Pic Viscos (2141m) en aller/retour depuis Bédéret

  • Déniv: +700m – 4h30 – 11km – Niveau: Randonneur
  • Date: 21.06.2008 – Hautes-Pyrénées – Départ:   parking du Bédéret (1680m)

Exceptionnel belvédère sans grande difficulté d’accès si ce n’est la fin du parcours

ou il faut faire attention par temps humide à cause des pentes abruptes

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo _ _ _ _ _

.

Difficultés: Aucune difficulté, sauf la fin du parcours ou il faut faire attention si le temps est humide à cause des pentes qui sont abruptes et donc dangereuses.

.

Parking du Bédéret (1680m), on distingue à l’Ouest-N.O le col de Riou et l’hôtellerie ruinée où il faudra passer.

.

Emprunter un chemin montant d’abord vers le Nord-Ouest et virant par la suite à gauche.

.

1740m, passer entre le départ d’une remontée mécanique à gauche et le bar restaurant à droite, s’élever vers l’Ouest sur une large piste de ski pour trouver le sentier du col de Riou; balisé en rouge et blanc (GR10).

.

Le GR10 nous mène tout droit au col.

.

Col de Riou (1949m), emprunter, vers le Nord, un sentier passant par l’hôtellerie ruinée.

.

En allant tout droit vers le Pic de Viscos, on évite ainsi quelques éminences:

Pène de Bassots (2012m), Escalabor (2048m) et Pène Nère (2058m).

.

A 2048m, on revient sur le fil de l’arête, plus accidentée et un peu plus aérienne.

.

Le Pic n’est plus très loin.

.

Les pentes deviennent plus abruptes, soyez vigilant si le temps n’est pas de la partie.

.

Le sentier s’y faufile, puis s’offre une petite incursion flanc Ouest, au dessus d’un ravin assez raide.

.

Le pic est très impressionnant de loin.

.

Le paysage est magnifique.

.

Col de Viscos (1980m) au pied de la pyramide somminale. Le sentier s’élève sur la face Sud,
pentue, herbeuse et rocheuse où il convient d’être vigilant, Surtout quand le sol est Humide.

.

Belle vue sur le Village de Cauterets.

.

Compter 20 à 30mn pour monter au sommet depuis le col.

.

Pic de Viscos (2141m), immense panorama par temps clair.

camera-panorama

.

Le plus haut sommet des pyrénées Françaises: le Vignemale 3298m

.

Le massif du Néouvielle avec le Pic de Néouvielle qui culmine à 3091m.

.

Vue plongeante sur la vallée.

.

Le village de Luz-st-Sauveur (700m).

.

Le village de Cauterets (900m).

.

La ville de Lourdes.

.

Le grand Barbat 2813m et le Monné de Cauterets.

.

Le Pibeste 1349m.

.

Un Choucas.

.

Retour par le même chemin.

.

Descendre avec prudence.

.

Une petite halte pour la photo avant de repartir.

.

Compter 2h pour le retour au parking depuis le sommet.

.

Passage du Tuc des Arribans 2088m.

.

Le chemin est bien visible.

.

Direction le col de Riou.

.

Vue sur le domaine skiable de Luz-Ardiden.

.

Hôtellerie  ruinée, et col de Riou (1949m).

.

Il ne reste plus qu’à rejoindre le parking en bas de la photo.

.

Petit veau.

.

Retour au Parking du Bédéret (1680m).

.

10 réponses
  1. Bourez Quentin
    Bourez Quentin dit :

    Bonjour Mariano,
    Nous sommes monté au Viscos aujourd’hui en famille avec mes trois enfants (4, 7 et 13 ans).
    Cet endroit est fabuleux en automne, les myrtillers étaient rouge vif, les chemins bordés de crocus sont plus agréables qu’en plein été lorsque les herbes peuvent être assez hautes, les couleurs flamboyantes du paysage difficile à décrire.
    Pour raccourcir un peu la montée, on peut emprunter la piste qui part du parking de Bédéret et se garer au restaurant d’altitude.
    La montée au col de Riou est courte et facile et la promenade sur la crête est un vrai plaisir avec une vue imprenable sur Luz et le massif de la Néouvielle au sud et sur le massif du Léviste à l’est.
    La crête rocheuse au nord du Tuc des Arribans qui serpente entre les pins à crochet est sublime mais elle demande une certaine assurance et de l’attention car les pentes de part et d’autres sont très raides. La montée du col au sommet du pic est fatigante et il faut mettre les mains mais le plaisir d’arriver au sommet n’en est que plus grand.
    C’est une ballade que je recommande vivement lorsque les nuages couvrent les vallées environnantes mais ne dépassent pas 1 500 m. Le Pic de Viscos est alors un endroit parfait pour observer les sommets des Hautes-Pyrénées sur une magnifique mer de nuages. Pour avoir un paysage à peu près identique, avec le cirque de Gavarnie en plus, il faut aller au Pic d’Ardiden mais c’est plus sportif.
    Merci encore pour ton site précieux.
    Quentin de Nantes

