Galerie Photos des Bardenas Reales

Les Bardenas Reales ne sont qu’à 148 km à vol d’oiseau de Pau.

Lien des  Randonnées dans les Bardenas Reales

.

.

Année 2014 (Sélectionner 1080p HD sur la roue crantée pour une meilleure qualité)

.

Toutes les photos au format HD extraites de la vidéo 2014. (Photos libres de droits pour une utilisation privée)

Important:

Il vous est strictement interdit, sous peine de poursuites, d’utiliser ces photos pour un usage commercial et en aucun cas faire l’objet de publications sur les sites web ou blogs, merci de respecter l’auteur.

Pour enregistrer une photo: clic droit sur la vignette sans l’agrandir, puis enregistrer la cible ou le lien sous . . .

.

Situées au Sud-Est de la Navarre, dans la région de la Ribera, les Bardenas couvrent une grande étendue de terre sans habitations, délimitée au Nord par la rivière Aragon, à l’Ouest par la N-121 et au Sud par le fleuve Ebre. Avec une altitude maximale de 650m à Punta la Negra et une minimale de 260m au Barranco (petit canyon) de Limas, les Bardenas s’étendent sur 42.500 hectares (45km de long sur 25 de large dans ses plus grandes dimensions).

.

Bien que l’Etat en soit propriétaire juridiquement parlant (propriété qu’il reçut des mains de la couronne de Navarre, d’où l’appellation de “Las Bardenas Reales”), historiquement l’usage et le bénéfice en reviennent à perpétuité aux 22 communes partageant cette jouissance, à savoir: Arguedas, Buñuel, Cabanillas, Cadreita, Caporrose, Corella, Carcastillo, Cortes, Falces, Funes, Fustiñana, Marcilla, Melida, Milagro, La Oliva, Peralta, Santacara, Tudela, Valle de Roncal, Valle de Salazar, Valtierra y Villafranca.

.

A partir de 1951, un 23e bénéficiaire se joint à ces 22 communes: l’Armée de l’Air qui installe un champ de tir et de bombardement sur 2.222 hectares, au coeur même de la Bardena Blanca. liens: Photo n°1 – Photo n°2 – Photo n°3. L’origine du toponyme Bardenas a fait l’objet de maints débats et suscité de multiples interprétations. Bien que ce soit sans certitude absolue, certains voient son origine dans les mots basques abar-dena (abondance de branches). D’autres, par contre, la relient au mot gascon barte (buisson) ouaragonais pardina (petite montagne de pâturage). Cependant, l’explication la plus raisonnable se réfère à une origine pré-indo-européenne, en identifiant la racine de barr (barro, barranco, terre glaise, fossé) et le suffixe locatif ibérique -en, avec l’altération -rd propre aux domaines basque et navarroaragonais.

.

Les Bardenas ont été intensément modelées par l’homme, tant par ses activités d’agriculture que d’élevage. Au fil des ans, la déforestation liées à des phases de grande explotation du bois, les défrichement agraires et l’activité pastorale ont contribué au changement des conditions climatiques et à l’accélération du processus de désertification. Il existe une idée fausse selon laquelle le territoire fut en son temps une vaste forêt semblabe aux forêts pyrénéennes d’Irati. Il faut souligner que le paysage végétal dans les zones comme celle de la Bardena Blanca n’a pas beaucoup changé. Les Bardenas n’ont jamais été une épaisse masse forestière même si, par le passé, il y avait davandage de pins, de génévriers, de sabines et de chênes Kermès. Les arbres qui existent aujourd’hui ne sont que les restes de cette ancienne forêt qui tend peu à peu à disparaître.

.

Mise en Garde: Les Bardenas constituent une zone d’une grande beauté, totalement méconnue jusqu’à peu, du fait des difficultés liées aux déplacement.Cependant, avec le temps, le paysage des Barrancos et des cabezos, les pâturage et les champs de céréales, les crépuscules violets et les aurores lumineuses ont contribué à la reconnaissance d’un patrimoine naturel tout à fait digne d’intérêt.

.

Les néophytes doivent savoir que la pluie transforme le sol des Bardenas en terrain totalement impraticable, que ce soit à pied, à bycyclette ou à moteur. La terre des chemin et l’argile des Barrancos se transforment en un piège dangereux pouvant empêcher tout déplacement. De même, les températures élevées de l’été, difficiles à supporter en milieu de journée, font des Bardenas une zone particulièrement étouffante.

.

Visualiser les photos en mode plein écran (F11),puis avancer en cliquant à droite ou à gauche.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

Retour-Haut-de-Page

18 réponses
  1. michel
    michel dit :

    Bonjour .
    Bravo pour ce merveilleux diaporama!
    Nous sommes allés , il y a trois ans aux Bardénas , mais , n’avons pu emprunter les chemins à cause de la période de reproduction des vautours… Dommage .
    Bravo encore …..Pouvez-vous donner le titre de cette superbe musique ? qui colle à la perfection aux images !

