La pointe de Surgatte (1805m) en aller/retour depuis le col du Soulor (1474m)

  • Déniv: +430m – (1h45+1h30)= 3h15 – 7 km Niv: Marcheur
  • Date: le 29.10.2020 – Hautes-Pyrénées – Départ: Col du Soulor (1474m)

La pointe de Surgatte est un petit sommet de 1805m d’altitude, dominant la vallée d’Arrens Marsous avec de très jolies vues sur les sommets des alentours comme le Pic du Midi d’Arrens, le Balaitous, le Petit Gabizos et bien d’autres. Attention tout de même pour ceux qui feront cette petite randonnée avec des enfants, pas de difficulté pour eux, sauf au niveau de la pointe qui est très effilée avec des à-pics de plus de 100m !

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo _ _ _ _ _

.

Difficultés: Aucune difficulté en l’absence de neige, faire très attention si vous êtes accompagné de vos enfants, les tenir à la main sur les derniers mètres de la pointe et bien les surveiller, l’erreur est interdite !

.

L’accès au col du Soulor est parfois encombré par nos amis les bêtes.

De très jolies biquettes qui manifestement n’avaient pas envie qu’elles soient dérangées.

.

Pour certaines, le klaxon de la voiture n’a pas été suffisant, il a fallu que je sorte de la voiture pour les faire bouger ces petites Dames.

La nature a repris ses droits avec un jour d’avance sur le confinement !

.

Départ depuis le col du Soulor (1474m), randonnée faite avec Serge.

.

  • Cette randonnée à été faite le même jour que notre montée aux crêtes de Bassiarey qui fera l’objet d’un autre topo et ceci afin de ne pas inciter les marcheurs à continuer vers la crête de Bassiarey qui elle est réservée pour le niveau Randonneur.

 

  • Pour Info: Par le passée et pour certaines randonnées où il y avait 2 niveaux (Marcheur/Randonneur ou Randonneur/Montagnard) j’ai reçu des mails comme quoi la randonnée ne correspondait vraiment pas à leurs niveaux !

Aujourd’hui les gens partent la fleur aux fusils, il chargent les traces Gps et c’est parti sans lire le topo. Et donc pour cette raison et même si ça me prends un peu plus de temps, je scinderai à l’avenir les randonnées en deux afin qu’il n’y est plus de confusion car malgré mes topos qui sont les plus détaillés du Web et ceux des topos livres, les gens font parfois n’importe quoi par manque d’expérience et surtout parce qu’ils ne prennent pas le temps de lire !

Je peux vous assurer que c’est parfois comique lorsque je lis certains courriers qui arrivent dans ma boîte aux lettres mais c’est aussi très dangereux lorsque vous partez pour une petite randonnée tranquille en pensant que vous allez rejoindre un lac et que vous vous retrouver sur une pente très raide qui mène à un sommet classé à un niveau supérieur, tout ça parce que vous êtes parti à l’envers sans prendre le temps d’avoir lu les premières lignes du topo.

.

Depuis le Parking du col du Soulor, traverser la route et suivre la piste en direction du Sud-Ouest.

.

Après avoir marché 500m sur la piste sans aller jusqu’au col de Saucère,

vers 1490m, emprunter le petit sentier qui descend vers le ruisseau de Laün.

.

Le sentier qui monte vers le Sud-Est après la traversée du petit ruisseau.

.

A quelques dizaines de mètres de la cabane du Clot de Laün, traverser le ruisseau de Laün.

.

Grimper ensuite vers le Sud-Est

sur un sentier pas très bien marqué au début mais qui devient très vite évident par la suite.

.

La vue après seulement 20 minutes de marche est déjà très belle en direction du Cap d’Aout.

.

Un hélicoptère de l’armée.

.

Après 45 minutes de marche (1630m),

l’on peut apercevoir à gauche la vallée d’Arrens-Marsous et la pointe de Surgatte droit devant nous.

.

