Select Page

Randonnée au Vignemale 3298m par le refuge de Bayssellance

  • Date: le 28.05.2015 – Hautes-Pyrénées – Départ: Plateau des Pountas (1459m)
  • Dénivelé +2400m – (5h+3h+6h)= 14h00 – 30 km – Niveau: Montagnard

Le Vignemale (3298m) depuis le Pont d’Espagne avec bivouac au sommet.

Plus haut sommet des Pyrénées Françaises avec son glacier d’Ossoue à l’Est, il est aujourd’hui le seul glacier complet de toute la chaîne des Pyrénées. Un magnifique panorama très étendu vous attend au sommet de la Pique Longue. L’itinéraire depuis le Pont d’Espagne est magnifique ! mais c’est aussi le plus long par rapport au départ depuis le barrage d’Ossoue (+2h).

Et si vous avez la chance comme moi,  de pouvoir bivouaquer au sommet du Grand Vignemale,

alors là,  ce sera l’apothéose !

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo _ _ _ _ _

.

4 Panoramas à 360° depuis la Pique Longue (3298m)

Panorama-Pique-Longue-3298m-Annee-2015-Vignette

.

Le Panorama du coucher de soleil

Camera-Panorama-Automatique

.

Difficultés:

Course de haute montagne, sur glacier, demandant un équipement sérieux (corde, piolet, crampons) Pas de difficulté sérieuse quand les conditions sont favorables, en particulier quand le glacier est bien enneigé donc non crevassé comme aujourd’hui. Pour ceux qui le font à la journée depuis le Pont d’Espagne, compter entre 12h et 14h sans les pauses, être en très bonne condition physique. L’idéal est de s’arrêter au refuge de Bayssellance et de faire la montée le lendemain après une bonne nuit de repos.

.

Voir l’itinéraire pour monter au refuge de Bayssellance depuis:

Après avoir passé une bonne nuit au refuge,

réveil vers 6h15 avec un superbe lever de soleil sur Gavarnie depuis la fenêtre du dortoir Henry Russell.

.

Le panorama depuis la fenêtre du refuge de Bayssellance.

.

Les premiers rayons de soleil sur notre objectif du jour: la Pique Longue (3298m).

Si tout se passe bien, nous dormirons ce soir là-haut tout près des étoiles !

.

Le Refuge de Bayssellance avec ses 2651m est le plus haut refuge gardé des Pyrénées avec 58 places.

Le site web: http://refugebayssellance.ffcam.fr/   –  Gardien: Pierre LAFONT (Peio) 09 74 77 66 52

.

Lever de soleil sur Gavarnie.

.

La Tour (3009m), le Casque du Marboré (3006m), la brèche de Roland (2807m) et le Taillon (3144m).

.

.

Un isard.

.

Après un bon petit déjeuner bien copieux au refuge de Bayssellance, nous nous préparons pour l’ascension du grand Vignemale.

.

Mariano.

.

Depuis le refuge, descendre vers le Sud-Est pendant une dizaine de minutes.

.

.

Nous laissons le refuge derrière nous.

.

Francis.

.

L’aspect du glacier varie selon les saisons et les années, aujourd’hui les conditions sont parfaites !

.

Abandonner le sentier qui descend au barrage d’Ossoue vers 2520m pour prendre le sentier de droite rejoignant le début du glacier d’Ossoue.

.

Nous croisons un randonneur qui a eu la même idée que nous mais avec 1 jour d’avance.

Il a dormi au sommet avec une nuit sans vraiment trop dormir et en ayant eu froid avec un vent qui s’est levé dans la nuit. Ayant oublié son appareil photo, il pourra revoir à travers ces photos  son bivouac au Vignemale.

.

Habituellement, nous nous équipons au pied du glacier, mais les névés présents dès le début du sentier nous obligent à mettre les crampons et le baudrier 1km avant.

.

Nous passons 3 grands névés avant d’attaquer le véritable glacier.

.

Début du glacier d’Ossoue (2720m), 40mn depuis le refuge.

.

Normalement l’encordement est de rigueur dans un glacier, mais les conditions aujourd’hui sont parfaites, nul besoin de s’encorder.

.

La première partie du glacier, assez raide demande en règle général les crampons mais ne pose pas de problèmes particuliers en début de saison comme aujourd’hui.

.

.

