Les Pics d’Escurets (1440m) et Senzouens (1392m) par les Cromlechs de Lous Couraus (960m), la Cabane Castillou (1268m) et le Col de Marie Blanque (1035m) depuis la chapelle de Houndas (830m)

  • Déniv: +830m – (3h45+2h15)= 6h00 – 16 km Niv: Randonneur
  • Date: le 10.12.2019 – Vallée d’Ossau – Départ: Chapelle de Houndas (830m)

Ce beau circuit autour du Bénou peut se faire tout au long de l’année, lorsque les conditions d’enneigement sont bonnes, ce circuit ne comporte pas de réelles difficultés. Nous étions partis pour faire ce circuit en mode hivernal, mais avec la pluie et la douceur de ces derniers jours, nous avons laissé nos raquettes, crampons et piolets dans nos véhicules.

Cette randonnée est pratiquement la même que celle faite en Mars 2019 sans la montée au Turon de la Técouère (1067m), j’ai hésité longtemps à poster ce topo mais il aurait été vraiment dommage de ne pas vous faire partager cette très belle journée avec nous.

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo _ _ _ _ _

.

Difficultés: En l’absence de neige, il n y a pas de difficulté si ce n’est la longueur (16km).

.

Randonnée faite avec les Amis de Laruns.

.

 Depuis le virage au-dessus de la Chapelle de Houndas (830m), suivre la piste vers le Nord-N.E

.

Continuer sur la piste jusqu’à la bifurcation du Los Corraus (946m) puis, prendre à gauche jusqu’aux Cromlechs (Sud-Ouest).

.

L’arrivée aux Cromlechs de Lou Couraus (974m) 30 minutes depuis le départ.

Ces 16 cercles de pierres du plateau du Bénou représentent un très bel exemple du mégalithisme Pyrénéen. Les cromlechs sont rarement isolés. On les trouve dans les vallées Pyrénéennes par groupe de plusieurs unités (de 2 à 16).

Ils sont constitués de grosses dalles soigneusement fichées en terre, dressées et calées, disposées en cercle. Ils ont été construit pour la plus part il y a plus de 3000 ans. Une fouille récente (1975) réalisée sur un des cercles d’Accaüs a toutefois donné une date différente pour les matériels mis au jour au centre du cercle: environ 500 ans avant J.-C (âge du Fer). Le mobilier lithique issu de cette fouille est visible au Musée d’Arudy.

.

La vue depuis les Cromlechs (Voir le topo pour le niveau Marcheur).

Leur fonction est encore mal connue. Les fouilles archéologiques réalisées ont montré que ces cercles de pierres ne sont ni des restes d’habitat, ni des lieux funéraires (sauf exception). Construits sur des sites d’une beauté exceptionnelle, souvent proches des sentiers actuels de transhumance, ils ont pu être utilisés comme lieux de rassemblement ou de cérémonies. L’intérêt exceptionnel du site des Couraüs d’Accaüs a été reconnu par un classement au titre des Monuments Historiques dès 1889.

.

Après cette petite pause, revenir un peu en arrière pour reprendre le sentier bien marqué qui monte au Bersaut.

.

Le sentier continue vers l’Ouest jusqu’au col de la Hount Barrade (1316m).

.

Lever de soleil.

.

De belles couleurs automnales.

.

La vue sur les Cinq Monts avec le Pic de Gerbe (1901m).

.

La vue en face de nous sur les sommets enneigés (du Montagnon à l’Ourlène).

.

Des chevreuils rentrent dans la forêt.

.

.

Vraiment aucune difficulté en l’absence de neige.

En cas de neige au sol, prévoyez les crampons/piolet pour la montée au col de la Hount Barrade. Pour l’avoir déjà fait en hiver, la montée en dévers n’est pas évidente !

.

La vue sur le plateau du Bénou.

.

Vers le Lauriolle (1858m).

.

Pic Montagnon et Mailh Massibé (1973m).

.

Le Mailh Massibé (1973m).

.

Rocher d’Aran (1796m), L’ourlenotte (1806m) et l’Ourlène (1813m).

