Pic du Pas de Broc (1371m) et Pic de Merdanson (1450m)

Randonnée en boucle au Pic du Pas de Broc (1371m) et Pic de Merdanson (1540m), retour par la forêt de Cassagnous

  • Dénivelé: +1120m – (2h30+0h45+2h15)= 5h30 – 15 km Niv: Randonneur
  • Date: le 01.03.2022 – Vallée d’Ossau – Départ: 1,2km après la ferme piscicole de Pé de Hourat (530m)
  • Dans le sens inverse (Niv Montagnard): +1050m – (3h00+2h30) = 5h30 – 14km Voir Ici

Randonnée dans le piémont Ossalois, avec 2 modestes sommets qui ne sont pas trop fréquentés par les randonneurs, pourtant la vue depuis ces 2 petits sommets est vraiment superbe, tant sur la plaine que sur les hauts sommets de la vallée d’Ossau et des Hautes-Pyrénées.

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo _ _ _ _ _

.

Difficultés:

  • Quelques portions hors sentier si vous faites cette boucle dans le sens contraire de ce topo.
  • En début de saison, des névés peuvent vous empêcher sans crampons, de rejoindre l’entrée de la forêt au niveau des fontaines de Merdanson.
La suite du Topo . . . . . . . . . .

Départ: embranchement de 2 pistes (4 voir 5 places pour se garer), 1,2km après la Pisciculture (520m), pour infos: la route forestière de bruges après cet embranchement est interdite aux véhicules à moteur.

.

Depuis le départ, suivre la piste en direction du Sud-Ouest.

.

Après une distance de 250m, laisser à droite l’itinéraire de la boucle qui revient par le sentier.

Sentier qui depuis quelques années n’est plus entretenu (à éviter pour le retour)

.

50m plus loin, quitter la piste (itinéraire de retour)

en prenant à gauche un sentier rentrant dans la forêt (Nord-Est).

.

Une ancienne piste abandonnée comme beaucoup d’autres dans cette vallée.

.

L’ancienne piste monte en gros vers le Nord-Est, jusqu’à la jonction d’une piste plus récente.

.

Jonction avec la piste vers 615m d’altitude (30 minutes depuis le départ),

la piste monte ensuite vers l’Est jusqu’au col d’Isou avec quelques portions bien raides.

.

Compter une petite heure pour arriver au col d’Isou (847m).

.

Depuis le col d’Isou,

.

suivre la petite piste qui monte vers le Sud-Ouest.

.

La vue vers le Pic de Merdanson.

.

L’itinéraire depuis le col d’Isou contourne les Pics de Perdigos et la Peyrie par son versant Ouest.

.

Zoom sur le Pic Durban (1700m).

.

La crête du Durban qui relie le Soum de Quiala.

.

L’arrivée au col de Nabails (1065m) compter entre 1h30 et 1h45 depuis le départ.

.

C’est bientôt le printemps.

.

Col de Nabails (1065m).

.

Depuis le col, prendre la petite piste au-dessus de la cabane de Nabails en direction du Sud-Ouest.

.

La piste cette fois-ci va contourner le petit massif du Pic du Pas de Broc par son versant Nord-Ouest.

.

Aucune difficulté depuis le départ de cette randonnée.

.

L’on pourrait grimper tout droit au sommet mais c’est quand même bien raide !

.

Il est préférable de continuer sur la petite piste qui monte au col de Pan

.

et 150m avant d’arriver au col, grimper pleine pente vers le sommet.

.

C’est un peu raide mais sans danger en l’absence de neige.

.

Contourner le sommet par la gauche pour arriver sur la cime.

.

.

Pic du Pas de Broc (1371m) compter entre 2h15 et 2h30 pour arriver au sommet.

.

Panorama à 360° depuis ce petit sommet:

Panorama vers le Sud-Est.

.

.

Le Cabaliros (2334m).

.

Vers le Pic Long (3192m).

.

