Le Grand Pic d’Ormélias (2603m) par la crête des Quintètes depuis le lac de Fabrèges.

  • Pic d’Ormélias: Déniv +1380m – (3h30+3h00)= 6h30 – 11 km Niv: Montagnard
  • Antécime d’Ormélias: Déniv: +1200m – (3h00+2h30)= 5h30 – 10 km Niv: Randonneur (Voir Ici)
  • Date: le 13.08.2021 – Vallée d’Ossau – Départ: Lac de Fabrèges (1240m)

 

Très belle randonnée sauvage loin de la foule avec un itinéraire hors sentier sur la fin, puis le parcours de la crêtes des Quintètes qui n’est pas à la portée du simple randonneur. Le parcours de la crête demande d’avoir l’habitude de marcher sur ce genre de terrain, crêtes aériennes effilées sur 350m de distance avec un passage où il faut rester très vigilant, bien lire le topo avant de vous engager sur cet itinéraire. Je ne pourrai être tenu responsable des risques d’accidents encourus par les lecteurs utilisant cet itinéraire et décline toute responsabilité dans l’hypothèse d’un accident (Niveau: Montagnard). Pour ceux qui voudront faire l’Antécime d’Ormélias et avoir un très joli panorama sans aller jusqu’au Grand Pic, voir le lien ci-dessous:

Antécime d’Ormélias (2530m) pour niveau Randonneur (voir les infos du parcours ici).

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo _ _ _ _ _

.

Difficultés:

  • Pentes raides après le lac du Lurien avec un sentier bien marqué au début puis hors sentier jusqu’à l’antécime.
  •  A partir de l’Antécime, la crête des Quintètes n’est pas difficile: Course PD- Niv: II/II+ mais une crête aérienne très effilée avec un rocher composé d’assiettes coupantes où il faut tester ses prises, prévoir aussi des gants pour se prémunir des éventuelles coupures.
  • Bien que cette crête ne soit pas difficile pour des Montagnards habitués à parcourir ce genre de crête, il y a un passage au début (10 minutes après le début de la crête) où il faut contourner un éperon par sa droite, en légère descente et en dévers sur 2/3m, soyez extrêmement attentifs ! Ne pas rester debout à cause du sac à dos qui pourrait vous projeter dans le vide !  le mieux c’est de descendre sur les fesses sur les 2/3m. Pour le retour, à la montée ce passage ne pose pas réellement de problème, mais rester très attentif. C’est dans ces passages courts qui paraissent faciles à franchir que les accidents graves arrivent malheureusement !

La suite du Topo . . . . . . . . . .

Départ depuis le lac de Fabrèges, avant le pare-avalanches, 30m avant un grand pylône H.T,

Randonnée faite avec Patricia.

.

prendre le sentier qui s’élève dans les fougères en direction du Nord-N.E.

.

Le sentier grimpe énergiquement vers le Nord-Est puis vers l’Est dans la forêt.

.

La sortie de la forêt vers 1640m.

.

Le Jean-Pierre (2884m).

.

Poursuivre l’ascension rive droite du ruisseau du Lurien, en gros vers le Sud-Est.

.

La vue derrière nous sur la vallée d’Ossau.

.

.

L’arrivée à la Cabane vers 2115m.

.

Cabane en tôle, réservée et entretenue par les chasseurs en septembre et octobre. Toute en longueur, 5 pièces avec quelques matelas. Une cuisine bien équipée, avec un évier. Une salle commune avec une très grande table. Pas esthétique du tout, mais bien placée et surtout, très propre. Capacité: 12 places été comme hiver avec point d’eau.

.

Proche du ruisseau, l’itinéraire s’oriente à gauche pour gravir un court défilé.

 

.

Sortie du défilé pour arriver au lac du Lurien.

.

L’arrivée au lac du Lurien (2211m).

1h45 depuis notre départ contrairement au 2h10 d’il y a un mois où nous avions gravi le Lurien.

Je ne me suis vraiment pas rendu compte que nous étions montés à cette allure, mais avec Patricia ce n’est pas étonnant (Compter 30 minutes de plus)

.

Contourner le lac par sa gauche et grimper dans une combe herbeuse (Est) en quittant le sentier qui monte au col du Lurien.

.

La pente est raide au début mais sur un sentier bien marqué et en lacets.

.

La vue derrière nous sur le lac du Lurien avec en fond d’écran le Pic du Midi d’Ossau (2884m).

.

Le sentier s’efface par la suite et monte en gros vers le Nord-Est.

