Grand tour des Mallos de Riglos

Grande randonnée autour des Mallos de Riglos avec l’Ermita de la Virgen de Marcuello (1000m), le Mirador de Los Buitres (1030m) et le Mirador de Bentuso (1038m) depuis le village de Riglos.

  • Déniv: +710m – 6h00 – 19 km Niv: Marcheur
  • Date: le 03.04.2022 – Aragon (Espagne) – Départ: Parking du village de Riglos (630m)

Que vous soyez grimpeur, randonneur ou simple admirateur, les Mallos de Riglos vous accueillent dans un cadre magique de toute beauté. Situé en Aragon, entre Jaca et Huesca non loin d’Ayerbe, le petit village de Riglos culmine à 620m d’altitude, derrière lui les grandioses monolithes des Mallos, une haute paroi en forme de cigare, prolongement de la Sierra de Loarre. Même si cette belle boucle est longue avec presque 19km de distance pour seulement +710m de dénivelé, elle ne présente pas de difficulté pour ceux qui ont le niveau marcheur, compter entre 5h00 et 6h00 sans les pauses.

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo _ _ _ _ _

.

Difficultés: Aucune difficulté si ce n’est la longueur de la randonnée (plus de 5h00 de marche).

La suite du Topo . . . . . . . . . .

Le village de Riglos niché aux pieds des Mallos, une merveille de la nature !

.

Depuis le parking, remonter la route vers le village de Riglos sur 200m.

Randonnée faite avec Yves.

.

Monter par une petite ruelle vers l’Est dans un premier temps, puis Sud-Est par la suite.

Le village de Riglos est niché aux pieds des fameux Mallos, un cadre enchanteur et dépaysant sur fond de rocher aux rouges éclatants.

.

L’église de Nuestra Senora del Mallo du XVIIème siècle est située dans la partie la plus élevée du village, juste dans la base des impressionnants volumes rocheux . A l’intérieur, se trouve les sculptures romanes de la Vierge du Mallo et de la Vierge de Carcavilla. L’église se compose d’une nef de trois travées et d’une chapelle Major de la deuxième moitié du XVIIème siècle.

.

Du fait de leurs flancs quasiment verticaux, les Mallos de Riglos sont une destination très prisée de nombreux grimpeurs et amoureux de la nature qui inspirèrent des noms comme El Puro (le cigare), El Pisón, Castilla, Volaos, Cuchillo (couteau),Frenchín, Visera et Fire. Cependant, la composition de la formation (poudingue friable) les rend dangereux.

.

La majeure partie des grimpeurs espagnols a escaladé ces pitons, y compris les mythiques Alberto Rabadá et Ernesto Navarro qui ouvrirent beaucoup de voies sur ces Mallos de Riglos.

.

Il y en a partout !

.

.

Les sentiers sont très bien repérés par des plots et des panneaux indiquant: Caminos Naturales

(Camino Naturale de la Hoya de Huesca)

.

Vers 680m d’altitude,

laisser la petite piste de droite qui monte à l’observatoire de Aves en restant à gauche sur le sentier.

.

Vers 700m, laisser à gauche l’itinéraire de la petite boucle circulaire de Riglos (Voir le topo ici).

.

Suivre le large sentier en direction du Sud-Est avec la vue sur le Mirador des Vautours (1030m).

.

El Mallo Arcaz et l’Aguja Rojasur sur notre gauche

sont beaucoup moins impressionnants que les Mallos de Riglos.

.

Les grimpeurs étant concentrés sur les Mallos de Riglos,

.

les vautours y sont tranquilles et peuvent installer les nids pour leur progénitures.

.

.

Le Mirador de Los Buitres que nous irons visiter après l’Ermita de la Virgen de Marcuello,

peut se faire par la Via Ferrata de Cubilillo/Os Fils (Voir Ici) mais avec un équipement spécifique (Via Ferrata).

.

Pour la grande boucle, suivre le large sentier qui monte au col Santo Roman (Sud-Est).

.

.

A partir d’ici, la montée se raidit un peu jusqu’au col.

.

La vue derrière nous.

.

L’arrivée au col Santo Roman (980m) compter environ 1h30 depuis le départ.

.

La vue au loin sur la chaîne des Pyrénées enneigée.

.

En direction de la Peña de Oroel (1769m).

.

Depuis le col Santo Roman, suivre la piste qui monte vers le Sud jusqu’à la bifurcation.

.

La vue derrière nous sur le sentier que nous venons de parcourir.

.

Croisement des pistes de l’Ermitage et du Mirador des Vautours à droite.

Compter 20 minutes en aller/retour pour l’Ermitage en ruine et 1h pour le Mirador des Vautours.