Par contre en juillet/Août, il est préférable de gravir un peu plus à gauche la petite crête du Montferrat pour éviter les éventuelles crevasses et pont de neige.

.

.

.

Le petit Vignemale et ses 3032m d’altitude paraît bien petit depuis d’ici !

.

Nous avons croisé le glaciologue avec 2 de ses collaborateurs faisant des sondages sur le glacier.

.

D’après lui, le glacier ne va pas être très beau en Juillet/Août, certainement que de la glace vive !

.

Dans sa deuxième partie,  le glacier avec une pente moins soutenue, devient beaucoup plus facile.

.

Francis.

.

Après 1h de marche sur le glacier, nous pouvons voir la base du couloir nous menant à la Pique Longue.

.

Nous continuons à gravir les 1,7 km de glacier.

.

Le Pic du Midi de Bigorre (2872m).

.

Le Couloir de Gaube est une fascinante et provocante cheminée de neige et de glace, ouverte dans la paroi nord du Vignemale, vertigineuse et haute de 600 mètres.

.

Le glacier d’Ossoue.

.

.

Le comte Russell y fit creuser sept grottes. Le travail s’étale de 1881 à 1893. Un forgeron de Gèdre installe au col de Cerbillonna une forge de fortune pour réparer les outils.

Le 01 août 1882 la première grotte est achevée; c’est la villa Russell située à 3205m d’altitude au col de Cerbillonna(3 m de long, 2.5 m de large et 2 m de Haut.) Russell habite sa grotte pendant trois jours. Le 12 août 1884, il la fait bénir ainsi que le Vignemale. Trois messes sont célébrées devant une assistance d’une trentaine de personnes.

En 1885, il fait creuser la seconde grotte (celle des guides) puis en 1886 la troisième; celle des dames.

.

Base du couloir altitude 3200m (2h35 depuis le refuge de Baysselance).

Cliquer ici pour ceux qui veulent gravir le Pic Cerbillona et Pic Central avant de monter à la Pique Longue.

.

Les névés sont assez haut et nous devons monter plus haut qu’à l’habitude.

Nous déchaussons nos crampons pour faire l’ascension finale.

.

Le glacier presque sur toute sa longueur.

.

On gravit la pente finale plus ou moins directement vers le sommet, en escaladant facilement (F+) des rochers parfois un peu croulants.

.

Il faut en permanence utiliser les mains mais rien de bien méchant.

.

L’ascension ne pose aucun problèmes avec les nombreuses prises qu’il y a tout au long de la montée.

.

.

Depuis la crête finale, belle vue vers l’Ossau (2884m) et le Balaitous (3144m).

.

Le Clot de la Hount (3289m).

.

Francis arrive à son tour au niveau de la crête sommitale.

.

.

Le sommet n’est plus très loin.

.

.

Sommet de la Pique Longue appelé le grand Vignemale (3298m).

Compter 3h pour arriver au sommet du Vignemale depuis le refuge de Bayssellance.

.

La photo souvenir: Francis et Mariano.

.

Francis au sommet de la Pique Longue (3298m).

.

Mariano au sommet de la Pique Longue (3298m).

.

Pour notre bivouac de cette nuit,

il est préférable d’aller visiter la grotte du Paradis pour savoir dans quel état elle est ?

.

Par contre attention:  en cas de repli dans la nuit vers la grotte, la pente est très raide et c’est même dangereux de faire cette descente par manque de visibilité.

.

Même avec mon Gps, je n’arrivais pas à la localiser alors qu’elle était sous mes pieds, mais comme la pente est très raide on ne peu pas faire n’importe quoi !

.

La grotte est obstruée par de la neige,

.

 j’ai bien fait de prendre ma pelle à neige.

.

Francis me remplace pour finir de dégager l’entrée de la grotte.

.

Nous égalisons un peu le sol avec de la neige.

.

.

Puis, nous avons cassé tous les stalactites qu’il y avaient au plafond et la glace au sol.

.

Voilà, la grotte est prête pour accueillir les futurs locataires de cette nouvelle saison (2015), avec un balcon unique sur les Pyrénées.

Merci à ce grand montagnard qu’était Henry Russell (voir sa Biographie)

.

Une chambre de luxe avec un panorama unique sur la chaîne des Pyrénées et c’est gratuit ! ! !

Fond d’écran 1920×1080 pixels (clic droit puis enregistrer la cible ou le lien sous . . . . .)

