• Déniv: +1200m – 8h00 – 13,5 km – Niveau: Montagnard
  • Date: 18.12.2010 – Vallée d’Aspe – Départ: refuge de Laberouat 1442m

Le pic d’Anie est le point culminant de la vallée d’Aspe en Béarn, avec ses 2504m. Ce sommet au profil élancé est le maître des lieux. L’hiver venu, il se plâtre pour le grand plaisir des randonneurs en skirando et raquettes à neige.

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo _ _ _ _ _

Chargement de la carte, merci de patienter...

.

Difficultés: Pour randonneurs expérimentés, crampons et piolet nécessaires.

Vérifier avant de partir:  le temps, les hauteurs de neige et l’indice du Risque d’Avalanche.

.

Refuge de Labérouat (1442m).

Beaucoup de difficultés pour accéder au refuge avec les 10 cm de poudreuse tombée la nuit.

Nous sommes partis à deux voitures, chaînage à partir du village de Lescun, une avec des chaînes, l’autre avec des chaussettes, nous avons eu beaucoup de difficultés à accéder au refuge de Laberouat. Le véhicule qui était équipé de chaussettes s’est arrêté à 3km du refuge, plus moyen de repartir, nous avons laissé la voiture surplace pour monter avec la deuxième voiture en faisant 2 aller/retour (perte de temps: 1h).

Tout ceci, pour vous informer que les chaussettes antidérapantes ne sont pas adaptées pour les routes très inclinées ou très enneigées. Elles ne sont en effet pas aussi efficaces que les chaînes.

.

Après toutes ces péripéties,

nous sommes enfin au départ de la randonnée, mais avec une petite heure de retard (9h20).

.

Le paysage avec ce beau manteau blanc est magnifique.

Grand Billare 2318m au premier plan.

.

Refuge de Labérouat avec les Orgues de Camplong et le pic Oueillarisse 1979m à droite.

.

C’est parti !

.

Après 3m en direction de l’Ouest, prendre à droite le sentier qui rendre dans le bois (Nord-Ouest).

L’objectif de la journée est tout la haut à gauche (il paraît très loin d’ici).

.

Le paysage avec ce manteau blanc est tout simplement merveilleux !

Toutes les photos de ce topo ne seront pas commentées, il y en a beaucoup trop (125)

.

Les photos parlent d’elles-mêmes !

.

.

.

Les Orgues de Camplong, magnifique !

.

Le sentier se tortille pendant 45mn dans le bois du Braca d’Azuns pour ne s’élever que de cent mètres

par rapport au départ de la randonnée.

.

Le pic d’Anie avec à sa droite le pic de Coutendé 2338m.

.

.

.

.

Nous rentrons un peu plus dans le bois.

.

Avec le froid (environ -3°)

la neige tombée la nuit s’est figée sur les sapins pour le grand plaisir de nos yeux émerveillés.

.

.

.

Le chemin est long jusqu’à la sortie du bois, mais le temps passe très vite avec ces paysages de rêves.

.

.

Sortie du bois (1540m), 55mn depuis le départ,

On aperçoit la cabane du Cap de la Baitch 800m plus loin vers l’Ouest.

.

Gérard peut enfin chausser ses skis, quand à nous, nous hésitons à chausser nos raquettes à neige.

.

Seul au monde !

.

Les Orgues de Camplong d’une hauteur avoisinant les 1950m.

.

Il me semble que ce sont des traces d’Isard, mais je n’en suis pas sûr ?

.

Le pic du midi d’Ossau.

.

.

.

Corinne n’a pas chaussée ses raquettes à neige qui ne sont pas nécessaires pour l’instant.

.

.

.

La cabane n’est plus très loin.

.

Cabane du Cap-de-la-Baitch 1689m (1h30 depuis le départ de Labérouat).

.

Vue sur le bois que nous venons de traverser (Est).

.

Laurent et moi-même chaussons les raquettes à neige, alors que Corinne et Bernard eux restent

avec les chaussures de randonnées, Gérard lui est parti devant en skirando.

.

Depuis la cabane, monter le vallon en direction du Sud-Ouest.

.

Une coulée de neige.

.

.

La neige tantôt cartonnée tantôt molle nous empêche de bien progresser.

.

Gérard est est devant pour nous montrer la direction à prendre.

A 1840m, ça grimpe sec vers le Sud-Est, puis vers le Sud, on a alors en face, le pic de Coutendé.

.

La progression avec les raquettes à neige est un peu pénible, voir même dangereuse dans les dévers,

Corinne et Bernard ont bien eu raisons de ne pas mettre les raquettes.

.

Quand à Laurent et moi-même,

nous chaussons nos crampons pour mieux progresser et surtout pour être en sécurité.

.

Le panorama derrière nous est magnifique.

.

C’est pas la forme olympique avec ce froid intense (entre -5 et -10).

Un peu de repos s’impose avant de repartir.

.

Le Moulle de jaut 2050m apparaît au loin, au-dessus des Orgues de Camplong.

.

Lac des Anies (2042m), que l’on ne voit pas bien sur, recouvert de glace

lac qui est devenu depuis plusieurs années, une simple mare.

.

Laisser à droite le col des Anies 2084m (400m), pour grimper plein Sud à gauche de l’Anie.

.

.

Tout le monde à chaussé ses crampons, sauf Gérard qui lui a ses couteaux sous ses spatules.

.

.

Altitude 2390m.

Petit replat, le pic n’est plus très loin.

.