Après avoir traversé le ruisseau de Bernet puis encore un petit vers 1640m,

suivre le sentier en direction du Sud-S.E jusqu’à l’altitude 1700m puis vers la gauche en direction de l’Est.

.

Vers 1730m grimper sur cette éminence, ou . . . .

.

rester à gauche pour la contourner.

.

Eminence qui se contourne facilement en suivant le sentier bien marqué en contrebas.

.

L’arrivée au col herbeux vers 1780m au pied de la crête de Can Dessus et celle de Bassiarey beaucoup plus loin en direction du petit Gabizos.

.

Les chevaux ne sont pas encore descendus dans la vallée, ce sont toujours les derniers à rentrer avant l’hiver,

ils sont certainement les plus résistants au froid.

.

A partir de ce petit col herbeux, très belle vue sur le massif du Balaitous (3144m).

.

.

Pour la pointe de Surgatte, quelques mètres nous séparent du col où la vue est déjà très sympa.

.

Rejoignez la pointe en direction de l’Est.

Pour ceux qui ont des enfants, ne les laissez pas grimper tout seul en haut de la pointe et gardez les avec vous.

.

La petite pointe de Surgatte (1805m) que l’on chemine par la gauche en quelques secondes.

Compter 1h45 depuis le col du Soulor et 1h30 pour le retour par le même itinéraire que la montée.

.

Attention, je me répète !

Comme cette randonnée est très facile et que vous pouvez être accompagné de vos enfant, soyez très vigilants.

.

Le panorama à 360°

.

Vue plongeante sur le Val d’Azun.

.

Le village d’Arrens-Marsous.

.

Zoom sur le village.

.

Vue unique sur le Pic du Midi d’Arrens (2267m).

.

La vue vers le Nord-Est avec le Soum de la Pène (1616m) et le Pibeste (1349m) à droite.

.

Le Pic du Midi de Bigorre (2872m).

.

Le Montaigu (2339m).

.

Le Balaitous (3144m).

.

Le Palas (2974m).

.

La vue vers la crête de Bassiarey et le petit Gabizos (2639m).

.

Zoom sur le petit Gabizos (2639m).

.

.

Prudence en cas de sol humide.

.

La vue vers col du Soulor (Nord).

.

Zoom sur la ville de Pau distante de 40km.

.

Pour le retour au col du Soulor,

.

revenir par le même itinéraire que la montée.

Petit sommet très agréable pour une randonnée à la demi-journée.

.

Retour au petit col herbeux où étaient les chevaux (1780m).

.

Manifestement ils sont heureux à voir celui-ci faire des galipettes !

.

Le retour au ruisseau de Laün.

.

Puis la petite piste menant au col du Soulor.

.

Col du Soulor (1474m)

compter 1h30 depuis la pointe de Surgatte et 3h15 pour la randonnée sans les pauses.

15 réponses
  1. Lalanne
    Lalanne dit :

    Bonjour Mariano,il n’y a que nos belles montagnes qui ne se rencontrent pas,pour nous notre chemin de rencontre s’est situé à l’Arbizon,j’ai été très heureux de faire ta connaissance et agréablement surpris que tu te rappelles de mon nom,pas évident après un tel effort.
    Merci encore en espérant une nouvelle rencontre.

    Répondre
  2. jean-jacques crequigne
    jean-jacques crequigne dit :

    Bonjour Mariano,
    Je rentre tout juste d”Alsace où j’ai failli me faire confiner !
    Je vois qu’après ta convalescence , tu as pu profiter un peu avant ce nouveau confinement.
    Il y a quelques années, j’étais monté à la Pointe de Surgatte depuis la chapelle de Pouey Laun en suivant un sentier assez raide qui longe +ou- une conduite forcée avant de retrouver la crête qui monte à Surgatte.
    J’espère que cet hiver, nous aurons l’occasion de se faire une rando commune.
    En attendant, je vais suivre la traversée virtuelle des Pyrénées que Serge nous propose !!!

    Répondre
  3. Nadette
    Nadette dit :

    Le confinement permettra de consolider ta guérison. …Ce sera le côté positif de l’affaire.

