Le sentier des Fenêtres par la grotte des Eaux-chaudes, la corniche des Alhas et le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle.

  • Déniv: +680m – (1h+3h+3h)= 7h00 – 17 km Niv: Montagnard
  • Date: le 10.06.2020 – Vallée d’Ossau – Départ: Village des Eaux-Chaudes (675m)

Ce sentier de service a été aménagé en 1924 pour procéder à la perforation de la galerie principale atteignant la centrale de Miègebat depuis la centrale d’Artouste. Lire l’article de l’Énergie Électrique en vallée d’Ossau (Ici). Cet itinéraire en boucle est très beau et très diversifié, le retour se fera par le chemin de St Jacques de Compostelle en longeant le gave d’Ossau rive droite dans une magnifique forêt.

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo

.

Difficultés:  Sans être difficile, vous n’avez pas droit à l’erreur en cas de glissade !

Attention:

Le sentier des fenêtres s’est considérablement détérioré depuis quelques années à cause des coulées de neige et de quelques blocs qui sont descendus du versant Ouest du massif du Cézy.  La végétation par endroits à recouvert le sentier. Équipement: chaussure de montagne, bâtons très utiles et pantalon car la végétation par endroits est très dense.

.

Randonnée faite avec Michel et Jean-Pierre en 2 groupes de 9 et 10 personnes.

Depuis le petit village des Eaux-Chaudes, remonter la route de Minvielle.

.

Puis, suivre la piste qui monte dans la forêt communale de Laruns en direction du Sud.

.

Vers 830m (25 minutes depuis le départ des Eaux-Chaudes), au niveau du virage,

prendre le sentier qui rentre dans la forêt de Gourcy (plein Sud).

.

Suivre l’unique sentier assez bien marqué qui mène à l’entrée de la grotte.

.

Entrée de la Grotte des Eaux-Chaudes (1h depuis le départ).

.

Spectaculaire et mystérieuse, la grotte des Eaux-Chaudes est une curiosité. Le souffle glacial venu des profondeurs de la terre viendra vous envelopper en quête de sensations inédites. Ne pas oublier l’indispensable lampe torche pour admirer les formations calcaires et autres stalactites.

.

Attention: Pour ceux qui veulent aller visiter le fond de la grotte, il faut être bien équipé (lampes frontales et bottes en caoutchouc) et s’arrêter au niveau des passerelles en bois qui sont totalement dégradées et beaucoup trop dangereuses, la suite est réservée uniquement pour les spéléologues équipés et entraînés à ce genre de terrain !

Voir les photos de notre visite de la Grotte en 2011.

.

.

.

Après 15 petites minutes pour visiter l’entrée de la grotte, nous reprenons le sentier en direction du Sud.

.

L’arrivée à la Plate-forme par des escaliers en pierres.

.

Conduites alimentant la centrale de Miègebat et venant de la centrale d’Artouste. Les conduites forcées sortent des entrailles de la montagne pour se jeter ici (Hauteur de chute 398m, débit 23 m3/S puissance 79MW).

.

Michel nous montre le chemin.

.

Il n’ y a qu’un seul chemin et il vaut mieux ne pas le quitter !

.

L’arrivée à la première fenêtre après la plate-forme.

.

Toutes les galeries sont hermétiques, elles sont fermées soit par des rideaux de bois scellés,

soit par de grosses écoutilles comme dans les sous-marins (Voir Ici).

.

Le sentier arrive à une crinoline en acier d’une dizaine de mètres qu’il faut monter.

.

Coucou !

.

A partir d’ici, un nouveau câble a été posé servant de main courante.

.

Vers le pic de Bouerzy (1750m).

.

La départementale D934 qui monte au col frontière du Pourtalet.

.

Certains passages comme ici, ne comportent que 50 cm au sol pour poser les pieds.

.

La main courante est bien pratique pour se maintenir et se sécuriser dans ces passages très étroits.

Malheureusement, il faudra attendre qu’ils sécurisent le reste du parcours qui aujourd’hui devient très dangereux !

.

A partir d’ici, plus de câble pour se maintenir !

.

Il faut rester très vigilants et ne pas relâcher sa concentration.

.

.

.

La végétation par endroit recouvre le sentier qui autrefois était bien marqué.

.

Il faut même faire le Koh-Lanta sur 2/3 passages où les arbres se sont couchés.

.

L’arrivée sur la passerelle ou il ne faut pas avoir le vertige.

.

.

L’échelle est rouillée mais robuste, je vous rassure ! Elle n’a pas bougée depuis 9 ans (voir ici)

.

Concentration au maximum

.

et bien regarder où l’on pose les pieds !

.

Le Pic du Midi d’Ossau (2884m) que l’on voit d’ici, est malheureusement masqué par les nuages pour l’instant.

