Select Page

Ascension Pic du midi d-Ossau 2884m (2011)

Ascension Pic du midi d-Ossau 2884m (2011)
  • Vallée d’Ossau – le 10.09.2011 – 07h30 – Déniv: +1400m – 14 km
  • Niveau: Montagnard – Départ: cabane de l’araille 1720m

La Cegelec sur le toit du Béarn 2884m.

Lien Topo année 2007

En réalité, le premier sommet du Béarn est le Palas, culminant à 2974m, mais beaucoup moins connu que notre célèbre Jean-Pierre.

randonnee-pic-d-ossau-2011_160

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo _ _ _ _ _Camera-Panorama-Automatique

.

Difficultés: Mythique sommet en forme de dent, l’Ossau attire tous les regards depuis la plaine. Sans être très difficile, trois cheminées vous barrent le chemin. Par conséquent l’itinéraire s’adresse aux randonneurs expérimentés.

Ce topo est orienté principalement sur les 3 cheminées de l’Ossau avec de nombreuses photos.

Pour voir le topo complet avec les commentaires de la randonnée cliquer Ici (année 2005)

.

Départ depuis la cabane de l’araille 1720m.

.

Pour les randonneurs qui ne sont pas en bonne condition physique, une nuit au refuge de Pombie

peut être une bonne alternative pour économiser les +350m de dénivelé depuis la cabane de Laraille.

.

Refuge de Pombie 2032m.

.

Une belle lune !

.

Le pic du midi d’Ossau sous un beau ciel étoilé.

.

.

Dîner au refuge de Pombie

(Jean-Luc – Valérie – Mariano).

.

Bonne nuit . . .

.

.

L’aurore depuis le lac et le refuge de Pombie 2032m.

.

.

.

Lever de soleil.

.

Le soleil illumine tour à tour les pointes

d’Aragon, la pointe Emmanuelle, la Jean Santé et la pointe de France

.

.

Deux alpinistes sont déjà sur la muraille de Pombie

pour défier l’un des multiples itinéraires d’escalade qu’offre l’Ossau.

.

Depuis le refuge de Pombie, passer la grande Raillère de Pombie pour atteindre le col de Suzon

un peu pénible à traverser, mais c’est très court !

.

Col de Suzon à 2127m.

.

Suivre le sentier jusqu’à la 1er cheminée.

.

Chemin de crête sans difficulté.

.

On remarque évidement que pour la suite les choses vont se gâter . . .

.

Nous sommes au mois de septembre, et il y a beaucoup de monde,

imaginez au mois d’Août ! ! !

.

La cheminée n° 1 (2320m)

Tout le monde vérifie son équipement (Baudriers, mousquetons et casques)

.

Nous sommes prêts !

.

Haute de 15m, elle est assez redressée et offre des prises correctes.

.

Si vous n’avez pas l’habitude d’escalader, je vous conseille de vous encorder,

en effet une ou 2 prises sont assez espacées et peuvent vous poser problème.

.

.

Pour terminer, un barreau est là pour vous aider dans la partie finale.

.

Mais pour ne rien vous cacher, tout le monde galère un peu à cette endroit.

.

.

En route pour la deuxième cheminée.

.

La cheminée n° 2 (2420m) haute de 20m,

elle offre différentes voies pour la gravir ainsi que des prises bien plus nombreuses que la première.

.

Les prises sont assez nombreuses,

sauf peut-être au début ou il faut passer du début de la faille vers la partie de droite.

.

.

Une fois de plus, l’encordement est de rigueur si vous avez le vertige.

.

.

.

Au tour du suivant.

.

Si vous n’avez pas le vertige, je vous conseille de monter les deux premiers mètres à gauche,

puis passer à droite où les prises sont multiples.

.

Procédez lentement sans vous affoler.

Il y’a toujours un endroit où prendre Appui avec les pieds et les mains.

.

.

Certaines personnes utilisent la faille de gauche, préférés les bonnes prises sur la droite, de plus

cette entaille est assez incommode pour les pieds.

.

.

