Sortie hivernale au Mail (1665m) par le Soum de la Pale

Sortie hivernale au Mail (1665m) par le Soum de la Pale (1431m) et le Pic la Peyrie (1579m) depuis le Port de Castet.

  • Déniv: +900m – (3h00+2h15)= 5h15 – 12km Niv: Randonneur
  • Date: le 25.01.2020 – Vallée d’Ossau – Départ: Port de Castet (868m)

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo _ _ _ _ _

.

Difficultés: Raquettes à neige ou ski de randonnée. Lorsque les conditions d’enneigement sont bonnes, il n’y a pas vraiment de difficultés particulières si ce n’est d’avoir les crampons et le piolet dans le sac à dos (en cas de neige dure).

.

Important: En hiver, redoubler de vigilance et bien se remémorer les points essentiels décrits ci-dessous:

La suite du Topo . . . . . . . . . .

Départ depuis le Port de Castet (868m).

La neige n’étant présente que vers 1500m d’altitude, nous avons laissé nos raquettes à neige dans nos voitures.

.

Randonnée effectuée avec le club MCS Montagne de Mazères sur Salat (Haute-Garonne).

.

Depuis le port de Castet (868m),

se diriger vers l’Est en laissant la piste de droite montant vers le Sud-Est.

.

Après 30 minutes de marche, jonction avec une piste qu’il faut suivre sur 700m en direction de l’Est.

.

Avant d’arriver au virage de la piste (vers 1060m),

commencer à remonter le vallon vers l’Est juste avant les 2 bacs d’eau.

.

Une montée soutenue mais très courte dans ce petit goulet.

.

La sortie de ce couloir après 10 petites minutes de grimpette un peu soutenue.

.

L’itinéraire normal du Mail se fait pas ce vallon en montant directement au col des Houssats (Est).

.

Pour ceux qui préfère monter en douceur et voir un joli panorama sur le port de Castet,

vers 1140m, s’orienter à gauche en direction du Nord-N.E

.

pour rejoindre le début de la crête du Soum de la Pale.

.

La montée se fait hors sentier mais sans réelles difficultés.

.

La vue sur le Port de Castet (868m), départ de cette randonnée.

.

La vue sur notre gauche vers la plaine avec au loin, la ville de Pau (distante de 26km).

.

L’arrivée au sommet du Soum de la Pale (1431m) 1h45 depuis le départ.

.

Pour le Mail, depuis le Soum de la Pale descendre de quelques mètres,

.

puis suivre la crête vers l’Est en direction du pic de la Peyrie (1579m).

.

.

Suivre toujours la crête vers l’Est-S.E.

.

Entre 8 et une dizaine de vaches mortes dans un rayon de 30 à 40m ?

.

C’est la première fois que je vois ça, incroyable !

Cette partie de crête est constituée de roche contenant du fer et peut-être ont-elles été foudroyées ?

.

L’itinéraire pour le Mail est évident, il suffit de suivre le fil de crête jusqu’au sommet.

.

Le temps n’est pas top !

mais la visibilité reste correcte, ce qui nous permet de voir un beau paysage.

.

L’arrivée au Pic la Peyrie (1579m).

Le Mail (1665m) avec à gauche l’itinéraire de crête menant au Pic Durban (1700m).

.

.

La vue au loin vers le Pic du Midi de Bigorre.

.

Faire attention aux aspérités du versant Sud du Pic la Peyrie,

.

Contourner cette petite difficulté soit par la droite ou en restant sur le fil de crête en utilisation un peu les mains.

.

.

A nouveau une petite descente avant de grimper au Mail.

.

Le Mail est au bout de cette crête.

.

.

.

Plus que quelques mètres . . . .

.

.

L’arrivée au Mail ou plutôt l’avant sommet du Mail.

.

Robert.

.

Jean-Michel.

.

Caroline.

.

Casse-croûte mérité pour tout le groupe après 3h20 de marche (pauses comprises).

.

.

Sélectionner le deuxième panorama pour le visualiser par un jour de beau temps:

Zoom sur la ville de Pau.

.

Distante de 26km.

.

Vers le Pic d’Anie qui restera bouché par les nuages.

.

Vers le Grand Billare (2318m).

.

Le Pic du Midi de Bigorre (2872m).

.

Le Moulle de Jaüt (2050m).

.

La vue sur la plaine avec au loin, les usines du bassin de Lacq/Pardies.

.

Le retour:

Nous nous étions arrêtés juste avant le sommet du Mail pour manger à l’abri du vent.

.

Avant sommet qui est presque à la même hauteur que le Mail (1665m).

.

.

Sommet du Mail (1665m).

.

Descendre au col du Soum de Hourque (1623m) au pied du Soum de Quiala (1654m).

.

Un groupe de randonneurs des Landes grimpe au sommet par le couloir.

.

Il n’est pas nécessaire de descendre jusqu’au col, l’on peut commencer à descendre vers la droite.

.

La descente du vallon.

.

.

Direction la cabane de Couscouilla.

.

.

Annick et Robert (2 encadrants de la MCS Montagne).

.

L’arrivée à la cabane (1h00 depuis le Mail).

.

La cabane de Couscouilla ou Couscouilha (1370m) capacité 8/10 personnes.

Belle cabane ouverte toute l’année avec table, bancs et cheminée (bois dans la partie inférieure).

.

Après une toute petite pause,

.

nous reprenons notre itinéraire en contournant le mamelon par notre droite (Nord-Ouest)

.

pour aller visiter le cabanon de la Sébouille (1347m).

.

Surprise !

.

Il y a tout ce qu’il faut pour une à 2 personnes: une table, des chaises, une cheminée et des sommiers !

Le tout en miniature.

.

Après la visite de cette belle petite cabane, descendre le sentier dans le bois de Séquès (Nord-N.O).

.

.

Retour à la piste,

.

puis à la voiture 2h45 depuis le Mail (pauses comprises).

6 réponses
  1. nadine SIRGUE
    nadine SIRGUE dit :

    Merci Mariano pour ces deux jours passés ensemble. Tu nous as fait partager tes connaissances sur cette montagne que tu connais si bien….et nous avons eu beaucoup de plaisir à te compter dans notre groupe . A bientôt j’espère pour de nouvelles balades.

    Répondre
  2. florence
    florence dit :

    Sympatique sortie, triste en voyant ces pauvres animaux morts, foudre ou froid?. Il y a pas mal de neige dans le 64. Topo toujours aussi bien détaillé, agrémenté de supers photos. bonne journée, bisous

    Répondre

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N'hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...