.

Nous allons dans un premier temps, passer à droite de l’Emitage de San Miguel,

.

puis nous suivons la piste jusqu’à l’Ermitage de la Virgen de Marcuello.

.

Mirador de l’Ermitage de la Virgen de Marcuello (Altitude 1.000m).

.

Sélectionner Ermita de la Virgen de Marcuello dans le menu déroulant en bas à gauche pour voir le panorama sur 360°.

.

Ermita de la Virgen de Marcuello.

.

Un pan de mur en ruine.

.

Retour en arrière pour le mirador des Vautours.

.

Suivre la piste de gauche jusqu’à son extrémité.

.

La vue au loin sur la Collarada (2886m).

.

Compter 30 minutes pour faire les 1,6km de distance et les +70m de dénivelé.

.

.

Mirador de los Buitres (1030m) Mirador des Vautours (compter 2h30 depuis le départ sans les pauses).

.

Sélectionner Mirador de Los Buitres dans le menu déroulant en bas à gauche pour voir les panoramas sur 360°. Cliquer sur les étoiles animées en rouges pour basculer entre les panoramas et sur les Hotspots blancs animés pour visualiser les photos.

.

La vue depuis les petites fenêtres à l’intérieur du Mirador.

.

Vue extraordinaire sur los Mallos de Riglos.

.

La Peña Rueba (1175m).

.

.

Zoom sur les grimpeurs qui continuent leur progression vers le sommet de la Visera.

.

Ils sont partout, impressionnant !

.

.

.

Après une petite pause de 15 minutes,

.

retour au croisement des itinéraires (30 minutes).

.

Revenir au col Santo Roman (980m).

.

.

Depuis le col Santo Roman (980m) prendre la piste de gauche qui monte vers le Nord-N.O.

.

.

La vue sur notre gauche du Mirador des Vautours où nous étions y a 1 heure.

.

L’arrivée au col sans nom vers 1060m.

.

.

Après avoir franchit le col sans nom,

suivre la piste qui descend jusqu’au croisement 1130m (Nord-N.O).

.

De belles vues sur la chaîne des Pyrénées enneigée.

.

.

Vers 1140m d’altitude, quitter la piste et suivre l’itinéraire vers le Nord-Ouest.

.

Le sentier bien marqué descend jusqu’à la cabane de Roseta.

.

Le sommet de la Visera est un sommet très difficile à gravir pour les grimpeurs, cliquer sur la vignette ci-dessous:

J’avais prévu de faire en suivant cette petite ascension de la Visera, mais d’après Jean-Paul Dugène, il est impossible de voir le village de Riglos, car au-dessous, les parois sont surplombantes sur 300 mètres de hauteur, et pour voir le village il faut-être à la verticale. De plus, la présence de nombreux grimpeurs dans les parois impose de rester en retrait pour éviter le risque de leur envoyer des cailloux. Et donc, nous avons préféré ne pas le faire (Voir le topo de Jean-Paul Dugène).

.

Compter 1h30 depuis le Mirador des Vautours pour arriver au Mirador de Bentuso (1038m).

.

Refugio Roseta (1020m).

.

Mirador de Bentuso (1038m)

Sélectionner Mirador de Bentuso dans le menu déroulant en bas à gauche pour voir les panoramas sur 360°. Cliquer sur les étoiles animées en rouges pour basculer entre les panoramas et sur les Hotspots blancs animés pour visualiser les photos.

.

Yves et Mariano au Bentuso (1038m).

.

Vers la Peña Rueba (1175m).

.

.

Yves.

.

Mirador de Bentuso.

.

Le retour au village de Riglos,

.

depuis le mirador revenir vers la cabane,

puis suivre le sentier redescendant vers les Mallos de Riglos (Nord-Ouest).

.

Suivre le sentier jusqu’en bas du cirque de Verano.

.

.

Bien que la pente soit plus abrupte que la montée, il n y a vraiment pas de difficulté.

.

Sélectionner le panorama du Cirque de Verano dans le menu déroulant en bas à gauche pour voir le panoramas sur 360° du Cirque. Cliquer sur les étoiles animées en rouges pour basculer entre les panoramas et sur les Hotspots blancs animés pour visualiser les photos.

.

Sentier toujours bien marqué et très bien balisé.

.

Bifurcation des sentiers altitude 850m.

.

Les parois verticales del Pison.

.

Le Fire

.

.

Des grimpeurs sur les parois du Fire.

.

Y a du monde sur le Pison !

.

Retour au village de Riglos.

.

.

Retour au parking (compter entre 5h et 6h00 sans les éventuelles pauses).

.

