Select Page

Randonnée Pic des trois Conseillers (3039m) par le Turon et la brèche de Néouvielle

  • Déniv: +1550m – (5h00+1h00+4h00)= 10h00 – 16 km Niv: Montagnard
  • Date: le 21.08.2018 – Hautes-Pyrénées – Départ: Barèges  Piste altitude: 1680m

Pic des trois Conseillers par le Turon et la brèche de Néouvielle (3039m).

Le Turon de Néouvielle est l’un des 3000 de nos Pyrénées considéré comme facile, mais son approche est longue et il vous faudra marcher 5 bonnes heures pour y arriver. Pour ceux qui ne pourront jamais gravir le Pic de Néouvielle par  l’Arête des Trois Conseillers (AD 4a > 3c II), cette course entre ces 2 pics à plus de 3000m pas très difficile pour tout montagnard (cotation: PD+) vous fera vite oublier la fameuse montée au Pic Néouvielle par l’arête des Trois Conseillers. Belle ambiance tout le long de cette crête avec des vues superbes depuis ces 2 sommets à plus de 3000m.

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo _ _ _ _ _

.

Difficultés: Le pic des trois conseillers n’est pas un sommet difficile par la brèche de Néouvielle. En passant par le Turon de Néouvielle, il faut suivre le fil de crête aérien (cotation: PD+) avec 2 passages de niv: III au niveau des 2 Conseillers mais rien de difficile, surtout que l’on peut éviter ces difficultés en descendant juste un peu avant le 1er conseiller sur la sente cairnée en balcon côté Cap de Long. Course longue de 10h00 à ne faire que si vous êtes en bonne condition physique et que vous ayez le niveau Montagnard.

.

Randonnée faite lors de notre bivouac au Turon de Néouvielle avec Serge. Départ depuis la piste au-dessus de Barège vers 1680m. La piste est praticable avec quelques trous que l’on peut éviter en allant doucement (voiture de tourisme avec garde haute de préférence).

Nous sommes montés avec la voiture jusqu’ici (terminus de la piste autorisée vers 1680m) pour gagner +120m de dénivelé et 4km en aller/retour, ce qui n’est pas rien lorsque l’on sait que la randonnée est très longue !

.

Suivre la piste jusqu’à la station de pompage EDF ou faire comme nous, choisir le sentier en direction du Sud-Est.

Sentier qui coupe plusieurs lacets de la piste, il qui vous fera économiser quelques kilomètres de piste.

.

L’arrivée au lac de la Glère (2103m) 1h05 depuis notre départ.

.

Serge à l’arrivée au lac de la Glère.

.

Mariano.

.

La petite montée depuis le lac au refuge de la Glère (2153m).

.

Halte de 1 heure pour nous restaurer.

.

Il y a pire comme endroit pour manger !

.

Et en plus, un bon petit café servi par la sympathique gardienne du refuge (Béatrice Caucat).

.

Après cette pause de 1 heure, départ pour le Turon de Néouvielle (3035m).

.

Suivre la sente qui file vers le Sud et qui contourne le lac de Coume Escure par sa droite.

.

Jonction des itinéraires altitude 2240m (0h30 depuis le refuge et 1h45 depuis le départ),

laisser la sente de droite allant au refuge de Packe et prendre celle de gauche qui grimpe vers les lacs de Néouvielle (Sud-Est).

.

.

Contourner ensuite le lac Det Mail (2340m) par sa gauche et non pas par sa droite, ce qui vous ferait monter par le long vallon de la Coume Estrète que j’ai déjà parcouru lors de ma première sortie au Turon de Néouvielle et franchement cet itinéraire est assez pénible à la montée comme à la descente, je vous conseille de l’éviter.

.

.

Petit lac de l´Oueil Nègre

.

Difficile de bien vous indiquer l’itinéraire exacte !

.

Il y a des cairns de partout et donc impossible de bien vous repérer.

.

Sachez tout de même que malgré les nombreux cairns qui jalonnent le parcours il vous sera difficile de vous perdre, en gros après le Lac Det Mail (2340m) que l’on contourne par sa gauche, il faudra aller en direction du Sud-Est entre les lacs vert et bleu.

