Dangers « traversée de névés »

Sur terrain sec et peu pendu dans des chemins ou éboulis des bâtons peuvent être utiles, par contre sur les terrains raides et herbeux, même par beaux temps, le moindre faux pas peut avoir des conséquences graves: Bâtons si la pente n’est pas trop abrupte et dans certains cas de pentes très raides, l’usage d’un piolet même en pleine été, peut-être le bienvenu.

Un exemple dont j’ai été le témoin principal, 3 semaines en arrière, sur un terrain herbeux en dévers par beau temps, j’ai stoppé la glissade d’un copain randonneur qui était juste derrière moi. Son mon intervention, il y a de fortes probabilités pour que cette glissade continue jusqu’aux barres rocheuses quelques mètres plus loin avec les conséquences que vous imaginez.

.

Les Névés

La marche sur névé demande une grande prudence, une glissade malencontreuse peut se transformer rapidement en drame, ayez toujours votre piolet en main même pour le moindre petit névé, sans piolet et si la pente dépasse les 30%  d’inclinaison,  n’hésitez pas à faire demi-tour pour contourner le névé.

.

Le passage de névé est une cause importantes d’accidents dans nos Pyrénées.

Sur neige dure avec une pente importante, avoir des crampons au pieds c’est bien, mais sans piolet serait très dangereux (pas de possibilité de s’arrêter), associer toujours les crampons avec le piolet et surtout penser à faire des exercices afin d’apprendre à s’en servir, Il est vivement conseillé de suivre quelques cours pour se familiariser avec le maniement du piolet.

N’hésitez pas si vous êtes dans une association a vous inscrire à une journée initiation à l’utilisation du piolet et crampons) ou  à défaut, faire des exercices sur des petites pentes sans danger.

.

Piolet et/ou crampons, c’est un vaste débat ?

Pour ça, il y a des gens beaucoup plus compétents que moi pour vous le décrire:

je vous invite à visiter l’excellent site de Yves SALIBA  où vous trouverez la réponse à vos questions.

Terrains glissants : Quoi prendre ? et Comment s’y prendre en terrain glissant

.

Hélicoptère de la sécurité civile.

.

Hélitreuillage d’un randonneur par les CRS de Gavarnie.

.

Une série de photos pour rendre hommage

à l’ensemble des CRS et gens du PGHM ainsi qu’aux équipages de DRAGON 64.

Moi-même ayant été secouru par le Dragon 64 en 2007 au pic du Palas.

.

.

.

.

Merci aux deux personnes de Chamonix qui encadraient un groupe d’alpinistes non loin de là et qui ont très vite porté secours à la victime en lui donnant les premiers soins avant la venue des secours.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

La personne est transportée à l’hôpital de Tarbes

où elle sera soignée pour une grosse plaie ouverte à la jambe avec 1 mois d’arrêt. 

.

C’est une personne très professionnelle et très aguerrie, pourtant l’accident à eu lieu.

.

Garder à l’esprit d’avoir toujours son piolet à la main lors des traversées de névés.

.

Ça n’arrive pas qu’aux autres . . . . . .

Classiques de l’assurage

Retour-Haut-de-Page

Topo-Accident

Topo-Névé

En cas d’accident

  1. Je Protège la victime

  2. J’alerte les secours: 112

  3. J’utilise les signaux de détresse:

Protéger

Lire la suite