Le Pic Mondragon (1716m) par la crête Est du Soum de Gélaque (1672m)

Le Pic Mondragon (1716m) par la crête Est du Soum de Gélaque (1672m), retour par le vallon et la forêt d’Hounrède.

  • Boucle: +1000m – (3h00+0h15+1h45)= 5h00 – 9 km Niv: Montagnard
  • Aller/Retour: +1020m – (3h00+0h15+2h00)= 5h15 – 9 km Niv: Randonneur
  • Date: le 28.03.2022 – Région – Départ: Fin de piste d’Etchartes (770m) au-dessus de Ferrières

La voie normale pour monter au Pic Mondragon se fait généralement par le Vallon boisé de la Glacère (+1.360m pour 13km de distance en aller/retour) avec un départ depuis la D426 (altitude : 450m), ce qui représente une longue randonnée de plus de 6h00 dont 4h30 de marche dans la forêt au lieu des 5h00 par la crête Est du Soum de Gélaque avec une montée complètement dégagée sur la chaîne des Pyrénées pour seulement 1.000m de dénivelé en 5h00 de marche pour la boucle. Autant dire qu’il est beaucoup plus intéressant de faire cette sortie depuis la piste d’Etchartes que par le vallon de la Glacère.

Le seul inconvénient et il n’est pas des moindres, c’est le retour par le vallon d’Hounrède qui s’adresse uniquement aux Montagnards ayant le sens de l’orientation et si possible avec une trace Gps (fortement recommandé).

La bonne nouvelle pour ceux qui ont le niveau randonneur, c’est qu’ils pourront tout de même effectuer cette montée en aller/retour pour éviter la descente dans le vallon boisé d’Hounrède ou tout simplement, être accompagné par une personne ayant le niveau Montagnard et sachant utiliser un GPS pour effectuer la boucle en toute sécurité.

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo _ _ _ _ _

.

Difficultés:

  • L’itinéraire se déroule à 75% hors sentier et sans cairn.
  • La crête Est du Soum de Gélaque ne présente pas de difficulté en l’absence de neige si ce n’est que la montée est soutenue au début et à la fin de la crête (Ne jamais quitter le fil de crête).
  • Bien savoir s’orienter dans la forêt de Hounrède après le col de la Croidette (Trace Gps fortement recommandée) pour niveau Montagnard
  • Prévoir d’avoir les crampons et le piolet dans le sac à dos au début du printemps en cas de neige dure sur la crête et au début du vallon de Hounrède après le col de la Croidette.
La suite du Topo . . . . . . . . . .

Départ depuis la fin de la piste d’Etchartes (770m) au niveau du panneau Parking obligatoire (5 places maxi)

+ 2 autres places au niveau du virage supérieur  à 795m d’altitude.

Mes compagnons de randonnée avec le Fan Rando Ossau (Michel, André, Nany et Claude)

.

Depuis le départ, suivre la piste d’Etchartes jusqu’à son extrémité.

.

5 minutes pour atteindre le virage supérieur (795m) où vous pouvez stationner 2 voitures maxi.

.

Remonter ensuite la piste sur 70m,

puis prendre la piste herbeuse interdite aux véhicules à moteur jusqu’à son extrémité 838m (Ouest).

Laisser l’itinéraire de gauche qui file vers le col de Louvie en passant par la cabane de Coums (1130m)

et prendre le sentier de droite qui grimpe vers le Nord-Est.

.

Le sentier bien marqué grimpe vers le Nord pour atteindre le début de la crête vers 1060m.

.

Le retour se fera par le même sentier après avoir franchi la crête.

.

Comptez 45 minutes depuis le départ pour atteindre la crête.

.

Le parcours de la crête Est du Soum de Gélaque commence ici vers 1060m d’altitude.

.

Suivre la crête jusqu’à son extrémité sans jamais la quitter.

.

Le 1er tiers de la crête est raide mais sans difficulté en l’absence de neige.

.

De merveilleuses vues sur les montagnes enneigées tout au long de la crête.

.

La montée est raide !

mais rien à voir avec celle que j’ai gravi par le versant Sud il y a une semaine, c’était dur dur !

.

.

La belle vue du Gabizos (2692m) au Pic de Ger (2613m).

.

N’essayez pas de vous écarter de la crête, restez bien sur le fil jusqu’au bout.

.

La vue plongeante sur le départ de notre randonnée 540m plus bas !

.

Après le 1er tiers de la crête, la pente se redresse un peu et monte progressivement.

.

Deux randonneurs nous suivent à distance pour aller gravir le Bétouras.

.

