Le Monné de Cauterets (Moun Né) 2724m depuis le pont de Cambasque

  • Déniv: +1500m – 7h00 – 15,2 km – Niveau: Randonneur
  • Date:  21.08.2010 – Hautes-Pyrénées – Départ:  pont (le Cambasque 1252m)

Le Moun-Né ou Monné de Cauterets est un remarquable belvédère que l’on gravit aisément, malgré l’important dénivelé (+1500m), grâce à un sentier bien marqué jusqu’au pied du Moun-Né.

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo _ _ _ _ _

.

Difficultés: Pas de difficulté en l’absence de neige, le dernier quart d’heure demande un peu d’attention.

.

Route du pont d’Espagne, 200m après le panneau fin de Cauterets, prendre à droite le panneau indiquant: Cambasque et Télécabine du Courbet, 3km après (altitude 1300m), (voir photo), prendre la piste qui descend au pont sur environs 200m, passer le pont en allant doucement pour se garer de l’autre côté de la rive.

.

Pont du Cambasque 1252m (6h45 du matin).

Par temps chaud comme aujourd’hui, il est préférable de partir de bonne heure pour ne pas souffrir de la chaleur, prévoyez suffisamment d’eau, il n y a pas de point d’eau et le parcours se fait à découvert.

.

Depuis le pont, prendre le chemin empierré. Après avoir passé quelques granges, prendre le sentier de gauche (panneau: Monné), il monte au milieu des noisetiers, pour sortir très vite au dessus de Cauterets.

.

Le jour se lève sur le village de  Cauterets.

.

30mn après le départ, le soleil se lève et illumine le massif du Moun-Né.

.

Le sentier fait de très amples et confortables lacets. (à gauche de la photo: le Péguère 2316m).

.

45mn depuis le départ, le monné de Cauterets est tout la haut (Compter 3h pour atteindre le sommet).

.

Le tracé de la randonnée.

.

Vers 1710m le sentier franchit le ruisseau de cinquet et se prolonge sur la rive gauche.

Le sentier traverse des pelouses, en laissant à gauche la cabane de Cinquet Débat (à 250m au-dessus).

.

Petit plateau  de Cinquet Dessus (Altitude: 2010m).

.

.

Plateau avec des blocs rocheux.

.

Vue sur le Cabaliros (2334m).

.

Les lacets continuent leur progression au-dessus du plateau.

.

Panorama vers le Sud avec la pique longue 3298m qui pointe le bout de son nez.

.

Photo insolite !

.

Le sentier frôle la crête de Man Arrouy (2070m) avec un beau point de vue sur le cirque du Lis.

Pour voir le cirque du Lis, sortir du sentier et aller jusqu’au bord de la crête (environs 30m).

.

Le sentier toujours bien marqué,  s’oriente vers le Nord pour une longue traversée ascendante.

.

Le panorama derrière moi, commence à devenir intéressant.

.

Le terrain est de plus en plus minéral, l’herbe laissant place à la rocaille.

.

.

Vers 2400m, la pente s’accentue.

.

Passage un peu raide dans la pierraille vers 2570m.

.

Le sentier redevient confortable et vous conduit au pied d’une brèche.

.

Apparemment, je ne suis pas tout seul !

Les biquettes se sont installées sur la crête pour profiter du petit vent frais qui souffle sur les hauteurs.

.

Aucune difficulté pour accéder à la brèche.

.

2700m Brèche, vue vertigineuse 1000m plus bas sur le cirque du Lis.

.

.

Magnifique panorama sur les hauts sommets depuis la brèche.

.

Depuis la brèche, monter en direction de l’ouest, on suivant la crête.

Il faut utiliser un peu les mains sur quelques mètres (sans danger).

.

Pour accéder très vite sur un avant sommet (2720m).

.

Bonjour Madame !

.

.

Pour accéder au sommet, deux possibilité: Marchez sur le fil de l’arête par un parcours aériens mais sans difficulté.

.

Attention:

La crête ainsi que le sommet du Moun-Né sont composés de roches schisteuses.

Risque de se tailler la peau en glissant sur la roche très friable et coupante, soyez prudent.

.

La deuxième possibilité: (pour les gens qui ont le vertiges ou qui ne sont pas rassurés)

prendre la petite sente en contrebas sur le versant Nord, sentier qui vous mène directement au sommet.

.

Sommet du Moun-Né ou Monné de Cauterets 2724m.

3h45 depuis le départ avec les pauses, compter 4h pour une montée tranquille.

