Le pic d’Iparla  (1044m) en boucle par les cols de Galarzé et Harrieta

  • Dénivelé +900m – 4h30 – 11,7km – Niveau: Randonneur
  • Date: le 12.11.2011 – Pays Basque – Départ: Ferme Bordozar Berroa (310m)

Habituellement les crête d’Iparla se font de préférence en traversée, à partir de Bidarray, Baigorri ou du col d’Ispégui, mais avec l’obligation de faire l’aller/retour ou de pouvoir utiliser deux véhicules . . . Pour l’éviter, il suffit de faire ce beau  petit circuit en boucle par les cols de Galarzé et Harrieta. Le pic d’Iparla offre par temps clair un immense panorama du Pays Basque au pic du midi de Bigorre.

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo _ _ _ _ _

.

Difficultés: Aucune par temps clair et en l’absence de neige, quelques pentes raides peuvent être dangereuses en cas de sol humide.

Stationner votre véhicule à proximité de la ferme Bordazar Berroa (310m) en veillant à ne pas gêner.

Prendre la piste qui monte à gauche vers le Sud-Ouest.

.

Après quelques minutes de marche, le soleil illumine le pic d’Iparla.

.

Altitude 400m (10mn depuis le départ) Prendre le sentier de droite rentrant dans le bois (Ouest)

en laissant la piste de gauche (retour de la boucle)

.

Franchir une dalle en béton  (435m),  sorte de passerelle ou coule l’Abrakou.

30mn depuis le départ, continuer sur la piste en laissant une vieille bergerie sur la gauche.

.

.

La crête d’Iparla qu’il faudra parcourir au retour jusqu’au col d’Harrieta.

.

.

Altitude 550m (50mn depuis le départ)

 Prendre le sentier de droite (Est).

.

Quelques mètres après la bifurcation,

prendre le sentier de gauche en laissant en contrebas une cabane.

.

Les crêtes d’Iparla.

.

Col de Galarzé (604m) 1h depuis le départ.

.

Col de Galarzé qu’il ne faut pas atteindre, 40m avant d’y parvenir,

grimper par le sentier de gauche en passant à côté de l’abreuvoir (Nord-Ouest).

.

.

Panorama derrière moi sur les sommets enneigés de la vallée d’Aspe avec à droite le pic d’Orhy 2017m.

.

.

La crête d’Iparla dans presque toute sa totalité (2,3km).

.

Col d’Idokolepoa avec une bergerie altitude 714m (15 petites minutes depuis le col de Galarzé.

.

Lorsqu’il y’a des brebis isolées, les vautours ne sont jamais très loin . . .

.

Le tracé  à effectuer depuis la bergerie jusqu’au pied du pierrier.

.

Panorama vers le Nord-Est.

.

Suivre une sente à flanc vers le Nord-Ouest, sente qui survole un ravinement avec une barre rocheuse !

ce passage demande de l’attention, une glissade pourrait malheureusement être très dangereuse.

.

Suivre la sente en légère montée jusqu’au début du pierrier.

.

Panorama vers les Landes.

.

Vue sur le sentier derrière moi, sente qui est très bien marquée.

.

Début du pierrier (780m).

.

Gravir pleine pente un couloir herbeux et pierreux, couloir très raide, mais facile quand le sol est sec.

.

Les bâtons  et même le piolet sont très utiles quand l’herbe est humide et donc glissante, mais si non, aucun danger par temps sec, il y’a même des marches naturelles et des blocs de pierre pour ne pas glisser.

.

Crête d’Iparla 950m (1h50 depuis le départ)

Un peu au Sud du col d’Iparla, col qui se trouve à quelques mètres de la B.F 90 à droite.

.

Panorama vers le Nord-Ouest et l’océan Atlantique.

.

Saint-Jean-de-Luz.

.

Crête et col d’Iparla (Nord-Est)

.

Gravir la crête Sud-S.O, légèrement en terrain espagnol.

.

.

Panorama en montant au sommet.

.

.

Compter 15 petites minutes pour atteindre le sommet sans difficulté.

.

Sommet du pic d’Iparla 1044m (2h15 depuis le départ)

.

Panorama superbe à 360°

camera-panorama

Panorama vers l’océan.

.

Saint-Jean-de-Luz.

.

Panorama vers les plages des Landes de Capbreton à Vieux-Boucau.

.

La Rhune (900m)

.

Un Milan Royal.

.

Un Grand Corbeau.

.

Vue plongeante sur la vallée.

.

Panorama vers l’Est.

.

Panorama vers le Sud-Est.

.

Panorama vers le pic d’Anie 2504m.

.

Panorama vers le pic d’Orhy 2017m.

.

Le pic des trois Rois 2444m et le pic d’Ansabère 2360m.

.

Le pic d’Anie 2504m.

.

Superbe panorama depuis le haut de la cime.

.

Vue sur la crête Nord-Est du pic d’Iparla.

.

Je me suis installé à l’abri du vent pour casser la croûte (malgré les 11h du matin)

et observer en même temps avec bonheur, le vol incessant des vautours qui planaient le long de la crête.

.

La crête Sud-Ouest du pic d’Iparla (itinéraire du retour)

.

