Un feu d’artifices de couleurs !

  • Déniv: +1500m – (5h00+4h00)= 9h00 – 21 km Niv: Randonneur
  • Date: le 25.06.2011 – Espagne – Départ:  Parking d’Espélunguère (1350m)

Merveilleuse randonnée qu’il faut faire au moins une fois dans sa vie de montagnard, en une journée pour les plus aguerris et en bonne condition physique ou en 2 jours pour les moins chevronnés avec un joli bivouac au milieu de ce décor de rêve !

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo _ _ _ _ _

.

Difficultés: Aucune par la voie normale (Niv: Randonneur) si ce n’est la longueur de la course  (21km – Déniv :+1500m – 9h sans les pauses).

Niv: Montagnards par la cheminée Ledormeur (courte cheminée de 5m de hauteur (Niv: III). Éventuellement, une corde de 10m avec baudrier pour aider les moins aguerris à franchir cette petite  difficulté.

.

Départ depuis le parking d’Espélunguère (1350m).

.

Suivre vers le Sud-Ouest un sentier qui laisse la cascade d’Espélunguère en contre-bas à gauche.

.

Sortie de la forêt qui débouche sur un vaste plateau d’estives. Longer le torrent jusqu’à la passerelle d’Espélinguère, puis quelques mètre avant celle-ci, s’orienter à droite en direction du pas d’Escalé (Ouest-S.O)

Randonnée faite avec Brigitte, Jean-Luc et Laurent.

.

Une belle journée nous attend avec ce magnifique ciel bleu.

.

Nous arrivons presque au niveau du col (40 minutes depuis le parking).

.

Col d’Escalé d’Aigue Torte (1635m).

.

A partir du col, suivre le sentier vers la vallée d’Aguas Tuertas (Ouest).

Les sommets constitués de  schistes rouges commencent a apparaître devant nous.

.

Magnifique Sierra de Bernera.

.

Altitude 1620m au niveau de l’entrée de la vallée d’Aguas Tuertas.

S’orienter vers l’Ouest en direction de Achar de los Macho, c’est la voie classique de l’itinéraire. Pour l’aller, nous avons pris une petite variante, mais je vous conseille de rester sur la voie normale.

.

Vallée d’Aguas Tuertas.

.

.

Le pic de Gabedaille (2258m) avec la vallée d’Aguas Tuertas.

.

En prenant de la hauteur, les sommets de la vallée d’Ossau commencent à se dévoiler, on reconnaît bien,  légèrement à droite le pic d’Anayet (2545m) et le Vertice (2559m).

.

Par rapport à l’itinéraire de la voie normale, il n y a pas vraiment de sentier, il faut monter Nord-Ouest hors sentier mais sans grand danger.

.

Et ça monte dur !

.

Le dénivelé est vite avalé (1h50 depuis le départ)

.

Altitude 1950m, nous commençons à nous orienter vers l’Ouest pour retrouver un sentier bien marqué et surtout bien moins raide que cette montée qui nous a fait un peu mal aux jambes.

.

Brigitte arrive à son tour.

.

Le pic Anatera Alto (2271m) est juste devant nous, sommet que nous allons contourner par sa gauche.

.

.

Un beau mariage de couleurs entre le rouge le vert et le bleu, superbe !

.

Brigitte a bien raison de faire une petite pause  pour contempler ce paysage fabuleux qui s’offre à nous.

.

Altitude 2100m (2h20 depuis le départ).

Magnifique panorama sur le vallon que nous venons de gravir.

.

Le Pic Secus (2351m) avec à sa base le petit col d’Achar de los Macho (2150m), col où nous passerons au retour.

.

Le Visaurin (2669m).

.

Altitude 2180m, nous sommes juste en face du pic Secus (2351m) avec le col Achar de los Macho (2150m), juste derrière cette éminence de couleur rouge.

.

Anatera Alto (2271m).

.

Une petite avancée pour découvrir enfin après 3h de marche le magnifique Castillo de Acher.

.

Magnifique, il n’y a pas de mots !

.

Les Crêtes de Costatiza  (2287m) avec la Punta d’Agüerri (2449m) jute derrière à gauche.

.

