Pic de Coos (1844m) par le Pic de Listo et le Turon de Luzé

Le Pic de Coos (1844m) par le Pic de Listo (1358m) et le Turon de Luzé (1580m) depuis le Hameau de Listo (875m)

  • Déniv: +1050m – (1h30+0h45+1h+2h15)= 5h30 – 17 km Niv: Randonneur
  • Date: le 06.11.2022 – Vallée d’Ossau – Départ: Abreuvoir Hameau de Listo (875m)

Randonnée très agréable au Pic de Coos depuis le hameau de Listo qui vous fera passer par le petit sommet du Listo (1348m), surnommé par les Béarnais le petit Ossau, ensuite le sentier prend un peu de hauteur avec le Turon de Luzé (1580m), puis la montée au Pic de Coos (1844m), point culminant de cette randonnée avec un panorama de toute beauté sur 360°.

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo _ _ _ _ _

.

Difficultés:

  • Aucune difficulté en l’absence de neige et par une journée de beau temps.
  • Si le secteur est enneigé, ne faite pas cette randonnée en mode hivernal: les coulées de neige sont très fréquentes dans ce secteur, à ne faire que lorsque le versant Sud est dépourvu de neige. Après avoir lu le Topo hivernal Ici, vous comprendrez très vite qu’il ne faut pas s’aventurer dans ce secteur si le niveau d’avalanche est égale ou supérieur à 2 ou si toutes les pentes n’ont pas été purgées naturellement.
La suite du Topo . . . . . . . . . .

Abreuvoir altitude 875m. Stationnez votre voiture à proximité de l’abreuvoir (4 à 5 places) s’il n y a pas de place, traverser le village pour stationner après le hameau, la piste continue mais elle est interdite (Arrêté du 23 février 1996m). Plaque à la mémoire des victimes de l’avalanche du 20 Nov 1893.

.

Depuis l’abreuvoir, suivre la route menant au village (Sud-Est).

.

Très vite les sommets apparaissent en prenant un peu de hauteur comme le pic de Sesque au loin (2606m).

.

Randonnée faite avec Françoise, Céline, Yves et Christophe.

.

.

Le massif de Sesques (2606m).

.

Continuez sur la piste jusqu’à l’intersection du col de Louvie (1150m).

.

Beau panorama depuis la piste sur le village de Laruns et le hameau de Listo.

.

3 maisons sont occupées à l’année dans ce petit hameau de Listo avec 8 Habitants seulement.

.

Zoom sur le village de Laruns qui marque l’entrée de la vallée d’Ossau.

.

Yves

.

Intersection vers 1150m,

laisser la piste qui continue tout droit vers le Col de Louvie (Nord-Est) pour suivre celle qui monte à gauche (Ouest).

.

La piste monte progressivement vers l’Ouest en effectuant 5 lacets jusqu’au pied du Listo.

.

Le Listo (1348m).

.

Pour accéder au sommet du pic de Listo,

descendre sur quelques mètres, puis suivre la sente jusqu’à la cime.

.

Attention la pente est raide !

.

.

Christophe, Céline, Yves, Françoise et Mariano au sommet du Pic de Listo (1358m).

Compter 1h30 pour l’arrivée au sommet depuis le départ.

.

4 panoramas à 360° dont un annoté

(cliquer sur le menu déroulant en bas à gauche pour choisir le Pic ou par les étoiles rouges animées)

.

Un spit est en place en haut du sommet pour assurer les non aguerris avec une corde.

.

Reprendre la piste qui mène très vite au Plaa d’Auzu (1430m).

.

Depuis le Plaa d’Auzu, suivre à droite la crête de Berdoulet qui mène au Turon de Luzé.

.

La vue sur le Pic de Ger (2613m).

.

Aucune difficulté pour atteindre le Turon de Luzé.

.

.

L’arrivée au Turon de Luzé (1580m), compter 1h00 depuis le Pic de Listo et 3h15 depuis le départ.

Nous nous installons pour le casse-croûte avec une terrasse de 1er choix !

.