Jean-Luc.

.

En route pour la 3em cheminée.

.

Après la deuxième cheminée, petit passage ou il faut s’aider un peu des mains,

.

deux barreaux sont là pour vous aider.

.

.

Au bout de ce sentier, la 3em cheminée ou couloir pour certains.

.

Panorama vers la plaine après le passage de la deuxième cheminée.

.

Couloir du poutillon Cheminée n°3 (2620m).

.

Nous sommes ici dans la dernière difficulté,

passage plus long à négocier que les deux premières, mais beaucoup plus facile.

.

.

Il s’agit d’un couloir assez redressé.

Pas de problème pour les prises si vous passez sur Sa partie droite.

.

.

Une corde n’est pas nécessaire ici sauf pour les âmes sensibles,

au retour soyer prudents et prenez votre temps.

.

.

.

Vers le haut et à gauche la fameuse croix ou signal du portillon.

.

.

La croix ou signal du portillon, passage obligatoire qu’il ne faut pas manquer au retour.

Altitude 2660m.

.

Mariano

.

Depuis la croix de Fer, monter le Rein de Pombie.

.

Rein de Pombie qui est constitué essentiellement de pierraille.

.

Avant d’atteindre le sommet, une petite visite à la pointe de France s’impose !

.

Le sommet du pic du midi d’Ossau n’a jamais été aussi près !

.

Panorama depuis la pointe de France, les lacs d’Ayous avec un panorama superbe en toile de fond

du Visaurin 2669m au pic d’Anie 2504m.

.

Panorama depuis l’éperon de la pointe de France (pic du midi d’Ossau) Le pic de Sesques

et ses 2606m d’altitude avec le lac de Bious-Artigues (départ du tour des lacs d’Ayous)

.

Jean-Baptiste (éperon pointe de France)

1450m de précipice ! ! !

.

Stéphane (éperon pointe de France)

.

Bertrand

.

Antoine

.

.

Lac de Bious-Artigues 1422m

.

Brèche entre pointe de France et pic d’Ossau.

.

Vue plongeante sur le col frontière du Pourtalet.

.

Depuis la pointe de France, redescendre de quelques mètres en s’aidant un peu des mains.

Pour Simon (12 ans), c’est forcément plus dur, il n’a pas notre envergure !

.

.

.

Plus que quelques mètres . . . .

.

A l’approche du sommet, les visages de chacun expriment la joie du devoir accompli.

.

L’équipe de Cegelec Sud-Ouest (Agence de Pau) au sommet du Jean-Pierre (2884m): Alain, Jean-Luc,

Antoine, Stéphane, Patrick, Valérie, Simon (12 ans), Jean-Baptiste, Bertrand et Mariano.

.

Panorama au sommet sur 360°
Camera-Panorama-Automatique

.

Panorama immense par beau temps comme aujourd’hui.

.

Panorama du Visaurin 2669m au pic d’Anie 2504m

avec au premier plan à gauche le petit pic du midi d’Ossau 2807m.

.

.

Les lacs d’Ayous

.

Refuge d’Ayous (1982m) et le lac Gentau (1947m).

.

Le lac Bersau (2080m).

.

.

4h20 depuis le refuge et presque 6h depuis la cabane de laraille,

ça creuse forcément l’appétit ! ! !

.

Vue plongeante sur le lac et le refuge de Pombie 2032m (852m plus bas)

.

Zoom sur le refuge.

.

Le Vignemale 3298m

plus haut sommet des Pyrénées françaises

.

La pointe de France du pic du midi d’Ossau.

.

Vue vertigineuse sur le lac de Bious-Artigues, 1450m plus bas !

.

Panorama de la Collarada 2886m au Visaurin 2669m.

.

Col frontière du Pourtalet et le départ de cette randonnée (cabane de Laraille 1720m)

.

Panorama vers l’entrée de la vallée d’Ossau et la ville de Pau au loin, distante de 52km.

.

Zoom sur la ville de Pau

avec au premier plan à droite la falaise aux Vautours (Pène de Béon 1250m).