.

La vue sur notre droite sur le sentier que nous prendrons au retour et qui rejoint le col du Lurien.

.

A partie d’ici, le paysage devient beaucoup plus beau.

.

Vers 2380m d’altitude, il faut monter vers le Nord en restant à gauche de la barre rocheuse.

.

Il faut mettre un peu les mains par endroits mais vraiment rien de méchant (Niv: II).

.

La pente est bien abrupte mais sans danger depuis le départ.

.

La vue sur notre voisin de la journée: Le Lurien (2826m).

.

Après avoir contourné cette petite barre rocheuse,

nous retrouvons une combe herbeuse qui mène à l’antécime d’Ormélias.

.

.

L’arrivée sur la crête juste en-dessous de l’Antécime d’Ormélias.

.

L’Antécime du Grand Pic d’Ormélias (2530m) compter 3h00 depuis le départ.

Pour info, nous avons mis 2h25 (petites pauses comprises).

.

Panorama depuis l’Antécime pour les randonneurs qui s’arrêtent ici:

La vue sur le massif du Grand Pic d’Ormélias avec le Pic qui se trouve au loin à 30mn.

.

La vue sur le Pic du Midi d’Ossau (2884m).

.

Le Lurien (2826m).

.

Pour le Grand Pic d’Ormélias (2603m) grimper vers le Nord-NO.

.

Pour les autres, niveau Randonneur,

ne vous aventurez pas plus loin, revenir par le même itinéraire que l’aller.

.

A partir d’ici, il faut utiliser les mains jusqu’au sommet.

.

Derrière nous . . . .

.

Après 5 minutes de grimpette,

le terrain change, laissant place à un terrain beaucoup plus rocailleux.

.

Il faut rester sur le fil de crête.

.

La vue sur notre gauche vers le Jean-Pierre (2884m) avec le lac de Fabrèges (départ de cette randonnée).

.

Patricia sur la crête des Quintètes.

.

Début des difficultés après 10 minutes depuis l’Antécime.

.

Il faut contourner un éperon par sa droite . . . .

.

Faites très attention à ce passage qui parait facile mais qui peut-être très dangereux !

Difficile de prendre une photo (pas assez de recul) pour bien comprendre. Ce qu’il faut retenir, c’est que vous êtes obligés de contourner cet éperon par la droite en dévers avec 30cm de large pour marcher et le vide est à côté, ce n’est pas difficile sauf que si vous restez debout, avec la paroi derrière-vous, votre sac à dos risque de vous projeter dans le vide !  Le mieux c’est de descendre sur les fesses sur les 2/3 derniers mètres puis remonter sans problème là où se trouve Patricia, pour le retour vous n’aurez pas se problème puisque vous serez à quatre pattes.

C’est dans ce genre de passage qui parait facile à franchir que les accidents graves arrivent, soyez prudents !

.

La suite de la crête ne pose pas réellement de problème si ce n’est de bien tester ses prises.

.

.

Beaucoup d’assiettes coupantes, si vous avez des gants n’hésitez pas à les mettre.

.

Patricia sur la crête des Quintètes.

.

Le sommet est encore un peu plus loin.

.

Surtout, bien tester ses prises, beaucoup nous sont restés dans les mains.

.

.

C’est le seul passage où nous avons quitté le fil de crête pour descendre un peu plus bas.

.

Au retour nous sommes passés par le haut (Niv: II+), ça passe aussi, mais si le terrain est sec, vaut mieux descendre de quelques mètres comme nous l’avons fait à l’aller.

.

Retour sur le fil de crête.

.

Il faut redescendre de quelques mètres pour le final.

.

Final qui peut paraître difficile,

.

mais qui se fait sans problème (Niv: II).

.

Le sommet du Grand Pic d’Ormélias (2603m).

Nous avons mis 3h00 (petites pauses comprises) comptez 3h30.

Relais radio pour les bergers, ce relais peut vous sauvez la vie, respectez le !

.

Panoramas sur 360° depuis le sommet dont 1 au format HD annoté:

Panorama vers le Pic de Ger (2613m)

.

avec les lacs d’Ormélias (1980m) à nos pieds.

.

Vers le lac d’Artouste (1997m) et le Lurien (2826m).

.

Panorama vers le Sud-Ouest.

.

Le Pic du Midi d’Ossau (2884m).

.

Les deux pointes de l’Ossau (Pointe d’Aragon et la pointe d’Espagne) avec le rein de Pombie depuis la croix de Fer.

.