.

Le panorama du glacier d’Ossoue depuis la grotte du Paradis (3280m).

.

Mariano.

.

Comme vous pouvez le constater sur cette photo, l’accès à la grotte n’est pas des plus facile. Il y a deux anneaux (Spit) pour y mettre une éventuelle corde et descendre en toute sécurité.

.

En attendant,  nous avons préparé notre bivouac au sommet pour la nuit, et en cas de mauvais temps la grotte sera prête à nous recevoir !

.

.

Panorama immense à 360° depuis la cime du Vignemale (3298m)

Panorama-Pique-Longue-3298m-Annee-2015-Vignette

.

.

Nul besoin de commenter les photos, les images parlent d’elles-mêmes !

.

Francis.

.

Le glacier d’Ossoue.

.

Le col de Cerbillona (3195m).

.

.

.

La vallée de Gaube que nous avons traversée pour monter à la Hourquette d’Ossoue.

.

.

Le barrage d’Ossoue, même si la route est souvent fermée à 5km du barrage vers la fin du printemps, il reste l’itinéraire le plus rapide pour monter au refuge.

.

La vallée de Gaube.

.

Le refuge des Oulettes de Gaube (2151m).

.

Vers le Garmo Negro (3051m) avec en fond d’écran la Pala de Ip (2783m) et le Visaurin (2669m).

.

Le Marboré (3248m) avec derrière lui, le Mont Perdu qui est dans les nuages (3355m).

.

Le Pic du Midi d’Ossau (2884m).

.

Le massif du Balaitous (3144m).

C’est derrière ce massif que le soleil va se coucher ce soir.

.

Un Gypaète Barbu.

.

Un Aigle Royal.

.

Un Chocard.

.

.

Ils viennent récupérer les morceaux de pain que nous avons volontairement jetés.

.

Notre chambre pour cette nuit !

.

Le Pic du Midi de Bigotrre (2872m).

.

Le pic Otal (2709m).

.

Pour la montée au refuge de Bayssellance, il n’est pas nécessaire de se charger en eau puisqu’il y en a tout le long du sentier, par contre si vous passez la nuit au sommet du Vignemale, vous ne trouverez pas de source, donc prévoyez de prendre suffisamment d’eau pour les deux jours.

L’eau que j’ai utilisé pour faire le café est celle que j’ai récupéré dans la montée finale, elle avait la couleur rouille de la roche mais en la faisant bouillir nos problèmes, le café était très bon  !

.

.

.

.

Des images de toutes beautés !

.

.

Francis n’est pas prêt d’oublier ces bons moments passés au sommet.

.

Mariano.

.

Gavarnie.

.

Le glacier d’Ossoue.

.

.

.

La Hourquette d’Ossoue (2734m) avec le refuge de Bayssellance (2651m).

.

.

Le Monné de Cauterets ou Moun-Né avec ses 2724m paraît bien petit depuis ici !

.

Le Néouvielle (3091m).

.

.

On peut voir une partie du refuge des Sarradets.

.

.

Le soleil commence à se coucher.

.

Mariano.

.

Francis.

.

.

Francis.

.

.

.

Content et heureux comme un gosse de pouvoir assister au coucher de soleil depuis le plus haut sommet frontalier des Pyrénées Françaises.

.

La mer de nuages commence à se former, donnant une dimension supplémentaire à ce paysage déjà très beau !

.

Les premières couleurs du coucher de soleil.

.

Le panorama à 360° du coucher de soleil depuis le Vignemale (3298m).

Camera-Panorama-Automatique

.

Le Pic d’Ossau est splendide (2884m), je n’ai pas de mots pour décrire ce que je vois !

.

.

.

Le soleil va se couche derrière le Balaitous.

.

.

Coucher de soleil sur le Balaitous depuis le Vignemale (3298m).

.

.

Le soleil se couche définitivement derrière le Balaitous vers 21h36.

.

Voir la galerie photos du coucher de soleil depuis le Vignemale (147 photos)

.

.

.

Vers 3h du matin, la température est descendue en dessous de 0 (-4°).

.

Les milliards d’étoiles qu’ils y avaient dans le ciel jusqu’à 3h du matin, ont laissées places aux nuages et au givre.