.

Justement, en voilà un (2m80 d’envergure)

.

Pour le retour, revenir sagement par le même itinéraire que l’aller.

.

.

.

.

.

Une dernière vue sur la vallée de Bious avant de basculer de l’autre côté.

.

Rein de Pombie qu’il faut descendre pour rejoindre la croix de Fer.

Attention aux gravillons, une glissade est vite arrivée !

.

Le panorama est magnifique avec cette brochette de beaux et grands sommets.

.

Une petite lucarne sur le pic de Sesques 2606m

avec un emplacement que j’ai repéré pour un futur bivouac au sommet de l’Ossau.

.

Le col de Suzon (2127m) est tout en bas, mais le chemin est encore long . . .

.

Vue plongeante sur le caillou de Soques,

départ de belles randonnées comme le Palas 2974m, l’Arriel 2824m ou le Balaitous 3144m.

.

.

.

.

Croix ou signal du pourtillon à 2660m. Repère à ne pas manquer pour la descente car

elle marque le départ vers le couloir qui auparavant vous aura permis d’accéder ici.

.

Vue sur la station d’Artouste et le départ du petit train (le plus haut d’Europe)

.

Ici, il n’y a pas besoin de s’encorder sauf pour les personnes ayant le vertige.

.

Descendre doucement le couloir dans sa partie de gauche.

.

.

.

Le petit Simon (12 ans) se souviendra certainement longtemps de cette première !

.

Je vous rassure son papa n’est pas très loin et nous aussi.

.

.

Si vous prenez votre temps, en cherchant les bons passages,

vous n’aurez pas besoin de vous retourner pour descendre ce couloir.

.

.

.

.

Antoine et Alain.

.

.

.

Fin du couloir.

.

La panorama vers le Balaitous

.

Compter 10 à 15mn pour rejoindre la deuxième cheminée.

.

Que des Géants !

.

Le Balaitous 3144m

souvenir d’un inoubliable bivouac au sommet (septembre 2010)

.

Vue sur la belle crête en face de nous,

du pic Lavigne (2018m) au pic Saoubiste (2261m) avec au milieu le pic Chérue (2195m).

.

Antoine et Alain termine la descente de la 3em cheminée.

.

Petit passage avec les deux barreaux menant à la 2em cheminée.

.

Début de la 2em cheminée.

.

Pour ceux qui ne descente pas en rappel, procédez lentement sans vous affoler,

il y’a toujours un endroit où prendre appui avec les pieds et les mains.

.

Petite pause en attendant que les randonneurs devant nous, terminent leur descente.

.

Lorsqu’il y a beaucoup de monde, vous pouvez attendre parfois, plus d’une heure par cheminée.

.

Jean-Luc descend le premier pour assurer depuis le bas.

.

C’est parti !

.

Puis c’est au tour d’Alain (apparemment il aime ça !)

.

C’est au tour de Stéphane.

.

Puis du petit Simon, qui n’est pas trop rassuré . . .

.

Bertrand

.

Direction vers la dernière difficulté de la journée. . .

.

1er cheminée.

.

Il faut une fois de plus, attendre que les espagnols devant nous terminent leur descente en rappel

espagnols d’ailleurs très sympathiques.

.

Mariano

(record battu avec 1900 photos faites durant cette randonnée)

.

.

Deux points d’ancrages où l’on peut mettre la corde

(cette petite chaîne et sur la droite une sangle)

.

Antoine se prépare à lancer la corde.

.

Le barreau supérieur qui n’est plus là depuis 2010, était très utile pour engager la descente.

Aujourd’hui il ne reste plus qu’un petit bout de barreau et très éloigné des prises.

.

Si vous avez une corde, je vous conseil de faire la descente en rappel, beaucoup plus sécurisant.

Nous sommes tous descendus en rappel, sauf pour le petit Simon qui est encore un peu jeune.

.

Même moi, je suis descendu en rappel, et laissé les photos de côté juste le temps de la descente.

.

Depuis le col de Suzon, rejoindre le refuge de Pombie.

.

Refuge de Pombie 2032m.

.

.

Col de Soum de Pombie 2129m.

.

Le soleil est sur le point de se coucher donnant à la montagne des couleurs que seule

dame nature peut nous offrir !

.

Retour à la cabane de Laraille, 11h20 depuis ce matin (5h40 depuis le sommet)

Nous avons perdu beaucoup de temps sur les cheminées tant à l’aller qu’au retour, mais ce n’était pas une course, l’essentiel était d’arriver au sommet et de revenir sagement sans bobo. Merci à toute l’équipe de Cegelec pour votre bonne humeur tout au long de la journée, et encore un grand bravo à notre petit Simon pour avoir gravi l’un des sommets les plus convoité de notre région du haut de ses 12 ans.

Si vous ne trouvez pas de monde dans les cheminées, comptez 7h30 pour faire l’aller retour sans les pauses.

La Vidéo

Retour-Haut-de-Page

Topo-Midi Topo-Ossau Topo-Jean-Pierre

Topo-2884m

About The Author

19 Comments

  1. lotis

    tres belles photos et réussite pour tout le groupe ,quelle lonqueur de corde faut il mreci et toujours un régal de voir vos reportage

  2. Talluau Alban

    Bravo à toute l’équipe! De belles images. Ca fait réver.
    Alban

  3. SOKALE

    Bravo à toute l’équipe, mais surtout félicitation pour la réalisation de ce reportage qui se veut ludique et pédagogique. Je souhaite qu’il permette à ceux qui ont envie de réaliser cet exploit de le concrétiser. Car comme je dit souvent «  l’aventure commence toujours par un rêve » 
    Je me suis permit de mettre un lien de votre site sur mon blog car il mérite d’être connu, bonne continuation…Thierry

  4. francoise84

    bonjour mon cher MARIANO
    tout d’abord felicitation pour la belle photo en acceuil de votre site , sympa au moins on fait connaisance de suite ..
    ensuite , je viens de faire une belle rando , avec escalade et tout , j’ai failli prendre la corde sur la tete à un moment , je vous ai vu tenir vaillamant la croix de fer , et j’ai vu ce magnifique lac en forme de carte de FRANCE etonnant
    mais le plus etonnant c’est que j’ai fait tout cela sans difficulté alors qu’en ce moment je marche avec une cane …. j’ai donc vu tout ça gràce a vous !!
    alors je vous dis et redis comme a chaque fois , merci pour ces sorties en plein air qui si elles ne nous remplissent pas les poumons nous en mettent plein la vue
    merci a vous , je vous envoie toutes mes amitiés ainsi qu’a votre épouse a tres bintot francoise 84

  5. casahous

    avez vous fait la traversee de l ossau,en commencant par l ascension du petit pic(2790 m)via le col de peyreget?

  6. salis martine

    magnifiques photos qui permettent de se rendre compte de la difficulté de l’ascension et de l’ampleur du panorama
    bravo à l’excellent photographe qui a pu conjuguer l’effort sportif et l’art photographique
    merci, je prévoie d’y aller mardi 21 septembre et ce reportage me donne une belle idée de ce qui m’attend!

  7. FAGOR

    Le groupe de montagnard d’Oloron croisé à la croix du Portillon te félicite pour les infos sur ton site et ont apprécié l’instant passé. Les montagnes ne se rencontrent jamais mais les hommes se découvrent en montagne.
    A + sur un autre sommet.
    PS: merci pour l’envoi de la photo.
    Alain

  8. labbe elisabeth

    bravo MARIANO POUR TOUS TES PPS TOUS AUSSI BEAUX LES UNS QUE LES AUTRES JE ME REGALE A CHAQUE FOIS ET EN ESPERE ENCORE BEAUCOUP DE SEMBLABLE
    MERCI POUR LES BONS MOMENTS QUE TU NOUS FAIS PASSER
    J’ADORE ELISABETH

  9. bernard charrier

    bonsoir,
    sympa vos photos , elles me rappelles aussi tous les bons moments passés à escalader les differentes faces en compagnie de bons copains , j’ai souvent descendu la voie normale après être sorti des entrailles de la bête .

    à bientôt

  10. John & Dorota

    SUPERBE !

    Salut Mariano vraiment une superbe rando les photo au lever sont excellentes le vautour avec le soleil en arrière plan…

    L’ambiance semble excellente et tes collègues enthousiastes !

    Merci une nouvelle fois pour cet excellent reportage.

    73 de tes amis de Toulouse – John et Dorota

  11. Lili

    toujours aussi magnifiques les fotos…
    mais moi je préfère les regarder….
    bravo à toute l’équipe et au jeune Simon…
    lili.

  12. Gaëlle

    Majestueux !
    Bon repos à tous.
    Gaëlle

  13. Pyrela

    Hello
    Bravo Simon ! tu es courageux ! bel exploit à ton âge.
    Et toujours de très belles photos ! site incontournable.
    Je me replonge dans cette fabuleuse ascension que j’ai faite ce 2 juillet.
    Ce jour là trop de monde, donc nous avons pris à droite de la 1ere cheminée qui est une variante sans trop de difficulté. En revanche, à la descente la partie équipée d’un barreau de la 1ere cheminée est un peu périlleuse (surtout sans corde) car l’un d’eux a été cassé.
    Je suis d’accord avec vous, pour la seconde cheminée éviter la faille en se décalant sur la droite est à mon sens plus facile malgré la « verticalité » de la roche car il y a de très nombreuses prises bien placées.
    Merci Mariano pour votre superbe reportage et bravo à tous. Amicalement Régine

  14. lou64

    bravo a toute l’equipe de la cegelec ! et particulièrement au jeune Simon ! tres belles photos comme toujours !
    merci Mariano.

  15. laurent

    Bonjour Mariano
    Je tiens tout d’abord a félicité Simon qui avec ses 12 ans a fait l’Ossau.
    Quand on sait qu’a la 1ère cheminée il y a une ou deux barres et aucune sur la 2ème.
    Pour moi ce n’est pas facile pour tout le monde de faire cette montée.
    Je l’ai fait une dizaine de fois en passant par la droite à la 1ère montée et pour faire les 1 400 m de dénivelé il faut déjas avoir une bonne condition physique.
    Un grand chapeau aux trois accompagnateurs Jean-Luc, Antoine et Mariano pour avoir amené tout ce monde en haut
    Laurent

  16. INDO16

    Bonjour,
    Waouh et bravo pour cette ascension vertigineuse et belles photos. Il y a 25 ans, j’ai fait l’ascension à pied jusqu’au Pic du Midi !! Trop beau et trop bien…. J’adore.
    Amicalement.Sandrine.

  17. MOSA

    Salut PAU
    c’est grandiose
    Je voudrai juste savoir ce qu’il y avait dans le sac d’Alain………
    Bravo à tous
    Un ami sud est

  18. Fouert-Pouret

    Maintenant avec les barres il est facile de faire l’Ossau;le problème c’est la foule , plus les affolés qui projettent des cailloux partout.Trop de monde en été.Mais superbe pic
    Encore merci A+

    Mariano

    Bonjour,
    Merci pour vos commentaires sur le site
    Les barreaux, il n y en a plus qu’un sur la première cheminée, et même si ça reste facile pour des randonneurs aguerris. Ce sommet est très fréquenté et reste un sommet difficile pour des randonneurs n’ayant pas l’habitude de la haute montagne, mais le principale danger comme vous dites, c’est les chutes de pierres, il est préférable de le faire après le mois d’Août et un jour de semaine de préférence.

    Le Webmaster (Mariano)

  19. André

    Bonjour Mariano.
    Félicitation à toute l’équipe pour ce challenge réussi.
    Ce qui est fait, n’est plus à faire.
    Bon repos et bien cordialement
    André

Liste des Topos et Randonnées Météo Montagne  

Les Sentiers de la Mer

Les sentiers de la Mer

Entrer votre adresse mail:

Topopyrenees Mariano