    Cordialement,

    Michel.

    Répondre
  2. ROBERT
    ROBERT dit :

    Bonsoir Mariano,
    Après avoir consulté vos Topo randos sur les Mallos et les Bardenas qui nous ont donné fort envie de les découvrir lors de notre préparation au printemps pour ces vacances d’été , nous tenons une nouvelle fois à vous remercier de vos bons commentaires et belles photos illustratives. Nous nous sommes beaucoup servis notamment de vos descriptions pour les Bardenas Blanca qui nous ont permis de nous repérer à travers ces immensités désertiques. Les photos prises et commentaires étaient de bons points de repair parfois.
    Contrairement à ce qui est indiqué ci-dessus par M. Chalaron, nous avons pu sillonner à pieds dans ces Bardenas Blanca tel que décrit sur votre Topo en cet été 2018 sans rencontrer de garde. Nous avons marché hors des pistes et rencontrer un cavalier du coin qui faisaient visiter à des touristes par ces pistes et à travers champs et terrains vagues ce site. Il ne nous a pas indiquer de contre indication à y marcher et nous a même orienter alors que nous étions un peu perdu.
    Bref une super belle rando de 6h par grand ciel bleu fonçé dans ces lieux particuliers que vous nous aviez donné envie de découvrir par votre Topo. Merci pour votre partage et bonne continuation.
    Bien cordialement,
    Franck ROBERT

    Répondre
  3. clame
    clame dit :

    Merci à vous pour toutes ces superbes photos.Personnellement, je ne connais pas les Bardenas,mais mes enfants oui; ils y sont allés faire du vtt. Extraordinaire paysage. Merci encore pour votre merveilleux site, c’est un bonheur.

    Répondre
  4. Hernandez
    Hernandez dit :

    Bonjour, je souhaite découvrir les Bardenas Reales à pied sur une quinzaine de jour.
    quelqu’un peut il me faire un itinéraire avec étapes dans les villages.
    j’essaie de regarder par moi même mais je n’arrive pas à me fixer un point de départ.je souhaite faire cette randonnée plutôt l’été malgré la chaleur sauf si comme j’ai lu sur le site qu’une partie des bardenas est fermée au public pour la préservation des oiseaux.
    attendant vos éléments
    bonne marche à tous
    Albert Hernandez le Pilgrim

    Répondre
  5. celouno
    celouno dit :

    Scotché ! Exceptionnel ! Un travail remarquable, tant dans les photos que le montage. Avec la musique indienne en fond, on surveille les crêtes du coin de l’oeil. On retrouve les Bardenas qu’on aime. Il y a long, longtemps, nous avions bivouaqué sous Penaflor. Et plus tard, couché dans le refuge de Samanes, au milieu des Bardenas. Magie du désert, au coucher du soleil puis à l’aube, avec ce vent frais qui vous fait frissonner du plaisir de contempler la beauté de la nature. Souvenirs ancrés dans nos têtes, merci Mariano de les faire revivre. Cordialement, Jm

    Répondre
  6. Jean-Mi
    Jean-Mi dit :

    Salut poulet

    C’ est un endroit où je n’ oserais pas m’ aventurer…
    Cela dit, Je te tire mon chapeau pour ce travail titanesque et parvenir à ce résultat. Tu me surprendras toujours…

    Bravo et bises à Marinette

    Répondre
  7. Laurent
    Laurent dit :

    Dans un paysage irréel digne des westerns, au sud des Pyrénées le désert des Bardenas Réales. Véritable chef d’œuvre géologique, à travers les barancos, les cheminées de fées, les plateaux arides et les bands lands, le tout sous un ciel d’azur où trônent de nombreux vautours.
    Amitiés

    Répondre
  8. Serge
    Serge dit :

    Bonjour Mariano
    gigantesque le boulot que tu fais pour partager tes randos
    comment te remercier a part cliquer sur les pubs
    bravo encore
    cordialement
    Serge

    Répondre
  9. Lucas
    Lucas dit :

    Bonjour,
    Nous partons dans 15 jours pour rouler en VTT dans la sierra guarra et le desert des Bardenas.
    En lisant les commentaires ci dessus, je m’aperçoit que l’accès évolue assez souvent.
    Quelqu’un à t-il des informations récentes sur la possibilité de pratiquer le VTT dans le désert des Bardenas ?
    Merci pour votre réponse

    Lucas et Dana

    Webmaster: Voir le site de Frédéric Moncoqut
    Il n y a que lui qui peut vous donner des informations sur les éventuelles restrictions

    Répondre
  10. laurent
    laurent dit :

    Bonjour Mariano
    Je viens de passer huit aux Bardenas reales et à ma grande surprise il y a des panneaux indiquant( NE PAS DÉPASSER CE PANNEAU) sur tous les sentiers menant à Rallon, Ralla, Piskerra et La Gorra.
    Je suis allé au centre d’information touristique des Bardenas Reales et on m’a confirmé que ces lieux seront fermé du 1er Mars au 30 septembre pour la protections des oiseaux.
    A partir du 1er Octobre on pourra faire des randonnées dans ce site mais il sera interdit de monter en haut de Ralla, Rallon, Piskerra et La Gorra.
    Amitiés
    Laurent