Comme bien souvent lorsque l’on fait un bivouac sauvage comme celui-ci, en rajoutant: le froid, le vent et l’altitude, on ne dort jamais trop, surtout lorsque en plus, Francis me réveille à minuit en plein sommeil pour ? . . . . . . ça je le garde pour moi !

Une nuit blanche jusqu’au petit matin !

.

6h30 du matin, c’est l’heure du café.

.

Malheureusement le temps lui n’est pas terrible ce matin, visibilité 5m.

.

Je pensais faire un joli lever de soleil, tant pis ça sera l’occasion d’y revenir !

J’ai pris 4000 photos en 2 jours, heureusement qu’il n’ a pas fait beau le matin, si non c’était 2000 de plus !

.

Mais avec toutes ces belles images imprimées hier soir, nous sommes comblés, même au-delà de nos espérances !

.

(6h50) nous avions peur que la roche soit givré pour la descente comme le versant Ouest mais heureusement pour nous que le versant Est lui était bien sec !

.

.

.

Francis récupère ses crampons et piolet qu’il avait laissés au pied du Vignemale.

.

Le Couloir de Gaube.

.

.

La lumière commence à être un peu plus forte, signe que le soleil n’est plus très loin.

.

.

Enfin de la clarté !

.

.

Aucune difficulté à descendre le glacier d’Ossoue.

.

On ne s’imagine pas qu’il y a de la vie sur ce glacier et pourtant  !

.

.

.

Fin des névés, retour sur le sentier.

.

.

Une marmotte.

.

Nous remontons au refuge de Bayssellance (+150m de dénivelé).

.

Refuge de Bayssellance (2h45 depuis le sommet).

.

Petite halte pour se restaurer et se désaltérer.

Nous avons bien fait de partir du sommet sans attendre, la Pique Longue est encore dans les nuages.

.

Direction la Hourquette d’Ossoue.

.

.

Hourquette d’Ossoue (2734m).

.

Nous rechaussons les crampons pour la traversée en dévers après la Hourquette d’Ossoue.

.

.

.

.

.

Le lac de Gaube avec au fond,  la vallée qui est dans les nuages.

.

.

Contrairement à la montée où nous avons évité la neige, cette fois-ci nous restons dessus pour garder nos crampons jusqu’à proximité du refuge des Oulettes de Gaube.

.

Le refuge des Oulettes de Gaube (2151m).

.

Francis en mauvaise posture !

.

Nous prenons place sur le sentier du GR10 après avoir déchaussé nos crampons.

.

.

La vallée de Gaube qu’il faut suivre jusqu’au pont d’Espagne.

.

Le refuge des Oulettes (2151m).

.

Les nuages sur la Pique Longue se sont éloignés.

.

Une marmotte.

.

.

.

.

.

Première fois que je vois une marmotte sauter un ruisseau !

.

.

L’isard en fait de même !

.

.

.

Lac de Gaube (1725m) dans le brouillard.

.

Puis pour finir la pluie jusqu’au parking du plateau des Pountas.

.

Je suis descendu en courant jusqu’au pont d’Espagne depuis le lac de Gaube, signe qu’il me restait encore des forces, mais pas bien pour mes genoux qu’il faut que je préserve ! ! !

Encore une randonnée inoubliable qui restera gravée à jamais au plus profond de moi !

Un grand merci à Francis pour m’avoir accompagné, et bravo à lui pour son courage et sa persévérance !

Les liens de ces trois jours:

  1. La montée au refuge de Bayssellance depuis le Pont d’Espagne
  2. L’ascension du Vignemale depuis Bayssellance
  3. Le Pic de Cerbillona et Pic Central depuis le col de Cerbillona
  4. Les Photos du Bivouac
  5. Le complément photos de ces trois jours

About The Author

16 Comments

  1. Françoise

    Pouvez-vous me dire si l’ accès route par Ossoue est ouvert ? le froid est-il facile à supporter la nuit en ce moment ? qu’ avez-vous comme sursac ? cordialement

  2. Ribeyre Elisabeth

    Bonjour Mariano,

    FABULEUX …un immense merci une fois encore pour cette magnifique rando de haut vol avec en prime un bivouac au sommet du Vignemale ou la Pique Longue et des images toutes plus belles les unes que les autres !!! et celles du coucher de soleil sont superbes…je revois dans ma tête la photo magistrale du Pic du Midi d’Ossau en fond orangé !! Durant ma longue période pyrénéenne en Vallée d’Ossau je n’ai pas eu l’occasion de faire la Pique Longue…Je suis passée à côté de quelque chose de magique Mais bon j’ai fait pas mal d’autres randos et tous les sommets de la vallée d’Ossau…