Nous laissons Georges et son copain nous doubler. Il faut compter 3h45 pour atteindre le Bétouras par la crête du Soum de Gélaque où nous sommes, ils ont préférer prendre la variante par la crête plutôt que la montée par le versant Sud depuis la cabane de Coums dont la montée est très raide, ils ont bien faits !

(Voir le topo ici)

.

La vue sur notre droite sur la descente dans la forêt d’Hounrède.

.

La crête est très agréable à parcourir,

dommage qu’aujourd’hui la visibilité n’est pas bonne car les vues au loin par beau temps sont superbes !

.

Le versant Sud est bien pentu !

.

.

Nany.

.

Claude.

.

.

.

La vue sur le massif du Gabizos (2692m).

.

La crête monte sur 2,1km avec un dénivelé positif de +580m depuis les 1060m d’altitude.

.

La vue sur la montée par le versant Sud depuis la cabane de Coums pour ceux qui veulent faire les sangliers, voir le lien ci-dessous:

+460m de dénivelé pour 1,6km

.

Les 500 derniers mètres de la crête se redresse à nouveau devant nous mais toujours sans difficulté.

.

.

C’est la seule jonquille du massif que nous avons vue !

.

La fin de la crête (Compter entre 2h45 et 3h00 depuis le départ).

.

La vue côté Ouest vers le Bétouras (1823m).

(Compter encore 1h15 pour ceux qui veulent y grimper au Bétouras et 1 heure pour le retour).

.

On voit bien ici que la montée par la face Sud depuis la cabane de Coums est bien raide !

.

.

Panorama vers le Sud avec le village d’Arbéost.

.

La route du Col de Soulor (D918m).

.

Depuis la fin de la crête,

.

compter 5 petites minutes pour atteindre le sommet du Soum de Gélaque.

.

Le vent s’est levé, rendant l’atmosphère un peu frisquette.

.

Soum de Gélaque (1672m) compter entre 2h45 et 3h00 depuis le départ.

.

Cliquez sur le panorama du Soum de Gélaque annoté pour le visualiser par une journée de beau temps:

Le temps aujourd’hui n’est pas extraordinaire au niveau de la nébulosité, c’était annoncé !

.

Dommage pour les copains, moi j’y étais la semaine dernière et le ciel était tout bleu (voir ici).

.

Pour le Mondragon, partir en direction du Nord sur 50m,

.

puis descendre en quelques minutes au col de la Croidette (1620m).

.

Depuis le col de la Croidette, suivre le sentier bien marqué et cairné qui monte au Mondragon (Nord-N.E).

.

La vue depuis le col sur les deux lacs de la Gélaque et le lac d’Arriste.

.

Ce sont plutôt des laquets que de véritables étendues d’eau.

.

Compter 15 minutes pour grimper au sommet.

.

.

La montée est calcaire mais sans aucune difficulté.

.

Pic de Mondragon (1716m) compter 3h15 depuis le départ dont 20 minutes depuis le Soum de Gélaque.

.

Cliquez sur le panorama du Mondragon annoté pour le visualiser avec une bonne visibilité (ce qui n’était pas le cas aujourd’hui)

Michel, Mariano, Claude, Nany et André au sommet du Mondragon.

.

Le meilleur moment de la journée, le casse-croûte !

.

Déjà que la visibilité n’est pas bonne, se rajoute un petit départ d’écobuage sous le Monbula.

.

Georges et son copain Robert arrivent au sommet du Bétouras, ils ont mis 3h30 en passant par la crête du Soum de Gélaque, 15 minutes de plus que par le versant Sud ce qui n’est rien par rapport aux efforts consentis à faire depuis la cabane de Coums.

.

Zoom vers le col de l’Aubisque (1709m).

.

Après être restés 1h15 au sommet du Mondragon, retour au col de la Croidette.

.

La vue sur le vallon d’Hounrède que nous allons descendre pour rejoindre le début de la crête vers 1060m.

.

.

.

Coucou !

.

Compter 10 minutes à la descente pour rejoindre le col de la Croidette.

.

L’itinéraire de descente dans le vallon boisé d’Hounrède.

(uniquement pour ceux qui savent s’orienter et avec une trace Gps pour plus de sécurité).

.

L’arrivée au col de la Croidette (1620m).

.

Pour les randonneurs,

remonter au Soum de Gélaque, puis redescendre par la crête de ce matin jusqu’au point clé (1060m).

.

Pour les autres (niveau Montagnard), descendre le vallon en direction du Nord-Est.

.

Prévoyez au début du printemps d’avoir dans votre sac à dos: le piolet et les crampons en cas de neige dure.

.

L’entrée dans la forête d’Hounrède vers 1580m d’altitude.