.

L’arrivée au lac vert (2640m) avec la vue sur nos deux 3000 et la brèche de Néouvielle.

.

Pour ceux qui ne veulent faire que le Pic des trois Conseillers,

il peut se faire directement par la brèche de Néouvielle sans aucune difficulté (Niv Randonneur).

.

Direction Sud-Ouest.

.

Le lac Bleu (2670m).

.

Contourner le lac bleu par sa droite.

.

Serge dans les éboulis.

Pour ceux qui n’aiment pas les pierriers, cette randonnée n’est pas pour vous !

.

.

L’arrivée au lac Glacé (2750m)

.

Depuis le lac Glacé que l’on contourne par sa droite, grimper vers le fil de crête du Turon (Sud).

.

Puis remonter tranquillement la crête Nord-Ouest du Turon de Néouvielle.

(Vue à droite en contrebas sur le Lac de Couyela Det Mey (2310m).

.

Les nuages qui menaçaient depuis déjà un bon moment commence à envahir le sommet du Turon.

.

Serge dans les derniers mètres de cette ascension.

.

.

Une petite trouée en direction du Sud.

.

Mariano au sommet du Turon de Néouvielle (3035m)

Compter 4 heures depuis le refuge de la Glère et 5h à 5h30 depuis le départ.

.

Les deux gros cairns bien caractéristiques de ce sommet.

.

Les Panoramas du Turon de Néouvielle, Pic des trois Conseillers et les Levers/Couchers de soleil + le panorama de Nuit:

.

Agréable surprise en arrivant au sommet du Turon de Néouvielle, la vue côté Sud-Est est dégagée !

.

J’en profite pour faire un maximum de photos avant que le sommet ne soit envahi par les nuages.

.

.

Vers le Pic Méchant (2944m).

.

Les Posets (3369m).

.

.

La Punta Suelza (2972m)

.

La montée au Campbieil (3173m).

.

Pic d’Estaragne (3006m).

.

.

.

.

Versant Ouest, la vue est complètement bouchée.

.

.

Mariano.

.

Serge au sommet du Turon de Néouvielle (3035m).

.

Magnifique vue en contrebas sur le lac de Cap de Long (2161m).

.

Le barrage.

.

Photo prise au petit matin.

.

Le lac Tourrat (2636m).

.

La crête des trois conseillers SW

que nous allons cheminer demain matin pour rejoindre le Pic des trois Conseillers.

.

Pour ceux qui veulent regarder les photos de notre bivouac, cliquer sur la photo ci-dessous:

.

Pour le Pic des trois Conseillers, suivre le fil de crête jusqu’au premier Conseiller.

.

Serge au petit matin, la nuit a été fraîche (-1°).

.

Rejoindre le premier ressaut qui est un des trois Conseillers.

.

Mariano au début de la crête aérienne.

.

La vue derrière nous.

.

Il faut suivre la crête jusqu’au Pic des trois Conseillers:

.

soit rester sur la crête,  trois gendarmes (les trois conseillers)

pas d’escalade de Niv: II et avec quelques pas de Niv III si on suit vraiment le fil comme sur ce topo.

.

Ou soit en contrebas du versant SE (côté Cap de Long), un bon itinéraire bien cairné évite totalement ces difficultés.

.

Nous décidons de faire la crête bien que pour ne rien vous cacher,

.

je ne savais pas qu’un itinéraire cairné se trouvait sous nos pieds (50m plus bas).

.

En attendant la vue depuis le fil de crête est extraordinaire.

.

.

Le Lac de Cap de Long (2161m).

.

Il faut bien sûr utiliser les mains (Niv II).

.

Mariano au premier des trois Conseillers.

.

.

Serge, concentré !

.

.

.

Un cairn !

.

Quelques passages un peu délicats où il faut rester vigilants.

.

Mais ça passe bien un peu partout.

.

Une brèche.

.

Je souffle ! ! !

Il faut dire que je n’ai dormi cette nuit que 20 petites minutes . . . . .

.

Y a du gaz quand même !

.

