces endroits où nous sommes passés lors de la même traversée ( Nord/Sud) il y a deux ans.
    Il faut faire le GR 20, la Corse est magnifique !
    Merci encore
    Amitiés
    Joëlle & Jean-Mi

  21. MICHEL (albi)

    Bravo! magnifiques photos, en attendant la suite: je me disais aussi, je ne reçois plus de topos…!Quant aux photos je n’en avais fait que 1580!!!!!
    Pour mon équipe six aussi, du Nord au Sud! mais quelle différence; Juin 2014, en fin Juin, il y avait encore beaucoup de névés, à peu près 6km, sur deux étapes, et les lacs glacés!!
    Revoir les paysages en Septembre,autres couleurs…. donne envie de le refaire!
    Encore merci!
    Quand à moi à force de kiné, mon épaule va mieux, j’ai pu faire en aout le glacier d’Ossoue et le grand Vignemale: donc je reprends ma transpyrénéenne en 2017, à ma 27ème étape sur les 60 prévues: cela sera le plus beau cadeau ,si je réussis: mes 70 ANS , le 11 JUIN!!!
    Amistat mountagnols

  22. Serge Sentenac

    Bonsoir Mariano
    8935 photos !!!!! c’est énorme mais en Corse on a toujours envie de photographier c’est tellement beau, qui de plus sur le GR20
    bravo pour votre périple et bon courage pour les topos
    Amitiés
    Serge

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Chansons Béarnaises

Liste des Topos et Randonnées Météo Montagne  

    refuges dans les Pyrénées

Cartographie TopoPyrénées

Les Sentiers de la Mer

Les sentiers de la Mer

S’abonner aux articles

Nombre d'abonnés inscrits à ce jour:

Contact Mail