Camera-Panorama-Automatique

.

J’ai longtemps hésité à faire ce sommet, certainement comme la plus part des randonneurs. Les +1500m de dénivelé nous découragent un peu, surtout que de loin, cette belle pyramide semble terne et sans contraste avec une couleur un peu fade (couleur marron)  !

Hors, c’est tout l’inverse !

Je n’ai mis que 3h45 pauses comprises pour monter au sommet sur une sente très confortable à travers de belles pelouses et un joli panorama après seulement 1h15 de marche.

.

Panorama vers le Sud-ouest.

.

La Balaitous (3144m).

.

Le glacier de Las Néous.

.

Les Pics d’Enfer 3082m partiellement masqués par la grande-Fache (3005m).

Le pic Cambales (2965m) à droite avec en premier plan le Grand-barbat (2813m).

.

Il y a du monde sur les sommets du Lurien (2826m) et du pic du midi d’Ossau (2884m).

.

Panorama vers le l’Est avec la crête du Moun-Né au premier plan et les sommets au loin que sont:

Le Montaigu (2334), le pic du midi de Bigorre (2872m) et le pic Néouvielle (3091m).

.

Panorama vers le Sud-Est, du Mont Perdu (3355m) au Vignemale (3298m).

.

Le Vignemale (3298m) Plus haut sommet des Pyrénées Françaises.

.

Mont Perdu (3355m), Cylindre (3328m) et Marboré (3248m).

.

Le Taillon (3144m) et le doigt de la fausse brèche (2944m).

.

La ville de Pau distante de 45km à vol d’oiseau.

.

La ville de Tarbes distante de 42 km.

.

Le village d’Estaing à l’entrée de la vallée portant le même nom.

Vallée menant au lac d’Estaing, point de départ de nombreuses randonnées.

.

Casse-croûte bien mérité pour un randonneur toulousain après avoir avalé comme moi, les 1500m de dénivelé !

.

Panorama vers le Vignemale (3298m) avec la vue plongeante sur le cirque du Lis (station de ski de Cauterets).

.

1.000m plus bas sur la station du Lis.

.

La crête schisteuse du Moun-Né.

.

Le pic de l’estibète (1851m) avec en arrière plan la ville de Pau.

.

Panorama vers l’Ouest du Balaitous au petit Gabizos.

.

Très belle journée, pas un seul cumulus à l’horizon, que du ciel bleu !

.

Le lac et refuge d’Ilhéou.

.

Lac d’Ilhéou (1982m) et refuge d’Illhéou (1988m).

.

Le regard perçant d’un vautour !

.

Ces oiseaux sont vraiment impressionnants et très majestueux en vol. Toujours un moment magique de voir ces vautours fauves planés au dessus de nos têtes, ils glissent sans effort dans les air. . .

.

Entrée de la vallée d’Argelès-Gazost.

.

Panorama vers la plaine en direction du Nord et la ville de Pau avec au premier plan à gauche le pic Bazès (1804m).

.

Pic Bazès 1804m.

.

Le pic Néouvielle (3091m), les trois Conseillers (3039m) et le Turon de néouvielle (3035m).

.

Depuis le sommet, vous pouvez descendre de quelques mètres en direction du Sud,

pour avoir une vue vertigineuse sur le cirque du Lis, mais pas plus loin, si non c’est un non retour !

.

Vue sur le village de Cauterets.

.

Vous comprenez pourquoi, il ne faut pas descendre plus loin. Le parking en bas est à -1350m et la station à -1000m.

.

Retour en haut du sommet.

.

Panorama vers l’Ouest de gauche à droite:

Balaitous (3144m), Arriel (2824m), Palas (2974m), Lurien (2826m), Ossau (2884m) et Sesques (2606m).

.

Panorama vers la plaine.

.

Se laisser aller en admirant ce paysage merveilleux que nous offre la nature, quel pied !

.

Panorama vers le Grand et Petit Gabizos.

.

Presque 2h30 au sommet, retour par le même itinéraire.

.

Comme à l’aller, revenir par la crête ou par la sente en contrebas à gauche.

.

Cette fois-ci, je prends le sentier, certes étroit mais sans danger.

.

Les biquettes sont toujours là !

.

.

.

.

.

.

.

Depuis l’extrémité de la crête,

Descendre légèrement par  la droite en utilisant un peu les mains comme à la montée. A cet endroit vous aurez tendance à penser que le sentier est à  gauche, erreur ! Même si, certainement des randonneurs sont déjà descendus par cette voie,  la pente est très abrupte et vous risquez de glisser.