.

Encore un chapeau de gendarme à passer.

.

.

Panorama vers le Nord.

.

Il faut plusieurs fois désescalader puis remonter.

.

Derrière nous.

.

Un gendarme de plus à franchir.

.

Le lac Bleu (2670m).

.

Dernier gendarme avant le sommet.

.

.

Nouvelle désescalade.

.

Celle-ci est plus impressionnante (Niv: III).

.

.

.

.

.

Nous arrivons vers le final.

.

Compter une petite heure depuis le Turon de Néouvielle.

.

L’arrivée au Pic des trois Conseillers.

.

.

Pic des trois Conseillers (3039m)

.

Serge et Mariano sur le Pic des trois Conseillers (3039m), nous avons mis 50 minutes pour la traversée.

.

Cliquer sur l’étoile animée ou sur le menu déroulant pour accéder au panorama du Pic des trois Conseillers:

Des Bouquetins sur la crête SW des trois Conseillers.

.

Les plus anciens restes de bouquetins remontent à environ 80 000 ans.

Aux cotés du bison et du cheval sauvage, l’histoire du bouquetin des Pyrénées est étroitement liée à l’art rupestre. Ses représentations sont nombreuses dans les cavités pyrénéennes occupées par l’homme préhistorique. L’une des plus célèbres reste la silhouette stylisée de la grotte de Niaux en Ariège.

.

De l’abondance à l’extinction

Les plus anciennes données écrites évoquant le bouquetin dans les Pyrénées apparaissent au Moyen Âge dans le « Grand livre de la chasse » de Gaston Phébus, comte de Foix, au XIVème siècle. Ce chasseur naturaliste évoque une relative abondance de l’espèce sur le versant nord des Pyrénées. Son témoignage précieux est radicalement différent des écrits des XVIIIème et XIXème siècles qui soulignent le déclin déjà très avancé de l’espèce à cette époque.

.

La cause principale de ce déclin est une grande vulnérabilité à la chasse.

.

Le bouquetin possède une stratégie de défense bien particulière qui consiste à s’enrocher : il se perche en falaise. Très efficace contre les prédateurs naturels, cette stratégie fût inefficace face aux armes de jet utilisées par l’homme dès le Moyen Âge. L’usage généralisé des armes à feu entraîna progressivement l’extinction des bouquetins dans toute l’Europe. Sans la création de la Réserve royale du Grand Paradis en Italie en 1856 et de celle du « Coto real » de Gredos en Espagne en 1905, les bouquetins d’Europe auraient probablement disparu au début du XXème siècle.

.

Ils sont surpris de nous voir mais pas trop . . . . .

.

Ils ont été certainement introduits il n y a pas si longtemps et donc pas sauvage du tout.

.

Nous avons été très surpris lorsque ce Bouquetin (le mâle de la Harde) s’est approché de nous à moins de 20m en nous fixant du regard, le reste de la harde elle est restée au loin comme si de rien était, très étrange mais en tout cas une belle rencontre !

.

.

Le mâle après nous avoir fixé pendant bien 1 minute, est repartir comme si de rien n’était !

.

.

Mariano au sommet du Pic des trois Conseillers.

.

Petit emplacement pour un bivouac à 3039m.

.

Le glacier d’Ossoue et le Vignemale (3298m).

.

Panorama vers le Pic Long (3192m) et le Cirque de Gavarnie.

.

Le Lac de Cap de Long (2161m).

.

Zoom sur le pic du Midi de Bigorre (2872m).

.

Le refuge de la Glère (2153m).

.

Vue magistrale sur l’arête des trois Conseillers qui monte au Pic de Néouvielle (3091m).

C’est prévu de la faire lorsqu’un copain voudra bien m’emmener.

.

Le retour ne pose aucun problème jusqu’à la voiture, d’ailleurs ceux qui veulent monter au Pic des trois Conseillers par ce côté n’auront aucun soucis pour y parvenir en l’absence de neige.

.

Mariano dans la descente à la brèche de Néouvielle.

.

Serge.

.

Pas de difficultés pour descendre à la brèche de Néouvielle.

.