Le Grand Barbat (2813m).

.

Pic de la Latte de Bazen (2472m).

.

Après un petit tour d’horizon,

.

depuis le sommet descendre en suivant le fil de crête jusqu’au col de Pan.

.

Col de Pan (1340m) 5 petites minutes depuis le sommet.

.

Depuis le col de Pan, suivre le sentier balisé en jaune vers le Sud-Ouest.

.

Contourner le massif du Merdanson par sa gauche (versant Est).

.

Vers 1420m,

.

grimper tout droit pleine pente en direction du sommet.

.

L’arrivée sur la crête à quelques mètres du sommet.

.

Pic de Merdanson (1540m)

compter entre 30 et 45mn depuis le Pic du Pas de Broc et entre 3h00 et 3h15 depuis le départ.

.

Cliquer sur le menu déroulant en bas à gauche pour sélectionner le panorama Annoté en HD:

Le massif du Moulle de Jaüt (2050m).

.

Vers le Néouvielle (3091m).

.

Le Moun-Né (2724m).

.

Le Cabaliros (2334m).

.

.

Petit et grand Gabizos (2639m et 2692m).

.

Vers le Pic de Ger (2613m).

.

Vers le Soum de Quiala (1645m) et le Mail (1665m).

.

Vers la Montagne du Rey (1349m)

avec en arrière plan, le Mont Baygoura (897m) sommet basque éloigné de 85km.

.

Le Monbula (1583m), l’Estibète (1851m) et le Soum de Granquet (1881m).

.

Vers la plaine avec la ville de Tarbes distante de 36km.

.

La ville de Pau distante de 28km.

.

Zoom sur la ville de Pau avec en arrière plan le Zénith et le palais des sports.

.

Rencontre au sommet avec un couple sympathique d’Arthez-d’Asson (Claire et Claude).

.

Après une petite heure au sommet, le retour en boucle par la forêt de Cassagnaus.

.

Descendre en bas du vallon ou rester sur le fil de crête (Sud-Ouest).

.

La vue derrière moi sur le Merdanson après 20 minutes de marche depuis le sommet.

.

En début de saison, prévoyez d’avoir les crampons dans le sac à dos en cas de neige dure.

.

Mis à part 2 petits tronçons où la neige était dure, je n’ai pas eu besoin de chausser les crampons.

.

L’arrivée aux fontaines de Merdanson.

.

Abreuvoir du Merdanson (1400m) 30 minutes depuis le sommet du Merdanson.

.

Depuis l’abreuvoir,

suivre la sente qui rentre dans la forêt de Cassagnaus et qui descend vers le Nord.

.

L’itinéraire est bien cairné jusqu’en bas de la piste.

.

L’arrivée à la petite cabane.

.

Cabane de berger vers 1080m (compter une petite heure depuis le Merdanson).

.

Cabane sommaire.

.

Depuis la cabane,

.

suivre la piste qui descend vers le Nord-N.O.

.

.

Croisement des pistes vers 830m,

prendre la petite piste qui descend tout droit vers le Nord-N.O (cairn à droite).

.

Point clé important !

Vers 780m d’altitude et après 1h20 de marche depuis le Merdanson, continuer sur la piste de gauche (Nord-Ouest) en laissant à droite le sentier qui coupe le lacet de la piste dans un premier temps, puis continue jusqu’en bas à quelques centaines de mètres du départ. Je suis descendu dans un premier temps par ce sentier que j’avais emprunté en 2014 lors de ma boucle dans le sens inverse à ce topo. J’ai un peu galéré malgré mon Gps avec ma trace faite en 2014, le sentier n’est plus trop fréquenté et la nature a repris ses droits.

.

Alors certes, j’aurai pu continuer sans problème avec mon Gps même si j’ai un peu galéré !

J’ai pensé à ceux qui n’auront pas de Gps et j’ai préféré revenir en arrière pour continuer sur la piste.

.