    Encore un immense merci et je suis heureuse d’avoir partager votre bonheur d’enfant dans cette rando ! Bravo aussi à votre compagnon de vous avoir accompagné dans cette fabuleuse aventure

    Au plaisir d’autres topos
    Je vous souhaite un bon été !
    Amicalement
    Babeth

  3. lili

    Mariano,comme à ton habitude une très belle rando avec des vues des plus magiques vraiment nos Pyrénées sont uniques et je ne les donnerai à personne et jamais ne me lasserai de les regarder..
    Merci.
    Amicalement,lili.

  4. jean-robert

    Bonjour Mariano ,

    Pas de mots , c’est trop beau !
    bravo pour ta course et tes photos qui me font rêver ;
    c’est super que tu évoques Russell
    quand je suis monté là-haut sa présence était omni présente …

  5. Françoise

    Bonjour Mariano
    Je crois que les etoiles n’etaient pas uniquement dans le ciel , mais dans vos yeux aussi !
    Ce paysage est grandiose , et tes magnifiques photos nous font rêver à notre tour
    Merci de nous faire partager votre immense bonheur d’être là-haut
    Chapeau pour l’exploit à tous les deux !!!
    Mais j’aimerais bien savoir pourquoi Francis t’a reveillé à minuit ? …..
    Amities à vous deux
    Françoise

  6. BOISSIERE Denis

    Salut,
    Encore une trés belle rando. Le Vignemale en crocs c’est pas trop dur??? DENIS

  7. Gabrielle Charvet

    ces photos sont tellement belles qu’ on a envie de toutes les garder pour en faire un fond d’écran!
    Un régal ce « reportage » .Mais quel boulot! Merci Mariano

  8. Joël

    Merci Mariano,

    j’use et abuse de vos topos de randonnées et suis admiratif (et un peu jaloux!) de toutes ces belles photos. J’ai prévu de faire le Vignemale, la Pique Longue le 21 juin j’espère que le glacier restera encore bien enneigé (je suis surpris qu’il ne le sois pas plus vu tout ce qu’il est tombé cet hiver!); merci donc de ce topo dont je vais me servir. Au plaisir de vous croisé peut être au détour d’un sentier! cordialement Joel

  9. GUY Jean Pierre

    Bonjour Mariano
    Réver près des étoiles avec la chaine des PYRENEES à ses pieds et pouvoir emmagasiner des photos encore des photos
    toutes plus belles les unes que les autres je crois que c’est l’extase Bravo MARIANO et merci une fois de plus

  10. liliane

    Bonjour Mariano

    comme toujours une randonnée très belle avec la neige super !

    les images sont tres jolies ,Merci de nous laisser profiter de toute cette beauté

  11. Mina

    Absolument superbe ! Il me tarde de revenir cet été. Vive les montagnes qui soudent l’amitié !

  12. francis

    Bonjour Mariano,
    Ce sacré Russell avait bien choisi ce sommet pour contempler nos belles Pyrénées.Quelle vue, quel plaisir devant tant de beauté.
    Jamais je n’oublierai ces instants merveilleux passés en ta compagnie.Un vrai partage.

    Encore Merci.

    Amitiés. Francis.

  13. François

    Je connais pas mal de randos depuis le pont d’Espagne dont je me contenterais si je dois y revenir, mais en ce qui concerne le Vignemale je le ferai à volonté uniquement par les photos de l’expert !!!
    Merci M Mariano bien amicalement.

  14. Laurent

    Salut Mariano
    Bien sympa cette rando en effet mais le bivouac à -4° c’est pas pour moi. J’ai bien aimé les précisions historiques concernant les grottes. Allez au plaisir

    Laurent

  15. serge

    Bonjour Mariano
    comme si on y était (enfin presque) que du bonheur a regarder tes clichés et tes commentaires toujours éclairés.
    J’ai trouvé la réponse a ma question sur le poids de ton sac.
    cordialement
    Serge

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Liste des Topos et Randonnées Météo Montagne  

Les Sentiers de la Mer

Les sentiers de la Mer

Entrer votre adresse mail:

Topopyrenees Mariano