Au retour, nous passerons par le sentier du bas remontant au col de Achar de los Macho (2150m).

.

2183m, nous basculons de l’autre côté du massif en prenant la direction du Nord-Ouest.

.

La descente n’est pas très abrupte, ce qui nous permet de contempler cette merveille tout en marchant.

.

Magnifique palette de sommets très connus:

Pic d’Ansabère (2360m), Table et pic des trois Rois (2444m), sans oublier le pic d’Anie (2504m).

.

Les Crêtes de Costatiza  (2287m).

.

Pour les randonneurs, suivre la voie normale (itinéraire bleu).

Pour mettre un peu de piment à cette randonnée qui est déjà extraordinaire, nous décidons de monter par la cheminée Ledormeur (itinéraire en rouge) pour montagnards (court passage dans la cheminée de Niv III)

.

Que c’est beau !

.

.

Nous sommes redescendus de quelques mètres (2060m).

.

.

La vue vers le Pic d’Anie.

.

Désolé, encore une photo de plus, mais aujourd’hui, c’est lui la vedette !

.

La fameuse cheminée Ledormeur qui va nous hisser directement en haut de cette forteresse.

.

.

Le paysage est de toute beauté et nous sommes seul au monde !

.

Nous allons tout de même croiser deux randonneurs revenant du Castillo de Acher, ils sont partis comme nous depuis le parking d’Espélinguère, mais à 5h30 du matin (2h10 avant nous) c’est d’ailleurs les seuls randonneurs courageux comme nous qui sont parti du côté Français. Car cette randonnée superbe est le plus souvent faite par le versant espagnol, où le dénivelé et les kilomètres sont beaucoup moins importants.

.

A partir de 2060m, grimper sur la droite en direction du Nord pour se rapprocher de la cheminée.

.

Les randonneurs eux, continueront sur ce sentier bien marqué jusqu’au bas de la montée (2117m), il vous suffira de suivre une sente en lacet (Nord-N.E) qui accède sur le haut de cette forteresse, puis de suivre gentiment le sentier bien tracé jusqu’au point culminant du Castillo de Acher.

.

.

La pente se redresse fortement à l’approche de la cheminée.

.

Des Isards au pied du Castillo de Acher.

.

Une petite pause avant d’attaquer le dernier ressaut avec au loin, le pic d’Ossau et le Balaitous.

.

Le pic du midi d’Ossau (2884m) avec à sa gauche le Lurien (2826m) et le Palas (2974m) à sa droite.

.

Le Balaitous (3144m).

.

Y’a du monde sur le sommet du Visaurin (2669m).

.

Après une petite pause, nous reprenons notre chemin vers cette fameuse cheminée Ledormeur.

.

Cheminée Ledormeur qui a la particularité d’avoir un gros bloc coincé sur sa partie supérieure ne laissant qu’un petit passage pour accéder au-dessus de la crête.

.

Il faut de temps en temps mettre un peu les mains, mais rien de bien méchant.

.

Ici la pente est plus que raide !

.

.

Panorama juste avant la cheminée.

.

.

Nous y sommes presque . . . .

.

.

On peut se rendre compte sur cette photo que la pente est bien raide.

.

Brigitte et Mariano au bas de la cheminée.

.

.

Nous arrivons à la base de la cheminée Ledormeur après 4h25 depuis le départ.

.

La pente est bien abrupte pour accéder à la base de la cheminée.

.

Avant de commencer la petite escalade, vue magnifique derrière nous.

.

C’est parti !

.

Cheminée haute de 5m avec une sangle au départ pour vous aider à franchir les premiers mètres.

.

.

Ce sont les premiers mètres qui sont un peu délicats pour chercher la bonne prise de départ.

.

Il y a une sangle pour vous aider sur votre gauche.

.

La sortie de la cheminée.

.

Brigitte se rafraîchit avec un peu de neige (petite luxation à l’épaule) mais sans gravité.

.

Le petit trou qui vous permet de sortir de la cheminée, vraiment sympa cette cheminée !

.

A la sortie de la cheminée,  suivre la sente qui monte tout droit au point culminant du massif (Nord).

.

Point culminant du Castillo de Acher (2390m) 5h depuis Espélunguère.