    Répondre
  11. yoann
    yoann dit :

    bonjours a tous.

    je vais souvent au bardenas depuis 3ans je vie a 2h de la.

    je suis aller au bardenas en janvier avec des amis,2 jours de vtt franchement k du bonheur on a même pu bivouaquer,fais un petit feu discret pour faire cuire les grillade,mais bien sur pas dans la ZONE MILITAIRE.

    il y a assez de place dans le désert pour ne pas aller dans cette zone.

    il y a pleins de chemin et des mirador comme rallon et d’autre il y a un énorme lac ki ce trouve a l’est du désert avec des chemin magnifique.

    en gros y a faire.

    j’espere k mes mots serviront a quelque chose sinon a décathlon vous pourrai trouver des cartes ki explique de tous avec des itinéraire.

    merci et a bon ride.

    Répondre
  12. Laurent
    Laurent dit :

    Bonjour
    Depuis cinq ans j’amène un groupe pendant une ou deux semaines au Bardenas Réales. Je sais que depuis l’an dernier nous ne pouvons plus rentrer à l’intérieur du polygone de tir ou le lac de Zapata se trouve dedans.En dehors de tous ça nous pouvons encore faire de la randonnée ou circuler en VTT. Je retourne au mois de d’avril pour huit jours amener un groupe et si il y a du nouveau je le ferai savoir. Je conseil à Mr Hacquin d’aller sur le site des Bardenas Réales de Frédéric Moncoqut qui donne souvent des nouvelles de ce site. Sur le flash infos de l’année 2011 vous aurez les infos de ce qu’il se passe actuellement.
    Laurent

    Répondre
  13. hacquin
    hacquin dit :

    Bonjour,
    Je suis déjà allé faire du VTT dans les Bardenas à 2 reprises (en 1995 et en 1997). A l’époque, nous avions pu circuler librement en dehors du polygone de tir et même pu bivouaquer à l’intérieur du Parc. Je compte y retourner avec un groupe d’amis en juin prochain mais je ne sais pas ce qui a changé la-bas, sur quelles pistes il est possible de circuler. Et ce que je lis ici ne me rassure pas beaucoup… Quelqu’un connait-il la situation exacte en ce printemps 2011 ?
    Merci d’avance pour les infos
    Arnaud

    Répondre
  14. RIBAS Laurent
    RIBAS Laurent dit :

    L’armée interdit l’accès aux Bardenas :

    Jeudi dernier, le 09 septembre 2010, les militaires de la base des Bardenas ont reçu l’ordre de fermer toutes les pistes d’accès à la Blanca Baja durant un peu plus d’une heure et demi.

    La raison de cette pratique aussi surprenante qu’inhabituelle est que l’armée de l’air espagnole a effectué durant ce court temps toute une série d’exercices aériens jugés à haut risque. Seule la zone de las Cortinas (Castildetierra) est restée libre d’accès.

    Aujourd’hui la presse s’interroge : « En quoi consistent ces exercices aériens jugés à haut risque ? », « Quelle est la nature des armes utilisées ? » et « Quelles manœuvres les militaires ont-ils bien pu faire en si peu de temps ? ».

    Comme toujours, le Ministère de la Défense se refuse à fournir la moindre explication.

    Répondre
  15. RIBAS Laurent
    RIBAS Laurent dit :

    Bonjour
    Je suis le premier surpris d’apprendre que le site des Bardenas reales soit interdit. Je vais dans ces lieux au moins deux fois par an pendant 8 jours . En voiture nous ne pouvons circuler qu’autour du polygone de tir et la piste qui part de la route à la Castilderrra puis celle qui passe devant le monument al Pastor . Je sais que maintenant nous ne pouvons plus faire le tour du lac de Zapata qui est de venu proprieté de l’armée . Je suis allé à l’office du tourime de Tudela pour avoir des renseignements sur les Bardenas au mois de mai 2010 et on ne m’a pas dit qu’il était interdit de faire des randonnées en dehors du polygone de tir. Le tour du lac de Zapata se trouve dedans .
    Laurent Ribas

    Répondre
  16. CHALARON JEAN-PIERRE
    CHALARON JEAN-PIERRE dit :

    En mai 2010 nous sommes allés faire une rando vtt dans les Bardenas et nous avons rencontré un garde qui nous a affirmé que le site était interdit à toute circulation que ce soit pédestre ou en vtt .Seules les grandes pistes (d’ailleurs ouvertes aux véhicules à moteur ce qui est paradoxal) sont autorisées .Bien entendu pas de canyon ,pas de Ralon et plus rien à voir .Déception .Nous n’y retournerons plus .Dommage !Bravo pour votre site .

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...