Cap de la Taoula (2239m) et Pène Lounque (2275m)

,

Le Cap de la Taoula (2239m) et la Pène Lounque (2275m) par la cabane du Cap Det Courtaou (1625m) depuis la nationale D918.

  • En Pédestre: Déniv: +1220m – (3h00+0h30+2h30)= 6h00 – 11 km Niv: Randonneur
  • En hivernal: Déniv: +1220m – (3h30+0h30+2h30)= 6h30 – 11 km Niv: Montagnard
  • Date: le 10.03.2021 – Hautes-Pyrénées – Départ: Nationale D918 (900m après Gripp) 1045m.

Très belle randonnée qui peut se faire en pédestre sans aucune difficulté pour des randonneurs habitués à la haute montagne ou en mode hivernal pour des Montagnards avec les précautions d’usage liées aux conditions d’enneigement.

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo _ _ _ _ _

.

Difficultés: Pas de difficulté en l’absence de neige si ce n’est d’utiliser un peu les mains dans le passage du Bec (2130m) Niv:II

Important: En hiver, redoubler de vigilance et bien se remémorer les points essentiels décrits ci-dessous:

La suite du Topo . . . . . . . . . .

Un joli lever de soleil depuis l’autoroute menant à Tarbes.

.

Après avoir parcouru 900m depuis le hameau de Gripp,

prendre la piste de droite qui monte vers le Nord-Est et se garer sur la piste de gauche sans issue (1045m).

Randonnée faite avec Serge.

.

Laisser immédiatement la piste qui redescend à droite vers 1130m et continuer tout droit.

.

Vers 1185m, suivre celle qui monte à gauche en direction de l’Ouest.

.

Très surpris de voir la neige aussi bas !

.

Cette randonnée qui était prévue au départ en pédestre s’est très vite transformée en sortie hivernale !

.

La piste traverse un cours d’eau partiellement gelé.

.

La sortie de la forêt vers 1300m (25 minutes depuis le départ).

.

Aucune difficulté si ce n’est de faire attention de ne pas glisser avec les 5cm de neige qui sont tombées durant la nuit.

.

Le sol est bien gelé !

Mais comme tout bon montagnard, nous avons dans nos sacs à dos nos crampons/piolets.

.

La piste monte depuis le départ jusqu’à la cabane.

.

Cabane du Cap det Courtaou (1625m) compter 1h15 depuis le départ.

.

Très jolie cabane qui a été refaite dernièrement.

Ouverte hors gardiennage avec 4 places pour dormir sans matelas (Table, bancs et cheminée).

.

Pour rejoindre la crête, en l’absence de neige, le sentier est bien marqué.

.

Aujourd’hui le sentier est bien recouvert par la neige mais c’est sans grande difficulté que nous allons rejoindre la crête.

.

Serge dans une partie un peu en dévers.

.

L’itinéraire depuis la cabane est facile, il suffit de suivre le terrain vers le Sud-Ouest jusqu’à l’altitude 1760m,

.

 puis vers le Nord jusqu’à la crête.

.

Serge à l’arrivée sur la crête (1890m) compter 2h depuis la voiture dont 45mn depuis la cabane.

.

Pour info: le col  appelé Cot Dé Bén se trouve à 250m de nous sur la droite en direction du Soum de Hailla.

.

La vue sur le Soum de Hailla (1882m) qui n’est pas très loin de nous, à peine 10 minutes.

.

La vue vers la plaine.

.

Les villes de Bagnères-de-Bigorre (13km) et Tarbes au loin distante de 33km.

.

La vue en direction de l’Arbizon (2831m).

.

Les sommets de l’Ariège que l’on voit très bien aujourd’hui avec cette belle luminosité.

.

La montée au Cap de la Taoula ne présente pas de difficulté en l’absence de neige, seule la partie au niveau du Bec (2130m) est délicate à franchir en cas de neige verglacée, crampons et piolet obligatoires si c’est le cas.

.

Compter 1h15 pour le premier sommet depuis le début de la crête.

.

Je n’avais pas de thermomètre mais à mon avis la température était en dessous de zéro !

.

Dommage de ne pas avoir pris mon 200mm pour photographier cette harde d’isards !

j’ai préféré privilégier la sécurité avant tout avec mes crampons/piolet et laisser les 1,7kg de mon objectif à la maison.

.

La montée jusqu’ici ne présente pas de difficulté.

.

L’itinéraire est simple, il suffit de suivre le fil de crête jusqu’au premier sommet.