.

Quelques échelles métalliques horizontales qu’il faut franchir avec précaution.

.

Une fenêtre de plus, il y en a 30 sur le sentier depuis la centrale d’Artouste, galeries construites dans les années 1920, lors de la construction de la centrale pour y acheminer les conduites forcées venant d’Artouste.

Voir le Synoptique de la distribution d’eau pour les centrales

.

Le Pic du Midi d’Ossau commence tout doucement à se dévoiler.

.

Le voilà !

.

La vue sur la D934 qui monte au Pourtalet avec le Pic d’Er et ses 2205m d’altitude.

.

Ici, la Nature a repris ses droits !

.

Une Iris.

.

La rosée du matin sur les fleurs.

.

Cette partie, comme beaucoup d’autres sur le sentier des Fenêtres doit être parcourue avec précaution,

.

les images parlent d’elles-mêmes.

.

.

Encore une fenêtre qui donne directement sur le Jean-Pierre.

.

.

Pic du Midi d’Ossau (2884m).

.

Des Lis des Pyrénées à foison !

.

Nom scientifique : Lilium pyrenaicum – Taille : 40-120 cm – Date de floraison : mai – juillet

.

Le Lis des Pyrénées est une espèce remarquable et particulièrement attrayante des Pyrénées. Il s’épanouit dans des milieux variés, mais apprécie avant tout les ambiances fraiches, ouvertes, offertes par les couloirs d’avalanche. Sa taille est élevée et peut dépasser 1 mètre.

.

Les fleurs jaunes pendantes à six divisions sont regroupées au sommet de la tige en une grappe courte. La fleur mérite une observation de détail qui révèlera toute la beauté des pétales tachés de noir et enroulés vers l’extérieur, enserrant six étamines rouges brique.

.

Vraiment splendide cette fleur endémique des Pyrénées.

.

.

C’est beau !

.

Il y a aussi le Lis martagon mais qui n’est pas encore fleuri (d’ici une semaine). Le lis martagon est une fleur à bulbe protégée et remarquable tout à fait exceptionnelle grâce à sa floraison mais aussi à son feuillage.

.

Après cette petite pause, nous reprenons le sentier des fenêtres.

.

Encore des arbres couchés qu’il faut enjamber.

.

La dernière fenêtre de notre parcours depuis la plate-forme.

.

L’arrivée au carrefour des sentiers 1130m, à 500m du pont de Soussouéou.

.

Continuer sur le sentier du GR10 sur 500m en direction du Sud-S.E (balisage rouge et blanc).

.

Pont de Soussouéou et sa belle cascade (4h15 pauses comprises depuis les Eaux-Chaudes).

(Compter entre 3h30 et 4h00 sans les pauses).

.

Michel et Jean-Pierre à l’heure du casse-croûte.

.

Petite photo de nos demoiselles avant de repartir aux Eaux-Chaudes par le sentier de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Bravo les filles !

.

Début de la corniche des Alhas.

.

Un câble en bon état est là tout le long de la corniche pour vous sécuriser.

.

Il n’y a pas de difficulté à parcourir ce sentier qui est assez large et très bien marqué,  mais il faut rester très prudents sur 2 ou 3 passages

et s’aider de la main courante pour ne pas risquer la glissade qui serait à coup sur fatale !

.

La vue sur le Cézy (2209m) partiellement bouché par les nuages

avec le sentier des fenêtres que nous avons parcouru et que l’on devine en bas sur la photo.

.

Après la corniche, le sentier descend vers le Pont de Goua.

.

A l’intersection (1112m), prendre à droite la piste du Piet.

.

Cette piste descend au pont de Hourcq en passant par le parking du Pont de Goua qu’il n’est pas nécessaire d’y passer.

.

Préférer le sentier à travers la forêt plutôt que la piste en coupant les différents lacets à partir de 1010m d’altitude jusqu’au pont de Hourcq.

.

L’arrivée au Pont de Hourcq (816m) 1h15 depuis le pont de Soussouéou.

(prendre à droite la route forestière de Piet).

.

L’itinéraire passe entre 2 bâtiments vers l’Est puis immédiatement à gauche vers le Nord-N.E.

.

Cet itinéraire à travers la forêt (GR108) de Saint Jacques de Compostelle est vraiment très joli.

.

L’itinéraire, longe le gave d’Ossau (rive droite) avec plusieurs vasques naturelles

.

pour s’y baigner mais un peu froide en cette saison.

.

De la mousse un peu partout rendant à cette forêt un très joli cachet !

.

Ayant déjà fait par 2 fois le sentier des fenêtres, je suis revenu une troisième fois,

c’est avant tout pour y faire la boucle et je n’ai pas été déçu, ce retour dans la forêt est magnifique !