Vers le Pic de Ger (2613m).

.

Zoom sur la montée vers le sommet du Pic de Ger (2613m).

.

Vers le Pic du Midi de Bigorre (2872m).

.

L’itinéraire du Palas (2974m) par la voie des Géodésiens depuis la brèche des Géodésiens.

.

Le Pic de Cézy (2209m).

.

La petite Arcizette que j’ai descendu par ce versant Sud, chaud chaud ! ! !

.

Le retour . . . .

.

Le même itinéraire dans le sens inverse.

.

.

La descente niveau: II voir II+.

.

Puis la remontée.

.

.

.

Le passage dangereux de l’aller que nous retrouvons ici au niveau de la brèche, mais comme cité plus haut, plus facile à la montée.

.

Concentration pour Patricia et elle a bien raison !

.

Retour sur le plancher des vaches.

.

L’antécime d’Ormélias (2530m).

.

Nous laissons derrière nous cette crête des Quintètes qu’il ne faut surtout pas prendre à la légère !

.

Le Lurien (2826m).

.

Avec beaucoup de randonneurs contrairement à nous où nous n’avons rencontré personne.

.

Vers la Collarada (2886m).

.

Après une pause pour le casse-croûte à l’Antécime, retour par le col du Lurien.

.

Vous pouvez revenir directement au lac du Lurien comme à la montée

ou comme nous prendre le sentier que l’on voit sur la photo et qui descend au col du Lurien.

.

Petit arrêt pour la photo avec Patricia.

.

.

Deux choix: le lac du Lurien,

.

ou le col du Lurien.

.

Il faut remonter un peu pour atterrir directement sur le col.

.

Depuis le col, descendre au lac du Lurien.

.

Jonction avec l’itinéraire de la montée de ce matin.

.

Retour à la cabane.

.

Puis le vallon rive droite du ruisseau du Lurien.

.

La descente dans la forêt.

.

Et le retour au lac de Fabrèges (1240m) compter 3h00 depuis le sommet.

10 réponses
  1. jean claude
    jean claude dit :

    Superbe randonnée et quel panorama tout au long .
    Merci aussi pour les conseils de prudence dont beaucoup devraient y penser avant de s’engager. L’actualité de ces dernières semaines en témoigne.
    A bientôt
    JC

    Répondre
  2. Cordée/Clarisse
    Cordée/Clarisse dit :

    Comme ça fait du bien !! Après des mois de manque de montagne !!
    Rando pas trop à ma portée…mais comme c’est beau !
    Dans deux jours, à moi la Vanoise/Haute-Maurienne !!
    Merci de nous offrir en images nos belles Pyrénées.
    Bises amicales.

    Répondre
  3. Françoise
    Françoise dit :

    Peu de touristes dit Francis …. c’est pas l’endroit pour une « promende « 
    Bravo à vous deux, il faut avoir le pied sur !
    Bonne continuation, et bon bivouac …..
    Bises

    Répondre
    • francis
      francis dit :

      Bonjour Françoise,

      Précision j’ai écrit loin des touristes et non pas peu de touristes;
      Je sais bien que ce n’est pas un sommet facile par mis tant d’autres.
      Bises.
      Francis.

      Répondre
  4. richard
    richard dit :

    Magnifique sans touristes quelle santé vous deux. Pour ma part plus de randos et vélo doit passer IRM du ménisque ( tres mauvaise année )

    Répondre
  5. francis
    francis dit :

    Bonjour Mariano
    Magnifique le pic d’Ormélias et les lacs aussi. Une rando loin des touristes
    qui font un peu n’importe quoi!! Bravo à tous les deux et merci pour tous les détails
    et la précision de tes topos..
    Amitiés. Francis.

    Répondre
  6. Jean-Jacques CREQUIGNE
    Jean-Jacques CREQUIGNE dit :

    Encore une randonnée extra…ordinaire, comme tu sais les trouver !
    Quelle santé cette Patricia !
    Quand tu veux , pour la Tütte de l’Ours .
    Amitiés Jean-Jacques
    Ps : hier , j’étais au lac de Caillauas. Grand beau au dessus des brumes
    humides du piémont.

    Répondre
  7. Serge
    Serge dit :

    Bonjour Mariano
    Sur grand écran c’est mieux, encore une belle sortie sportive, bravo à vous deux, superbes vues, pour ma part j’attends le retour de mon appareil photo !
    Un beau topo pour une belle rando !
    A bientôt pour le bivouac !
    Amitiés
    Serge

    Répondre

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...