Le Pic d’Arbizon (2831m) par la diagonale Nord de la brèche d’Aurey, retour à la Hourquette d’Ancizan par le Pic de Montfaucon (2712m).

  • Déniv: +1500m – (4h00+0h45+0h45+2h30)= 8h00 – 16 km Niv: Montagnard
  • Date: le 27.08.2020 – Hautes-Pyrénées – Départ: Hourquette d’Ancizan (1564m)

Un itinéraire sauvage et austère pour tous les amoureux du hors sentier et des pierriers bien raides et croulants !

L’itinéraire par la diagonale Nord de la brèche d’Aurey est de toute beauté. Elle ne présente pas de grosses difficultés pour un montagnard habitué à ce genre de terrain mais demande d’avoir une bonne condition physique pour ne pas se retrouver en difficulté. Bien étudier le parcours dans le cirque pour prendre le bon couloir au pied de la muraille !

.

_ _ _ _ _ Google_Earth_logo _ _ _ _ _

.

Difficultés: Cotation globale: PD (Niv escalade: II/II+ maxi)

  • Randonnée exigeante surtout le long pierrier à remonter jusqu’au pied de la muraille du cirque (1h15 à 1h30) la progression se fait sur des pentes raides et instables.
  • Il est préférable que la diagonale soit entièrement déneigée pour ne pas prendre de risque.
  • La petite vire inclinée en-dessous de la brèche n’est pas très large mais reste facile et sans difficulté en l’absence de neige.
  • Le reste du parcours à la montée comme à la descente ne présente pas de difficultés particulières pour un montagnard confirmé.

     

.

Départ depuis le virage de la Hourquette d’Ancizan (1564m) à 7h05 du matin.

Prendre le sentier filant vers le Sud-Ouest (balisage jaune jusqu’au lac d’Arou).

.

Randonnée faite avec Jean-Jacques, Jean-Claude et Serge.

.

Le Pic du Midi de Bigorre (2872m).

.

Lever de soleil vers 7h30.

.

.

Suivre le sentier bien marqué en direction de l’Ouest jusqu’au lac d’Arou.

.

C’est l’heure de la traite pour les brebis laitières.

.

L’arrivée au lac d’Arou (1786m) avec une vue au loin de la brèche d’Aurey.

.

Lac d’Arou (1786m) 1h10 depuis le départ avec l’itinéraire qui nous attend devant nous.

.

La cabane d’Arou à quelques mètres du lac.

.

Depuis le lac d’Arou, contourner le lac par sa gauche en laissant l’itinéraire du Montfaucon filer tout droit

et suivre le vallon en direction du Sud vers le cirque Nord de l’Arbizon.

.

Pas vraiment de sentier mais quelques cairns sont là pour vous indiquer la direction.

.

L’arrivée à l’entrée du cirque.

.

Altitude 2120m (2h depuis le départ),

petite pause de 5 minutes pour nous restaurer un peu avant d’attaquer ce long et dur pierrier !

.

+360m de dénivelé sur environ 800m de Pierrier, voilà ce qui vous attend !

.

La petite vire qui peut impressionner de loin mais qui en réalité est facile en l’absence de neige.

.

C’est parti !

.

Avant d’arriver au pied de la paroi (dans environ 1h), vers 2420m d’altitude, au niveau de la jonction du couloir vers la brèche de Montfaucon, traverser le pierrier de droite à gauche au pied des parois du Cirque en direction de la vire.

.

La pente ne tarde pas à se raidir fortement.

.

Un isard qui traverse juste devant nous à une vitesse grand V.

.

Je vous rassure, on va monter beaucoup moins rapidement que ce jeune isard !

.

La pente est raide et nous nous efforçons de rejoindre au plus vite le bord de la paroi rocheuse.

.

Les blocs sont beaucoup plus gros mais toujours aussi fuyants sous nos pieds.

.

Celui qui n’aime pas le pierrier et les pentes raides est prié de faire demi-tour !

.

En se rapprochant de la paroi du Cirque, les éléments naturels devant nous se ressemblent de plus en plus et il est très facile de se tromper de couloir, pour cette raison, il est préférable avant de faire cette sortie de bien avoir le final dans sa tête.

.

Serge qui n’est pas loin de nous a choisi de rester à gauche, pas sûr qu’il ait raison !

.

Il a compris que finalement, rester le long de la paroi était beaucoup moins pénible !

.

A partir d’ici, l’itinéraire de la brèche d’Aurey commence à se dessiner.

