Le Pic du Grand Arriel (2824m) depuis le refuge d’Arrémoulit (2305m)

  • Par le passage d’Orteig: Déniv: +760m –  4h00 – 7,5 km Niv: Montagnard
  • Par le col d’Arrious: Déniv: +1210m –  6h00 – 11 km Niv: Montagnard
  • Vallée d’Ossau – Départ: Refuge d’Arrémoulit (2305m)

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo _ _ _ _ _

.

Difficultés: Arête finale ou il faut mettre un peu les mains. Les 3 derniers mètres juste avant le sommet peuvent être très impressionnants pour ceux qui ont le vertige, mais rien de difficile (si vous êtes en groupe, pensez à prendre 5m de corde pour rassurer les personnes sujettes aux vertiges, beaucoup de gens ont déjà fait demi-tour alors que le sommet n’était qu’à deux pas !

Pour le passage d’Orteig, rien de difficile pour des montagnards ayant l’habitude de la haute montagne, pour ceux qui ont le vertige, vous pouvez toujours contourner cette difficulté en passant par le col d’Arrious (45 minutes de plus) à l’aller comme au retour (+1h30).

.

Depuis le refuge d’Arrémoulit (2305m),

choisissez votre itinéraire: à gauche pour le passage d’Orteig, à droite pour le col d’Arrious.

.

Cet itinéraire est réservé aux montagnards et donc normalement,

vous ne devriez pas avoir de problème pour cet itinéraire par le passage d’Orteig.

.

La vue sur la droite du lac d’Artouste (1997m).

.

Depuis le refuge, se diriger vers l’Ouest en suivant les nombreuses cairns qui jalonnent l’itinéraire.

.

Le passage d’Orteig.

.

Plus impressionnant que difficile.

.

La vue sur l’itinéraire de la voie normale pour ceux qui passeront par le col d’Arrious.

.

L’arrivée au lac d’Arrious (2280m) avec la vue sur le petit et le grand Pic d’Arriel.

.

A la fin du lac d’Arrious, grimper en direction du Sud-Ouest.

.

Vers 2300m, suivre le sentier vers le Sud, puis vers 2380m grimper au col de Sobe.

.

Col de Sobe (2449m) avec une très jolie vue sur la vallée de Tena.

.

Depuis le col de Sobe, s’élever à gauche dans la pierraille, à flanc de montagne jusqu’au col d’Arriel.

.

Col d’Arriel (2608m).

.

Depuis le col d’Arriel (2608m) la vue sur la montée finale est vraiment impressionnante !

.

Gravir cette pyramide caillouteuse en s’aidant un peu des mains sur le final.

Les personnes sujettes aux vertiges pourront-être impressionnés par les 3 derniers mètres qu’il faut parcourir juste avant le sommet.

Je vous rassure, il n y a jamais eu d’accident sur ce court passage qui reste relativement facile pour des montagnards

.

Le Panorama à 360°

.

Vers le Pic du Midi d’Ossau (2884m).

.

Une vue magnifique sur les lacs d’Artouste et d’Arrémoulit.

.

.

Le Palas (2974m).

.

Palas et Balaitous (3144m).

.

La vallée de Tena avec le village de Sallent de Gallego et le lac de la Sarra.

.

Pour le retour, revenir par le même itinéraire que la montée.

Pour ceux qui voudraient descendre directement au refuge par le col d’Arrémoulit (versant Est du Pic), je vous le déconseille fortement, la crête est très effilée avec des assiettes et un rocher pourri, Danger !  

.

Redescendre au col d’Arriel pour revenir par le même itinéraire que la montée. Variante: Vous pouvez grimper au petit pic d’Arriel (2683m) puis récupérer l’itinéraire par la suite sans danger pour des montagnards.

.

Le lac d’Arrious (2280m).

A partir du lac, rejoindre le col d’Arrious en 5 petites minutes (Nord) puis suivre l’itinéraire facile qui descend dans un premier temps puis remonte au refuge d’Arrémoulit (1h20). Pour ceux qui sont pressés, revenir par le passage d’Orteig (30 à 40 minutes).

.

Passage d’Orteig qui est équipé d’une main courante tout le long.

.

Le retour au refuge d’Arrémoulit (2305m).

2 réponses
  1. François Caussarieu (Pyrenea)
    François Caussarieu (Pyrenea) dit :

    Bonjour Mariano,
    Je n’avais jamais lu cette page. Une remarque importante : depuis le ref. d’Arremoulit, il y a plus rapide, naturel et moins impressionnant pour monter aux 2 Arriel que par le passage d’Orteig. Il s’agit de passer “par le haut”.
    . On commence par prendre le sentier du passage d’Orteig dans la montée jusqu’à
    . 15mn – la grande croupe à l’Ouest du lac : quitter alors le sentier d’Orteig et suivre droit au Sud une trace caïrnée, qui louvoie sur la croupe, entre les dalles et rochers granitiques. On longe la base Est du Pic du lac d’Arrius. Vers la fin les caïrns évitent des petites falaises et mènent à la large crête au sud du Pic. La longer jusqu’à son point le plus bas
    . 40mn – col sans nom 2463m (entre le pic du lac d’Arrius et le Petit Pic d’Arriel) : prendre alors une sente bien visible au Sud Ouest, qui traverse un large éboulis et mène à un point faible de la longue ligne de falaises orientée Nord-Ouest, entre le Petit Pic d’Arriel et le lac d’Arrius. Une petite cheminée sans difficultés d’une quinzaine de mètres (mettre les mains par endroits) mène à
    . 50mn – la crête Nord-Ouest du Petit Pic d’Arriel (2520m environ). A partir de ce point 2 options :
    1/ enchainement des 2 pics d’Arriel : remonter direct la croupe Nord-Ouest du Petit Pic d’Arriel (1h10), puis descendre au col d’Arriel
    2/ Pic d’Arriel seul : traverser plein Sud-Ouest un terrain facile herbeux (quelques caïrns), en descendant légèrement et en visant le col de Sobe (1h05 environ) qui rejoint l’itinéraire venant du Caillou de Socques
    On gagne au moins 1/2 heure. Ne parlons pas de l’itinéraire “bis” redescente/remontée au col d’Arrius, qui n’a pas sa place ici à mon avis.
    Amitiés pyrénéennes

    Répondre
    • Mariano
      Mariano dit :

      Merci François pour ton commentaire et pour cette variante plus courte que je connais effectivement.
      Après la randonnée est déjà très courte à la journée depuis le refuge d’Arrémoulit, c’est peut-être bien de revenir en boucle en évitant à l’aller ou au retour le passage d’Orteig.
      Merci François

      Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...