    Répondre
  2. Gonzalo Lucini
    Gonzalo Lucini dit :

    C´est vrai que le Pic Viscos est un belvédère exceptionnel ; ça fait déjà neuf ans que tu en as publíé ton topo; voici une autre idée pour allonger le parcours: départ depuis Cancéru, un des quartiers de Cauterets, par un sentier bien raide indiqué par un panneau jusqu´à rejoindre le GR à la hauteur de la Hôtellerie de la Reine Hortense; suivre le GR jusqu´au col de Riou; faire la montée au pic en suivant le balisage jaune; pour la descente, à la hauteur de la Cabane de Conques prende à droite la piste pour raquettes à neige qui rejoint le col de Riou; descendre jusqu´à le Chalet de la Reine Hortense (petite pause pour se désaltérer et pour contempler la superbe ville de Cauterets, pleine d´Histoire ) d´où il faudra suivre encore le GR jusqu´en ville pour finalement revenir à Cancéru par la Voie Verte qui relie Cauterets à Pierrefitte-Nestalas. Environ huit heures d´une exceptionnel beauté.
    Remarque: j´ai pu photographier une vipère presque au sommet, à plus de 2000 m d´altitude !!

    Répondre
  3. Denis Boissiere
    Denis Boissiere dit :

    Bonjour,

    Je l’ai fait hier en boucle (retour par la cabane du berger) , c’est sympa. Le passage avant le col coté Ouest reste délicat!! A n’entreprendre que par temps sec (me semble-t-il) pour un randonneur. Mine de rien, il y a dans les 650m de deniv, selon par où on passe. J’aurai du lire ton topo avant de partir et non pas au retour, mais c’est souvent comme ça. Merci.

    Répondre
  4. brossaud gilles
    brossaud gilles dit :

    Bonjour Super randonnée faite deux fois cette année une foi en solo en mai, et une fois avec mon épouse en août. Que du bonheur, nous sommes revenus par le sentier de gauche qui ramène à la cabane de conque, histoire de faire la boucle, 4h depuis plusieurs années nous avions l’intention d’y monter, voila c’est fait et nous sommes contents.

    Répondre
  5. Yann ROBERT
    Yann ROBERT dit :

    Ne sous estimez pas cette rando si vous ne la connaissez pas.
    J’ai rebroussé chemin car trop de brouillard épisodique, de plus vers la fin le ravin à gauche et la pente raide à droite sont impressionnants lors de l’incursion au milieu des rochers…alors je ne préfère pas imaginer me retrouver face au passage herbeux précédant la montée finale….
    Bref dommage le spectacle à l’air magnifique vu d’en haut. Mais trop dangereux à mon goût lorsque l’on est seul la première fois, ou bien le faire avec quelqu’un qui sait ce qu’il fait et l’a déjà fait. GL

    Répondre
  6. André Chevreuil
    André Chevreuil dit :

    Très belle randonnée avec de très beaux paysages que je vous conseil ( je loue au Bédèret une grange au gite de France SOUS LA Ref 65G196511 à Grust vous pouvez la voir sous tous les angles )
    bonne randonnée
    André

    Répondre
  7. Chevreuil André
    Chevreuil André dit :

    Très belle randonnée avec de très beaux paysages que je conseil (je loue au Bédéret une grange réf 65G19651 à Grust gite de France )vous pouvez la voir sur le net.

    André

    Répondre
  8. laurent
    laurent dit :

    Bonjour Mariano
    Hier j’ai fait le Viscos avec Geneviève ou nous avons fait le même itinéraire que toi jusqu’au sommet.Au retour nous avons pris le sentier à gauche a partir du col du Viscos. Nous sommes arrivé directement au parking du Bédéret après avoir fait une pose au milieu des myrtilles.Bises à Marinette
    Amitiés.
    Laurent

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...