Le contourner par la gauche pour rejoindre la crête du pic d’Anie

.

Attention: La pente est raide, crampons obligatoires.

.

Cheminée que l’on peut prendre en été sans problème, mais pas en hiver.

.

Crête: 2430m, remonter la crête jusqu’au sommet.

.

Sommet du Pic d’Anie 2504m, 4h30 depuis Labérouat.

.

Mariano, Gérard, Corinne, Bernard et Laurent.

camera-panorama

.

Panorama vers le Nord-Est en direction de l’Ourlène, rocher d’Aran et Mailh Massibé.

.

Panorama vers le Moulle de Jaute 2050m.

.

Panorama vers l’Est-S.E (Balaitous 3144m, Vignemale 3298m et Ossau 2884m.

Magnifique !

.

Panorama vers le Sud-Est avec en premier plan le pic Labigouère 2175m.

.

Légèrement à droite le pic et le Vertice d’Anayet (Espagne).

.

Panorama vers le Sud-Est (Espagne) avec en plein milieu; la Collarada 2886m.

.

Panorama vers le pic d’Aspe 2645m.

.

Panorama vers le Sud-S.O, le Visaurin 2669m avec au premier plan le Castillo de Acher 2384m.

.

Panorama sur la Table des trois Rois 2421m et le pic du même nom à sa droite,

avec derrière les Aiguilles le pic d’Ansabère.

.

Panorama vers le Sud-Ouest (Espagne).

.

Panorama vers la plaine, côté espagnol.

.

Panorama vers l’Ouest avec le pic d’Orhy dissimulé par les nuages.

.

Bernard et Corinne, cheveux aux vents.

Il fait très froid, -13 à -18.

.

Gérard, notre guide de la journée, il trace le bougre . . . .

.

Que des grands sommets:

Balaitous 3144m, Vignemale 3298m et le pic du midi d’Ossau 2884m.

.

Le pic du midi d’Ossau avec à sa droite le Garmo Negro 3051m (Espagne).

.

Avec ce froid, pas le temps de flâner sur la cime.

Retour par le même chemin que l’aller.

.

Gérard en action !

.

.

Le col des Anies (2084m) est à gauche du pic du Soum Couy (2315m).

.

Paysage mortifié par le froid, mais quelle beauté !

.

Il ne reste plus qu’à descendre le vallon (Nord-Est).

.

Mais nous prenons le temps de contempler ces merveilleux paysages d’hiver.

.

Le pic d’Arlas 2044m avec le col des Anies 2084m en bas à droite.

La Pierre-saint-Martin est juste derrière après le col des Anies.

.

Panorama vers la plaine.

.

En direction de la ville de Pau.

.

Zoom sur la ville de Pau.

.

Panorama vers les premiers contreforts des Pyrénées depuis la plaine:

Ourlène, Ourlenotte, rocher d’Aran et Mailh Massibé.

.

Panorama du Rocher d’Aran au Moulle de Jaut.

.

Lauriolle 1858m avec le pic de Gerbe 1901m à sa droite..

.

Le pic d’Arlas 2044m avec à l’arrière plan au fond, le sommet d’Artzamendi 926m.

.

Petite station météorologique posée à proximité du sommet du soum Couy 2315m.

.

La ville d’Oloron-Sainte-Marie distante de 30km.

.

.

.

.

.

Direction la cabane du Cap-de-la-Baitch.

.

.

Nos traces de ce matin.

.

.

Les raquettes c’est bien quand les pentes ne sont pas trop abruptes, mais au niveau sécurité, avec des conditions comme aujourd’hui, les crampons sont vraiment indispensables.

Attention à bien écarter les jambes, pour ne pas déchirer son pantalon et surtout pour ne pas trébucher, ce qui pourrait être beaucoup plus grave dans des pentes très inclinées.

.

Gérard descend prudemment, car la neige dans ce tronçon n’est pas top.

.

.

Corinne à le sourire à l’approche de la cabane.

.

Bernard, lui est plus concentré.

.

1689m, cabane Cap-de-la-Baitch.

.

Depuis la cabane, le pic de Contendé 2338m.

.

Panorama vers l’Est.

.

Zoom sur le pic de Sesques 2606m.

.

Une partie de la cabane Cap-de-la-Baitch est ouverte avec un accès à l’étage pour le couchage.

.

Un bon petit feu pour nous réchauffer et nous restaurer.

.

Depuis la cabane, direction l’entrée du bois de Braca d’Azuns.

.

Un trou naturel dans les falaises des Orgues de Camplong

.

.

Le pic du midi d’Ossau 2884m.

.

Nous quittons le vallon pour entrée dans le  bois (1540m).

.

Incontournable, notre Jean-Pierre.

.

Nous déchaussons nos crampons pour ne pas trébucher.

.

.

Le pic Labigouère 2175m.

.

Nous sommes partis au lever du soleil pour revenir au coucher.

.

Les derniers rayons du soleil sur le pic du midi d’Ossau 2884m.

.

Retour au refuge de Labérouat 1442m (3h30 depuis le sommet).

.

Laurent et moi-même, continuons à marcher encore 3km pour récupérer la voiture.

.

Le soleil se couche sur la vallée de Lescun pour clôturer cette magnifique journée hivernale.

Attention: Ne pas s’engager tout seul dans une  randonnée comme celle-ci.

Ne partir que par beau temps et avec les accessoires indispensables que sont: les crampons, piolet et vêtements chaud.

.

Voir la sortie hivernale de 2018

21 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *