Select Page

Village d’Ainhoa

Le Village d’Ainhoa au Pays Basque

.

Ainhoa est un superbe village de 600 habitants environ (les Ainhoars) situé dans le canton d’Espelette, à la fontière espagnole.

Ainhoa se trouve à 7 km d’Espelette et 14 km de Cambo.

  • Fondée au XIIème siècle, la petite cité de Ainhoa, classé parmi les plus beaux villages de France, reste l’un des plus typiques et des plus jolis villages du Pays Basque. La richesse architecturale et environnementale, l’originalité de son organisation en bastide font d’Ainhoa une étape incontournable au Nord du Pays Basque. Ainhoa est classé parmi les plus beaux villages de France. La plupart des maisons sont répertoriées au patrimoine national. Cette Bastide édifiée au XII siècle par les Prémontrés constituait un relais hospitalier sur le chemin de Compostelle.

.

  • Les maisons de style Labourdin, bâties ou restaurées au XVIIe et XVIIIe siècle arborent en façade des colombages en chêne et une harmonieuse uniformité rehaussée par les peintures rouge-brun ou vertes des boiseries sur des façades blanches.

.

.

  • Entre les maisons, une large avenue avec au milieu la D20 bordée de larges seuils empierrés où l’on peut déambuler paisiblement. L’ensemble offre une perspective pittoresque où s’insèrent les boutiques, les cafés et hôtels sans nuire à l’harrnonie générale. La place du village se prolonge du fronton de pelote basque, lequel est adosséà l’église. Autour de la place, se trouve des maisons de style identique.

.

.

  • Le point culminant est le clocher de l’église d’architecture typiquement labourdine. Celui-ci a été édifié en pierres dorées au XIVe siècle puis restauré vers 1527 et 1649 par des maçons et charpentiers du Pays. Cette église est remarquable à bien des égards. La nef, sans piliers, est couverte d’un plafond en boiseries aux tons chaleureux. Dans la tradition Labourdine, la nef réservée aux femmes est ceinturée de deux balcons-galeries en chêne sculpté sur deux niveaux, qui sont destinés aux hommes. L’abside abrite un magnifique rétable peint en pourpre et dorure, rutilant sous les luminaires, dans lequel s’ouvrent des niches occupées par les saints les plus honorés au pays, et la sainte patronne d’Aïnhoa, la Vierge de l’Assomption. Le tout est dominé par une représentation majestueuse du père Eternel, qui met un point d’orgue à cette admirable perspective.

.

Chapelle de l’Aubépine:

  • Aubépine se dit arantza en Basque. Cette chapelle consacrée à N.D. D’Arantza, fut érieée à deux kilomètres du bourg d’Ainoha, sur une avançée en balcon du Mont Atsulai située à 389 m d’altitude. En effet, à cet endroit, un jeune pâtre qui surveillait son troupeau avait assisté à une apparition de la Vierge, au milieu de buissons d’aubépine,à côté d’une source. A noter que la Vierge était auparavant apparue dans un décor et des circonstances similaires à un jeune pâtre de Onate en Cantabrie, dont elle est devenue la sainte patrone : N.D. d’Aranzazu.

.

.

Pour monter à pied à la chapelle de l’Aubépine compter 40mn long: 2km et 270m de dénivelé positif sur une route carrossable.

Pour voir le tracé de la montée

.

.

  • Ces lourdes stèles en granit composées d’un socle de forme généralement trapézoïdale, surmonté d’un disque, se rencontrent habituellement dans les cimetières, mais pas toujours. Elles ne correspondent pas forcément à des tombes. Elles seraient l’héritage d’une pratique très ancienne antérieure à l’apport du christianisme. Surtout, les dessins gravés sur le disque font appel à un symbolisme d’une très grande richesse.

.

Voir le Panorama depuis la Chapelle de l’Aubépine 389m

  • De l’esplanade qui entoure la chapelle, on jouit d’un vaste panorama vers l’ouest et le sud-ouest, et par delà les hauteurs de l’arrière littoral, on voit les villes de Ciboure et St Jean de Luz, une large bande côtière et l’océan jusqu’à l’endroit où le bleu des flôts se confond à celui de l’horizon.

.

.

Pour monter au sommet (554m) depuis la chapelle compter 30mn long 1km pour 170m de dénivelé positif. voir le tracé de la montée

Voir le Panorama depuis le sommet du Mont-Erebi (554m)

.

.


1 Comment

  1. goicoéchea

    le souci est qu’ainhoa est actuellement traversé par des foules d’automobilistes qui se rendent dans les ventas de Dancharia.Trafic ininterrompu qui gache l’atmosphère du village dont la traversée à pied prend des allures de stage de survie.
    village de carte postale ??

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Liste des Topos et Randonnées  Refuges des Pyrénées   Liste des Topos et Randonnées

Météo Montagne  Les secours en montagne   Mes Liens  

Les Sentiers de la Mer

Les sentiers de la Mer

Randonnée au Hasard . . . . . .

Tous les Topos du site

Cartographie

Les 10 derniers commentaires

Refuges et Cabanes des Pyrénées

Refuges et Cabanes des Pyrénées

Comment s’abonner au site: TopoPyrenees.com

Comment s'abonner à Topos Pyrénées

Entièrement Gratuit et sans engagement

Nombre d'abonnés inscrits à ce jour:

Entrer votre adresse mail:

Topopyrenees Mariano