4 panoramas à 360° dont un annoté

(cliquer sur le menu déroulant en bas à gauche pour choisir le Pic ou par les étoiles rouges animées)

.

Nuages lenticulaires au-dessus de la vallée d’Ossau

Un altocumulus lenticularis ou nuage lenticulaire est une des espèces d’altocumulus stationnaire en forme de profil d’aile d’avion qu’on retrouve en aval du sommet des montagnes sous le vent, signalant la présence d’un ressaut ou d’une onde orographique. En réalité, il se reforme en permanence du côté du vent et se dissout de l’autre côté, réalisant un nuage stationnaire contrastant avec le vent horizontal fort à cette altitude qui devrait le déplacer rapidement.

.

L’espèce lenticularis peut également se retrouver dans d’autres familles de nuages, dont le cirrocumulus lenticularis à haute altitude et le stratocumulus lenticularis à basse altitude, selon le niveau où se produit l’onde à leur source (Source provenant de Wikipédia).

.

La crête débonnaire du Berdoulet en direction de l’Ouest.

.

Le Pic de Sesques (2606m).

.

Vers le Pic du Midi d’Ossau (2884m).

.

Après 1h00 au Turon de Luzé, nous reprenons l’itinéraire pour notre 3em sommets de la journée.

.

Suivre la crête en direction de l’Est jusqu’à la jonction de la piste.

.

Suivre la piste jusqu’au col d’Agnourès.

.

La vue depuis le col d’Agnourès.

Pour ceux qui veulent faire la boucle par le col de Louvie sans monter au Pic de Coos, lire ce Topo.

.

La vue vers le Moulle de Jaüt (2050m) et les cabanes de Niouères (1520m).

.

Depuis le col d’Agnourès (1545m), grimper toute la crête du versant Sud du Pic de Coos (1844m).

.

La montée est soutenue mais sans difficulté en l’absence de neige.

.

L’arrivée au Pic de Coos avec une vue sur les crêtes de Coos du col de Lallène au Moulle de Jaüt (2050m).

.

Yves, Céline, Christophe, Françoise et Mariano au sommet du Pic de Coos (1844m).

3h15 depuis le départ dont 1h00 depuis le Turon de Luzé.

.

4 panoramas à 360° dont un annoté

(cliquer sur le menu déroulant en bas à gauche pour choisir le Pic ou par les étoiles rouges animées)

.

Panorama vers l’Est avec le Moulle de Jaüt au premier plan à gauche (2050m).

.

Zoom sur le Pic du Midi de Bigorre (2872m).

.

Panorama du Pic du Midi d’Ossau au Pic d’Anie.

.

Pic du Midi d’Ossau (2884m).

.

.

Zoom sur le Jean-Pierre.

.

Panorama vers l’Ouest.

.

Zoom sur le Lauriolle (1858m) et le Pic d’Orhy en arrière plan (2017m).

.

Vers la Table des trois Rois (2421m) et le Pic d’Anie (2504m).

.

Zoom sur le Pic d’Anie (2504m), premier sommet à dépasser les 2.500m depuis l’Océan.

.

Zoom sur la ville de Pau.

.

Pas beaucoup de vents ascendants en cette journée de novembre pour les vautours Fauves,

Après plusieurs tentatives à tourner en rond, ils finiront par rester en fond de vallée.

.

Le retour.

.

Toujours un plaisir de parcourir des crêtes avec des paysages magnifiques comme ici.

.

Petit et Grand Gabizos (2692m) devant nous.

.

Françoise n’a pas pu s’empêcher de se laisser aller à son sport favoris, le Trail.

.

Retour à la piste qui descend directement au Plaa d’Auzu sans repasser par le Turon de Luzé.

.

Depuis le Plaa d’Auzu,

.

suivre la piste de la montée de ce matin, jusqu’à la bifurcation 1285m.

.

Vers 1285m, pour ceux qui veulent gagner 1km de distance, prendre le sentier qui descend versant Sud.

.

La pente n’est pas très raide et le sentier et bien marqué.

.

Jonction avec la piste vers 1120m.

.