Au début, l’itinéraire descend vers le Nord-Est jusqu’à l’altitude 1424m,

.

.

Très peu de cairns dans la première partie.

.

Vers 1424m d’altitude, l’itinéraire vire à droite

.

en direction du Sud-S.E jusqu’aux cabanes en ruines (1330m).

.

L’itinéraire vers 1360m vire vers le Sud-S.E jusqu’aux cabanes en ruines.

.

.

.

A partir d’ici (1350m) juste avant les cabanes en ruines,

.

l’itinéraire est beaucoup mieux cairné.

.

L’arrivée au cabanes en ruines (1330m).

.

André, Nany, Mariano et Claude.

.

Cabanes en ruines.

.

Vers 1320m d’altitude,

l’itinéraire vire à gauche en direction du Nord-Est jusqu’à la clairière herbeuse (1180m).

.

Point clé vers 1270m avec cet arbre pas comme les autres, passer à gauche de cet arbre (Nord-Est).

.

.

Clairière herbeuse vers 1180m d’altitude.

.

A partir d’ici (1180m),

.

le sentier est marqué sans plus mais bien cairné,

.

il rejoint très vite en direction de l’Est la crête du Soum de Gélaque.

.

Jonction avec l’itinéraire de montée de ce matin (compter 1h15 depuis le Mondragon).

.

.

Après avoir franchi la crête Est du Soum de Gélaque (1060m),

suivre l’unique sente qui descend vers le Sud (compter 25 minutes pour retrouver les voitures).

.

.

La piste herbeuse (838m).

.

Le retour à la voiture en suivant la piste goudronnée.

.

Uniquement 450m de goudron.

.

Retour au Parking.

Une très belle boucle réalisée avec le Fan Rando Ossau de Michel.

4 réponses
  1. Asphodele
    Asphodele dit :

    Bonjour Mariano, magnifique boucle faite par 2 septuagénaires hier par un temps magnifique et un peu chaud. Heureusement nous sommes parties de 8h du parking du haut à Etchartes. La montée par la crête est évidente, sans difficulté technique mais rude tout de même au milieu de petits buissons dont la caresse fut piquante pour nos gambettes découvertes ! L’arrivée au Soum de la Gélaque est une belle récompense, la vue y est superbe ! Nous n’avons pas eu le courage d’aller jusqu’au Bétouras et nous avons poursuivi jusqu’au Pic Mondragon pour y accéder à 11h15 (comme prévu par ton topo mais je dois dire que, l’âge aidant, les jambes s’alourdissent et nous n’avons pas eu l’impression de traîner !). Ayant téléchargé ta trace, nous sommes redescendues par le vallon boisée d’Hounrède. Il reste encore un petit peu de neige au col de la Croidette. Nous avons parfois hésité sur l’itinéraire malgré les quelques cairns et la trace. La descente est assez pentue, parfois glissante car couverte de feuilles mais nous sommes arrivées à bon port.
    Merci Mariano pour ce topo qui évite cette longue montée par le vallon de la Glacère et qui permet de profiter de panoramas grandioses sur le secteur de l’Ouzoum, du Soulor, de l’Aubisque et de la chaîne en arrière plan.
    C’est vraiment beau
    Amicalement

    Répondre
  2. Lascaray Francine
    Lascaray Francine dit :

    Bonjour Mariano
    Merci de nous faire connaître différentes voies pour atteindre le pic du Mondragon. Nous l’avons fait seulement par le vallon boisé de la Glacère (il y a fort longtemps nous l’avions déjà tenté et échoué par un temps totalement pluvieux et bouché) Pour repartir le 1er/04/18 avec de la neige en vois-tu, en voilà des 775m d’altitude. Pour la voie normale, sans trop de vue, je vous laisse imaginer qu’on ne s’était certe pas ennuyé à chercher l’itinéraire sans trace au préalable (ni GPS – juste une carte au 50000ième). Avec + de 1000m de dénivelé sur la neige (raquettes, crampons, piolet étaient de sortie)
    Mais l’effort avait été fortement récompensé en haut : le Soum de la Gélaque et le pic du Mondragon avec toute cette neige immaculée depuis bien bas, c’était magique !!
    Que la montagne est belle toutes saisons !
    Il nous hâte bien de faire votre parcours bien sympathique.
    À bientôt Mariano.
    Francine

    Répondre
  3. Marie
    Marie dit :

    Mariano,
    Des photos magniiiiifique 👍🏼
    Des panoramas à couper le souffle, grandioses…
    Que demande le peuple 💪🤍💙
    C’est trop beau 🙏 BRAVO

    Répondre

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha loading...