.

Le Rocher d’Aran (1796m).

.

Une très belle journée.

.

.

Au croisement de la Pente du Bersaut (1232m),

Laisser à droite l’itinéraire du GRP (Tour de la Vallée d’Ossau) et continuer tout droit vers le col de la Hount Barrade.

.

Col de la Hount Barrade (1316m) 1h45 depuis notre départ.

Pour ceux qui veulent s’arrêter ici, et gravir le Pic Bersaut (c’est à droite) et pour le Soum de Couné (c’est à gauche).

.

Depuis le col, descendre à la cabane de Castillou (Nord-Ouest)

avec une vue au loin sur les 2 sommets à venir, le Senzouens et le Pic d’Escurets.

.

À part certains conifères, le houx est un des arbustes persistants les plus rustiques. Les fleurs mâles et femelles étant portées par des plantes différentes, il est nécessaire de planter des arbustes des deux sexes pour avoir des fruits rouges en hiver.

.

Nos 3 filles du groupe (Françoise, Vava et Lili).

.

L’arrivée à la cabane (2h20 depuis notre départ).

.

Cabane de Castillou (1268m).

.

La vue depuis la cabane vers les sommets enneigés.

.

Depuis la cabane de Castillou, descendre dans un premier temps pour récupérer la piste.

.

Puis s’élever en coupant les lacets de la piste en direction du Senzouens.

.

.

Le sommet est partiellement saupoudré de neige.

.

L’arrivée au sommet.

.

Compter 45 minutes depuis la cabane de Castillou.

.

Sommet du Senzouens ou Pic de Brèque (1392m) 3h15 depuis notre départ.

.

Cliquer sur les étoiles animées ou sur le menu déroulant pour voir les panoramas et les photos:

Après une toute petite pause, nous redescendons vers l’Ouest pour gravir le pic d’Escurets (point culminant de la randonnée).

.

.

Eviter les parties enneigées qui sont souvent très dures (risque de glissades).

.

L’arrivée au point culminant de cette randonnée.

.

Le Pic d’Escurets (1440m) 3h45 depuis notre départ (petites pauses comprises).

.

Vava, Lili, Didier, Françoise, Mariano et Jean-Pierre/Michel au premier plan.

.

Cliquer sur les étoiles animées ou sur le menu déroulant pour voir les panoramas et les photos:

La vue sur la plaine avec les villes de . . . . .

.

Pau (26km à vol d’oiseau)

.

et d’Oloron-Sainte-Marie (14km à vol d’oiseau)

.

Vers la chaîne des Pyrénées.

.

.

Le Pic du Midi de Bigorre (2872m).

.

Vers le Moulle de Jaüt.

.

Moulle de Jaüt (2050m).

.

.

Massif du Gabizos.

.

.

Le Pic de Ger (2613m).

.

.

Le Soum Couy (2315m) avec à gauche le sommet du Pic d’Anie (2504m).

.

Vers le Pic d’Orhy.

.

Pic d’Orhy (2017m).

.

Après une pause de 1h15 pour le casse-croûte, nous suivons l’itinéraire qui descend au col de Marie Blanque.

.

Sud-S.E dans un premier temps puis plein Sud en suivant les plots comme ici.

.

.

.

Le contraste entre la verdure du plateau du Bénou et les montagnes est vraiment saisissant !

.

Zoom sur le petit et grand Gabizos (2691m).

.

Jonction avec la piste vers 1120m.

.

La suivre jusqu’au col de Marie Blanque (1035m).

.

Depuis le col de Marie Blanque, descendre à gauche de la route (Nord-N.E).

.

Descendre le vallon de l’Arrec de L’Escale jusqu’au début du plateau du Bénou.

.

.

.

2,5 km qui nous séparent de la Chapelle de Houndas.

.

Suivre l’itinéraire à droite de la route pour éviter le macadam.

.

Une très belle lumière avec des paysages de toutes beautés !

.

Le massif du Moulle de Jaüt (2050m).

.

Retour aux voitures (2h15 depuis le Pic d’Escurets).

