Select Page

Traversée des Pyrénées 37em Etape (Camping Albanyà – Maçanet)

Traversée des Pyrénées 37em Etape (Camping Albanyà – Maçanet)
  • GR11-2014 – 37em étape: Dénivelé (+700m  –  -620m) – 16,2 km (6h40 pauses comprises)
  • Date: le 26 Juillet 2014 – Départ: Camping Albanyà (237m).

Traversée des Pyrénées 37em Etape (Albanyà – Maçanet)

Année 2014 – GR11 (La Senda)

36em Etape (Gorges de San Aniol – Camping Albanyà) ——— 38em Etape (Camping Maçanet-Capmany)

Sur la route vers Albanyà avec une vue sur le Canigou que nous projetons de faire au retour de notre traversée, mais le mauvais temps de cette année nous empêchera de le faire à notre plus grand regret !

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo

.

Dernier tronçon de notre traversée des Pyrénées pour cette année 2014.  Les 3 étapes suivantes sont des étapes de transitions où les paysages sont loin de nos belles Pyrénées, il faudra attendre d’arriver à la costa Brava pour retrouver à nouveau de très beaux paysages.

.

Le rituel de tous les jours pendant notre traversée !

Le montage/démontage de nos petites maisons qui nous font tant souffrir durant la journée de marche.

.

Annie et Françoise.

.

Après 5 ans et les 36 étapes que nous venons de réalisées tout le monde est bien rodé !

.

1er nuit au camping de Bassegoda (Albanyà) en Aragon.

.

7h30 petit déjeuner.

.

La belle piscine où nous nous étions baignés l’an dernier à la dernière étape de 2013 (Voir Ici)

.

Après une nuit très arrosée sous la tente, départ pour notre 37em étape d’Albanyà à la Farga de Maçanet.

.

C’est parti !

.

Pour ce dernier tronçon, nous n’avons pas suivi systématiquement les sentiers du GR11.

.

Pour rejoindre Cap de Creus,

nous avons plus tôt privilégié la distance la plus courte et le moins de macadam possible.

.

Pour ceux qui voudront faire cette étape,

le fichier Gps ainsi que le tracé de Google est à votre disposition en début d’article.

.

Il n ‘y aura donc pas beaucoup de commentaires pour les 3 premières étapes.

.

Un des rares paysage que l’on verra aujourd’hui.

.

.

.

Un beau Papillon.

.

Panneau indiquant Albanya – Maçanet de Cabrenys.

.

Corine, Jean-Claude et Marie-Joe.

.

.

.

Après 4h de marche, petite pause pour se restaurer à proximité de Can Pere Trilla.

.

Nous reprenons notre marche après 1h de pause.

.

Nous quittons provisoirement la Senda (GR11) pour éviter une piste.

.

Le chêne-liège.

.

.

.

Petite visite au camping de Maçanet pour nous désaltérer avec des boissons fraîches.

.

.

Nous reprenons notre route pour aller bivouaquer à l’endroit que nous avions prévu.

.

La Farge.

.

Emplacement pour camping.

.

Ce que nous ne savions pas, c’est que cet espace est réservé pour les scouts de la région aragonaise.

.

La gérante de cet espace nous a gentiment donnée l’autorisation de s’installer pour la nuit.

.

Etant arrivés en avance au camping,

nous allons faire un petit tour au petit village de Maçanet de Cabrenys qui se trouve à 3km.

.

C’est par là-bas que nous passerons demain pour la deuxième étape de cette année.

.

Petit village sympa.

.

Avec l’église de Sant Marti XII et XIII siècles.

.

La porte.

.

.

.

.

GR11-Annee-2014-37em-Etape_042

.

Cette année nous pouvons nous ravitailler tous les jours.

.

Jean-Paul

.

La place du petit village de Maçanet de Cabrenys.

.

Liège comme matériau aux propriétés particulières (léger, isolant) : le liège produit directement par l’arbre est le « liège mâle », crevassé et de moindre qualité ; on doit l’enlever, c’est l’opération de « démasclage » qui se fait dès que le tronc atteint 70 cm de circonférence. Le nouveau liège qui se forme est le « liège femelle » ou « de reproduction », que l’on lève tous les 9 à 15 ans (selon les régions), quand l’épaisseur voulue est atteinte, environ 3 cm. Le prélèvement de l’écorce s’effectue la première fois lorsque l’arbre atteint l’âge de 25 ans. Le temps de reconstituer une nouvelle assise de liège (tous les 9 à 10 ans), et on le découpe à nouveau, toujours en juillet et août, quand l’arbre est en sève. L’écorce s’exploite sur le tronc et les principales branches, en fonction de la circonférence du chêne-liège. Le liège est un produit de faible densité, bon isolant thermique, acoustique et vibratoire, et résistant à l’eau grâce à la subérine qui imprègne les cellules. Le liège femelle sert traditionnellement à fabriquer des bouchons alors que le liège mâle peut être concassé en granulés et transformé en panneaux d’isolation.
Au XVIIIe siècle, on en fait des bouchons, et il « s’emploie pour la pêche, et dans la marine à différents usages : on en couvre les maisons en certains cantons d’Espagne, on choisit pour cela le liège en belles tables, uni, peu noueux, n’étant point crevassé, d’une épaisseur moyenne, léger, mais le moins poreux, et qui se coupe net facilement.
Il était – au moins depuis le XVIIIe siècle utilisé par les cordonniers pour épaissir les semelles de souliers (« pour les rendre plus secs, et pour relever la taille de ceux qui les portent.

.

Retour au campement pour un petit apéro sympa avant le dîner.

36em Etape (Gorges de San Aniol – Camping Albanyà) ——— 38em Etape (Camping Maçanet-Capmany)

Retour-Haut-de-Page

Voir toutes les étapes de la Traversée des Pyrénées Ici

About The Author

1 Comment

  1. liliane deweer

    TRÈS JOLI LE TOPO C’EST UNE NOUVELLE ROUTE QUE VOUS AVEZ FAITE MAIS CA VAUT LE DÉTOUR
    MERCI MERIANO POUR TOUTE CETTE BEAUTEE QUE VOUS NOUS APPORTEZ

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les sentiers de la mer

Liens utiles

Liste des Topos et Randonnées Météo Montagne  

      refuges dans les Pyrénées

Cartographie TopoPyrénées

Les 4 derniers commentaires

Les Sentiers de la Mer

Les sentiers de la Mer

S’abonner aux articles

Nombre d'abonnés inscrits à ce jour:

Catégories

Contact Mail