Brèche de Néouvielle (2920m) 5 à 10 petites minutes depuis le sommet.

.

La fameuse arête des trois Conseillers .

.

Depuis la brèche du Néouvielle (2920m), suivre le fil de l’arête, composé de gros blocs. Au bout d’une centaine de mètres, on arrive sur une section horizontale. Un peu plus haut, on bute sur un court dièdre (IV, 2 pitons, 1 coinceur coincé), qui peut s’éviter en traversant versant E par une boîte au lettre (III aérien), puis en regagnant rapidement l’arête ensuite.

.

On découvre le sommet et la fin de l’itinéraire : une traversée horizontale mène à la « proue du navire », gendarme que l’on contourne par la droite pour passer derrière et qui mène au ressaut final: une magnifique dalle sculptée versant E du fil (III+). Une courte arête horizontale (II,III) mène au sommet. Le topo sur Camptocamp.

.

Le jeune espagnol qui était avec nous au sommet du Pic des trois Conseillers est parti faire l’aller/retour au Turon de Néouvielle puis a remonté tranquillement tout seul et sans assurage jusqu’au Pic de Néouvielle en rattrapant très vite la cordée qui était parti bien avant lui.

.

Serge et moi, nous nous arrêtons là pour aujourd’hui, l’arête des trois Conseillers sera pour un autre jour.

.

Depuis la brèche de Néouvielle (2920m),

descendre vers le lac Bleu en évitant les névés qui sont encore bien présents et très durs !

.

.

Le lac Bleu (2670m).

.

Magnifique !

.

.

Comme à la montée, il y a des cairns de partout ! ! !

Parfois ces cairns nous font passer par des passages où il faut utiliser les mains, il serait bien que le parc National des Pyrénées fasse quelque choses, c’est bien d’attirer les touristes pendant les vacances estivales, mais encore faut-il derrière assurer avec un balisage correct et je ne parle pas des temps sur les panneaux qui sont faits pour des coureurs et non pour des marcheurs ! ! ! voilà j’ai donné mon coup de gueule, c’est fait !

.

Serge longeant un petit laquet après le lac bleu.

.

La brèche de Chaussenque (2800m),

itinéraire de montée au Pic de Néouvielle côté versant de la Glère sans passer par l’arête des trois Conseillers.

.

Pour le retour, redescendre entre le lac de la Mourèle (2310m) à droite et le lac Det Mail (2340m) à gauche.

.

Un Lagopède

Le lagopus est un genre d’oiseaux de l’ordre des galliformes appartenant à la sous-famille des Tétraoninae. Elle est constituée de trois espèces de lagopèdes. Des noms usuels sont perdrix ou  poule des neiges. Le lagopède est monogame et se plait en altitude, où se mêlent pierres éparses et herbe rase, entre 1.800 et 3.000m.

.

Le lagopède favorise la marche plutôt que le vol. Ce n’est que face au danger que celui-ci s’envole, mais uniquement sur de courtes distances.

Nous pensions qu’il était malade car il ne bougeait pas du tout, mais lorsque nous nous sommes approchés de lui, nous avons vite compris qu’il était en pleine santé, il a décollé comme une fusée, d’ailleurs je n’ai même pas eu le temps de bien faire les réglages pour le prendre en vol, dommage !

.

Rencontre sympa avec un randonneur montant au Turon de Néouvielle.

.

.

Mariano.

.

Serge.

.

Nous longeons le très joli lac Lac Det Mail par sa droite (2340m).

Vous pouvez aussi descendre en prenant à droite et en passant par les lacs de la Mourèle (2310m) puis celui de Mounicot (2230m).

.

Retour au croisement des itinéraire du Refuge de Packe et des lacs de Néouvielle (2240m).

.

Refuge de la Glère (2153m) 3h depuis le Pic des trois Conseillers.

.

Après une bonne petite omelette au refuge de la Glère, retour à la voiture.

Merci Serge pour avoir eu l’idée de dormir en haut du Turon de Néouvielle, c’était grandiose !