.

Brigitte, Laurent, Jean-Luc et Mariano au sommet du Castillo de Acher (2390m).

.

Le sommet ne culmine qu’à 2390m d’altitude, mais par sa position en retrait par rapport aux autres sommets, le Panorama sur 360° est tout simplement magnifique (cliquer sur la caméra ci-dessous):

4h45 depuis le départ (pauses comprises) Comptez entre 4h et 5h, cette ascension nous a ouvert l’appétit.

.

Le Visaurin (2669m).

.

Las murallas del Castillo de Acher avec la Peña Forca (2391m).

.

Panorama vers l’Est.

.

Panorama vers le Nord-N.O avec les Aiguilles d’Ansabère, la Table des trois Rois et le Pic d’Anie (2504m).

.

On voit bien ici qu’il est impossible de passer du pic à la Grande Aiguille d’Ansabère.

.

Le pic du midi d’Ossau (2884m).

.

Le massif du Balaitous (3144m).

.

Les pics d’Enfer (3082m) avec le Vignemale juste derrière avec ses 3298m d’altitude.

.

Pala de IP  (2783m) et Collarada (2886m).

.

Vers le Cirque de Gavarnie et le Mont Perdu (3355m).

.

Panorama vers la plaine espagnole (Sud-Ouest)

.

Vue plongeante depuis la cime.

.

Du monde au sommet !

Exclusivement des espagnols ayant fait l’ascension par le côté espagnol.

.

Après 1h20 de pause au sommet, retour par la voie normale.

.

Nous reprenons le sentier jusqu’en haut de la cheminée.

.

Haut de la cheminée Ledormeur, qu’il ne faut pas descendre dans ce sens, beaucoup trop dangereux, à moins de descendre en rappel.

.

Suivre la sente vous menant à la brèche (Ouest) en laissant la cheminée sur votre gauche.

.

Las murallas del Castillo de Acher avec en arrière plan Chipeta Alto (2189m) et le pic Achérito (2378m).

.

Vue en arrière sur le chemin parcouru depuis le sommet.

.

Pour les gens qui ne montent pas par la cheminée Ledormeur, voici le sentier qui vous mène au sommet du Castillo de Acher, une véritable autoroute !

.

Nous continuons à marcher jusqu’à la brèche.

.

Le sentier se termine, débouchant sur le haut d’une Brèche vers 2250m.

.

Brèche qu’il faut descendre (Sud-S.O)

.

.

Vue depuis le haut de la brèche.

.

Pas de difficulté particulière.

.

Faite attention de ne pas glisser (bâtons utiles), mais en allant doucement, aucun danger.

.

Le col de Achar de los Macho où il faut passer pour le retour est là-bas.

.

Une dernière vue derrière nous sur la Peña Forca.

.

.

Vraiment splendide !

.

Le sentier est bien marqué.

.

Brigitte et Jean-Luc devant les Crêtes de Costatiza  (2287m).

.

2060m, jonction des 2 itinéraires (Cheminée/voie normale).

.

.

.

Contrairement à ce matin, cette fois-ci nous descendons Sud-Est pour remonter directement au col de Achar de los Macho.

.

.

.

Une dernière vue sur cette magnifique forteresse, le Castillo de Acher qui aura été la vedette de cette superbe journée.

.

Nous descendons vers le Sud pour remonter ensuite au col (Est).

.

.

Ce matin, nous étions à gauche en haut de cette montagne de schiste rouge.

.

Nous remontons le sentier qui nous mène au col.

.

Col de Achar de los Macho (2150m) 1h30 depuis le sommet.

.

Quelle vue !

.

A partir du col, descendre en gros vers l’Est en suivant plus ou moins les sentes.

.

La Sierra de Bernera.

.

On voit bien ici sur la photo que la pente côté gauche de ce matin (variante) était bien raide, je vous conseille donc de prendre à l’aller l’itinéraire de la voie normale. Maintenant, vous pouvez  faire comme nous, il n y a aucun danger mais attention aux cuisses, vous risquez de laisser des plumes, et le chemin est long, à vous de voir ?

.

.

.

.

Chacun son chemin !

.