.

.

Le sentier est bien marqué et sans danger.

.

Le passage d’une petite cascade juste avant d’arriver à la centrale.

.

Centrale de Miégebat (730m).

.

Mise en service en 1927
Une des prises d’eau de la centrale se trouve dans la grotte des eaux chaudes ou coule une rivière souterraine.

.

.

La plate forme où nous étions ce matin peu après la grotte des Eaux-Chaudes.

.

Hauteur de chute 398m , débit 23m³/s, puissance 79MW.

.

Nous poursuivons notre itinéraire toujours rive droite du gave d’Ossau.

.

Nous rentrons à nouveau dans cette belle forêt avec . . . . .

.

un petit visiteur tout mignon, même pas peur !

.

L’arrivée à la D934 en franchissant le pont de Miegebat (722m).

.

Compter 2,1 km pour 30 minutes de marche et non 3,1 km et 50 minutes de marche comme l’indique le panneau !

je n’arrive pas à comprendre pourquoi il y a de telles erreurs sur les panneaux de signalisations !

.

Longer la départementale sur 120m en faisant très attention si vous êtes nombreux.

.

Après 120m sur la D934, prendre le sentier qui monte à gauche dans la forêt de Bouerzy, puis suivre

.

 le sentier en direction du Nord à travers la forêt jusqu’à l’intersection des routes de Goust et des Eaux-chaudes.

.

Une belle cascade dans l’autre versant rive droite.

.

L’arrivée à l’intersection des routes.

.

Descendre à droite,

.

puis longer la D934 jusqu’au petit village des Eaux-Chaudes.

.

Retour au village des Eaux-Chaudes, 3h00 depuis le Pont de Soussouéou (9km) pour +550m et -110m de dénivelé.

Au total: +680m – (1h+3h+3h)= 7h00 – 17 km Niv: Montagnard

(Compter 8 bonnes heures pour la boucle avec les différentes pauses).

Une très jolie boucle très diversifiée qui est magnifique à faire,

par contre, elle n’est malheureusement pas à la portée du simple randonneur à cause de l’état du sentier des Fenêtres, merci Michel.

.

Les liens

  1. La grotte des Eaux-Chaudes
  2. Le sentier des Fenêtres en 2011
  3. Le sentier des fenêtres en 2012
6 réponses
  1. oya
    oya dit :

    Rando faite hier. En cette période caniculaire, nous étions au frais , pratiquement tout le temps à l’ombre et avons particulièrement apprécié le cheminement aérien (les échelles !!!) et magnifique le long du gave.Nous avons aussi profité d’un entretien tout récent: plus d’arbres en travers et sentier propre.A l’intersection route de Gouts et direction Eaux Chaudes, nous avons suivi le GR qui monte sur Gouts (plus long mais sécurisant) puis plonge par l’ancienne route sur Eaux Chaudes, rive gauche , ceci expliquant la différence de temps .

    Répondre
  2. Serge
    Serge dit :

    Bonjour Mariano
    Superbe boucle, je ne connais que la corniche des Alhas, la prudence est de mise sur ce beau parcours, même sécurisé !
    Respect pour le travail des anciens sur ces chantiers hors du commun !!!
    Amitiés
    Serge
    PS: on se contacte pour l’Astazou !!

    Répondre
  3. Denis Boissiere
    Denis Boissiere dit :

    Bonjour, encore une belle sortie à programmer. Très belles photos et beaucoup d’informations sur ce passé industriel de nos vallées. Il reste peu de témoignage du travail énorme accompli par nos anciens dans des conditions difficiles! Bien amicalement. DENIS

    Répondre
  4. Cordée/Clarisse
    Cordée/Clarisse dit :

    Oups ! alors, ce sera sans moi…..hi ! hi ! hi !
    Tu as bien raison de mentionner que c’est réservé aux montagnards…..
    Non pas que je sois sujette au vertige, mais j’ai besoin de davantage de sécurité….
    De magnifiques fleurs….
    Une fois le sentier réhabilité, ce sera plus facile.
    MERCI pour le partage !
    Bises amicales.

    Répondre
  5. norbert (lons)
    norbert (lons) dit :

    Bonjour Mariano
    Belle boucle qui n’est pas à la portée de tout le monde. (Bravo à tous les participants et participantes)
    Nous t’avons aperçu avec ton groupe à votre retour aux Eaux Chaudes , nous descendions du Pourtalet après
    une petite rando beaucoup plus tranquille vers le col de Peyrelue. Les amateurs de fleurs se sont également régalés .
    Nous allons attendre sagement la réhabilitation de ce sentier des fenêtres avant d’envisager de faire ce circuit…..
    Amicalement

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...