• Déniv: +630m – (2h45+2h30)= 5h15 – 12 km Niv: Randonneur
  • Date: le 26.01.2020 – Vallée d’Ossau – Départ: Chapelle de Houndas (830m)

Sortie hivernale à la cabane de Castillou (1268m) et Pic Barsaut (1368m).

Cette sortie hivernale s’est transformée en randonnée pédestre à cause du manque de neige. Nous avions au départ, prévu de faire de la raquettes à neige dans le secteur d’Anayet, mais la météo annoncée au matin était exécrable et la sécurité routière du département préconisait les équipements spéciaux pour accéder au col frontière du Pourtalet.

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo _ _ _ _ _

.

Difficultés: Pas de difficulté si ce n’est la dernière montée en dévers qui rejoint le col de la Hount Barrade, (crampons et piolet pour cette partie si la pente est enneigée et verglacée)

.

Randonnée faite avec le club MCS Montagne de Mazères sur Salat.

.

Les raquettes sont restées dans nos coffres mais pas les Panchos !

.

Départ depuis le parking (830m), juste au dessus de la Chapelle de Houndas.

.

Remonter la piste allant vers le Nord-Est.

.

.

L’entrée de la vallée d’Ossau avec un ciel bien bouché.

.

.

Il ne fait pas beau, mais le moral est au rendez-vous.

.

L’arrivée au Cromlechs de Lous Couraus (974m) 30 minutes depuis le départ.

.

Les cromlechs de Bilhères ont été découverts au XIXe siècle, ils sont aussi appelé : cercles de pierre. Constitués de pierres érigées, ils sont soit des vestiges d’un mur entourant un tumulus soit des enceintes cultuelles. L’archéologie n’a, pour l’instant, fourni aucune information probante pour l’une ou l’autre explication.

.

Ces 16 cercles de pierres du plateau du Bénou représentent un très bel exemple du mégalithisme Pyrénéen. Les cromlechs sont rarement isolés. On les trouve dans les vallées Pyrénéennes par groupe de plusieurs unités (de 2 à 16).

.

Ils sont constitués de grosses dalles soigneusement fichées en terre, dressées et calées, disposées en cercle. Ils ont été construit pour la plus part il y a plus de 3000 ans. Une fouille récente (1975) réalisée sur un des cercles d’Accaüs a toutefois donné une date différente pour les matériels mis au jour au centre du cercle: environ 500 ans avant J.-C (âge du Fer). Le mobilier lithique issu de cette fouille est visible au Musée d’Arudy.

.

Leur fonction est encore mal connue. Les fouilles archéologiques réalisées ont montré que ces cercles de pierres ne sont ni des restes d’habitat, ni des lieux funéraires (sauf exception). Construits sur des sites d’une beauté exceptionnelle, souvent proches des sentiers actuels de transhumance, ils ont pu être utilisés comme lieux de rassemblement ou de cérémonies. L’intérêt exceptionnel du site des Couraüs d’Accaüs a été reconnu par un classement au titre des Monuments Historiques dès 1889.

.

L’entrée de la vallée d’Ossau.

.

.

Les bergers n’ont pas d’intempéries !

il faut nourrir les bêtes, surtout par des temps comme aujourd’hui.

.

La bergère conduit son troupeau dans un secteur où se trouve du foin bien sec (transporté ce matin en voiture).

.

Nous revenons en arrière au Panneau (altitude 960m) pour suivre le sentier vers le  Nord-Ouest.

.

Sortie de la forêt.

.

Pas de neige !

Mais de la boue sur le sentier, ce qui va rendre l’ascension jusqu’au col un peu délicate.

.

La vue sur notre gauche sur les sommets du versant Nord du plateau de Bénou.

.

.

.

La vue sur le village de Bilhères en Ossau.

.

.

Petite pause pour nous regrouper.

.

.

Suivre le sentier qui monte au col de la Hount Barrade (1316m) en direction de l’Ouest.

.

.

Le plateau du Bénou.

.

.

.

Au panneau (Pente du Bersaut 1232m),

continuer tout droit en direction de l’Ouest en laissant à droite le sentier du Tour de la vallée d’Ossau (GRP).

.

La neige est présente à l’approche du col.

.

.

Robert.

.