.

Alors, qu’il suffit de s’avancer de quelques mètres pour s’apercevoir que le sentier est là et sans danger.

.

Illustration du randonneur qui était avec moi au sommet et qui suivait derrière moi.

Peut-être par manque d’expérience, il entame la descente par le mauvais côté, là où la pente est très abrupte,n’étant pas loin, je lui indique la bonne direction.

.

Quelques instants plus tard, il est en bas sur le bon sentier, alors que comme vous le voyez sur cette photo, la partie de droite est très raide, il est certainement possible de descendre par cette voie, mais avec de gros risque de glissade.

.

Depuis le bord de la crête, vue plongeante sans parapet !

.

Maintenant le sentier est évident.

.

.

Au revoir les biquettes !

.

Dans la partie supérieure (2570m), restez attentifs au niveau du passage raide et inconfortable.

.

Cauterets.

.

Le sommet s’éloigne derrière moi.

.

Le sentier est bien visible.

.

Plateau altitude (2010m).

.

Vue sur le Pic de Péguère où l’on peut apercevoir la sente latérale et les lacets montant au sommet.

.

.

Belle vue sur le village de Cauterets (1295m).

.

Retour au parking du pont de Cambasque (2h20 depuis le sommet) compter 2h30 à 2h45.

Très belle randonnée, sans difficulté avec un panorama grandiose au sommet.  Sommet peu fréquenté, nous n’étions que 3 au sommet (un Toulousain et un jeune des Hautes-Pyrénées).  Avec une journée magnifique comme celle d’aujourd’hui, c’est rare de voir aussi peu de monde au sommet d’un pic où le panorama est très étendu. Les 1500m de dénivelé, doivent certainement freiner les ardeurs des randonneurs, j’espère qu’avec ce topos ils changeront d’avis !

.

Hommage à Damien Cauchy.

Le Moun-Né n’est pas une randonnée difficile en l’absence de neige et par une journée de beau temps. Pourtant la montagne comme la mer, est régie par une dure loi: à la moindre erreur, vous pouvez être amené à en payer le prix fort. La montagne est un lieu qui peut sembler hostile pour l’humain, mais qui l’a toujours attiré, soit pour gravir des sommets ou depuis quelques années, pour parcourir la montagne en courant. Damien Cauchy, 41 ans originaire de La Chapelle-sur-Erdre, près de Nantes était un trailer qui connaissait bien la montagne et malheureusement en ce lundi 12 Août 2019, Damien qui était un coureur expérimenté a perdu la vie dans ce massif du Moun-Né (Chute ou glissade vers 2350m). Pour ne pas l’oublier, 3 photos de lui.

Sincères condoléances à son épouse Solenn et à ses 3 enfants.

(Photo montage au sommet du Monné de Cauterets)

.

. . . .

.

Amis randonneurs, Montagnards, Grimpeurs et Trailers, soyez prudents, la montagne est belle mais dangereuse !

26 réponses
« Anciens commentaires
  1. JMJ
    JMJ dit :

    Bonjour Mariano,
    Randonnée faite hier avec une pensée émue pour Damien Cauchy.
    Nous avons rencontré des trailers qui le connaissaient bien.
    Magnifique rando sous un soleil éclatant !
    Amitiés.
    Joëlle & Jean-Mi

    Répondre
  2. Aurélien
    Aurélien dit :

    À gauche depuis le Monnet, après l’autre cairn de la crête sommitale, sinon face au Moun Né, c’est bien sûr à droite, les crêtes de gauche, du côté des Gabizos, semblant inaccessibles, même encordés.

    Même si le plus simple comme vous l’écrivez bien est d’y aller sans neige.

    Répondre
  3. Aurélien
    Aurélien dit :

    Votre site a vraiment du succès !

    Hier, avec le soleil, en descendant du Moun Né, sur le grand névé où se tient un troupeau avec 3 patous, un jeune trailer avec son border-collie, partis de Cauterets à 8h, me montre la brèche du topo, qu’il a visiblement lu.

    Ne pouvant que lui répondre qu’avec la neige qui bloque la plupart des cheminées, je n’ai pas pu passer avant de le prendre à 200m à gauche, pour le premier accès déneigé, il a quand même tenté, et, sur la route au retour, dit avoir ”perdu vingt minutes”. Cauterets-Moun Né en 3h30, 2h15 pour la descente au village, en le félicitant il répond que d’autres font mieux !

    Répondre
« Anciens commentaires

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...