About The Author

9 Comments

  1. Denis Boissiere

    Comme toujours trés beau descriptif de cette belle rando. Beau texte sur les bouquetins qui me semble-t-il ont été relachés récemment vers Pont d’Espagne le Clot (à confirmer).
    Cela me donne envie de faire les Trois Conseillers, mais par ton itinéraire retour et classique. Amicalement. DENIS

  2. Yoann

    Bonjour Mariano,
    Pour le lagopède, il n’a pas bougé car c’est sa première méthode de défense, immobile et camouflé par son plumage, il tente ainsi de se dissimuler dans son environnement. Il s’est ensuite envolé car vous vous êtes trop approchés et du coup vous l’avez dérangé.
    L’espèce tout comme le tétras, en plus d’être rare, est très sensible au dérangement, l’envol lui demandant beaucoup d’énergie.
    Soyez vigilants la-dessus, c’est cela aussi être un bon pyrénéiste.
    Il faut essayer d’avoir cela en tête avant de vouloir les prendre en photo et savoir poser les limites entre dérangement de l’animal et ramener une image a tout prix.
    Au départ on fait souvent cet erreur (et pour consulter régulièrement ton site, je pense que tu l’as fait quelque fois…), je t’en informe, non pas pour te faire la leçon, mais pour que tu puisses ainsi éviter cela lors de tes prochaines rando.
    A+
    Yoann

  3. Marie

    Comme d’habitude topo étayé de merveilleux clichés et de toutes les informations utiles pour les montagnards !! Merci

  4. liliane

    Bonjour Mariano,

    Toujours aussi beau la randonnée, les lacs sont super et les montagnes si rocheuses avec encore le Brouillard ,
    vous faites bien des montagnes très rocheuses et les bouquetins sont super

    Merci pour ces belles images AMITIÉS LILIANE

  5. fouert

    En effet un parcourt très joli avec les lacs et sommets; pour moi c’est une sortie que j’aime bien Merci

  6. Eugenio Calderón

    Estuve en el Turón de Neouvielle el 1 de julio y el paisaje era completamente diferente, cubierto de nieve desde muy abajo. En cambio el tiempo fue muy bueno y la vista excepcional.
    Me gusta mucho tu blog y lo voy siguiendo muy frecuentemente. También lo utilizo para conocer un recorrido, antes de hacer una ascensión. Muchas gracias por tu trabajo, puedes estar seguro de que nos es muy útil a los montañeros y que disfrutamos siguiendo tus ascensiones. Espero encontrarte un día en la montaña. Un saludo montañero.

  7. Sébastien

    Mariano,
    merci d’avoir confirmé (hélàs) que les temps sur les panneaux sont quelques peu folkloriques… j’en arrivais à penser qu’on était vraiment très mauvais pour la marche en montagne…
    Et superbes photos et sûrement incroyables moments là-haut sur un de ces sommets qui fait découvrir différentes facettes de ce massif si riche…
    Merci.

  8. CATALANE

    Carrément éblouie par ces photos, magnifiques comme toujours ! Mais cette randonnée était vraiment pour « montagnards », et pas pour moi ! Tiens tout à l’heure j’irai rechercher dans mes albums, les photos que nous avions prises en 1999, quand nous avions passé une dizaine de jours à Saint-Lary. Je me souviens que nous avions fait la rando du Lac Bleu (que j’avais trouvée assez difficile), mais franchement je ne pense pas que c’était le même lac Bleu que le tien !!! Allez, merci pour ce beau partage ! Amitiés.

  9. Serge Sentenac

    Salut Mariano
    Une belle randonnée, un beau bivouac et un superbe parcours en crête pour le pic des Trois Conseillers avec la rencontre des bouquetins !
    Un grand moment de partage et un grand merci pour le pain aux raisins !!!
    A bientôt pour d’autres aventures !!
    Amitiés
    Serge

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

La vallée d’Ossau en hiver

Liste des Topos et Randonnées Météo Montagne  

    refuges dans les Pyrénées

Cartographie TopoPyrénées

Les Sentiers de la Mer

Les sentiers de la Mer

S’abonner aux articles

Nombre d'abonnés inscrits à ce jour:

Contact Mail