Qu’est-ce qu’on est bien ! ! !

.

Après être resté 1h45 au sommet,

retour par le col d’Harrieta en suivant la crête Sud-Ouest d’Iparla.

.

Ne vous penchez pas de trop, la chute pourrait-être vertigineuse ! ! !

.

Soit vous suivez les sentes un peu à droite de la crête ou soit comme moi, vous longez la crête.

.

Le sommet du pic d’Iparla avec en arrière plan le Baygoura 897m.

.

Les 2,3km de crête à parcourir . . .

.

500m presque vertical, y’a du gaz ! ! !

.

Vue en arrière sur le pic d’Iparla où les randonneurs commencent à être de plus en plus nombreux.

.

.

Suivre toujours la crête qui présente deux éminences avant de descendre vers le le Sud.

.

Des petites brèches sur la crêtes font découvrir de magnifiques panoramas sur la plaine et la montagne.

.

.

Petite éminence altitude 1042m.

.

Panorama sur la plaine.

.

La crête avec au fond à droite l’Autza 1306m.

.

Encore une belle petite lucarne donnant sur la plaine et les sommets enneigés.

.

.

Panorama splendide sur la crête d’Iparla depuis ce point de vue.

.

La crête sur toute sa longueur (2,3 km)

.

.

Le pic Jara 812m avec  Saint-Jean-Pied-de-Port.

.

.

Une dernière vue sur l’océan avant de monter vers le Toutoulia 983m, puis plonger vers le col.

.

.

Zoom sur le pic du midi de Bigorre 2872m.

.

.

.

Descendre en suivant le sentier jusqu’au col d’Harrieta.

.

.

.

Nous sommes le 12 Novembre et les températures sont encore très clémentes comme aujourd’hui

avec un +24° à l’ombre  en plaine.

.

Col d’Harrieta 808m.

Une petite heure seulement depuis le pic d’Iparla pour les 2,3 km de parcours de crête.

.

Depuis le col d’Harrieta (808m)

Descendre à flanc le sentier dans le bois vers l’Est (Urdos sur le panneau).

.

Suivre le sentier vers l’Est pendant environ 750m.

.

Le pic d’Orhy 2017m.

.

Le pic d’Anie 2504m.

.

Sentier bien marqué et sans problème jusqu’à l’altitude 660m.

.

Croisement altitude 660m, prendre le sentier de gauche (Est-N.E).

.

Après 50m sur un sentier ombragé, on retrouve la piste pour ne plus la quitter.

.

.

Suivre le sentier qui remonte un peu et s’en va en direction du sommet de l’Huberleta (720m).

.

Col de Larrarté (620m) avec une belle vue sur la crête et le pic d’Iparla.

.

.

.

De ce point de vue, on peut voir l’itinéraire de l’aller depuis le col de Galarzé.

.

Altitude 440m,

continuer à suivre la piste en laissant le sentier de droite allant à Urdos.

.

.

Bifurcation (400m) la boucle est bouclée, jonction avec le sentier de ce matin,

suivre la piste qui tourne à droite.

.

Très belle journée avec un superbe ciel bleu !

.

Retour à la ferme Bordazar Berroa (310m).

Belle petite randonnée dans le Pays Basque où tout était réuni: le beau temps, un beau sommet, une belle crête, des rapaces et de bien jolis paysages.

.

45 réponses
« Anciens commentaires
  1. Marie-pascale Moulin
    Marie-pascale Moulin dit :

    Superbe randonnée faite en 07/2021. Félicitations pour le descriptif. Au départ Ascension dans les nuages pour une arrivée sur les crêtes au dessus des nuages.

    Répondre
  2. Romain
    Romain dit :

    Très belle randonnée, effectuée en solo le 17.07.2021. La description faite ici est très complète et à jour, et m’a beaucoup aidé durant mon ascension. La randonnée en elle-même s’adresse plutôt à des randonneurs avisés, quelques passages sont assez techniques et peu adaptés aux enfants en bas âge (aucun souci pour des ados dégourdis et un minimum sportif). Un bon équipement adapté est un impératif: des bonnes chaussures de randonnée et des bâtons de marche (indispensables), une boussole, de l’eau/de la nourriture, etc. Une fois sur les crêtes la vue est tout simplement sublime, probablement l’une des plus belles du coin. Les vautours sont bien présents et vous survolent à quelques mètres à peine, une expérience incroyable. Ne pas sous-estimer la descente, certains passages sont très raides alors que la fatigue est bien présente, attention aux chutes donc.

    Répondre
  3. Haritz
    Haritz dit :

    Avec des amis, nous avons fait cette boucle hier.
    C’est une super rando à faire, l’une des plus belle du Pays Basque à mon sens.
    La vue est impressionnante du sommet.
    Tout ceci grâce à votre itinéraire donc un grand merci !!

    Répondre
  4. Lucille
    Lucille dit :

    Nous l’avons faite avec mon copain il y a 2 semaines, c’était vraiment magnifique !! On a croisé 2 personnes qui avaient aussi pris l’itinéraire sur votre site, vous êtes une célébrité dans le coin ! Merci pour tous ces topos, c’est génial !

    Répondre
« Anciens commentaires

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...