    Merci pour cette belle balade , ça fait du bien au moral…

    Répondre
  4. Pierre Noulibos
    Pierre Noulibos dit :

    Bonjour Mariano !!!
    Merci pour cette randocerte facile mais qui offre de beaux paysages. As-tu accès au moins au boulevard des Pyrénées pour voir les montagnes dans “1 km autour de chez toi” en attendant des jours meilleurs.
    Amitiés
    Pierre

    Répondre
  5. Joëlle & Jean-Mi
    Joëlle & Jean-Mi dit :

    Excellente mise en garde en préambule !
    On voit malheureusement de plus en plus de personnes irresponsables en montagne.
    Les hélitreuillages à La Rhune sont devenus monnaie courante, et ce n’est pas de la haute montagne.
    Merci Mariano pour ce rappel salutaire.
    Amitiés.
    Joëlle & Jean-Mi

    Répondre
  6. guy J.P.
    guy J.P. dit :

    Bonjour MARIANO
    Une fois de plus avec le confinement nous allons randonner avec tes topos MILLE MERCIS
    Pour les randonneurs néophytes on a beau leur mâcher le travail on trouve des consommateurs qui ne prennent pas le temps de lire les notices ou…..les topos :c’est la nature humaine Après ils viennent râler sur le mauvais choix que: soit disant ils avaient suivi tes topos
    Bon confinement MARIANO et à bientôt le plaisir de te lire

    Répondre
  7. francis
    francis dit :

    Bonjour Mariano
    Très belle vue sur la canine calcaire du petit Gabizos sommet emblématique
    de la plaine de Nay. Merci Mariano et ce fût un vrai plaisir de vous rencontrer tous
    les deux!! A bientôt et bon confinement.
    Amitiés Francis.

    .

    Répondre
  8. David M
    David M dit :

    Merci Mariano de nous permettre de “sortir” encore un peu en période de confinement. Moi aussi je suis sorti mercredi dernier au Céciré à Luchon, manière de se remplir avec les belles images que Dame Nature nous offre si généreusement ☺

    Répondre
  9. Cécile
    Cécile dit :

    Bonjour,
    Je n’ai pas fait cette rando mais par rapport à la remarque en introduction..je souhaitais juste dire que je trouve les topos vraiment très précieux..pour en avoir utilisé certains…ils sont super précis puisqu’en plus des descriptions et des traces, de superbes photos tout en illustrant apportent “d’ultimes” précisions ! Alors… un très grand merciiiiii Mariano

    Répondre
  10. jmd65
    jmd65 dit :

    Bonjour Mariano, et oui tu es remis sur pied quand la météo redevient clémente, mais voilà on est de nouveau confinés…. Malheureusement ,je comprends très bien tes remarques concernant les lectures des topos qui se limitent au téléchargement de la trace pour certains. Tu passeras donc un peu plus de temps devant ton Pc pour nous sortir tes superbes topos .Merci et bon courage pour ce nouveau confinement.
    Jean-Marc

    Répondre
  11. siguirilla
    siguirilla dit :

    Très jolie balade où j’étais il y a une mois. Il me tarde de voir le topo sur la crête de Bassiarey car elle me faisait de l’œil et je me suis dit que j’irai la prochaine fois ! peut-être en montant directement depuis la cabane qui est un peu en dessous ? En tout cas cette pointe facilement accessible permet de faire des photos vertigineuses, depuis le col cela donne l’impression d’avoir fait un sommet fabuleux !…malheureusement il va falloir attendre pour les prochaines randos…

    Répondre
  12. Serge
    Serge dit :

    Bonsoir Mariano
    Excellent topo de cette belle petite rando, il ne fallait pas la louper avant le reconfinement, et au retour je fais la connaissance de Francis et en plus il nous offre un verre ! Elle est pas belle la vie 😁, il faudra qu’il fasse une rando avec nous 😁
    Amitiés à vous
    Serge

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...