.

.

La neige est molle et nos crampons/piolet resteront dans nos sacs à dos.

.

La vue vers le Sud-Est.

.

L’Arbizon (2831m).

.

Le sommet du Pic du Midi de Bigorre qui montre le bout de son nez.

.

Le franchissement du Bec (2130m) seule véritable difficulté du parcours où il faut rester vigilant de ne pas glisser

ou de ne pas trébucher si l’on à chaussé ses crampons.

.

Une grosse plaque de neige qui ne demande qu’à partir !

.

Sur notre droite le Pic du Midi de Bigorre (2872m).

.

.

Le vue sur la cabane du Cap det Coutaou depuis la crête.

.

.

Le Bec (2130m).

.

C’est ici qu’il faut rester vigilants.

.

.

.

Cairn avant sommet.

.

.

.

Les sommets de l’Ariège: Mont Valier (2838m) et le Tuc de Maubermé (2880m).

.

De très jolies vues depuis le début de la crête.

.

Serge dans les derniers mètres.

.

.

.

L’arrivée au 1er sommet du Cap de la Taoula (2239m).

.

Nous avons mis 3h15 (compter entre 3h00 et 3h30 depuis le départ).

.

Les Panoramas (3 au total dont un annoté):

.

Nous n’avions pas spécialement prévu d’aller faire le deuxième sommet à cause de la neige qui nous un peu rallongée le temps de parcours et en sachant qu’il faut-être de retour pour 18h00 à la maison pour le couvre feux !

.

En faisant un rapide calcul et en sachant qu’il faut environ moins d’une heure pour faire l’aller/retour,

nous n’avons pas hésité à gravir ce deuxième sommet.

.

Aucune difficulté pour rejoindre le deuxième sommet.

.

.

Serge à l’arrivée au sommet de la Pène Lounque (2275m) 20 minutes depuis la Pène de la Taoula.

(Compter 4h en hivernal et 3h30 en pédestre depuis le départ)

.

Il aurait été dommage de ne pas venir sur ce beau sommet où la vue est beaucoup plus étendue que depuis le Cap de la Taoula.

Cliquer sur la caméra jaune et sélectionner le panorama annoté de la Pène Lounque pour visualiser le pano en 8K

Mariano au sommet de la Pène Lounque (2275m).

.

Serge au sommet de la Pène Lounque (2275m).

.

Panorama vers l’observatoire du Midi.

.

Le Pic du Midi de Bigorre (2872m).

.

Zoom sur les bâtiments de l’observatoire.

.

Panorama vers les sommets de l’Ariège.

.

Vers le lac de Payolle.

.

Vers le Mont Valier.

.

Vers le Pic des quatre Termes avec la station de la Mongie.

.

La station de ski Grand Tourmalet de la Mongie.

.

La route menant à la Mongie.

.

Le Pic des quatre Termes (2724m).

.

Vers le massif du Néouvielle.

.

Le Néouvielle (3091m).

.

Après un bon casse croûte à l’abri du vent, retour par le même itinéraire.

.

Il est certainement possible de descendre par ce vallon de droite pour gagner du temps, mais en hivernal, je vous le déconseille fortement, il y a des passages qui peuvent se faire facilement en été mais pas en hiver !

.

Il est donc plus judicieux et plus prudent de revenir au sommet du Cap de la Taoula,

.

et de redescendre gentiment et sans trop de risque par la crête de la montée.

.

Restez bien sur le fil de crête et ne pas vouloir passer par la droite pour gagner quelques mètres,

la pente de ce côté versant Est est très très raide !

.

La descente du Bec, 2/3 courts passages où il faut rester vigilants pour ne pas glisser.

.

La vue est vraiment superbe.

.

.

Après le passage du Bec, nous restons sur la neige pour nous économiser.

.

.

Retour au col sans nom (1890m) 45 minutes depuis la Pène Lounque.

.

.

Retour à la cabane du Cap det Courtaou mais en restant sur la neige contrairement à ce matin.

.

Suivre le vallon.

.

Moi qui ne voulait pas faire plus de 1000m de dénivelé, j’en ai fait +1200m et en plus sur la neige !

Malgré des courbatures pour les 2 jours suivants, la forme revient tout doucement et mon mollet va mieux !

.

.

Cabane du Cap det Courtaou (1625m) nous avons gagné du temps en passant

par le vallon enneigé (1h00 depuis la Pène Lounque) compter 1h30 par l’itinéraire normal.