A partir d’ici, descendre vers la vallée d’Aguas Tuertas.

.

Plateau d’Aguas Tuertas, se diriger vers l’Est en direction du col d’Escalé d’Aigue Torte.

.

Col d’Escalé d’Aigue Torte (1635m) 3h15 depuis le sommet.

.

Depuis le col, descendre vers le plateau en traversant la petite forêt, bien agréable par temps chaud comme aujourd’hui.

.

La cascade d’Espélinguère.

.

Retour au parking (3h50 depuis le sommet, pauses comprises)

Toutes les randonnées dans nos belles Pyrénées sont magnifiques, mais cette journée passée au milieu de toutes ces couleurs resteront pour moi et mes camarades de randonnée (Brigitte, Jean-Luc et Laurent) gravées au plus profond de nous !

C’est une randonnée incontournable que tous les amoureux de la nature doivent absolument faire.

38 réponses
« Anciens commentaires
  1. stephane chaumont
    stephane chaumont dit :

    Bonjour, je vais faire cette rando le weekend prochain (11-12/07) mais avec l’option bivouac.
    Est ce que vous savez si le barranco de la Roya est en eau ou sec ?

    Bonne journée

    Répondre
    • Olivier
      Olivier dit :

      Je réponds trop tard… mais pour ceux que ça intéresse, pour y être monté les 13 et 14 juillet avec bivouac au sommet, le barranco est bien en eau. Cependant, de nombreuses vaches s’y abreuvant et plus, il vaut mieux s’approvisionner le plus en amont possible; il y a notamment une petite source sur la gauche en montant, avant d’entamer le grand virage vers la droite en montant au col d’Acher. Bien penser au Micropur 😉
      Sinon, merci Mariano pour nous avoir donné l’idée d’un itinéraire sur 2 jours (en passant par le Gabedaille)! Nous avons bivouaqué sur le Castillo, malgré le peu d’emplacements possibles : il y en a une sous le sommet sud, et une autre sous le sommet nord. Quel lever de soleil fantastique! (lors du coucher, nous étions en plein nuage)

      Répondre
  2. ANNIE PIERSON
    ANNIE PIERSON dit :

    Epoustouflant. A la vue de ce festival de couleurs, cela me donne envie d’y aller cet été??, ne connaissant pas cette vallée.
    Encore Merci.

    Répondre
  3. Alfonso
    Alfonso dit :

    Bonjour Mariano,
    J’ai fait cette rando cette semaine. J’en rêvais depuis un moment et je n’ai pas été déçu. Vos photos sont magnifiques, mais la réalité est encore mieux : c’est certainement l’une des plus belles randos que je n’ai jamais faites.
    Elle est certes un peu longue, mais on ne le sent pas tellement les paysages sont beaux. Attention à la cheminée Ledormeur : elle n’est vraiment pas à faire par des débutants.
    Une fois de plus, merci beaucoup pour votre site, repère incontournable des amateurs de la montagne et mille mercis pour ce topo, toujours aussi précis.
    A bientôt

    Répondre
  4. Sébastien Cortade
    Sébastien Cortade dit :

    Sans nul doute, un des plus beaux panoramas des Pyrénées. Que de couleurs, il y a tout dans cette randonnée : rando sportive, technicité, beauté, dépaysement… Partez très tôt pour profiter des premiers rayons de soleil et profiter pleinement de la journée. Appareils photos obligatoires. Beaucoup d’izards. Un bémol sur la cheminée Ledormeur, vraiment à ne pas faire par des novices, ou avec un minimum d’équipement (2 baudriers, corde 10m, mousquetons et 8). Surtout à faire côté français, rien à voir côté espagnol. Merci Elodie pour ta trouvaille !!!

    Répondre
  5. Jacques DELARROQUA
    Jacques DELARROQUA dit :

    Merci Mariano pour cette invitation à cette magnifique randonnée effectuée le 11 septembre 2018 en une journée depuis le parking d’Espelunguère.
    Nous avons fait cette randonnée à deux, 72 et 74 ans, 11h30 au total avec les arrêts dont le dernier à la cabane d’Espelunguère pour discuter de politique de clocher avec le berger Pierre et son frère.
    Nous sommes passés par la cheminée Ledormeur et chercher le chemin dont l’accès n’est pas évident, à la vue de la cheminée laisser sur la gauche la crête et le piton.
    Le passage de cette cheminée se fait sans problème pour des mordus d’escalade, le départ est bien équipé de sangles et assure facilement le démarrage.
    Randonnée de toute beauté à faire absolument.