Rencontre avec des Chèvres et un Patou adorable.

.

Elles étaient bien cachées, elles arrivent à toute vitesse !

.

C’est bien la première fois que nous sommes entourés par un troupeau de chèvres

avec un Patou à côté de nous, se laissant caresser !

.

Des biquettes adorables.

.

Elles demandaient des caresses.

.

.

Trop mimi.

.

.

2 petites biquettes nous ont suivis alors que le Patou nous observait en restant tranquille Mémère !

Céline et Christophe sont remontés pour les ramener dans le troupeau.

.

Beaucoup de bergers devraient prendre exemple sur Matthieu qui retranscrit son amour à ses bêtes.

.

Retour au Hameau de Listo.

.

Rencontre avec Jean-Pierre et Françoise.

(Discussion entre 2 anciens bouchers)

.

Retour à la voiture, compter entre 2h et 2h15 depuis le Pic de Coos.

 

8 réponses
  1. Sylvie Bourda
    Sylvie Bourda dit :

    Merci pour ce magnifique topo illustré de tant de belles photos pour cette randonnée au panorama inoubliable. Nous avons effectué ce même tracé mi-Mai avec un grand beau temps et un panorama grandiose en particulier sur le secteur Gabizos-Gourette encore un peu enneigé. Nous avons d’ailleurs choisi de descendre par le même itinéraire pour profiter plus longtemps du panorama plein sud. Cerise sur le gâteau, un casse-croûte au sommet au milieu des jonquilles!

    Répondre
  2. eddy
    eddy dit :

    Bonsoir Mariano, tout d’ abord un grand MERCI pour votre site qui est une mine intarissable d’informations !
    Je randonne depuis maintenant une petite quinzaine d’ années, étant sujet au vertige, votre site est pour moi incontournable dans la préparation des mes sorties en montagne.
    Belle surprise en regardant les photos de ce topo, j’ai également pu profiter de ces magnifiques nuages lenticulaire au dessus de l’Ossau ce 6 novembre, depuis le sommet du Rey d’où la vue est vraiment magique !
    Ce serait un honneur pour moi de vous croisez un jour dans ces magnifiques montagnes pyrénéenne !
    Encore un grand merci pour cette multitude d’idées randos, au plaisir 😉

    Répondre
  3. Lascaray Francine
    Lascaray Francine dit :

    Bonjour Mariano
    Merci pour votre idée de rando. Même si le pic de Coos est moins visité que son voisin plus élevé qu’est le Moulle de Jaut : tout les sommets valent le détour ; on voit ce que l’on voit, en plus par un accès différent qui vous a permis de faire 2 autres jolis petits sommets. Nous, notre 1ère au Pic de Coos, nous l’avions fait le 24/11/99 avec de la neige à l’époque mais par la voie classique du col de Lallène depuis le port de Castet.
    Toujours, bravo et merci de nous partager vos superbes topos et photos et vos bons moments de convivialité passés avec tous ce qui vous accompagnent.
    À très vite Mariano
    Francine

    Répondre
  4. Florence
    Florence dit :

    Merci Mariano, pour le partage de cette très belle randonnée. J’ai adoré l’épisode avec les chèvres et le Patou, le genre de rencontre que j’apprécie particulièrement.
    Bonne continuation.

    Répondre
  5. crequigne
    crequigne dit :

    Bonjour Mariano,
    Jolie rando que j’avais prolongée jusqu’au Moulle de Jaut il y a 2 ans.
    Un peu de neige sur la crête de Coos, mais rien de bien méchant.
    Aujourd’hui, j’ai refait le circuit que nous avions suivi l’an passé avec
    Serge jusqu’au Signal de Bassia . Sans neige cette fois-ci ! Temps
    magnifique, mais vent du Sud fort et frisquet !
    A bientôt Amitiés Jean-Jacques

    Répondre
  6. fouert
    fouert dit :

    Des images de nos Pyrénées splendides La variété des points de vue sont d’une netteté admirable
    Comment ne pas aimer la montagne avec de si belles photos Comme toujours un Grand Merci

    Répondre

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...