.

Les 5 cm de neige de ce matin, ont littéralement fondus !

.

C’est toujours en redescendant que l’on se rend vraiment compte que la montée était bien pentue !

.

La traversée du ruisseau.

.

Retour à la voiture, nous avons mis 1h50 (compter entre 2h et 2h30 tranquillement).

.

La montée depuis ce départ est beaucoup plus rapide que le départ depuis Sainte-Marie de Campan pour ceux qui veulent grimper uniquement au Soum de Hailla. Pour les 2 sommets que nous venons de gravir, c’est l’itinéraire le plus facile et le plus rapide par ce versant.

13 réponses
  1. lili
    lili dit :

    Mariano et Serge,
    Très belle montée avec la neige en prime fallait vraiment être vigilants.
    Merci pour ces belles vues .
    Encore un topo à classer et à faire.

    Bisous à tous les deux de loin.

    Lili.

    Répondre
    • Serge
      Serge dit :

      Bonjour
      Surtout à faire, c’est vraiment une petite rando sympa (avec de beaux points de vues), sublimée par les photos de Mariano !
      Serge

      Répondre
  2. jmd65
    jmd65 dit :

    Bonsoir Mariano,
    Encore une belle sortie sur un terrain peu couru semble t’il. Je ne connaissais que le Soum de Hailla depuis Ste Marie , ça sera donc une nouveauté quand j’y dresserai le drapeau.
    Un grand merci pour le partage et au plaisir.
    Jean-Marc

    Répondre
  3. Nadette
    Nadette dit :

    Magnifiques paysages. Tu as l’air d’avoir repris la forme.!!!
    Continue de nous faire partager ton plaisir à arpenter tes chers Pyrénées.
    Bises.

    Répondre
  4. jean claude
    jean claude dit :

    Bonjour Mariano
    Belle rando que je ne connais pas et comme d’habitude superbes photos.
    Le couvre feu nous impose de rester sur les contreforts des montagnes mais nous permet d’avoir de très belles vues des vallées.
    A bientôt
    JC

    Répondre
  5. norbert (lons)
    norbert (lons) dit :

    Content pour toi de voir que la forme et l’enthousiasme reviennent. Quel dénivelé ferais tu s’il n’y avait pas le couvre feu ?
    Cela augure de belles sorties pour la suite de la saison.
    Pour nous , c’était plus tranquille : raquettes au col sous le Cuyalaret.
    Amicalement
    Norbert

    Répondre
  6. Siguirilla
    Siguirilla dit :

    Quelle bonne idée ! Je ne connais pas ce secteur mais cette belle cabane me fait envie et pour moi le Soum de Hailla serait un bon compromis en termes de dénivelé ! Contente de voir que la forme revient !

    Répondre
  7. Cordée/Clarisse
    Cordée/Clarisse dit :

    Une magnifique sortie, où tu retrouves la forme, c’est super !
    De très précieuses explications, pour ceux qui voudraient y aller…
    Pour moi, ce serait en été, je ne suis pas à l’aise sur les sentiers glacés.
    Merci pour cette évasion virtuelle !
    Bises.

    Répondre
  8. Jean-Jacques CREQUIGNE
    Jean-Jacques CREQUIGNE dit :

    Belle rando que j’ai pu réaliser en hiver et en été par cet itinéraire
    même si, habituellement je monte à Pène Lounque par les cabanes
    de Tramezaigues .
    Aujourd’hui ski de rando à Anéou ,avec Pic de Cuyalaret .
    Ciel bleu et neige de printemps !
    A bientôt. Amitiés JJ

    Répondre
  9. Serge
    Serge dit :

    Bonsoir Mariano
    Nous avons bien fait d’aller jusqu’à Pène Lounque, j’avais déjà fait le Cap de la Taoula en mode hivernal, mais étant tout seul j’avais renoncé pour Pène Lounque
    ta présence m’a inciter à continuer, désolé pour le dénivelé je t’avais annoncé 900 à 1000 ! mais tu reviens en grande forme ! la preuve tu as été avant moi sur les deux sommets !
    Excellent compte rendu comme d’hab.
    Les panoramas sont somptueux !
    Amitiés
    Serge

    Répondre
    • Colinart
      Colinart dit :

      Bonsoir Mariano, Quelle belle balade ,belles photos comme d’habitude et quelle forme tu as retrouvée. Il y a deux jours nous avons fait le trône du roi. Celle-ci attendra un peu c’est long.

      Répondre

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...