.

La pente elle est toujours aussi raide et il est préférable d’avoir la condition et de bons cuisseaux !

.

Viser le deuxième petit couloir de droite dans la partie gauche du Cirque.

.

Traverser en diagonale le pierrier de droite à gauche et laisser à droite vers 2420m d’altitude,

le pierrier qui monte à la brèche de Montfaucon par un couloir tout aussi raide que ce que nous venons de monter si ce n’est pire !

.

La traversée de droite à gauche sur un fort dévers.

.

Les photos se passent de commentaires, inutile de vous dire que la pente est très raide !

.

.

On y est presque . . . . .

.

Encore un peu de traversée jusqu’au pied du petit couloir.

.

Le couloir qui monte à la brèche de Montfaucon qu’il est préférable de descendre que de monter !

.

.

Fin de cette traversée très pénible

où il vaut mieux avoir de vraies chaussures de montagne que des chaussures de trail.

.

.

Le premier cairn depuis le début du pierrier.

.

+360m de pierrier pour 800m en 1h10 sans se reposer !

.

Obliquer à gauche depuis le début du petit couloir.

.

Puis rejoindre le début de la vire qui n’est pas très loin.

.

La vue sur le lac de Payolle.

.

Pas de difficultés si ce n’est de s’aider un peu des mains (Niv: II).

.

.

.

L’arrivée au niveau du cairn qui marque le départ de la Vire.

.

Compter 5 minutes depuis le bas du petit couloir.

.

.

La vire qui peut paraître difficile

mais vous verrez plus loin qu’il n y  a pas de difficulté en l’absence de neige.

.

C’est parti pour jean-Jacques.

.

.

Comme vous pouvez le constater,

la vire n’est pas si étroite que ça (60 à 80 cm) mais il faut quand même rester vigilants et attentifs !

.

La vue derrière nous sur ce pierrier qui est vraiment très très raide !

.

.

Après la vire, suivre le sentier bien marqué dans la pierraille.

.

Puis, l’itinéraire se raidit jusqu’à la brèche d’Aurey.

.

Petite pause pour nous regrouper.

.

La vue depuis ici sur la face Nord de la brèche d’Aurey est vraiment spectaculaire !

.

Et pour le pierrier oui,

c’est le plus chiant que j’ai monté depuis que je fais de la montagne.

.

Les derniers mètres se font en utilisant un peu les mains (Niv: II/II+).

.

Coucou,

.

heureusement que j’ai la forme et pour cet itinéraire, il vaut mieux l’avoir !

.

L’arrivée en haut de la brèche d’Aurey (2654m) 4h00 depuis la Hourquette d’Ancizan.

.

+320m à 360m de dénivelé dans le pierrier sur 800m de distance (1h15 rien que sur le pierrier).

.

Les difficultés sont derrière nous,

il ne reste plus qu’à suivre la sente qui rejoint l’itinéraire de la voie normale de l’Arbizon.

.

.

.

L’arrivée au Pic d’Arbizon (2831m) compter entre 4h15 et 4h45 pour arriver au sommet.

.

Nous avons mis 4h30 depuis la Hourquette d’Ancizan sans pratiquement s’arrêter.

(juste 2 petites pauses de 5mn).

.

Jean-Claude, Mariano, Serge et Jean-Jacques au sommet de l’Arbizon.

.

Panorama immense depuis le sommet:

La vue vers l’Est (côté petit Arbizon).

.

Petite mer de nuages sur la plaine.

.

Vers Bagnères-de-Bigorre et la ville de Tarbes plus loin.

.

La vue côté départ de la voie normale, depuis les Granges de Lurgues (1400m).

.

Vers le Mont Perdu (3355m).

.

Pas énormément de monde au sommet contrairement à l’habitude, mais des randonneurs bien sympathiques de la région.

.

Comme ici, ces 3 jeunes randonneuses infirmières de l’hôpital de Tarbes.

Je profite de l’occasion, pour vous remercier chaleureusement de tout ce que vous avez fait pendant cette période de Coronavirus, bravo !

.

Un randonneur fidèle du site topopyrénées et une pensée aussi à André Lalanne que j’ai croisé en montant.

.

Après 1h15 passé sur le sommet, retour par le Pic de Montfaucon.

.

Revenir sur vos pas au niveau de la brèche d’Aurey.

.

Vers 2580m, laisser à gauche le sentier de l’itinéraire de la voie normale tout en laissant à droite la brèche d’Aurey.

.