(45 minutes depuis le Mirador de Bentuso et 5h40 depuis le départ pauses comprises).

.

Pour terminer la journée,

.

nous reprenons la voiture pour aller photographier les Riglos depuis el Río Gállego.

.

Photo prise à 19h34 quelques minutes avant le coucher du soleil.

.

Los Mallos de Agüero et son petit village médiéval non loin des Riglos.

(photo prise le lendemain au retour du Fragineto).

.

Album photos en 1920×1080 pixels de nos 3 jours en Aragon

8 réponses
  1. guy J.P.
    guy J.P. dit :

    Bonjour Mariano,
    les Mallos de Riglos……….ce n’est que du bonheur de voir et de revoir ces photos magnifiques et pour les amoureux du coin
    il y en a pour tous les niveaux ;promenades, randonnées ,escalades
    Il y a un mois j’ai emmené 58 personnes voir les amandiers en fleur……:RIglos et Aguero beaucoup de photos puis repas à
    Santa Cruz de la Seros
    Encore un gros merci pour tes reportages photos ainsi que les conseils pour faire les randonnées J.P.

    Répondre
  2. Joaquín
    Joaquín dit :

    Mariano, otra vez más te agradezco que con tus bellas fotos me hayas permitido revivir las sensaciones que yo tenía cuando años atrás hice esos recorridos. Paisajes de gran belleza que quedan por siempre en la memoria. Saludos.

    Répondre
  3. Dominique
    Dominique dit :

    Ce reportage que vous nous faites me ramène quelques décennies en arrière (vers 1977/1978). Un ami randonneur pyrénéiste me faisait découvrir le monde qu’il appréciait le plus et…en passant en bas de ces parois si majestueuses, j’ai pu voir des plaques commémoratives du passage de vie à trépas de certains grimpeurs. Ce qui m’a le plus marqué, c’est que, tgout là-haut, dans la paroi, des cordes pendaient encore et se balançaient au vent. Impréssionnant !
    Merci pour votre narration.

    Répondre
  4. Lascaray Francine
    Lascaray Francine dit :

    Bonjour Mariano
    Avec une petite contrainte d’isolement pour quelques jours (toujours trop pour nous éloigner de nos belles montagnes !) Heureusement que vous êtes là, M. Mariano, pour nous donner du baume au coeur.
    Notre parcours du circuit date du 23/12/2006 : à l’époque bien moins de grimpeurs s’attaquaient aux parois si impressionnantes (peut-être en raison de la période mais aussi peut-être moins équipées et sécurisées qu’actuellement)
    En tous cas, c’est un véritable régal de se remémorer ce paysage fantastique, grâce à Vous Deux grands passionnés, comme nous.
    Ä bientôt Mariano
    Francine

    Répondre
  5. Chantal Renaudie
    Chantal Renaudie dit :

    Belle découverte grâce à toi, merci je la note ds la colonne à faire peut être en profiterons nous pour faire le si joli castillo del acher
    Bon week-end

    Répondre
  6. Serge
    Serge dit :

    Bonjour Mariano
    Tu étais impatient, mais il fallait bien attendre le beau temps ! Et là c’est réussi, pour figer cette belle nature il vaut mieux que la météo soit ce qu’elle a été, même si parfois on peut faire de très belles photos dans des conditions moins parfaites !
    Bravo à vous deux !
    Amitiés
    Serge

    Répondre
  7. CREQUIGNE
    CREQUIGNE dit :

    C’est avec beaucoup de joie que tu me fais re-découvrir ces magnifiques endroits que j’avais parcouru avec des copains , il y a déjà une quarantaine d’années !
    Yves, c’est ton sosie ? ou ton jumeau ?
    En tout cas, merci à tous les deux pour cette jolie ballade. On attend la suite !
    Amitiés JJ

    Répondre
  8. Jean Robert
    Jean Robert dit :

    Bonjour Mariano ,
    Voilà une belle invitation , le grand tour des Mallos de Riglos . Toujours aussi spectaculaire , il faut que j’y revienne pour cette grande boucle !
    Quant aux grimpeurs , on ne se lasse pas , à l’assaut des différentes voies des Mallos . Ma préférée : el Puro , si élégante et spectaculaire !
    Il ne faut pas oublier l’histoire dramatique des premières dans ce rocher si particulier et peu sûr ; beaucoup de victimes . Mais depuis , les voies sont équipées et tout ce qui devait tomber est tombé , les parois sont purgées .
    Merci pour ce beau voyage , ce site est toujours aussi envoûtant .

    Répondre

Laisser un commentaire

Rejoindre la discussion?
N’hésitez pas à contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha loading...