L’arrivée au Col de la Hount Barrade (1316m) 2h15 depuis le départ.

.

Nous avions prévu de grimper au Soum de Counée ou au Pic Barsaut mais la visibilité ne s’est toujours pas améliorée.

.

Nous décidons d’aller jusqu’à la cabane de Castillou pour y manger et espérer que dans 2h00 le ciel sera plus clément.

.

Pour la cabane de Castillou, depuis le col suivre la sente qui descend vers l’Ouest.

.

.

La neige rend la marche bien plus agréable et surtout moins de risques de glissades.

.

La vue au loin sur la ville de Pau.

.

L’arrivée à la cabane.

.

Compter 30 minutes depuis le col et 2h45 depuis le départ.

.

6 à 8 places avec table, chaises et cheminée.

.

Avec ce temps, une cabane est toujours appréciable.

.

Et si l’on peut faire du feu, que demander de plus !

.

.

.

.

Une coutume chez les MCS: l’Intronisation.

Les nouveaux adhérents au club doivent manger un morceau de sucre imbibé d’alcool et enflammé.

.

.

.

Le président Yves Cazes se charge de le faire.

.

J’y ai même droit aussi avec Robert.

.

Après une heure dans la cabane pour nous restaurer, retour au col

en espérant que le ciel se dégage un peu pour pouvoir grimper sur un des 2 sommets.

.

La vue sur le Pic d’Escurets qui est à une petite heure de nous.

.

Retour au col de la Hount Barrade.

.

.

Col de la Hount Barrade (1316m).

.

Comme ce n’est pas totalement dégagé, nous préférons grimper au Pic Barsaut

plutôt que le Soum de Counée pour avoir au moins la vue sur la plaine.

.

Compter 5 à 10 petites minutes.

.

Sommet du Pic Barsaut (1368m)

.

La vue sur le Pic des Escurets (1440m).

.

Le Panorama à 360° avec le Panorama annoté (possibilité de zoomer avec la molette de la souris):

La vue n’est pas totalement bouchée, ce qui rend quelques vues bien sympa.

.

Vers le Bassin de Lacq.

.

La ville de Pau.

.

Le village d’Arudy.

.

Vers les Hautes-Pyrénées.

.

Vers le Moulle de Jaüt (2050m).

.

En face de nous, les sommets des Cinq Monts et le Mailh Massibé sont encore dans les nuages.

.

.

Retour au col.

.

.

Une photo de groupe au col de la Hount Barrade.

.

Le retour que nous redoutons un peu à cause des risques de glissades.

.

Nous choisissons de descendre à gauche ou à droite du sentier en marchant dans les fougères.

.

Un bon choix pour ne pas risquer de glisser, ce qui nous rend confiant pour la descente.

.

.

La visibilité s’améliore de mieux en mieux.

.

.

.

.

.

Les Cinq Monts avec le Pic de Gerbe à droite, plus haut sommet avec ses 1901m d’altitude.

.

Le Lauriolle (1858m).

.

Le Montagnon et le Mailh Massibé (1973m).

.

Le Rocher d’Aran (1796m).

.

La Vallée d’Ossau.

.

Le Pic de Ger est toujours dans les nuages.

.

Le Moulle de Jaüt (2050m).

.

Le Mail (1665m) que nous avons fait hier avec le MCS Montagne.

.

Le Lauriolle (1858m).

.

Retour dans la partie boisée.

Nous dévalons à nouveau la pente en esquivant des glissades Inévitables !

.

Mais rien de bien méchant.

.

Le ciel se décide enfin à s’éclaircir.

.

Laissant entrevoir quelques beaux sommets de la vallée d’Ossau.

.

Le Pic de Ger et ses 2613m d’altitude.

.

Retour à la voiture.

.

Une belle randonnée où la convivialité a été présente tout au long de ces 2 jours.

Merci à vous tous pour votre bonne humeur et à bientôt.

Photo au format 4K  3840×2160 pixels.

.

Voir presque la même randonnée faite avec de la neige (le 03 Février 2013) 

1 réponse
  1. Cordee
    Cordee dit :

    Ce mauvais temps relatif, donne une ambiance bien particulière à cette sortie….
    Pas désagréable au final, la convivialité était de mise…..c’est l’essentiel !
    Merci pour ce beau partage.
    Bises amicales.

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...