    Répondre
  6. Pierre t
    Pierre t dit :

    Randonnée faite hier sous un magnifique soleil printanier. Rando longue et exigeante ( 22km sur le GPS). Festival de couleurs rouge et gris de la roche, vert tel un gazon anglais et le bleu du ciel.
    Concernant la cheminée elle a été équipé d’un câble en acier sur le côté droit permettant de s’assurer quelque peu avec un mousqueton. Une corde reste néanmoins d’après moi indispensable car en effet les prises sur les 2 premiers mètres sont compliquées.
    Nous avons aperçus de très nombreux isards

    Répondre
  7. COUDOIN
    COUDOIN dit :

    sur le flanc nord de la Sierra de Bernera, dans le secteur de las crabetas, il existe un bâtiment en ruines et squaté par les vaches qui m’a tout l’air d’un ancien refuge en ogive. Si quelqu’un peut en dire plus, je suis preneur et le remercie….

    Répondre
  8. SIMONIN
    SIMONIN dit :

    Merci Mariano de nous avoir fait saliver par tes photos; un groupe de 22 personnes de l’association “la rando du lundi” a découvert fin juin le paysage sublime depuis le puerto de Acher, avec en prime quelques névés, sous un ciel bleu. Dépaysement total, belle nature colorée.

    Répondre
  9. michel sol
    michel sol dit :

    Randonnée faite hier, j’en ai encore plein les yeux !!!
    La montée au col achar de los macho, (secus- taxera sur ma carte alpina) rive droite est très bien cairnée.
    J’ai pris la voie normale, seul, c’est bien suffisant !
    Merci pour les photos, je n’avais pas le mien.

    Répondre
  10. casemajor
    casemajor dit :

    réalisé avec bivouac les 27 et 28 août 2015 par la voie normale belle rando avec beaucoup d’isards il faut prévoir de l’eau

    merci pour votre très beau topo

    Répondre
  11. Mrbruno
    Mrbruno dit :

    Bonjour,
    Sortie réalisée à nouveau cette année mais cette fois-ci avec un bivouac au pied du Castillo. Toujours aussi beau comme paysage, et la vue depuis le col de Achar de los Macho aussi fascinante des deux cotés. Je précise juste qu’au 10 août 2015 une corde fixe a été laissé dans la cheminée et qu’elle devrait bien dépanné pour l’escalade en plus de la sangle de départ. Isards et vaches à cloche en nombre sur ces pâturages(boules quies pour la nuit?).
    Amicalement

    Répondre
  12. coing florence
    coing florence dit :

    Bonjour,

    J’aimerais faire cette rando cet été mais avec l’option bivouac. les barrancos marqués sur la carte coulent-ils en été avec posibilité d’avoir de l’eau (avec micropur) ? Ou faut-il amener toute l’eau nécessaire ?
    Merci et bravo pour ce blog !

    Répondre
  13. mrbruno
    mrbruno dit :

    Bonjour et merci
    Sortie réalisée ce 1 novembre 2014. Des conditions exceptionnelles. Des paysages d’une très grande beauté, des couleurs flamboyantes, un sommet rare et étrange!!!Quelques hésitations de cheminement pour arriver sur la cheminée que nous avons passé avec beaucoup de sérieux et sans encombre, la sangle aide beaucoup pour les premières prises! Merci encore le topo avait très bien présenté le parcours. Juste signaler que le dernier kilomètre de route avant le parking est une piste bien raviné et caillouteuse.
    Amicalement
    Bruno

    Répondre
  14. Francis E
    Francis E dit :

    Fantastique, merveilleux, les superlatifs me manquent… ma plus belle rando. La cheminée, la cerise sur le gâteau… La sangle est toujours en place. Merci à elle et à toi Mariano.

    Répondre
« Anciens commentaires

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...