Encore une très belle boucle dans ce petit coin de Paradis qui est à deux pas de la maison, que demander de mieux !

.

9 réponses
  1. Philipp
    Philipp dit :

    Encore une belle rando avec de beaux clichés.
    Je profite pour vous présenter mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année.
    Continuez à nous faire rêver et partager toutes vos randonnées.

    Répondre
  2. Yvette D'Arros Nay
    Yvette D'Arros Nay dit :

    Bonjour Mariano
    j’ai fais cette rando le 3 décembre beaucoup de boue mais belle rando !
    je vais juste me permettre une remarque il est regrettable que les personne ne respecte pas plus la nature
    le Houx est magnifique là ou il se trouve si 100 personnes passe et font comme ces dames !!!
    plus de houx plus de plaisir pour les personnes qui passe derrière d’admirer cet arbuste et ca est valable
    pour toutes les fleurs et plante de ces montagne! les admirer, les photographier, mais laissez les à leurs place!
    merci pour la nature et les amoureux de la montagne et de ses trésors!
    amitiés Yvette

    Répondre
  3. liliane
    liliane dit :

    Bonjour Mariano,

    De nouveau un très beau topo, sans neige mais très riche en végétation

    les photos sont des cartes postales comme toujours

    Bbravo et Merci de nous laisser en profiter
    Amitiés et bonne Fêtes de fin d’année pour toute la famille

    Merci de tous cœur pour tous les topos de l’année 2019

    Répondre
  4. Gonzalo Lucini
    Gonzalo Lucini dit :

    Excuse moi, Mariano, mais le cervidé photographié est un chevreuil ( Capreolus capreolus). Quel bonheur de me souvenir du Tour du Bénou fait dernier mai avec, moi oui, la montée au Turon de la Técouère.
    Depuis Madrid, joyeux Noël pour toi, pour Marinette et pour tous les marianistes habituels.

    Répondre
  5. jean robert
    jean robert dit :

    Bonjour Mariano ,

    Au delà des belles vues du Bénou , j’ai bien aimé ton rappel historique sur les Cromlechs . Ceux du Bénou sont une référence !
    Pas loin , au col Long de Magnabaigt il y en a de forts beaux en direction du col de Suzon . J’aime bien aussi ceux de la Montagne d’Espiau vers Luchon , au Mail de Soupène et aussi ceux du Col de Pierrefite qui dominent toute la vallée d’Oueil .
    Si j’aime bien les Cromlechs c’est qui rendent la montagne intemporelle !
    Amitiés

    Répondre
  6. De Winter M Georges
    De Winter M Georges dit :

    Bonjour à tous et toutes et à Mariano ! Je viens de découvrir ce site magnifique que j’ai immédiatement ajouté à ma barre de favoris. Je suis actuellement à Bruxelles en Belgique mais…Je vais assez souvent faire de la randonnée “méditative” et camping en bord d’eau dans cette très belle région des Pyrénées .Principalement la partie Orientale .Je descend en bus flixbus jusque Perpignan ou parfois Toulouse ou encore Carcassonne . J’adore le Pays Catharre (Quillan…Axat…Bugarach…) . J’ai goûté à l’air pur d’Amélie-les-bains … Etc…Etc…Qui sait ? A bientôt peut-être ?! Bonnes fêtes de fin d’année 2019 à tous et toutes et… à plus !

    Répondre
  7. serge
    serge dit :

    Salut Mariano
    effectivement un très joli secteur que nous avons découvert l’an dernier sur deux jours avec comme refuge les chambres d’hôte de L’Arrajou a Bilhères
    et quand on peut mêler culture, gastronomie, et randonnée, de temps en temps c’est sympa, bon gastronomie et randonnée faut pas trop mélanger !!!
    beau compte rendu de ce beau circuit !
    Amitiés
    Serge

    Répondre
  8. Lili
    Lili dit :

    Mariano,
    Un vrai bonheur de partager tous ensemble cette journée si enrichissante…
    Merci à vous tous pour votre gentillesse et votre amitié est éternelle.
    Et des supers clichés com dab.
    Merci. 😉

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...