Puis contourner la base de cet éperon par sa gauche.

.

Grimper ensuite cette petite cheminée sans difficulté,

.

et filer vers le Pic du Montfaucon sur un sentier bien marqué en direction de l’Ouest.

.

Nous passons juste à côté de la brèche de Montfaucon.

.

.

Les 2 jeunes qui étaient au sommet de l’Arbizon, font le retour par le couloir pentu du Montfaucon

Couloir qui reste facile à la descente, beaucoup moins bien à la montée !

.

Par beau temps, aucune difficulté depuis le l’Arbizon.

.

Pic de Montfaucon (2712m) 45 minutes depuis l’Arbizon.

.

C’est certain, c’est depuis le sommet du Montfaucon que le sommet de l’Arbizon est le plus beau à voir,

il a vraiment fière allure !

.

Sélectionner le Pic de Montfaucon dans le menu déroulant en bas à gauche du panorama:

.

Après une toute petite pause de 10 minutes au sommet, retour à la Hourquette d’Ancizan.

.

La descente au col sur une sente bien raide dans les éboulis.

.

Compter 5 à 10 petites minutes pour rejoindre en bas, le col (2600m).

.

Pour la descente du pierrier, deux solutions: soit rester sur la sente qui effectue quelques lacets vers la droite

ou comme moi, descendre tout droit dans le pierrier.

.

Le monde minéral est derrière nous,

après 6 heures de cailloux, nous apprécions grandement ce paysage verdoyant !

.

Une marmotte.

.

Le retour au lac d’Arou.

.

Puis le retour à la voiture.

.

Hourquette d’Ancizan (1564m) 2h15 depuis le Montfaucon et 3h00 depuis l’Arbizon.

.

Magnifique randonnée, merci les amis pour cette belle journée.

9 réponses
  1. lili
    lili dit :

    Mariano,
    Ben il se gagne se sommet avec tous les pierriers c’est pas pour moi sur ! et les devers encore moins.. les paysages sont magnifiques …époustouflants..
    Très beau l’altitude mais vue du bas c’est impressionnant..
    Merci pour ces clichés qui font rêver .

    Lili.

    Répondre
  2. liliane
    liliane dit :

    Bonjour Mariano, excusez Moi de pas avoir répondu tout de suite, mais j’étais un peut débordé de travail,
    Les topos sont vraiment très beaux.

    Amitiés bises

    Répondre
  3. Fabrice Daniaud
    Fabrice Daniaud dit :

    …jamais vu autant de pierriers, chapeau les gars ! Faudra que je le tente avec le beauf ce coté, car nous on s’est “timidement” contenté de la face sud. Merci.

    Répondre
  4. Menu
    Menu dit :

    Belle montée effectivement très raide sur un pierrier dont on devine les difficultés.
    Encore une description parfaite du parcours.
    Merci pour toutes ces photos.
    Amicalement.
    Gilles

    Répondre
  5. Cyril
    Cyril dit :

    Une bien belle grimpade, j’ai déjà fais l’Arbizon plusieurs fois depuis les granges de Lurgues mais pas depuis la Hourquette d’Ancizan, la difficulté me parait plus élevé quand même par là !!!! En tout cas Bravo encore une belle ascension.

    Répondre
  6. francis
    francis dit :

    Bonsoir Mariano
    Bravo pour cette ascension par ce couloir plus que pentu.
    Les “vibrans”ont dû certainement chauffer,les mollets aussi!
    Merci pour cette belle course hors des sentiers battus.
    Amitiés.Francis.

    Répondre
  7. jean-jacques crequigne
    jean-jacques crequigne dit :

    Que du bonheur d’avoir partagé cette aventure montagnarde avec trois amis aussi sympathiques que vaillants .
    Partant pour un prochain itinéraire original !
    Amitiés
    Jean-jacques

    Répondre
  8. Serge
    Serge dit :

    Bonsoir Mariano
    Très bon topo de cette belle rando minérale, j’ai une pensée pour le premier “fada” qui a pris cet itinéraire, mais une fois faite que du bonheur pour cette boucle, même si j’y ai laissé un peu de sang !!
    Merci a vous trois, je n’avais jamais fait ni l’Arbizon (je ne voulais pas le faire par Aulon) ni le Montfaucon, ça y est, les deux sont dans mes tablettes !!!
    Bon Vignemale à Jean-Jacques et à Jean-Claude
    Amitiés
    Serge
    PS; pour la boucle que je t’ai proposée, je t’appelle mardi !

    Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...