Effectivement, il est beaucoup plus simple de rester sur la piste jusqu’à l’altitude 750m.

.

Vers 750m, prendre à droite la piste qui file ver le Nord-N.E.

.

Jonction avec l’itinéraire du sentier qui traverse la piste pour continuer jusqu’en bas.

Je vous conseille de continuer tout droit sur l’ancienne piste pendant 5 minutes.

.

Après 5 petites minutes, jonction avec la piste qui rejoint le point de départ.

.

Compter 10 minutes pour le retour à la voiture.

.

La jonction avec l’itinéraire du départ de la boucle.

.

Le sentier pour ceux qui auront pris l’option de la sente, que je vous déconseille.

.

Retour à la voiture (Compter 2h15 depuis le Merdanson) pour infos j’ai mis 1h55.

4 réponses
  1. Jean-Jacques CREQUIGNE
    Jean-Jacques CREQUIGNE dit :

    Bonjour Mariano,
    J’avais le Merdanson en tête depuis quelques temps.
    Ton topo trés clair m’incite à le prévoir comme prochaine
    randonnée.
    Amitiés Jean-Jacques

    Répondre
  2. Lascaray Francine
    Lascaray Francine dit :

    Bonjour Mariano
    Merci pour vos superbes photos et topos avec un temps plutôt génial. Bien que le temps était assez mitigé pour notre part le 10/03/18 depuis 485m (sur la route d’Arthez-d’Asson à Bruges) nous avions pu faire le Pic Merdanson ä 1540m, mon frère le pic Durban (pour ma part vu le temps, je ne l’avais pas suivi pour la montée finale) + au retour avant la forte pluie qui nous attendait le pic du Pas de Broc à 1371m, le pic de la Peyrie à 1188m et le pic Perdigos à 1196m.
    Heureusement depuis le Merdanson, nous avions eu une petite éclaircie pour nous permettre de voir les sommets aux alentours. Ce qui nous a remotivé pour gravir le Mondragon à 1716m (tenté il y a très longtemps et échoué) et le Soum de la Gélaque à 1672m. Sommets gravis le 1er avril 2018, depuis La Herrère vers Ferrière à 460m avec un temps magnifique mais par contre de la neige fraîche à partir de 775m. Crampons, piolet et raquettes étaient bienvenues ce jour là. Je suppose que vous les connaissez. C’est assez long comme parcours (surtout avec de la neige fraîche) mais une bonne idée de rando. Et depuis le Mondragon nous avons encore décidé d’une sortie à faire (toujours un peu plus haut !) Le Soum d’Arristé à 1852m et le Bétoura à 1823m qui sont les sommets longeant la longue crête du Moule de Jaut. Nous les avons fait 2 fois en 4 jours d’intervalle. La 1ère ascension, le 19/05/18, pour la reconnaissance avec pas mal de brouillard et la 2ème fois (condition idéale) le 23/05/18 depuis la fin de route du port de Castet à 920. Crêtes par endroit assez exposées mais en allant tranquillement cela passe mais pour les personnes habituées sur ce terrain-là. Voilà une autre rando sympa à faire dans le coin et pas trop fréquentée car pas toujours très simple (il y a aussi du hors sentier !)
    À bientôt Mariano.
    Francine

    Répondre
  3. Serge
    Serge dit :

    Bonjour Mariano
    Sur grand écran c’est beaucoup mieux ! Une jolie rando sans aller très haut ! Sommets modestes mais panoramas superbes !
    Amitiés
    Serge

    Répondre
  4. Marie GUÉLAT
    Marie GUÉLAT dit :

    Encore et toujours de très belles photos…
    le topo est très bien expliqué… et au Top👍🏼
    j’étais presque sur tes pas, derrière toi… Car il a l’air à la porté de tous et pas trop difficile🤣💪
    Est ce le cas ???
    Merci pour le partage Mariano…
    A bientôt sur les sentiers 👣🐾🥇🥂

    Répondre

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha loading...